Coupe d'Europe 1990/91

 

Le départ d'une nouvelle vague de joueurs du CSKA Moscou réouvre cette Coupe d'Europe qui était longtemps sa chasse gardée. Le club soviétique, qui a remporté les treize dernières éditions, ne participe pas cette saison car il a perdu le titre au profit du Dynamo. Aucune des équipes ayant déjà remporté le trophée ne prenant le départ, on est déjà sûr qu'il y aura un nouveau vainqueur.

 

Premier tour (du 19 au 21 octobre 1990)

Le premier de chaque groupe est qualifié pour les demi-finales.

Groupe A (à Sofia, Bulgarie)

Levski Spartak Sofia (BUL) - Aris Thessalonique (GRE) 26-1
Steaua Bucarest (ROU) - Aris Thessalonique 30-0
Levski Spartak Sofia - Steaua Bucarest 3-8

Classement : 1 Steaua Bucarest (ROU) 4, 2 Levski Spartak Sofia (BUL) 2, 3 Aris Thessalonique (GRE) 0.

 

Groupe B (à Bolzano, Italie)

VEU Feldkirch (AUT) - Lehel SC Jászberény (HON) 6-5 (0-1,4-2,2-2)
HC Bolzano (ITA) - Medvescak Zagreb (YOU) 4-4 (0-1,3-2,1-1)
Medvescak Zagreb - Feldkirch 8-5 (1-2,4-2,3-1)
Bolzano - Lehel 5-5 (2-3,2-1,1-1)
Lehel - Medvescak Zagreb 4-7 (2-2,1-4,1-1)
Bolzano - Feldkirch 7-4 (4-1,1-2,2-1)

Classement : 1 Medvescak Zagreb (YOU) 5, 2 Bolzano (ITA) 4, 3 Feldkirch (AUT) 2, 4 Lehel SC (HON) 1.

La ligne russe Sergei Stolbun - Vladimir Shchurenko - Mikhaïl Anfyorov qualifie le Medvescak pour les demi-finales.

 

Groupe C (à Rødovre, Italie)

Furuset IF Oslo (NOR) - Polonia Bytom (POL) 0-3
Rødovre SIK (DAN) - Cardiff Devils (GBR) 8-11
Cardiff - Furuset 4-9
Rødovre - Bytom 1-7
Bytom - Cardiff 8-3
Rødovre - Furuset 7-2

Classement : 1 Polonia Bytom (POL) 6, 2 Rødovre (DAN) 4, 3 Furuset (NOR) 2, 4 Cardiff (GBR) 0.

 

Groupe D (à Rouen, France)

Rouen HC (FRA) - Txuri Urdin Saint-Sébastien (ESP) 16-2 (6-2,4-0,6-0)
Rotterdam (HOL) - Txuri Urdin 21-1 (11-0,4-0,6-1)
Rouen - Rotterdam 8-6 (1-2,3-1,4-3)

Classement : 1 Rouen (FRA) 4, 2 Rotterdam (HOL) 2, 3 Txuri Urdin (ESP) 0.

Stéphane Ducable, fils du président du RHC Jean-Claude Ducable, marque après trois minutes de jeu contre une faible équipe basque le premier but de l'histoire de Rouen en Coupe d'Europe, une histoire glorieuse qui ne fait que de commencer. Pour l'instant, la qualification est en poche, mais on oubliera vite la victoire sur les "voyous" de Rotterdam, plus occupés à se battre avec les joueurs locaux... et même entre eux.

 

 

 

Demi-finales (du 16 au 18 novembre 1990)

Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la finale.

Groupe A (à Düsseldorf, Allemagne)

TPS Turku (FIN) - Rouen HC (FRA) 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Düsseldorfer EG (ALL) - Medvescak Zagreb (YOU) 7-4 (1-2,3-2,3-0)
Düsseldorf - TPS Turku 3-4 (1-2,2-2,0-0)
Medvescak Zagreb - Rouen 5-3 (2-2,1-0,2-1)
TPS Turku - Medvescak Zagreb 3-1 (2-0,1-1,0-0)
Düsseldorf - Rouen 11-3 (4-1,2-2,5-0)

Classement : 1 TPS Turku (FIN) 6, 2 Düsseldorf (ALL) 4, 3 Medvescak Zagreb (YOU) 2, 4 Rouen (FRA) 0.

L'apprentissage européen est dur pour les Dragons. Ils subissent d'abord la loi du TPS Turku emmené par Kari Jalonen, puis multiplient les bourdes contre Medvescak Zagreb où la défense offre trois buts et Petri Ylönen un autre. Enfin, face à Düsseldorf, Benoît Laporte marque un malheureux but contre son camp sur un rebond dès la cinquième minute. Rouen s'accroche ensuite, mais craque complètement dans le troisième tiers-temps, malheureusement celui qui est retransmis en direct à la télévision publique française. Et le second gardien Philippe Ranger, que Huras a envoyé remplacer Ylönen, se prend quatre buts en cinq minutes.

 

Groupe B (à Lugano, Suisse)

HC Lugano (SUI) - Polonia Bytom (POL) 7-2 (2-2,3-0,2-0)
Sparta Prague (TCH) - Steaua Bucarest (ROU) 8-0 (2-0,3-0,3-0)
HC Lugano - Steaua Bucarest 5-1 (3-0,1-1,1-0)
Sparta Prague - Polonia Bytom 7-5 (1-2,3-1,3-2)
Sparta Prague - HC Lugano 4-4 (3-1,0-2,1-1)
Polonia Bytom - Steaua Bucarest 4-2 (3-0,0-1,1-1)

Classement : 1 Sparta Prague (TCH) 5 (+10), 2 HC Lugano (SUI) 5 (+9), 3 Polonia Bytom (POL) 2, 4 Steaua Bucarest (ROU) 0.

 

 

 

Finale (du 27 au 30 décembre 1990 à Düsseldorf, Allemagne)

Quarts de finale

Düsseldorf (ALL) - Sparta Prague (TCH) 2-6 (0-2,0-3,2-1)
TPS Turku (FIN) - HC Lugano (SUI) 5-4 (1-1,1-3,3-0)

Privé de Didi Hegen et Peter John Lee blessés, le DEG est éliminé sans fioritures pour le Sparta Prague. Cette sortie précoce du club organisateur sera dommageable pour les affluences, car le public coloré et chantant de Düsseldorf est aussi assez chauvin. Ils ne seront que 2500 à voir la finale.

 

Match pour la cinquième place

Düsseldorf - Lugano 6-2 (1-1,1-1,4-0)

 

Demi-finales

Dynamo Moscou (URSS) - TPS Turku 3-2 (1-1,1-0,1-1)
Djurgårdens IF (SUE) - Sparta Prague 3-2 (1-1,0-1,2-0)

Les deux équipes "protégées" et qualifiées directement en demi-finales accèdent à la finale. Pour l'un comme l'autre, il suffit d'une seconde victoire pour remporter le titre.

 

Match pour la troisième place

TPS Turku - Sparta Prague 4-3 (0-1,3-0,1-2)

 

Finale

Djurgården - Dynamo Moscou 3-2 (2-0,1-2,0-0)

Grâce à une défense solide et à son gardien Tommy Söderström, le DIF ouvre une nouvelle ère de l'histoire de la Coupe d'Europe en devenant la première équipe "occidentale" à la remporter, alors que la compétition avait été jusqu'ici le privilège exclusif de l'URSS et de la Tchécoslovaquie. Peter Nilsson, Ola Josefsson et Mikael Johansson sont les buteurs de cette victoire historique pour le hockey suédois.

 

Meilleurs marqueurs du tournoi final

                             B  A  Pts
1 Richard Zemlicka  Sparta   4  0   4
2 Ari Vuori         TPS      1  3   4
3 Jirí Hlinka       Sparta   2  2   4
4 Aleksandr Semak   Dynamo   3  0   3
5 Thomas Werner     DEG      2  1   3
6 Luboš Pazler      Sparta   1  2   3
  Rick Amann        DEG      1  2   3
  Gerd Truntschka   DEG      1  2   3
9 Kari Harila       TPS      2  0   2
  Jukka Vilander    TPS      2  0   2
  Håkan Södergren   DIF      2  0   2

 

 

La saison précédente (1989/90)

La saison suivante (1991/92)

 

Retour aux archives