Championnat de France 1992/93

 

Nationale 1 : résultats et classement de la poule nord, résultats et classement de la poule sud ; résultats, classement et play-offs de N1A ; résultats, classement et play-offs de N1B ; résultats et classement de N1C.

Nationale 2 : première phase et poule finale, poule de classement et poule de maintien.

Division 3 : phase régionale et phase finale.

Matches amicaux.

 

Nationale 1

Entre les dépôts de bilan et les défections, la Ligue Nationale professionnelle à dix clubs initialement prévue ne peut pas se réaliser. On la regroupe donc avec la N1 en une division unique à seize clubs.

Première phase

Poule nord

1re journée (samedi 12 septembre 1992)

Amiens - Nantes 11-3 (1-1,3-1,7-1)
Angers - Viry 7-3 (0-1,2-2,5-0)
Anglet - Reims 3-5 (0-2,2-0,1-3)
Dunkerque - Valenciennes 3-2 (0-1,2-0,1-1)

2e journée (samedi 19 septembre 1992)

Viry - Dunkerque 9-1 (4-0,2-1,3-0)
Anglet - Angers 2-2 (0-1,0-1,2-0)
Reims - Nantes 10-3 (4-2,4-1,2-0)
Valenciennes - Amiens 3-18 (2-5,1-6,0-7)

3e journée (samedi 26 septembre 1992)

Angers - Reims 6-10 (1-2,3-5,2-3)
Nantes - Valenciennes 7-4 (3-1,2-2,2-1)
Amiens - Viry 12-10 (4-4,4-1,4-5)
Dunkerque - Anglet 7-5 (0-1,4-2,3-2)

4e journée (samedi 3 octobre 1992)

Viry - Nantes 13-4 (3-0,5-0,5-4)
Anglet - Amiens 4-2 (3-0,1-1,0-1)
Angers - Dunkerque 3-2 (0-1,0-1,3-0)
Reims - Valenciennes 9-0 (1-0,3-0,5-0)

5e journée (samedi 10 octobre 1992)

Amiens - Angers 10-2 (3-0,4-1,3-1)
Valenciennes - Viry 2-8 (0-3,1-2,1-3)
Nantes - Anglet 2-5 (0-1,2-2,0-2)
Dunkerque - Reims 2-6 (1-2,0-3,1-1)

6e journée (samedi 17 octobre 1992)

Viry - Reims 2-6 (0-1,0-3,2-2)
Angers - Nantes 4-3 (3-0,1-2,0-1)
Dunkerque - Amiens 2-11 (0-4,2-3,0-4)
Anglet - Valenciennes 8-1 (3-0,2-1,3-0)

7e journée (samedi 31 octobre 1992)

Reims - Amiens 4-6 (2-2,1-3,1-1)
Nantes - Dunkerque 3-6 (1-1,2-2,0-3)
Viry - Anglet 3-6 (1-0,1-0,1-6)
Valenciennes - Angers 1-9 (0-1,1-4,0-4)

8e journée (samedi 7 novembre 1992)

Nantes - Amiens 5-8 (0-3,2-1,3-4)
Viry - Angers 6-4 (4-1,0-0,2-3)
Reims - Anglet 7-1 (2-1,2-0,3-0)
Valenciennes - Dunkerque 4-4 (2-1,2-0,0-3)

9e journée (mardi 10 novembre 1992)

Dunkerque - Viry 7-5 (2-3,4-2,1-0)
Angers - Anglet 4-3 (0-2,2-1,2-0)
Nantes - Reims 4-14 (1-3,1-5,2-6)
Amiens - Valenciennes 18-2 (4-1,7-1,7-0)

10e journée (samedi 14 novembre 1992)

Reims - Angers 3-4 (1-1,2-1,0-2)
Valenciennes - Nantes 5-7 (1-2,2-3,2-2)
Viry - Amiens 3-5 (1-3,1-1,1-1)
Anglet - Dunkerque 3-1 (1-0,1-0,1-1)

11e journée (samedi 28 novembre 1992)

Nantes - Viry 3-9 (0-3,1-3,2-3)
Amiens - Anglet 13-6 (2-1,9-3,2-2)
Dunkerque - Angers 1-11 (0-1,1-4,0-6)
Valenciennes - Reims 6-9 (2-4,3-4,1-1)

12e journée (samedi 5 décembre 1992)

Angers - Amiens 3-4 (1-1,1-3,1-0)
Viry - Valenciennes 9-4 (5-0,1-0,3-4)
Anglet - Nantes 10-3 (2-0,3-2,5-1)
Reims - Dunkerque 9-3 (5-2,3-0,1-1)

13e journée (samedi 12 décembre 1992)

Reims - Viry 9-4 (6-0,1-2,2-2)
Nantes - Angers 0-5 par forfait
Amiens - Dunkerque 11-4 (2-2,3-1,6-1)
Valenciennes - Anglet 2-10 (0-1,0-6,2-3)

14e journée (samedi 19 décembre 1992)

Amiens - Reims 8-1 (2-0,3-0,3-1)
Dunkerque - Nantes 10-3 (2-2,5-1,3-0)
Anglet - Viry 3-7 (0-2,1-3,2-2)
Angers - Valenciennes 15-3 (4-0,4-2,7-1)

Classement (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Amiens            26  13  0  1  137-52  +85
2 Reims             22  11  0  3  102-52  +50
3 Angers            19   9  1  4   79-51  +28
4 Anglet            15   7  1  6   69-59  +10
5 Viry-Chatillon    14   7  0  7   91-73  +18
6 Dunkerque         11   5  1  8   53-85  -32
7 Nantes             4   2  0 12   50-114 -64
8 Valenciennes       1   0  1 13   39-134 -95

 

Poule sud

1re journée (samedi 12 septembre 1992)

Chamonix - Villard-de-Lans 11-1 (3-0,3-1,5-0)
Gap - Grenoble 3-5 (2-0,1-1,0-4)
Rouen - Morzine 20-1 (5-1,6-0,9-0)
Saint-Gervais - Megève 5-3 (1-0,2-3,2-0)

2e journée (samedi 19 septembre 1992)

Villard-de-Lans - Saint-Gervais 9-3 (3-2,4-1,2-0)
Grenoble - Rouen 2-10 (1-3,1-4,0-3)
Morzine - Chamonix 2-4 (1-0,1-1,0-3)
Megève - Gap 1-3 (1-1,0-0,0-2)

3e journée (samedi 26 septembre 1992)

Gap - Villard-de-Lans 9-3 (3-1,2-1,4-1)
Rouen - Megève 16-0 (6-0,3-0,7-0)
Morzine - Grenoble 3-2 (1-0,1-0,1-2)
Saint-Gervais - Chamonix 3-6 (2-1,0-5,1-0)

4e journée (samedi 3 octobre 1992)

Chamonix - Grenoble 9-5 (2-3,2-1,5-1)
Villard-de-Lans - Rouen 1-4 (0-1,1-2,0-1)
Gap - Saint-Gervais 5-3 (1-1,1-1,3-1)
Megève - Morzine 3-5 (1-2,1-2,1-1)

5e journée (samedi 10 octobre 1992)

Chamonix - Gap 14-2 (5-0,2-1,7-1)
Grenoble - Megève 2-3 (0-1,1-2,1-0)
Morzine - Villard-de-Lans 4-2 (0-1,2-0,2-1)
Saint-Gervais - Rouen 2-15 (0-4,0-4,2-7)

6e journée (samedi 17 octobre 1992)

Villard-de-Lans - Grenoble 3-5 (2-1,0-3,1-1)
Rouen - Gap 12-0 (3-0,1-0,8-0)
Saint-Gervais - Morzine 9-3 (1-1,3-2,5-0)
Megève - Chamonix 2-5 (2-3,0-0,0-2)

7e journée (samedi 31 octobre 1992)

Chamonix - Rouen 5-6 (2-3,3-0,0-3)
Grenoble - Saint-Gervais 7-4 (2-1,3-2,2-1)
Gap - Morzine 6-3 (2-2,3-0,1-1)
Megève - Villard-de-Lans 4-4 (1-1,2-2,1-1)

8e journée (samedi 7 novembre 1992)

Megève - Saint-Gervais 3-5 (1-2,2-1,0-2) [mardi 3 novembre]
Villard-de-Lans - Chamonix 1-4 (1-1,0-3,0-0)
Grenoble - Gap 7-4 (0-0,4-2,3-2)
Morzine - Rouen 0-16 (0-8,0-3,0-5)

9e journée (mardi 10 novembre 1992)

Saint-Gervais - Villard-de-Lans 5-6 (3-1,1-0,1-5)
Rouen - Grenoble 5-2 (4-0,0-1,1-1)
Chamonix - Morzine 7-1 (2-0,1-1,4-0)
Gap - Megève 6-3 (2-0,4-3,0-0)

10e journée (samedi 14 novembre 1992)

Megève - Rouen 2-7 (1-2,1-2,0-3) [dimanche 8 novembre]
Villard-de-Lans - Gap 2-4 (1-1,1-1,0-2)
Grenoble - Morzine 3-3 (2-1,0-0,1-2)
Chamonix - Saint-Gervais 9-2 (2-0,3-1,4-1)

11e journée (samedi 28 novembre 1992)

Grenoble - Chamonix 5-7 (2-3,1-2,2-2)
Rouen - Villard-de-Lans 8-0 (0-0,3-0,5-0)
Saint-Gervais - Gap 3-6 (1-3,1-0,1-3)
Morzine - Megève 4-2 (0-1,2-1,2-0)

12e journée (samedi 5 décembre 1992)

Gap - Chamonix 0-4 (0-2,0-1,0-1)
Megève - Grenoble 3-4 (0-0,2-3,1-1)
Villard-de-Lans - Morzine 4-3 (0-0,2-1,2-2)
Rouen - Saint-Gervais 6-2 (2-2,3-0,1-0)

13e journée (samedi 12 décembre 1992)

Grenoble - Villard-de-Lans 6-4 (0-0,4-2,2-2)
Gap - Rouen 2-10 (0-5,0-1,2-4)
Morzine - Saint-Gervais 4-4 (2-2,0-2,2-0)
Chamonix - Megève 5-2 (1-0,2-1,2-1)

14e journée (samedi 19 décembre 1992)

Rouen - Chamonix 5-1 (3-1,2-0)*
Saint-Gervais - Grenoble 4-6 (1-1,1-3,2-2)
Morzine - Gap 5-8 (2-5,1-2,2-1)
Villard-de-Lans - Megève 4-3 (1-0,3-1,0-2)

* 0-5 sur tapis vert. Le match avait dû être arrêté après deux tiers-temps. Lorsque les équipes sont entrées sur la glace pour le troisième tiers, la porte guillotine s'est coincée et n'a pas voulu descendre, empêchant la reprise du jeu.

Classement (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Rouen             26  13  0  1  135-24  +111
2 Chamonix          26  13  0  1   95-34  +61
3 Gap               16   8  0  6   60-75  -15
4 Grenoble          15   7  1  6   61-65  -4
5 Morzine           10   4  2  8   41-90  -49
6 Villard-de-Lans    9   4  1  9   44-71  -27
7 Saint-Gervais      7   3  1 10   52-88  -36
8 Megève             3   1  1 12   34-75  -41

Exilés en poule sud pour équilibrer, les Dragons donnent le ton d'entrée en massacrant Morzine, entraîné par l'ex-Rouennais Stéphane Botteri. La suite est du même tonneau et les Normands écrasent tout le monde malgré le handicap des heures de car. Rouen, hormis l'incident technique du dernier match, n'est inquiété qu'une seule fois, à Chamonix, où Guy Fournier marque le but de la victoire à une minute et demie de la fin.

 

 

Nationale 1A

1re journée (samedi 9 janvier 1993)

Amiens - Rouen 4-5 (1-4,1-0,2-1)
Reims - Chamonix 7-4 (4-1,2-1,1-2)

2e journée (mardi 12 janvier 1993)

Reims - Amiens 3-5 (0-0,2-3,1-2)
Rouen - Chamonix 6-2 (2-2,3-0,1-0)

3e journée (samedi 16 janvier 1993)

Chamonix - Amiens 5-1 (1-0,2-0,2-1)
Rouen - Reims 6-4 (3-1,2-0,1-3)

4e journée (mardi 19 janvier 1993)

Amiens - Reims 6-0 (3-0,0-0,3-0)
Chamonix - Rouen 2-4 (1-0,0-2,1-2)

5e journée (samedi 23 janvier 1993)

Rouen - Amiens 10-3 (3-0,4-1,3-2)
Chamonix - Reims 3-6 (0-3,2-3,1-0)

6e journée (mardi 26 janvier 1993)

Amiens - Chamonix 5-2 (0-2,2-0,3-0)
Reims - Rouen 3-11 (3-3,0-5,0-3)

7e journée (samedi 30 janvier 1993)

Amiens - Rouen 2-3 (1-0,1-2,0-1)
Reims - Chamonix 5-7 (3-2,0-4,2-1)

8e journée (mardi 2 février 1993)

Chamonix - Amiens 9-4 (5-2,1-2,3-0)
Rouen - Reims 3-1 (0-0,2-1,1-0)

9e journée (samedi 6 février 1993)

Amiens - Reims 4-7 (2-1,1-3,1-3)
Rouen - Chamonix 7-2 (1-0,4-1,2-1)

10e journée (mardi 16 février 1993)

Amiens - Chamonix 3-1 (1-0,2-0,0-1)
Reims - Rouen 5-10 (1-3,4-3,0-4)

11e journée (samedi 20 février 1993)

Chamonix - Reims 4-3 (0-1,2-1,2-1)
Rouen - Amiens 10-0 (6-0,2-0,2-0)

12e journée (mardi 23 février 1993)

Chamonix - Rouen 1-4 (0-1,0-1,1-2)
Reims - Amiens 4-2 (0-1,3-1,1-0)

Classement (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Rouen             24  12  0  0   80-27  +53
2 Chamonix           8   4  0  8   42-55  -13
3 Reims              8   4  0  8   46-66  -20
4 Amiens             8   4  0  8   39-59  -20

Malgré une sélection restreinte d'adversaires, Rouen est toujours invaincu sur la glace à l'heure d'aborder les play-offs. En revanche, les trois autres équipes se partagent les victoires, et c'est à la différence de buts que Chamonix obtient l'avantage de la glace tandis qu'Amiens se trouve contraint d'affronter Rouen dès les demi-finales.

 

Demi-finales (27 février, 2, 6, 9 et 13 mars 1993)

Rouen - Amiens 2-3 a.p. (1-1,0-1,1-0,0-1)
Rouen - Amiens 7-2 (4-1,2-1,1-0)
Amiens - Rouen 5-4 (1-1,2-2,2-1)
Amiens - Rouen 2-5 (0-2,0-0,2-3)
Rouen - Amiens 5-1 (2-0,1-1,2-0)

Chamonix - Reims 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Chamonix - Reims 4-2 (1-1,3-1,0-0)
Reims - Chamonix 2-4 (0-2,0-2,2-0)
Reims - Chamonix 3-2 a.p. (1-1,1-1,0-0,1-0)
Chamonix - Reims 3-2 (1-1,0-0,2-1)

La saison régulière et les play-offs, ça n'a rien à voir... Amiens le rappelle en venant s'imposer d'entrée à Rouen. Certes, les Normands étaient privés de Franck Pajonkowski, blessé au tournoi de Rouen avec les Bleus, et de Serge Poudrier, mais c'était loin d'être la première fois cette saison. Plusieurs fois touché à l'épaule gauche, Poudrier a ainsi manqué presque toute la saison, avant d'être finalement opéré le 15 janvier. Rouen remet les choses au point au deuxième match mais ne peut plus évoquer l'effet de surprise lors de la première rencontre en terre picarde, où Amiens s'impose grâce à deux buts de Pierre Pousse dans les dix dernières minutes.

Rouen éliminé, c'est impossible... d'autant qu'on y avoue que sans le titre et la carotte européenne, c'est la mort du club, dont la dette se creuse de jour en jour alors que tout le monde ferme les yeux. Sans Ylönen, mais avec Pajon, qui marque d'entrée, Rouen se reprend dans le quatrième match même s'il reste sous la menace amiénoise jusqu'à la dernière minute et deux buts de Laporte et Verret. Quittant avec soulagement l'antre picarde pour l'île Lacroix, les Dragons s'échappent dans le cinquième match et retrouvent en finale Chamonix, qui a lui aussi eu besoin de cinq manches et d'un but décisif de Gérald Guennelon pour venir à bout de Reims.

 

Finale (20, 21, 23 et 24 mars 1993)

Rouen - Chamonix 2-2 (1-0,0-2,1-0,0-0) / 2-0 aux tirs au but
Rouen - Chamonix 3-2 (1-0,2-1,0-1)
Chamonix - Rouen 4-1 (3-1,1-0,0-0)
Chamonix - Rouen 2-4 (0-0,1-2,1-2)

Suivant l'exemple d'Amiens, Chamonix résiste sans complexes à une équipe de Rouen timorée qui est menée 2-1 par deux buts de Lionel Orsolini puis qui doit aller aux tirs au but. En l'absence d'Ylönen, Samuel Mainot s'y montre parfait et arrête les quatre tentatives adverses de Ville, Pouget, Zubkov et Barin, alors que Laporte et Verret réussissent les leurs. Dix-huit plus tard à peine, c'est déjà le deuxième match, où Ylönen fait son retour. Au jeu de la fraîcheur physique, Rouen s'impose d'une très courte tête.

Chamonix garde confiance et prend rapidement le large au troisième match. On pense qu'on en est à nouveau quittes pour une belle, d'autant que Laurent Spinetti ouvre le score en deuxième période lors de la quatrième manche. Mais Rouen retrouve alors son jeu dominateur pour conserver son titre de champion de France.

 

Match pour la troisième place (20, 21, 23 et 24 mars 1993)

Reims - Amiens 12-4 (2-0,5-2,5-2)
Reims - Amiens 2-3 a.p. (0-1,0-1,2-0,0-1)
Amiens - Reims 4-1 (0-1,2-0,2-0)
Amiens - Reims 4-2 (1-0,1-0,2-2)

 

 

Nationale 1B

1re journée (samedi 9 janvier 1993)

Viry - Anglet 8-4 (2-1,4-1,2-2)
Grenoble - Morzine 4-2 (2-0,1-1,1-1)
Angers - Gap 8-1 (2-1,3-0,3-0)

2e journée (mardi 19 janvier 1993)

Anglet - Morzine 10-4 (5-0,3-2,2-2)
Viry - Angers 4-4 (1-2,2-2,1-0)
Gap - Grenoble 1-6 (0-4,0-1,1-1)

3e journée (samedi 23 janvier 1993)

Angers - Anglet 9-4
Gap - Morzine 8-3
Grenoble - Viry 8-4

4e journée (samedi 30 janvier 1993)

Anglet - Grenoble 4-1
Morzine - Angers 2-17
Viry - Gap 14-2

5e journée (samedi 6 février 1993)

Angers - Grenoble 7-2
Anglet - Gap 7-2
Viry - Morzine 5-4

6e journée (samedi 20 février 1993)

Gap - Angers 1-6
Morzine - Grenoble 6-7
Anglet - Viry 4-6

7e journée (samedi 27 février 1993)

Morzine - Anglet 2-5
Angers - Viry 12-3
Grenoble - Gap 8-3 [mardi 2 mars]

8e journée (samedi 6 mars 1993)

Anglet - Angers 7-5
Morzine - Gap 5-4
Viry - Grenoble 2-7

9e journée (samedi 13 mars 1993)

Anglet - Grenoble 8-3
Gap - Viry 5-5
Angers - Morzine 9-1

10e journée (samedi 20 mars 1993)

Grenoble - Angers 7-4
Gap - Anglet 0-4
Morzine - Viry 8-3

Classement (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Angers            15   7  1  2   81-32  +49
2 Anglet            14   7  0  3   57-40  +17
3 Grenoble          14   7  0  3   53-41  +8
4 Viry-Chatillon    10   4  2  4   54-58  -4
5 Morzine            4   2  0  8   37-72  -35
6 Gap                3   1  1  8   27-66  -39

 

Demi-finales (23 et 27 mars 1993)

Viry - Angers 2-2 (0-1,1-0,1-1)
Angers - Viry 5-1

Grenoble - Anglet 4-1 (2-0,0-0,2-1)
Anglet - Grenoble 6-2 (3-0,0-2,3-0)

 

Finale N1B = match pour la cinquième place (30 mars et 3 avril 1993)

Anglet - Angers 3-5 (2-0,1-3,0-2)
Angers - Anglet 3-2 (2-1,1-1,0-0)

Ce qui aurait dû être un jour de fête couronnant la superbe saison d'Anglet - on a même refusé du monde dans une patinoire de La Barre plus que bondée avec 2300 personnes - s'est transformé en une tragédie puisque les joueurs basques ont appris avant le coup d'envoi du match contre Angers le suicide de leur coéquipier Kamel Raou.

 

Match pour la septième place (30 mars et 3 avril 1993)

Viry - Grenoble 7-4 (2-1,4-2,1-1)
Grenoble - Viry 9-8

 

Match pour la neuvième place (27 mars et 3 avril 1993)

Gap - Morzine 9-8 (7-2,0-1,2-5)
Morzine - Gap 5-3 (1-2,2-0,2-1)

 

 

Nationale 1C

1re journée (samedi 9 janvier 1993)

Villard-de-Lans - Saint-Gervais 4-3 (2-2,1-0,1-1)
Nantes - Dunkerque 0-7 (0-2,0-2,0-3)
Valenciennes - Megève 2-6 (0-3,1-2,1-1)

2e journée (mardi 19 janvier 1993)

Dunkerque - Valenciennes 7-2 (2-2,3-0,2-0)
Saint-Gervais - Megève 5-7 (1-3,3-1,1-3)
Nantes - Villard-de-Lans 9-3 (2-1,4-0,3-2)

3e journée (samedi 23 janvier 1993)

Megève - Villard-de-Lans 6-1
Nantes - Valenciennes 7-3
Dunkerque - Saint-Gervais 7-2

4e journée (samedi 30 janvier 1993)

Saint-Gervais - Valenciennes 7-4
Megève - Nantes 4-3
Dunkerque - Villard-de-Lans 2-2

5e journée (samedi 6 février 1993)

Megève - Dunkerque 1-3
Saint-Gervais - Nantes 8-5
Villard-de-Lans - Valenciennes 9-3

6e journée (samedi 20 février 1993)

Megève - Valenciennes 5-5
Dunkerque - Nantes 5-2
Saint-Gervais - Villard-de-Lans 4-1

7e journée (samedi 27 février 1993)

Valenciennes - Dunkerque 4-9
Megève - Saint-Gervais 5-2
Villard-de-Lans - Nantes 6-6

8e journée (samedi 6 mars 1993)

Villard-de-Lans - Megève 5-4
Nantes - Valenciennes 6-3
Saint-Gervais - Dunkerque 6-3

9e journée (samedi 13 mars 1993)

Saint-Gervais - Valenciennes 11-5
Megève - Nantes 6-4
Villard-de-Lans - Dunkerque 4-4

10e journée (samedi 20 mars 1993)

Nantes - Saint-Gervais 10-8
Dunkerque - Megève 7-3
Valenciennes - Villard-de-Lans 5-5

Classement (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dunkerque         16   7  2  1   54-26  +28
2 Megève            13   6  1  3   47-37  +10
3 Saint-Gervais     10   5  0  5   56-51  +5
4 Villard-de-Lans   10   3  4  3   40-46  -6
5 Nantes             9   4  1  5   54-54   0
6 Valenciennes       2   0  2  8   37-74  -37

Champion de N2 en 1991, Valenciennes avait refusé la promotion, avant de se porter candidat l'année suivante alors qu'il n'avait terminé que cinquième. Mais l'équipe nordiste n'avait plus le niveau sportif et, malgré les renforts de Karl Dewolf, de Sylvain Girard, d'Eric Lemarque et des frères Messon, les joueurs de Dany Gélinas ne remportent pas la moindre victoire de la saison. Ils font quelques bonnes prestations, mais leur manque de profondeur derrière leur première ligne et leur faiblesse en infériorité numérique ne leur permettent de ramener que trois matches nuls. Valenciennes est ainsi relégué en Nationale 2.

 

 

Les trophées de la saison

Meilleur joueur : Pierre Pousse (Amiens).

Meilleur marqueur : Guy Fournier (Rouen).

Meilleur gardien : Petri Ylönen (Rouen).

Meilleur espoir : Karl Dewolf (Valenciennes).

Joueurs les plus fair-play : Claude Verret (Rouen) et Benoît Bachelet (Grenoble).

Équipe la plus fair-play : Rouen.

Palets d'or des journalistes : Christian Pouget (Chamonix) et Claude Verret (Rouen) 17, Andreï Vittenberg (Rouen) 14, Benoît Laporte (Rouen), Christophe Renard (Reims), Jean-François Ribordy (Amiens) et Christophe Ville (Chamonix) 11...

 

 

 

Nationale 2

Poules de qualification

Poule A

1re journée (samedi 3 octobre 1992)

ACBB - Poitiers 5-0 par forfait
Dijon - FV Paris 2-7
Le Vésinet - Besançon 15-1 [en décembre]

2e journée (samedi 10 octobre 1992)

FV Paris - ACBB 11-2 
Le Vésinet - Dijon 7-7
Besançon - Poitiers 3-5

3e journée (samedi 17 octobre 1992)

Dijon - Besançon 6-4
Poitiers - FV Paris 1-11
ACBB - Le Vésinet 4-7 [en décembre]

4e journée (samedi 24 octobre 1992)

Dijon - Poitiers 12-5
Besançon - ACBB 10-12
Le Vésinet - FV Paris 4-3

5e journée (samedi 31 octobre 1992)

ACBB - Dijon 4-1
Besançon - FV Paris 2-6
Le Vésinet - Poitiers 10-2

6e journée (samedi 7 novembre 1992)

Poitiers - ACBB 0-16
FV Paris - Dijon 14-6
Besançon - Le Vésinet 1-15

7e journée (samedi 14 novembre 1992)

ACBB - FV Paris 4-1
Dijon - Le Vésinet 3-15
Poitiers - Besançon 

8e journée (samedi 21 novembre 1992)

FV Paris - Poitiers 24-2
Besançon - Dijon 3-7
Le Vésinet - ACBB 5-0 par forfait

9e journée (samedi 28 novembre 1992)

ACBB - Besançon 6-2
FV Paris - Le Vésinet 13-1
Poitiers - Dijon 0-5 par forfait

10e journée (samedi 5 décembre 1992)

Dijon - ACBB 7-2
Besançon - FV Paris 1-11
Poitiers - Le Vésinet 0-5 par forfait

Classement (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Le Vésinet        13   6  1  1   60-33  +27
2 Français Volants  12   6  0  2   66-22  +44
3 ACBB               7   4  0  4   34-45  -11
4 Dijon              7   3  1  4   40-56  -16
5 Besançon           0   0  0  8   25-69  -44
6 Poitiers forfait général

 

Poule B

1re journée (samedi 3 octobre 1992)

Nîmes - Lyon 5-1
Toulouse - Nice 1-6
Vanoise - Avignon 6-2

2e journée (samedi 10 octobre 1992)

Lyon - Avignon 8-3
Nîmes - Toulouse 1-7
Nice - Vanoise 8-1

3e journée (samedi 17 octobre 1992)

Toulouse - Lyon 6-7
Vanoise - Nîmes 5-2
Avignon - Nice 5-5

4e journée (samedi 24 octobre 1992)

Nîmes - Nice 5-8
Toulouse - Avignon 4-4
Lyon - Vanoise 5-3

5e journée (samedi 31 octobre 1992)

Nice - Lyon 6-5
Nîmes - Avignon 2-7
Vanoise - Toulouse 2-2

6e journée (samedi 7 novembre 1992)

Lyon - Nîmes 8-4
Nice - Toulouse 4-4
Avignon - Vanoise 1-2

7e journée (samedi 14 novembre 1992)

Avignon - Lyon 4-2
Toulouse - Nîmes 7-0
Vanoise - Nice 3-1

8e journée (samedi 21 novembre 1992)

Nice - Avignon 10-3
Nîmes - Vanoise 6-2
Lyon - Toulouse 2-8

9e journée (samedi 28 novembre 1992)

Vanoise - Lyon 8-6
Avignon - Toulouse 8-11
Nice - Nîmes 11-3 [en décembre]

10e journée (samedi 5 décembre 1992)

Toulouse - Vanoise 8-4
Avignon - Nîmes 9-4
Lyon - Nice 8-11 [reporté]

Classement (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Nice              16   7  2  1   70-38  +32
2 Toulouse          13   5  3  2   58-38  +20
3 Vanoise           11   5  1  4   36-42  -6
4 Lyon               8   4  0  6   52-58  -6
5 Avignon            8   3  2  5   46-55  -9
6 Nîmes              4   2  0  8   34-65  -31

 

Poule C

1re journée (samedi 3 octobre 1992)

Cherbourg - Strasbourg 6-11
Deuil - Amnéville 2-1
Évry - Garges 9-4

2e journée (samedi 10 octobre 1992)

Garges - Cherbourg 4-11
Amnéville - Strasbourg 6-3
Deuil - Évry 3-3

3e journée (samedi 17 octobre 1992)

Cherbourg - Deuil 9-4
Évry - Amnéville 2-3
Strasbourg - Garges 5-6

4e journée (samedi 24 octobre 1992)

Deuil - Garges 11-2
Évry - Strasbourg 2-1
Amnéville - Cherbourg 2-2

5e journée (samedi 31 octobre 1992)

Cherbourg - Évry 6-4
Deuil - Strasbourg 7-6
Garges - Amnéville 5-3

6e journée (samedi 7 novembre 1992)

Strasbourg - Cherbourg 4-5
Amnéville - Deuil 1-3
Garges - Évry 6-7

7e journée (samedi 14 novembre 1992)

Cherbourg - Garges 14-4
Strasbourg - Amnéville 5-4
Évry - Deuil 3-6

8e journée (samedi 21 novembre 1992)

Deuil - Cherbourg 7-6
Amnéville - Évry 5-3
Garges - Strasbourg 6-5

9e journée (samedi 28 novembre 1992)

Cherbourg - Amnéville 18-1
Strasbourg - Évry 6-2
Garges - Deuil 4-7

10e journée (samedi 5 décembre 1992)

Évry - Cherbourg 2-4
Strasbourg - Deuil 6-5
Amnéville - Garges 3-3

Classement (10 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Cherbourg           15   7  1  2   81-43  +38
2 Deuil-la-Barre      15   7  1  2   55-41  +14
3 Amnéville            8   3  2  5   29-46  -17
4 Strasbourg           8   4  0  6   52-49  +3
5 Évry                 7   3  1  6   37-44  -7
6 Garges-lès-Gonesse   7   3  1  6   44-75  -31

 

Poule D

1re journée (samedi 3 octobre 1992)

Caen - Épinal 9-4
Clermont - Annecy 8-2
Brest - Font-Romeu 19-6

2e journée (samedi 10 octobre 1992)

Épinal - Clermont 7-4
Caen - Brest 7-4
Font-Romeu - Annecy 10-6

3e journée (samedi 17 octobre 1992)

Épinal - Font-Romeu 12-5 (4-2,6-1,2-2)
Brest - Annecy 7-3 (1-1,4-0,2-1)
Clermont - Caen 1-3 (0-2,0-1,1-0)

4e journée (samedi 24 octobre 1992)

Brest - Clermont 8-1 (4-0,2-1,2-0)
Annecy - Épinal 6-13 (2-1,2-7,2-5)
Font-Romeu - Caen 6-12 [samedi 12 décembre]

5e journée (samedi 31 octobre 1992)

Épinal - Brest 4-6 (3-1,0-4,1-1)
Clermont - Font-Romeu 6-3 (3-1,1-0,2-2)
Caen - Annecy 19-1 (6-0,4-1,9-0)

6e journée (samedi 7 novembre 1992)

Épinal - Caen 3-10 (0-2,1-5,2-3)
Annecy - Clermont 2-6 (0-2,2-2,2-2)
Font-Romeu - Brest 8-6 (2-2,3-2,3-2)

7e journée (samedi 14 novembre 1992)

Clermont - Épinal 6-1
Brest - Caen 5-3
Annecy - Font-Romeu 10-5

8e journée (samedi 21 novembre 1992)

Font-Romeu - Épinal 5-8 (1-1,2-2,2-5)
Annecy - Brest 1-9 (0-3,0-0,1-6)
Caen - Clermont 6-3 (2-1,2-1,2-1)

9e journée (samedi 28 novembre 1992)

Épinal - Annecy 8-3 (2-0,0-1,6-2)
Caen - Font-Romeu 9-4 (2-0,3-3,4-1)
Clermont - Brest 4-9 (2-3,0-5,2-1)

10e journée (samedi 5 décembre 1992)

Brest - Épinal 8-3 (1-0,3-0,4-3)
Annecy - Caen 0-9 (0-2,0-5,0-2)
Font-Romeu - Clermont 1-7 (0-1,1-3,0-3)

Classement (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Caen              18   9  0  1   87-31  +56
2 Brest             16   8  0  2   81-40  +41
3 Clermont-Ferrand  10   5  0  5   46-42  +4
4 Épinal            10   5  0  5   63-62  +1
5 Font-Romeu         4   2  0  8   53-95  -42
6 Annecy             2   1  0  9   34-94  -60

Cette poule "de raccroc" - forcément la plus forte de toutes - a été rajoutée en supplément des trois poules géographiques. Elle réunit le champion de D2 qui avait refusé la montée (Annecy), trois clubs liquidés financièrement (Caen, Clermont et Épinal) et deux clubs de D3 repêchés aux ambitions différentes : l'armada de Brest perd pourtant à la surprise générale à Font-Romeu sur un but décisif marqué à deux minutes de la fin par Guy Galiay à onze jours de son quarantième anniversaire. Richard Paradis termine l'exploit en cage vide devant 600 spectateurs en délire dans le petit village pyrénéen.

 

 

Poules finales

Nationale 2A

1re journée (samedi 19 décembre 1992)

Toulouse - Le Vésinet 6-1
Brest - Deuil 12-1
Nice - FV Paris 4-5
Caen - Cherbourg 10-5

2e journée (samedi 9 janvier 1993)

FV Paris - Toulouse 10-2
Nice - Brest 1-9
Deuil - Caen 2-9
Cherbourg - Le Vésinet 2-9

3e journée (samedi 16 janvier 1993)

Toulouse - Cherbourg 3-3
Brest - FV Paris 3-2
Caen - Nice 11-7
Le Vésinet - Deuil 8-4

4e journée (samedi 23 janvier 1993)

Brest - Caen 4-3
Nice - Le Vésinet 5-3
Deuil - Toulouse 8-5
FV Paris - Cherbourg 7-5

5e journée (samedi 30 janvier 1993)

Le Vésinet - Brest 3-17
Cherbourg - Deuil 8-4
Nice - Toulouse 4-3
Caen - FV Paris 3-1

6e journée (samedi 6 février 1993)

Brest - Toulouse 11-2
Le Vésinet - Caen 2-5
Deuil - FV Paris 5-12
Nice - Cherbourg 4-4

7e journée (samedi 13 février 1993)

Toulouse - Caen 6-11
Cherbourg - Brest 4-11
Deuil - Nice  [le 2? février]
FV Paris - Le Vésinet  [le 2? février]

8e journée (samedi 20 février 1993)

Le Vésinet - Toulouse 8-2
Deuil - Brest 6-12
FV Paris - Nice 3-1
Cherbourg - Caen 4-8

9e journée (samedi 27 février 1993)

Toulouse - FV Paris 1-9
Brest - Nice 11-1
Caen - Deuil 15-1
Le Vésinet - Cherbourg 7-9

10e journée (samedi 6 mars 1993)

Nice - Caen 1-5
Cherbourg - Toulouse 5-5
FV Paris - Brest 2-4
Deuil - Le Vésinet 0-6

11e journée (samedi 13 mars 1993)

Caen - Brest 2-7
Le Vésinet - Nice 10-4
Toulouse - Deuil 10-5
Cherbourg - FV Paris 4-4

12e journée (samedi 20 mars 1993)

Brest - Le Vésinet 10-5
Deuil - Cherbourg 9-9
Toulouse - Nice 7-1
FV Paris - Caen 5-5

13e journée (samedi 27 mars 1993)

Toulouse - Brest 2-12
Caen - Le Vésinet 11-1
FV Paris - Deuil 9-2
Cherbourg - Nice 1-4

14e journée (samedi 3 avril 1993)

Brest - Cherbourg 12-3
Nice - Deuil 11-0
Caen - Toulouse 5-7
Le Vésinet - FV Paris 2-11

Classement (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Brest             28  14  0  0  135-37  +98
2 Caen              21  10  1  3  103-53  +50
3 Français Volants  20   9  2  3   87-52  +35
4 Le Vésinet        10   5  0  9   76-93  -17
5 Toulouse          10   4  2  8   61-93  -32
6 Nice              10   4  2  8   54-78  -24
7 Cherbourg          9   2  5  7   66-97  -31
8 Deuil-la-Barre     4   1  2 11   53-132 -79

Ayant recruté une dizaine de joueurs d'élite comme Karl Goupil, Christophe Gaulmin, André Côté ou Frédéric Asselineau, Brest arrive immédiatement dans les sommets de la division 2. Mais, au cas où cela ne suffirait pas puisque les Albatros ont perdu à Caen et Font-Romeu en première phase, un défenseur canadien nommé Stéphane Dugal arrive pour la deuxième phase. Brest termine invaincu et monte en Nationale 1.

 

 

Nationale 2B

1re journée (samedi 19 décembre 1992)

Vanoise - Évry 7-7
Dijon - Clermont 11-7 (4-2,4-2,3-3)
ACBB - Épinal 5-10
Amnéville - Lyon 9-4

2e journée (samedi 9 janvier 1993)

Clermont - Amnéville 7-3
Lyon - Vanoise 9-3
Épinal - Dijon 16-6 (8-0,4-4,4-2)
Évry - ACBB 6-9* [jeudi 18 février]

* Arrêté en raison d'un trou dans la glace, ce match à rejouer est programmé "par surprise" : l'ACBB se présente à l'improviste pendant un entraînement d'Évry, muni d'une convocation émanant du Comité National de Hockey sur Glace. Les joueurs locaux, qui n'étaient pas tous là, se retrouvent contraints de jouer une rencontre de championnat sans arbitres officiels, sans table de marque et sans spectateurs !

3e journée (samedi 16 janvier 1993)

Clermont - Épinal 9-1 (2-1,4-0,3-2)
Vanoise - Amnéville 5-7 (4-1,1-2,0-4)
ACBB - Lyon 5-12 (4-3,1-4,0-5)
Dijon - Évry 19-8 (5-1,8-6,6-1) [samedi 10 avril]

4e journée (samedi 23 janvier 1993)

ACBB - Vanoise 10-2
Évry - Clermont 3-5
Dijon - Lyon 11-8 (5-1,2-5,4-2)
Amnéville - Épinal 5-9 (1-6,2-1,2-2) [samedi 10 avril]

5e journée (samedi 30 janvier 1993)

Épinal - Évry 14-2 (2-1,6-1,6-0)
Lyon - Clermont 3-4 (0-3,1-1,2-0)
Dijon - Vanoise 9-3 (4-0,2-0,3-3)
ACBB - Amnéville 4-5

6e journée (samedi 6 février 1993)

Lyon - Épinal 4-10 (0-5,4-3,0-2)
Vanoise - Clermont 4-5
Amnéville - Évry 6-3
Dijon - ACBB 7-5 (2-3,2-1,3-1)

7e journée (samedi 13 février 1993)

Évry - Lyon 6-9 (0-6,2-2,4-1)
Clermont - ACBB 4-3 (2-1,2-2,0-0)
Vanoise - Épinal 7-13 (3-11,2-2,2-0)
Amnéville - Dijon 10-3 (5-0,4-2,1-1)

8e journée (samedi 20 février 1993)

Évry - Vanoise 13-5 (3-0,5-1,5-4)
Clermont - Dijon 9-5 (2-4,1-0,6-1)
Épinal - ACBB 13-5 (4-0,3-0,6-5)
Lyon - Amnéville 3-4 (1-1,1-2,1-1)

9e journée (samedi 27 février 1993)

ACBB - Évry 6-5 (1-2,2-3,3-0)
Dijon - Épinal 4-7 (0-1,2-3,2-3)
Amnéville - Clermont 4-7 (1-1,1-2,2-4)
Vanoise - Lyon 7-10 (0-2,2-5,5-3)

10e journée (samedi 6 mars 1993)

Lyon - ACBB 7-6 (3-4,3-1,1-1)
Épinal - Clermont 6-1 (2-1,3-0,1-0)
Évry - Dijon 3-10 (1-3,2-4,0-3)
Amnéville - Vanoise 7-1 (4-0,1-0,2-1)

11e journée (samedi 13 mars 1993)

Épinal - Amnéville 4-5 (1-1,0-1,3-3)
Clermont - Évry 8-3
Lyon - Dijon 3-7 (1-0,1-3,1-4)
Vanoise - ACBB 10-8

12e journée (samedi 20 mars 1993)

Évry - Épinal 4-15 (1-4,0-6,3-5)
Clermont - Lyon 6-4
Amnéville - ACBB 11-7
Vanoise - Dijon 5-5 (1-4,1-0,3-1)

13e journée (samedi 27 mars 1993)

Épinal - Lyon 10-4 (4-1,3-1,3-2)
Clermont - Vanoise 5-3 (3-1,2-2,0-0)
Évry - Amnéville 4-6 (1-1,0-2,3-3)
ACBB - Dijon 13-5 (2-1,7-2,4-2)

14e journée (samedi 3 avril 1993)

Épinal - Vanoise 8-2 (1-1,1-0,6-1)
ACBB - Clermont 2-5 (1-2,0-1,0-3)
Lyon - Évry 2-2 (2-1,0-0,0-1)
Dijon - Amnéville 10-2 (4-0,3-2,3-0)

Classement (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Clermont-Ferrand  24  12  0  2   91-55  +36
2 Épinal            24  12  0  2  143-68  +75
3 Amnéville         20  10  0  4   89-77  +12
4 Dijon             17   8  1  5  112-99  +13
5 Lyon              13   6  1  7   91-91   0
6 ACBB               8   4  0 10   88-102 -14
7 Évry               4   1  2 11   69-121 -52
8 Val Vanoise        4   1  2 11   67-129 -62

 

 

Nationale 2C

1re journée (samedi 19 décembre 1992)

Strasbourg - Besançon 7-8
Garges - Nîmes 5-1
Avignon - Font-Romeu 5-8
Annecy exempt

2e journée (samedi 9 janvier 1993)

Nîmes - Avignon 3-6
Annecy - Strasbourg 6-6
Besançon - Garges 11-3
Font-Romeu exempt

3e journée (samedi 16 janvier 1993)

Strasbourg - Font-Romeu 10-2
Besançon - Nîmes 11-6
Annecy - Garges 7-2
Avignon exempt

4e journée (samedi 23 janvier 1993)

Strasbourg - Avignon 7-1
Garges - Font-Romeu 3-8
Besançon - Annecy 7-8
Nîmes exempt

5e journée (samedi 30 janvier 1993)

Font-Romeu - Besançon 6-7
Annecy - Nîmes 13-3
Avignon - Garges 5-0 par forfait
Strasbourg exempt

6e journée (samedi 6 février 1993)

Besançon - Avignon 7-8
Strasbourg - Nîmes 8-3
Font-Romeu - Annecy 7-2
Garges exempt

7e journée (samedi 13 février 1993)

Avignon - Annecy 6-6
Strasbourg - Garges 6-4
Nîmes - Font-Romeu 7-5
Besançon exempt

8e journée (samedi 20 février 1993)

Besançon - Strasbourg 2-12
Nîmes - Garges 8-4
Font-Romeu - Avignon 5-6 [en avril]
Annecy exempt

9e journée (samedi 27 février 1993)

Avignon - Nîmes 5-5
Strasbourg - Annecy 3-6
Garges - Besançon 6-10
Font-Romeu exempt

10e journée (samedi 6 mars 1993)

Garges - Annecy 3-6
Font-Romeu - Strasbourg 8-1
Nîmes - Besançon 8-6
Avignon exempt

11e journée (samedi 13 mars 1993)

Avignon - Strasbourg 5-3
Font-Romeu - Garges 13-3
Annecy - Besançon 3-9
Nîmes exempt

12e journée (samedi 20 mars 1993)

Besançon - Font-Romeu 8-4
Nîmes - Annecy 3-4
Garges - Avignon 3-26
Strasbourg exempt

13e journée (samedi 27 mars 1993)

Avignon - Besançon 7-3
Nîmes - Strasbourg 4-5
Annecy - Font-Romeu 7-7
Garges exempt

14e journée (samedi 3 avril 1993)

Garges - Strasbourg 3-8
Font-Romeu - Nîmes 8-4
Annecy - Avignon 8-7
Besançon exempt

Classement (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Annecy            17   7  3  2   77-63  +14
2 Avignon           16   7  2  3   87-58  +29
3 Strasbourg        15   7  1  4   76-52  +24
4 Besançon          14   7  0  5   89-80  +9
5 Font-Romeu        13   6  1  5   81-63  +18
6 Nîmes              7   3  1  8   55-81  -26
7 Garges             1*  1  0 11   41-109 -68

* dont un point de pénalité pour forfait

Poitiers, forfait en première phase, est relégué en D3.

 

 

 

Division 3

Poules régionales

Bretagne - Pays de Loire

La Roche-sur-Yon déclare forfait général avant le début du championnat.

26/09/1992 Cholet - Rennes 9-6
10/10/1992 Angers II - Cholet 6-8
17/10/1992 Angers II - Rennes 6-3
24/10/1992 Angers II - Cholet 6-6
31/10/1992 Rennes - Cholet 2-9
01/11/1992 Angers II - Rennes
14/11/1992 Cholet - Angers II 13-4
28/11/1992 Cholet - Rennes 15-2
05/12/1992 Rennes - Angers II
19/12/1992 Cholet - Angers II
Rennes - Angers II
Rennes - Cholet

Classement (8 matches)

             Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Cholet      15   7  1  0   77-33  +44
2 Angers 2     7   3  1  4   44-61  -17
3 Rennes       2   1  0  7   38-65  -27

Ile-de-France : 1 Tours, Conflans-sainte-Honorine et Courbevoie qualifiés.

Nord : 1 Reims II, qualifié.

Normandie : 1 Rouen II, 2 Louviers, 3 Caen II.

 

Alpes

31/10/1992 Valence - Montpellier 13-4
07/11/1992 Valence - Avignon II 12-4
14/11/1992 Toulon - Valence 3-7
28/11/1992 Valence - Nice II 15-0
12/12/1992 Avignon II - Valence 4-6
19/12/1992 Valence - Toulon 8-1

Valence (une seule défaite), Villard 2, Toulon et Chambéry sont qualifiés pour la phase nationale. Montpellier y remplacera Chambéry forfait.

 

Sud-ouest

03/10/1992 Pessac - Brive 8-9
10/10/1992 Bordeaux - Tours
17/10/1992 Bordeaux - Anglet II : victoire d'Anglet
17/10/1992 Niort - Brive : victoire de Brive
24/10/1992 Brive - Anglet II 7-6
24/10/1992 Pessac - Bordeaux : victoire de Bordeaux
31/10/1992 Poitiers II - Brive : victoire de Brive
09/11/1992 Anglet II - Bordeaux : nul
11/11/1992 Bordeaux - Pessac
14/11/1992 Bordeaux - Brive : victoire de Bordeaux
27/11/1992 Bordeaux - Niort
28/11/1992 Brive - Pessac 11-1
28/11/1992 Anglet II - Poitiers
19/12/1992 Brive - Bordeaux 5-11
Bordeaux - Poitiers 9-4
Brive bat Anglet II

Bordeaux et Anglet II qualifiés.

 

 

Phase nationale

Poule nord (8 matches)

               Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Tours         15   7  1  0   76-33  +43
2 Courbevoie    10   4  2  2   68-35  +33
3 Reims 2        8   4  0  4   62-59  +3
4 Conflans       7   3  1  4   69-50  +19
5 Rouen 2       -1*  0  0  8   17-115 -98

Cholet, deux fois forfait à Conflans-sainte-Honorine et à Reims, a été exclu du classement.

* La réserve de Rouen a conservé son point de pénalité pour forfait, même si celui-ci a été enregistré à Cholet.

Tours et Courbevoie accèdent au tournoi final.

 

Poule sud (8 matches)

               Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Bordeaux      14   7  0  1   94-17  +77
2 Anglet 2      13   6  1  1   58-35  +23
3 Valence        8   3  2  3   70-51  +19
4 Montpellier    5   2  1  5   40-67  -27
5 Toulon        -1*  0  0  8   13-105 -92

* dont un point de pénalité pour forfait.

La réserve de Villard-de-Lans était forfait, de même que Chambéry remplacé par Montpellier.

La réserve d'Anglet n'étant pas autorisée à monter, Bordeaux et Valence accèdent au tournoi final de promotion.

 

Tournoi final

Valence - Bordeaux 1-8
Tours - Courbevoie 4-1
Bordeaux - Courbevoie 6-4
Valence - Tours 2-9
Valence - Courbevoie 4-10
Bordeaux - Tours 6-5

Classement : 1 Bordeaux 6, 2 Tours 4, 3 Courbevoie 2, 4 Valence 0.

Bordeaux et Tours sont promus en division 2.

 

Finale

Bordeaux - Tours 8-4
Tours - Bordeaux 4-3

 

 

 

Matches amicaux

??/08/1992 Rouen - Amiens 9-4
??/08/1992 Amiens - Rouen 4-11
17/04/1993 Épinal - Strasbourg 14-6 (1-1,5-3,8-2)

Rouen a également disputé des matches amicaux internationaux.

 

 

La saison précédente (1991/92)

La saison suivante (1993/94)

 

Retour aux archives