Championnat de Grande-Bretagne 1954/55

 

La ligue anglaise (qui ne comptait plus que 4 clubs après l'arrêt de Streatham) et la ligue écossaise sont fusionnées en une British National League commune.

 

Autumn Cup (22 matches)

                       Pts   V  N  D    BP-BC   Diff
 1 Harringay Racers     34  15  4  3  139-80  +59
 2 Falkirk Lions        30  13  4  5  119-72  +47
 3 Paisley Pirates      29  13  3  6   94-52  +42
 4 Edinburgh Royals     26  12  2  8  106-77  +29
 5 Ayr Raiders          22  10  2 10  108-100 +8
 6 Nottingham Panthers  22   9  4  9  111-95  +16
 7 Wembley Lions        21   9  3 10   91-102 -11
 8 Brighton Tigers      20   8  4 10   83-97  -14
 9 Perth Panthers       18   8  2 12   89-117 -28
10 Fife Flyers          18   9  0 13   77-112 -35
11 Dundee Tigers        17   7  3 12   82-118 -36
12 Dunfermline Vikings   7   2  3 17   64-141 -77

Harringay remporte cette Coupe d'Automne jouée - comme son nom l'indique - en début de saison.

 

British National League (40 matches)

                       Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Harringay Racers     62   30  2  8    273-166  +107
 2 Nottingham Panthers  55   25  5  10   224-152  +72
 3 Paisley Pirates      52   24  4  12   200-143  +57
 4 Falkirk Lions        49   21  7  12   190-156  +34
 5 Wembley Lions        38   17  4  19   175-185  -10
 6 Edinburgh Royals     34   15  4  21   175-181  -6
 7 Perth Panthers       32   12  8  20   161-221  -60
 8 Brighton Tigers      32   13  6  21   200-209  -9
 9 Fife Flyers          29   13  3  24   150-215  -65
10 Dundee Tigers        29   13  3  24   146-211  -65
11 Ayr Raiders          28   11  6  23   168-223  -55

Harringay domine toute la saison et le dernier obstacle et le déplacement à Nottingham le 29 avril. Les Racers prennent l'avantage puis se font rejoindre plusieurs fois, jusqu'à ce que Gene Miller fasse se coucher Jack Siemon un peu trop vite et marque un but-clé. Deux échappées de Fred Denny creusent un écart définitif et donnent le titre à Harringay.

 

Équipes-types élues par les entraîneurs, arbitres et journalistes (tous ces joueurs sont canadiens) :

All-Star Team A : Ed Lockhead (Paisley) ; Art Hodgins (Harringay) - Bill Winemaster (Harringay) ; Les Strongman (Nottingham) - Chick Zamick (Nottingham) - Fred Denny (Harringay).

All Star Team B : Jack Siemon (Nottingham) ; Gerry Watson (Nottingham) - Vic Fildes (Wembley) ; Ray Maisoneuve (Harringay) - Gene Miller (Harringay) - George Samolenko (Paisley).

Meilleur coach : Keith Kewley (Paisley). Coach B : George McNeil (Falkirk).

Meilleur entraîneur : Harry Aldridge (Harringay). Entraîneur B : Charlie Cragg (Nottingham).

Meilleurs marqueurs (cumul des compétitions)

                                   B   A  Pts
 1 Chick Zamick      Nottingham   94  75  169
 2 Gene Miller       Harringay    68  71  139
 3 Fred Denny        Harringay    71  66  137
 4 Les Lilley        Harringay    70  63  133
 5 Ray Maisonneuve   Harringay    67  64  131
 6 George Samolenko  Paisley      65  57  122
 7 Bill Glennie      Harringay    48  65  113
 8 Tom Lemon         Paisley      50  62  112
 9 Les Strongman     Nottingham   53  56  109
10 George Townsend   Édimbourg    59  48  107

 

 

Scottish Cup

Premier tour

Paisley - Perth 4-4 / victoire de Paisley

Demi-finales

Paisley - Dumferline 14-3 ??-??
Falkirk - Ayr 3-0 9-1

Finale (10 et 24 avril 1955)

Paisley - Falkirk 3-3 (0-0,1-2,2-1)  Lemon, Schooley, Brennan / Switzer 2, Flinn
Falkirk - Paisley 2-3 a.p.  Hudson, Switzer / Provost, Schooley

Les Paisley Pirates remportent la Coupe d'Écosse sur un tir anodin en prolongation de Harold Schooley.

 

 

La saison précédente (1953/54)

La saison suivante (1955/56)

 

Retour aux archives