Championnat de France 1991/92

 

Ligue Nationale : résultats et classement de la poule de qualification, résultats et classement de la poule finale.

Poule des As

Nationale 1 : groupe A et groupe B de la première phase, résultats et classement de la poule finale.

Nationale 2

Division 3 : phase régionale et phase finale.

 

Alors que l'équipe de France est sur le point de relever un des plus grands défis de son histoire aux Jeux Olympiques d'Albertville, le championnat national est à l'agonie. C'est plus d'une décennie d'errances qui se paie, car le hockey français, alors qu'il descendait vers la plaine et s'ouvrait des fenêtres dans les médias, s'était rêvé plus beau qu'il n'était. Résultat, le dernier champion de France, Grenoble, est en liquidation judiciaire, et il n'a pas le seul club à imploser. Il ne reste plus que quatre clubs dans la Ligue Nationale professionnelle, dont un bientôt placé sous administration judiciaire (Reims, qui devra mettre en place un plan d'épuration de sa dette sur dix ans) et un dont le déficit avoisine les dix millions de francs (Briançon). Le plafond budgétaire de 4,8 millions de francs, mis en place pour tenter de freiner cette escalade financière suicidaire, n'est pas respecté par tous.

Dans ce contexte difficile, les internationaux Stéphane Clout, Jean-Christophe Lerondeau et Jean-François Merchan se retrouvent au chômage, alors que d'autres joueurs acceptent des diminutions de salaire. La Ligue Nationale redémarre tant bien que mal avec huit équipes, mais sur les quatre promus, seul Chamonix est consentant, les trois premiers de division 1, Viry-Châtillon, Épinal et Clermont-Ferrand, ayant été obligés de monter pour faire illusion.

 

 

Ligue Nationale

Poule de qualification

1re journée (samedi 7 septembre 1991)

Chamonix - Rouen 3-5 (0-1,1-2,2-2)
Amiens - Briançon 4-6 (1-3,1-1,2-2)
Clermont-Ferrand - Reims 2-6 (0-0,1-2,1-4)
Viry-Châtillon - Épinal 10-4 (5-0,2-2,3-2)

2e journée (samedi 14 septembre 1991)

Rouen - Amiens 7-5 (1-2,2-1,4-2)
Briançon - Clermont-Ferrand 16-2 (3-0,6-0,7-2)
Reims - Viry-Châtillon 4-6 (2-4,1-0,1-2)
Chamonix - Épinal 3-0 (3-0,0-0,0-0)

3e journée (samedi 21 septembre 1991)

Rouen - Clermont-Ferrand 9-5 (5-1,1-2,3-2)
Briançon - Viry-Châtillon 12-1 (3-0,6-0,3-1)
Épinal - Reims 3-7 (2-1,0-4,1-2)
Amiens - Chamonix 1-3 (1-1,0-0,0-2)

4e journée (mardi 24 septembre 1991)

Viry-Châtillon - Rouen 2-4 (0-1,0-1,2-2)
Épinal - Briançon 2-10 (0-3,1-2,1-5)
Clermont-Ferrand - Amiens 3-5 (0-2,1-0,2-3)
Reims - Chamonix 4-6 (1-3,1-2,2-1) [jeudi 31 octobre]

5e journée (samedi 28 septembre 1991)

Rouen - Épinal 9-1 (2-0,5-1,2-0)
Briançon - Reims 4-2 (2-0,1-0,1-2)
Amiens - Viry-Châtillon 7-4 (4-2,2-1,1-1)
Chamonix - Clermont-Ferrand 12-2 (4-0,6-1,2-1)

6e journée (samedi 5 octobre 1991)

Reims - Rouen 3-4 (2-0,0-2,1-2)
Chamonix - Briançon 4-2 (2-1,2-1,0-0)
Épinal - Amiens 5-6 (2-3,3-1,0-2)
Viry-Châtillon - Clermont-Ferrand 6-7 (3-3,2-1,1-3)

7e journée (samedi 12 octobre 1991)

Rouen - Briançon 6-7 (3-2,0-3,3-2) [mardi 1er octobre]
Amiens - Reims 8-5 (5-2,2-0,1-3)
Clermont-Ferrand - Épinal 11-4 (5-1,0-1,6-2)
Viry-Châtillon - Chamonix 3-7 (0-3,1-4,2-0)

8e journée (samedi 19 octobre 1991)

Rouen - Chamonix 7-3 (2-0,1-2,4-1)
Briançon - Amiens 9-2 (5-1,2-1,2-0)
Reims - Clermont-Ferrand 9-1 (3-1,2-0,4-0)
Épinal - Viry-Châtillon 4-4 (3-2,0-2,1-0)

9e journée (mardi 22 octobre 1991)

Amiens - Rouen 5-4 (3-2,2-2,0-0)
Clermont-Ferrand - Briançon 3-8 (0-1,1-1,2-6)
Viry-Châtillon - Reims 4-11 (2-3,1-4,1-4)
Épinal - Chamonix 1-15 (0-4,0-8,1-3)

10e journée (samedi 26 octobre 1991)

Clermont-Ferrand - Rouen 2-7 (0-2,0-3,2-2)
Viry-Châtillon - Briançon 3-4 (0-2,0-2,3-0)
Reims - Épinal 9-7 (2-4,4-2,3-1)
Chamonix - Amiens 3-4 (0-1,1-3,2-0)

11e journée (samedi 2 novembre 1991)

Rouen - Viry-Châtillon 8-2 (1-2,4-0,3-0)
Briançon - Épinal 9-0 (6-0,1-0,2-0)
Chamonix - Reims 2-1 (1-0,0-0,1-1)
Amiens - Clermont-Ferrand 12-0 (1-0,4-0,7-0)

12e journée (samedi 9 novembre 1991)

Amiens - Épinal 8-3
Clermont-Ferrand - Viry-Châtillon 10-5
Rouen - Reims 11-3 (6-0,4-2,1-1) [mardi 26 novembre]
Briançon - Chamonix 2-5 (1-2,1-1,0-2) [mardi 26 novembre]

13e journée (mardi 19 novembre 1991)

Épinal - Rouen 1-4 (1-0,0-1,0-3)
Reims - Briançon 8-6 (3-1,2-4,3-1)
Viry-Châtillon - Amiens 3-8 (0-2,1-2,2-4)
Clermont-Ferrand - Chamonix 3-4

14e journée (samedi 23 novembre 1991)

Briançon - Rouen 5-3 (2-0,3-2,0-1)
Reims - Amiens 6-6 (0-1,4-2,2-3)
Épinal - Clermont-Ferrand 8-0 (4-0,0-0,4-0)
Chamonix - Viry-Châtillon 8-1 (1-0,6-1,1-0)

Classement (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Rouen             22  11  0  3   88-47  +41
2 Briançon          22  11  0  3  100-45  +55
3 Chamonix          22  11  0  3   78-36  +42
4 Amiens            19   9  1  4   81-61  +20
5 Reims             13   6  1  7   78-70  +8
6 Clermont-Ferrand   6   3  0 11   51-111 -60
7 Viry-Châtillon     5   2  1 11   54-98  -44
8 Épinal             3   1  1 12   43-105 -62

Qualifié sur la glace au jeu du "qui gagne perd" à disputer la deuxième phase d'une parodie de championnat avec les cinq "grands clubs" rescapés, Clermont-Ferrand, déjà en dépôt de bilan, refuse catégoriquement de se laisser embarquer. C'est finalement Viry-Châtillon, septième, qui est envoyé au casse-pipe.

 

 

Poule finale

1re journée (samedi 30 novembre 1991)

Briançon - Chamonix 11-2 (5-0,2-1,4-1)
Viry-Châtillon - Rouen 1-14 (0-5,1-4,0-5)
Amiens - Reims 7-6 (2-1,2-3,3-2)

2e journée (samedi 7 décembre 1991)

Amiens - Viry-Châtillon 12-5 (1-1,6-1,5-3)
Rouen - Chamonix 3-2
Reims - Briançon 2-3 (2-2,0-0,0-1) [à Briançon]

3e journée (mardi 10 décembre 1991)

Viry-Châtillon - Chamonix 1-9 (1-3,0-4,0-2)
Amiens - Briançon 2-4 (0-1,1-2,1-1)
Rouen - Reims 10-2 (3-0,4-0,3-2)

4e journée (samedi 14 décembre 1991)

Briançon - Viry-Châtillon 15-1 (5-0,5-0,5-1)
Reims - Chamonix 3-7 (2-4,0-2,1-1)
Amiens - Rouen 4-6 [reporté]

5e journée (samedi 21 décembre 1991)

Chamonix - Amiens 6-4 (4-2,1-1,1-1)
Viry-Châtillon - Reims 4-4 (2-1,1-3,1-0,0-0) / 1-3 aux tirs au but
Briançon - Rouen 3-5 (1-0,0-2,2-3)

6e journée (samedi 4 janvier 1992)

Chamonix - Briançon 2-2 (1-1,0-0,1-1,0-0) / 3-2 aux tirs au but
Reims - Amiens 3-2 (1-1,1-0,1-1)
Rouen - Viry-Châtillon 13-4 (6-0,5-2,2-2) [mardi 14 avril]

7e journée (mardi 7 janvier 1992)

Viry-Châtillon - Amiens 7-8 (2-3,3-3,2-2)
Chamonix - Rouen 7-5 (2-2,1-0,4-3)
Briançon - Reims 6-3

8e journée (samedi 11 janvier 1992)

Chamonix - Viry-Châtillon 15-0 (3-0,7-0,5-0)
Briançon - Amiens 12-3 (3-2,6-1,3-0)
Reims - Rouen 1-11 (0-3,0-3,1-5)

9e journée (mardi 14 janvier 1992)

Viry-Châtillon - Briançon 2-12 (1-1,0-6,1-5)
Chamonix - Reims 8-5 (3-2,3-1,2-2)
Rouen - Amiens 6-2 (2-0,3-2,1-0)

10e journée (samedi 18 janvier 1992)

Amiens - Chamonix 3-5 (0-1,3-1,0-3)
Reims - Viry-Châtillon 7-1 (3-0,3-1,1-0)
Rouen - Briançon 3-3 (1-0,1-2,1-1) / 3-1 aux tirs au but

À l'issue de ce premier aller-retour, le classement est le suivant (points divisés par deux, donc victoire à un point) : 1 Rouen 9, 2 Chamonix 8, 3 Briançon 7, 4 Amiens 3, 5 Reims 3, 6 Viry-Châtillon 0.

Le RHC est déjà en tête alors qu'il s'est exilé pendant des mois au Havre, presque sans public, plombant un peu plus les finances déjà tiraillées d'un club qui ne savait plus se réfréner dans l'euphorie. Il découvre sa nouvelle patinoire sur l'île Lacroix le 14 janvier contre Amiens, enchaîne deux nouvelles victoires dont une aux tirs au but contre un concurrent direct, et se pose en grand favori avant la trêve olympique.

11e journée (samedi 29 février 1992)

Rouen - Viry-Châtillon 9-2 (4-1,4-1,1-0)
Reims - Amiens 2-8 (2-1,0-3,0-4)
Chamonix - Briançon 3-1 (1-0,1-1,1-0) [mardi 14 avril]

12e journée (samedi 7 mars 1992)

Chamonix - Rouen 5-2 (1-0,2-1,2-1)
Viry-Châtillon - Reims 7-5
Amiens - Briançon 4-3 [reporté]

13e journée (mardi 10 mars 1992)

Chamonix - Amiens 7-2 (2-0,2-1,3-1)
Rouen - Reims 5-3 (1-0,3-2,1-1) 
Briançon - Viry-Châtillon : non joué

14e journée (samedi 14 mars 1992)

Reims - Briançon 4-14
Rouen - Amiens 8-4 (4-1,3-1,1-2)
Chamonix - Viry-Châtillon 2-1 (1-0,1-0,0-1)

15e journée (samedi 21 mars 1992)

Briançon - Rouen 2-5 (0-2,2-1,0-2)
Amiens - Viry-Châtillon 8-3 (3-1,4-1,1-1)
Reims - Chamonix 2-5 (0-3,1-2,1-0)

16e journée (samedi 28 mars 1992)

Briançon - Chamonix 8-4 (2-1,5-1,1-2)
Viry-Châtillon - Rouen 5-8 (0-4,3-3,2-1)
Amiens - Reims 7-8 a.p. (2-3,1-4,4-0,0-1)

17e journée (mardi 31 mars 1992)

Rouen - Chamonix 7-2
Reims - Viry-Châtillon 9-3 (1-2,4-1,4-0)
Briançon - Amiens 4-3 (2-1,1-1,1-1)

18e journée (samedi 4 avril 1992)

Viry-Châtillon - Briançon 2-11 (0-3,2-1,0-7)
Amiens - Chamonix 4-3
Reims - Rouen 3-4 (1-0,1-2,1-2) [à Reims]

19e journée (mardi 7 avril 1992)

Briançon - Reims 5-4
Amiens - Rouen 4-5 (1-2,2-2,1-1)
Viry-Châtillon - Chamonix 2-4 (0-0,1-3,1-1)

20e journée (samedi 11 avril 1992)

Rouen - Briançon 2-6 (1-2,0-1,1-3)
Viry-Châtillon - Amiens 5-9
Chamonix - Reims 4-1

Classement (20 matches)

                   Pts    V   D    BP-BC  Diff
1 Rouen             25   17   3   132-65  +67
2 Chamonix          22   15   5   103-67  +36
3 Briançon          19*  13   6   125-58  +67
4 Amiens            13    8  12   100-108 -8
5 Reims              7    5  15    78-121 -43
6 Viry-Châtillon     2*   1  18    56-175 -119

* un match en moins

Rouen est champion de France.

Briançon, qui a licencié Peter Almasy parce qu'il a fait grève lors du dernier match à Rouen avant les JO, dépose le bilan à la fin de la saison. Le déficit de 9,2 millions de francs est apparu au grand jour après la défaite du président-maire aux élections municipales anticipées, provoquées après la démission en bloc de dix-huit conseillers municipaux qui refusaient que la ville donne près de trois millions pour aider le club de hockey à verser des indemnitées en retard à ses internationaux. Certains s'obstinent pourtant encore à croire à la viabilité de la Ligue Nationale...

 

 

Meilleur joueur : Philippe Bozon (Chamonix).

Meilleur marqueur : Guy Fournier (Rouen).

Meilleur gardien : Petri Ylönen (Rouen).

Meilleur espoir : Lionel Orsolini (Grenoble).

Joueurs les plus fair-play : Peter Almasy (Briançon) et Claude Verret (Rouen).

Équipe la plus fair-play : Viry-Châtillon.

Palets d'or des journalistes : 1 Serge Poudrier (Rouen) et Christophe Ville (Chamonix), 3 Roger Dubé (Amiens), 4 Franck Pajonkowski (Rouen), 5 Jean-Marc Gaulin (Briançon), 6 Guy Fournier (Rouen), 7 Peter Almasy (Briançon) et Gary Yaremchuk (Amiens), 9 Petri Ylönen (Rouen), 10 Christophe Moyon (Amiens).

 

 

Coupe des As

Demi-finales

Rouen - Amiens 12-5
Briançon - Chamonix 18-3

Match pour la troisième place

Amiens - Chamonix 12-10

Finale

Briançon - Rouen 6-2

La saison s'étant jouée sans play-offs, c'est une Coupe des As, entre les quatre meilleurs clubs du championnat, qui clôture la saison. Malheureusement, seuls deux clubs, l'organisateur Briançon et - plus vaguement - le champion Rouen, prennent cette compétition au sérieux. Amiens a laissé ses internationaux et ses étrangers au repos, tandis que Chamonix n'a envoyé qu'une poignée de joueurs. Après leur demi-finale jouée comme une exhibition, Rouen et Amiens prêtent quelques joueurs (dont le gardien rouennais Petri Ylönen en joueur de champ) aux Chamoniards pour qu'ils présentent un effectif décent au moment de se faire étriller par Briançon, qui lui joue le coup à fond devant son public.

Des quatre matches du week-end, seule la finale ne sombre pas dans le ridicule. Cette mascarade est une conclusion malheureusement logique à cette saison qui n'aura vu qu'une lueur au milieu des ténèbres, la quinzaine olympique. Briançon remporte ce trophée qui constitue donc son chant du cygne. Après cette débandade, la Coupe des As ne sera plus jamais jouée.

 

 

 

Nationale 1

Première phase

Groupe A

1re journée (samedi 14 septembre 1991)

Bordeaux - Angers 7-2
Anglet - Dunkerque 9-5
Caen exempt

2e journée (samedi 21 septembre 1991)

Angers - Dunkerque 7-3
Caen - Anglet 2-2
Bordeaux exempt

3e journée (samedi 28 septembre 1991)

Bordeaux - Caen 4-6
Anglet - Angers 5-5
Dunkerque exempt

4e journée (samedi 5 octobre 1991)

Dunkerque - Bordeaux 1-6
Angers - Caen 5-8
Anglet exempt

5e journée (samedi 12 octobre 1991)

Anglet - Bordeaux 3-6
Caen - Dunkerque 7-2
Angers exempt

6e journée (samedi 19 octobre 1991)

Angers - Bordeaux 4-8
Dunkerque - Anglet 4-5
Caen exempt

7e journée (samedi 26 octobre 1991)

Dunkerque - Angers 8-4
Anglet - Caen 2-4
Bordeaux exempt

8e journée (samedi 2 novembre 1991)

Caen - Bordeaux 4-6
Angers - Anglet 5-2
Dunkerque exempt

9e journée (samedi 9 novembre 1991)

Bordeaux - Dunkerque 8-5
Caen - Angers 6-4
Anglet exempt

10e journée (samedi 23 novembre 1991)

Bordeaux - Anglet 11-0
Dunkerque - Caen 4-6
Angers exempt

Classement (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Bordeaux          14   7  0  1   56-25  +31
2 Caen              13   6  1  1   43-29  +14
3 Anglet             6   2  2  4   28-42  -14
4 Angers             5   2  1  5   36-47  -11
5 Dunkerque          2   1  0  7   32-52  -20

 

Groupe B

1re journée (samedi 14 septembre 1991)

Gap - Megève 3-6
Saint-Gervais - Villard-de-Lans 4-3
Grenoble exempt

2e journée (samedi 21 septembre 1991)

Megève - Villard-de-Lans 2-7
Grenoble - Saint-Gervais 5-6
Gap exempt

3e journée (samedi 28 septembre 1991)

Gap - Grenoble 5-6
Saint-Gervais - Megève 4-6
Villard-de-Lans exempt

4e journée (samedi 5 octobre 1991)

Villard-de-Lans - Gap 6-2
Megève - Grenoble 7-12
Saint-Gervais exempt

5e journée (samedi 12 octobre 1991)

Grenoble - Villard-de-Lans 5-3 (0-1,5-1,0-1) [vendredi 11 octobre]
Gap - Saint-Gervais 7-4
Megève exempt

6e journée (samedi 19 octobre 1991)

Megève - Gap 2-5
Villard-de-Lans - Saint-Gervais 6-3
Grenoble exempt

7e journée (samedi 26 octobre 1991)

Villard-de-Lans - Megève 7-3
Saint-Gervais - Grenoble 8-6
Gap exempt

8e journée (samedi 2 novembre 1991)

Grenoble - Gap 9-5
Megève - Saint-Gervais 6-5
Villard-de-Lans exempt

9e journée (samedi 9 novembre 1991)

Gap - Villard-de-Lans 12-5
Grenoble - Megève 7-3
Saint-Gervais exempt

10e journée (samedi 23 novembre 1991)

Saint-Gervais - Gap 4-9
Villard-de-Lans - Grenoble 1-4
Megève exempt

Classement (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Grenoble          12   6  0  2   54-38  +16
2 Gap                8   4  0  4   48-42  +6
3 Villard-de-Lans    8   4  0  4   38-35  +3
4 Megève             6   3  0  5   35-50  -15
5 Saint-Gervais      6   3  0  5   38-48  -10

 

Après cette première phase sans enjeu, les dix équipes sont rejointes par Clermont-Ferrand et Épinal, après leur passage-éclair en Ligue Nationale.

 

 

Phase finale

1re journée (samedi 30 novembre 1991)

Megève - Caen 8-9 (2-3,1-3,5-3)
Saint-Gervais - Anglet 5-4 (0-1,2-2,3-1)
Angers - Épinal 4-6 (3-1,0-5,1-0)
Clermont-Ferrand - Grenoble 4-3 (1-1,1-2,2-0)
Villard-de-Lans - Dunkerque 4-6 (0-3,3-0,1-3)
Gap - Bordeaux 4-9 (0-2,4-3,0-4)

2e journée (samedi 7 décembre 1991)

Caen - Villard-de-Lans 14-3 (4-1,3-1,7-1)
Dunkerque - Saint-Gervais 6-4 (3-0,1-1,2-3)
Épinal - Bordeaux 1-4 (0-1,0-3,1-0)
Anglet - Angers 5-5 (2-0,2-4,1-1)
Grenoble - Megève 7-3 (3-2,3-1,1-0)
Gap - Clermont-Ferrand 4-8 [reporté]

3e journée (mardi 10 décembre 1991)

Bordeaux - Anglet 5-1 (3-1,1-0,1-0)
Angers - Clermont-Ferrand 28-13
Caen - Dunkerque 4-4 (0-1,2-2,2-1)
Grenoble - Saint-Gervais 4-1 (0-1,1-0,3-0)
Gap - Villard-de-Lans 7-3 (3-1,2-1,2-1)
Megève - Épinal 7-9 (3-3,1-3,3-3)

Clermont-Ferrand a joué sans gardien, d'où le score incongru

4e journée (samedi 14 décembre 1991)

Villard-de-Lans - Grenoble 4-6 (0-2,3-3,1-1)
Clermont-Ferrand - Épinal 2-5 (1-1,0-0,1-4)
Bordeaux - Angers 8-1 (0-1,4-0,4-0)
Megève - Gap 7-7 (4-1,2-2,1-4)
Saint-Gervais - Caen 5-9 (0-2,4-2,1-5)
Anglet - Dunkerque 4-3 (2-0,1-1,1-2)

5e journée (samedi 21 décembre 1991)

Clermont-Ferrand - Bordeaux 5-2
Épinal - Villard-de-Lans 4-2 (3-1,0-0,1-1)
Angers - Megève 12-1
Dunkerque - Grenoble 8-3
Caen - Anglet 8-4
Saint-Gervais - Gap 8-5 [samedi 8 février]

6e journée (samedi 11 janvier 1992)

Épinal - Saint-Gervais 11-6 (2-2,4-2,5-2)
Bordeaux - Megève 12-1 (4-1,5-0,3-0)
Anglet - Clermont-Ferrand 4-4 (0-1,0-3,4-0)
Angers - Villard-de-Lans 9-1 (5-0,2-1,2-0)
Gap - Dunkerque 7-2 (4-0,0-1,3-1)
Grenoble - Caen 7-1 (1-0,3-1,3-0)

7e journée (samedi 18 janvier 1992)

Megève - Clermont-Ferrand 4-8 (2-3,0-4,2-1)
Saint-Gervais - Angers 7-4 (2-2,4-0,1-2)
Villard-de-Lans - Bordeaux 3-8 (0-4,1-3,2-1)
Dunkerque - Épinal 2-6 (1-3,0-2,1-1)
Caen - Gap 13-5 (5-0,3-4,5-1)
Grenoble - Anglet 4-4 (3-2,0-2,1-0)

8e journée (samedi 25 janvier 1992)

Épinal - Caen 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Clermont-Ferrand - Villard-de-Lans 2-1 (0-0,1-0,1-1)
Bordeaux - Saint-Gervais 16-3 (6-2,6-0,4-1)
Megève - Anglet 3-6 (1-1,1-4,1-1)
Angers - Dunkerque 4-6 (0-1,0-2,4-3)
Gap - Grenoble 5-10 (4-4,1-4,0-2)

9e journée (samedi 1er février 1992)

Saint-Gervais - Clermont-Ferrand 7-4 (1-1,4-1,2-2)
Villard-de-Lans - Megève 4-1 (2-0,0-0,2-1)
Caen - Angers 5-5 (0-2,2-1,3-2)
Grenoble - Épinal 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Anglet - Gap 4-6 (2-2,1-3,1-1)
Dunkerque - Bordeaux 6-6 [reporté début mai 1992]

10e journée (samedi 15 février 1992)

Megève - Saint-Gervais 3-12
Anglet - Villard-de-Lans 9-2 (2-1,4-1,3-0)
Clermont-Ferrand - Dunkerque 2-6 (0-2,1-2,1-2)
Angers - Grenoble 4-6 (1-3,2-3,1-0)
Épinal - Gap 17-4
Bordeaux - Caen 5-2 [dimanche 26 avril]

11e journée (samedi 22 février 1992)

Saint-Gervais - Villard-de-Lans 7-6
Dunkerque - Megève 4-4
Caen - Clermont-Ferrand 10-0
Grenoble - Bordeaux 1-4
Gap - Angers 4-9
Anglet - Épinal 1-9

12e journée (samedi 29 février 1992)

Épinal - Angers 9-6 [match avancé]
Caen - Megève 9-6 (2-2,5-0,2-4)
Anglet - Saint-Gervais 7-7 (4-3,2-2,1-2)
Grenoble - Clermont-Ferrand 5-2 (2-0,0-0,3-2)
Dunkerque - Villard-de-Lans 6-0 (3-0,0-0,3-0)
Bordeaux - Gap 10-3 (1-1,4-0,5-2) [jeudi 23 avril]

13e journée (samedi 7 mars 1992)

Villard-de-Lans - Caen 3-4 (0-0,1-2,2-2)
Saint-Gervais - Dunkerque 4-9 (3-5,1-1,0-3)
Bordeaux - Épinal 4-4 (0-1,3-1,1-2)
Clermont-Ferrand - Gap 2-3 (2-1,0-1,0-1)
Angers - Anglet 10-6 (3-2,3-3,4-1)
Megève - Grenoble 0-12 (0-3,0-3,0-6)

14e journée (mardi 10 mars 1992)

Épinal - Megève 5-3 (0-1,1-0,4-2) [dimanche 1er mars]
Anglet - Bordeaux 3-6
Clermont-Ferrand - Angers 4-6
Saint-Gervais - Grenoble 6-4
Villard-de-Lans - Gap 10-7
Dunkerque - Caen 5-0 par forfait

15e journée (samedi 14 mars 1992)

Grenoble - Villard-de-Lans 2-2 (0-0,1-1,1-1)
Épinal - Clermont-Ferrand 4-2 (0-1,4-1,0-0)
Angers - Bordeaux 6-11 (0-4,2-2,4-5)
Gap - Megève 13-3 (4-2,2-1,7-0)
Caen - Saint-Gervais 12-5 (3-1,6-1,3-3)
Dunkerque - Anglet 3-7 (1-1,2-2,0-4)

16e journée (samedi 21 mars 1992)

Villard-de-Lans -Épinal 3-12 (2-5,0-3,1-4)
Megève - Angers 2-7
Grenoble - Dunkerque 4-4
Anglet - Caen 4-4
Bordeaux - Clermont-Ferrand 8-3*
Gap - Saint-Gervais 7-11 (1-3,3-3,3-5) [mercredi 15 avril]

* 5-0 sur tapis vert

17e journée (samedi 28 mars 1992)

Saint-Gervais - Épinal 8-4 (2-1,4-2,2-1) [mercredi 26 février]
Clermont-Ferrand - Anglet 2-2
Villard-de-Lans - Angers 5-5
Caen - Grenoble 6-4
Dunkerque - Gap 5-0 par forfait
Megève - Bordeaux 4-10

18e journée (samedi 4 avril 1992)

Clermont-Ferrand - Megève 2-5 (0-1,0-3,2-1)
Angers - Saint-Gervais 16-2 (4-0,8-2,4-0)
Bordeaux - Villard-de-Lans 9-3 (2-1,3-1,4-1)
Épinal - Dunkerque 8-2 (1-0,3-1,4-1)
Gap - Caen 12-11 (3-2,2-4,7-5)
Anglet - Grenoble 3-4 (2-3,1-1,0-0)

19e journée (samedi 11 avril 1992)

Caen - Épinal 6-10
Anglet - Megève 5-5
Dunkerque - Angers 4-6
Grenoble - Gap 9-7
Villard-de-Lans - Clermont-Ferrand 4-3
Saint-Gervais - Bordeaux 0-13

20e journée (samedi 18 avril 1992)

Clermont-Ferrand - Saint-Gervais 9-10 (3-5,3-4,3-1)
Megève - Villard-de-Lans 4-4 (1-0,0-2,3-2)
Bordeaux - Dunkerque 9-4 (1-1,6-1,2-2)
Angers - Caen 5-6 (1-1,2-1,2-4)
Épinal - Grenoble 5-3 (1-3,3-0,1-0)
Gap - Anglet 3-9 (2-1,0-2,1-6)

21e journée (lundi 20 avril 1992)

Villard-de-Lans - Anglet 7-5 (3-1,3-3,1-1) [dimanche 19 avril]
Gap - Épinal 6-6 (1-0,3-2,2-4) [dimanche 19 avril]
Saint-Gervais - Megève 7-3
Dunkerque - Clermont-Ferrand 6-3
Caen - Bordeaux 5-10
Grenoble - Angers 5-4

22e journée (samedi 25 avril 1992)

Villard-de-Lans - Saint-Gervais 5-7 (3-3,2-2,0-2)
Megève - Dunkerque 4-10 (2-3,2-4,0-3)
Clermont-Ferrand - Caen 7-8 (3-2,1-4,3-2)
Bordeaux - Grenoble 3-4 (0-1,3-2,0-1)
Angers - Gap 11-8 (2-4,3-1,6-3)
Épinal - Anglet 4-7 (1-4,3-1,0-2)

Classement (22 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Bordeaux           38  18  2  2  169-64  +105
 2 Épinal             32  15  2  5  141-88  +53
 3 Grenoble           29  13  3  6  109-80  +29
 4 Caen               28* 13  3  6  150-119 +31
 5 Dunkerque          26  11  4  7  111-93  +18
 6 Saint-Gervais      25  12  1  9  132-161 -29
 7 Angers             23  10  3  9  167-124 +43
 8 Anglet             19   6  7  9  104-109 -5
 9 Gap                13*  6  2 14  127-177 -50
10 Villard-de-Lans    11   4  3 15   79-137 -58
11 Clermont-Ferrand   11*  5  2 15   88-132 -44
12 Megève              6   1  4 17   81-174 -93

* dont un point de pénalité pour forfait

Bordeaux (avec ses cinq internationaux, deux Français et trois Polonais, ce qui explique le report de ses rencontres pendant les JO d'Albertville), Épinal (malgré les propos rassurants du maire Philippe Séguin) et Caen (1,25 millions de francs de déficit) déposeront le bilan.

 

 

 

Nationale 2

Poule nord

Classement : 1 Nantes 16, 2 Le Vésinet 14, 3 Amnéville 14, 4 Valenciennes 12, 5 Strasbourg 10, 6 FV Paris 8, 7 Deuil-la-Barre 8, 8 Poitiers 6, 9 ACBB 2, 10 Garges-lès-Gonesse 0.

 

Poule sud (9 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Annecy           16   8  0  1   67-40  +27
 2 Morzine          12   6  0  3   74-48  +26
 3 Nîmes            12   6  0  3   60-51  +9
 4 Dijon            10   5  0  4   61-63  -2
 5 Lyon             10   5  0  4   56-46  +10
 6 Toulouse          8   4  0  5   52-54  -2
 7 Vanoise           8   4  0  5   56-52  +4
 8 Besançon          6   3  0  6   50-61  -11
 9 Nice              6   3  0  6   50-61  -11
10 Avignon           2   1  0  8   31-81  -50

 

 

Poule finale (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Annecy           31  15  1  2  108-61  +47
 2 Morzine          28  13  2  3  100-63  +37
 3 Le Vésinet       27  13  1  4  118-68  +50
 4 Nantes           24  11  2  5   87-67  +20
 5 Valenciennes     22  10  2  6   99-85  +14
 6 Strasbourg       15   7  1 10   72-89  -17
 7 Amnéville        11   4  3 11   74-108 -34
 8 Lyon              8   3  2 13   68-98  -30
 9 Dijon             8   4  0 14   73-107 -34
10 Nîmes             6   3  0 15   75-128 -53

Après avoir refusé la promotion alors qu'il était champion l'année précédente, Valenciennes décide finalement de monter cette année... Pas la meilleure saison pour le faire puisqu'ils se retrouveront directement au plus haut niveau du fait de la disparition de la Ligue Nationale.

 

Poule de maintien (18 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Besançon           23  11  1  6  148-130 +18
 2 Toulouse           23  11  2  5  129-99  +30
 3 Deuil-la-Barre     21  10  1  7  142-94  +48
 4 Français Volants   20   9  2  6  121-87  +34
 5 Poitiers           19   9  1  8  141-116 +25
 6 ACBB               18   7  4  7   78-87  -9
 7 Nice               16   8  0  9  109-115 -6
 8 Vanoise            13   6  1 10   99-123 -24
 9 Garges-lès-Gonesse 12   6  0 11   96-149 -53
10 Avignon            10   4  2 12  101-164 -63

 

 

 

Division 3

Poules régionales

Bretagne - Pays de Loire

05/10/1991 La Roche-sur-Yon - Brest 3-8
12/10/1991 Angers II - La Roche-sur-Yon 9-6
12/10/1991 Rennes - Brest 4-4
19/10/1991 Brest - Angers II 8-5
26/10/1991 Cholet - Brest
09/11/1991 Brest - La Roche-sur-Yon 10-4
16/11/1991 Angers II - Brest
23/11/1991 Brest - Rennes 5-6
07/12/1991 La Roche-sur-Yon - Brest
14/12/1991 Brest - Cholet 5-0 par forfait

Brest qualifié pour la poule finale nord.

 

Normandie

Louviers - Cherbourg 0-5 par forfait
Caen II - Cherbourg 5-0
Cherbourg - Rouen II 16-7
Caen II - Rouen II : match nul
Caen II - Louviers 15-2
Louviers - Rouen II 7-10
16/11/1991 Louviers - Caen II 7-19
30/11/1991 Cherbourg - Louviers 23-2
07/12/1991 Cherbourg - Caen II 13-1
14/12/1991 Rouen II - Caen II 9-5
21/12/1991 Rouen II - Louviers
21/12/1991 Rouen II - Cherbourg 0-5 par forfait

Classement : 1 Cherbourg 10, 2 Caen II 7, 3 Rouen II 7, 4 Louviers 0.

Cherbourg, entraîné par Jean-François Kuten, est qualifié pour la poule finale nord.

 

Ile-de-France

Groupe A

26/09/1991 Tours - Conflans 2-8
06/10/1991 Tours - Évry 7-14
13/10/1991 Tours - Cergy 4-5
20/10/1991 Neuilly-sur-Marne - Tours 0-9
10/11/1991 Évry - Tours
17/11/1991 Cergy - Tours
24/11/1991 Tours - Neuilly-sur-Marne 11-6

Classement : 1 Évry, qualifié.

 

Groupe B : Fontenay qualifié (autres participants : Franconville, Mantes, Meudon, Yerres).

 

Nord : 1 Amiens 2, qualifié (autres participants : Charleville, Valenciennes 2).

 

Est

09/11/1991 Belfort - Troyes 4-7
10/11/1991 Metz - Mulhouse 3-4
16/11/1991 Belfort - Mulhouse 3-6
19/11/1991 Troyes - Metz 6-2
24/11/1991 Metz - Belfort 3-4
07/12/1991 Mulhouse - Belfort

Mulhouse est qualifié pour la poule finale nord.

 

Alpes

                   Pts   J  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Villard 2         26  13 12  0  1  132-29  +103
2 Valence           18  13  9  0  4  115-60  +55
3 Courchevel        16  10  8  0  2   91-59  +32
4 Chambéry          10  11  5  0  6   82-103 -21
5 Clermont 2         9  11  4  1  6   59-93  -34
6 Nice 2             5  12  2  1  9   53-127 -74
7 Toulon             4   8  1  2  5   38-56  -18
8 Val Vanoise 2      2  10  0  2  8   32-75  -43

La réserve de Villard-de-Lans et Valence sont qualifiés pour la poule finale sud.

 

Languedoc

??/??/1991 Montpellier - Perpignan 11-9
12/10/1991 Font-Romeu - Montpellier
19/10/1991 Perpignan - Montpellier 8-9
26/10/1991 Font-Romeu - Perpignan 13-5
02/11/1991 Montpellier - Font-Romeu 1-12
16/11/1991 Perpignan - Font-Romeu 7-7
23/11/1991 Font-Romeu - Montpellier 13-3
01/12/1991 Perpignan - Font-Romeu 2-14
07/12/1991 Perpignan - Montpellier
20/12/1991 Font-Romeu - Perpignan
Montpellier - Font-Romeu
Montpellier - Perpignan

Font-Romeu et Perpignan sont qualifiés pour la phase nationale

 

Sud-ouest : 1 Anglet II, 2 Limoges, 3 Mont-Dore, 4 Pessac, 5 Brive-la-Gaillarde, 6 Poitiers II.

 

 

Phase nationale

Poule nord

1re journée (samedi 18 janvier 1992)

Mulhouse - Fontenay-sous-Bois 1-18
Cherbourg - Brest 20-6
Évry - Amiens II 10-6

2e journée (samedi 25 janvier 1992)

Fontenay-sous-Bois - Cherbourg 3-4
Brest - Amiens II 1-21
Mulhouse - Évry 0-18 par forfait

3e journée (samedi 1er février 1992)

Cherbourg - Amiens II 5-10
Fontenay-sous-Bois - Évry 4-5
Mulhouse - Brest 18-0 par forfait

4e journée (samedi 8 février 1992)

Brest - Fontenay-sous-Bois 2-6
Amiens II - Mulhouse 16-2
Cherbourg - Évry 7-6

5e journée (samedi 15 février 1992)

Amiens II - Fontenay-sous-Bois 3-2
Évry - Brest 19-5
Mulhouse - Cherbourg 3-21

6e journée (samedi 22 février 1992)

Brest - Cherbourg 7-16
Fontenay-sous-Bois - Mulhouse 12-1
Amiens II - Évry 5-2

7e journée (dimanche 1er mars 1992)

Évry - Mulhouse 25-3
Amiens II - Brest 16-5
Cherbourg - Fontenay-sous-Bois 15-4

8e journée (dimanche 15 mars 1992)

Amiens II - Cherbourg 9-5 [samedi 14 mars]
Évry - Fontenay-sous-Bois 7-2
Brest - Mulhouse 6-10

9e journée (samedi 21 mars 1992)

Mulhouse - Amiens II 2-17
Évry - Cherbourg 7-3
Fontenay-sous-Bois - Brest 10-2

10e journée (samedi 28 mars 1992)

Cherbourg - Mulhouse 16-1
Brest - Évry 7-11
Fontenay-sous-Bois - Amiens II 5-5

Classement (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Amiens II         17   8  1  1  108-39  +69
2 Évry              16   8  0  2  110-42  +68
3 Cherbourg         14   7  0  3  112-56  +56
4 Fontenay-ss-Bois   9   4  1  5   66-45  +21
5 Mulhouse           2*  2  0  8   41-149 -108
6 Brest             -2*  0  0 10   41-147 -106

* dont deux points de pénalité pour forfait

Évry et Cherbourg (les réserves ne pouvant pas monter) sont qualifiés pour la finale nationale.

 

Poule sud

Perpignan doit déclarer forfait lorsque le toit de sa patinoire s'écroule sous le poids de la neige.

1re journée (samedi 25 janvier 1992)

Limoges - Valence 6-9
Font-Romeu - Villard-de-Lans II 6-12 [samedi 24 mars]
Anglet II exempt

2e journée (samedi 1er février 1992)

Valence - Villard-de-Lans II 2-4
Anglet II - Font-Romeu 2-3
Limoges exempt

3e journée (samedi 15 février 1992)

Valence - Anglet II 3-5
Villard-de-Lans - Limoges 17-1
Font-Romeu exempt

4e journée (samedi 22 février 1992)

Limoges - Anglet II 3-9
Font-Romeu - Valence 6-4
Villard-de-Lans II exempt

5e journée (samedi 29 février 1992)

Font-Romeu - Limoges 16-1
Anglet II - Villard-de-Lans
Valence

6e journée (samedi 7 mars 1992)

Valence - Font-Romeu 4-11
Anglet II - Limoges 12-5
Villard-de-Lans II exempt

7e journée (dimanche 22 mars 1992)

Villard-de-Lans II - Valence 12-4
Font-Romeu - Anglet II 11-4
Limoges exempt

8e journée (samedi 28 mars 1992)

Limoges - Villard-de-Lans II 5-11
Anglet II - Valence
Font-Romeu exempt

9e journée (samedi 4 avril 1992)

Limoges - Font-Romeu 6-7
Villard-de-Lans II - Anglet
Valence exempt

10e journée (samedi 11 avril 1992)

Villard-de-Lans II - Font-Romeu 4-8 [samedi 21 mars]
Valence - Limoges
Anglet II exempt

Classement (8 matches)

                 Pts   V  N  D   Diff
1 Villard 2       14   7  0  1   +38
2 Font-Romeu      14   7  0  1   +31
3 Anglet 2         6   3  0  5   +4
4 Valence          6   3  0  5   -2
5 Limoges          0   0  0  8   -71

Villard-de-Lans et Font-Romeu sont qualifiés pour la finale nationale.

 

Finale nationale (du 18 au 20 avril 1992 à Cherbourg)

Cherbourg - Évry 11-9
Font-Romeu - Villard II 6-4
Cherbourg - Villard II 13-3
Évry - Font-Romeu 6-5
Cherbourg - Font-Romeu 10-0
Évry - Villard II 12-5

Classement : 1 Cherbourg 6, 2 Évry 4, 3 Font-Romeu 2, 4 Villard-de-Lans II 0.

 

 

La saison précédente (1990/91)

La saison suivante (1992/93)

 

Retour aux archives