Championnats d'Europe 1913

 

Ces championnats d'Europe se déroulentà Munich (Allemagne) sur une patinoire un peu petite de 40 mètres sur 16. Pour la première fois, les joueurs portent des numéros dans le dos afin de les identifier.

L'Allemagne dépose une réclamation contre le fait que la Bohême ait pris part à la compétition jusqu'ici puisqu'elle est membre de l'Empire d'Autriche-Hongrie, auquel l'admission de l'Autriche donne deux places. Mais il y a si peu de participants et le jeu tchèque est si apprécié que l'on convainc les Allemands de retirer leur plainte.

 

25 janvier
Bohême - Belgique 4-4 (1-2,3-2)
26 janvier
Allemagne - Belgique 5-8 (5-3,0-5)
Belgique - Autriche 13-1 (7-0,6-1)
Allemagne - Bohême 2-4 (0-2,2-2)
27 janvier
Bohême - Autriche 7-0 (2-0,5-0)
Allemagne - Autriche 14-4 (9-2,5-2)

Classement : 1 Belgique 5 (+15), 2 Bohême 5 (+9), 3 Allemagne 2, 4 Autriche 0.

La Belgique est championne d'Europe. Parmi ses joueurs se trouve Henri Van den Bulcke, président en exercice de la Ligue Internationale de Hockey sur Glace (LIHG). Il est au centre de la polémique puisque les Tchèques refusent que leur match contre l'Allemagne soit arbitré par lui, une attitude très critiquée par la presse munichoise. La Bohême est pointée du doigt pour son manque de sportivité et son jeu dur.

L'Autriche est représentée par le DEHG Prague, c'est-à-dire le club "germanique" de la ville tchèque. Prague contre Prague en somme, pour deux nations qui ne sont pas encore officiellement distinctes... La petite glace défavorise encore plus les Autrichiens habitués au bandy qui doivent s'adapter aux règles d'un hockey canadien rendu rugueux par la présence de 14 joueurs (6 + 1 gardien pour chaque équipe) sur une surface limitée. Les cinq buts qu'elle marque sont l'œuvre d'un Canadien vivant à Prague, Jim Pipes.

 

 

Les championnats d'Europe précédents (1912)

Les championnats d'Europe suivants (1914)

 

Retour aux archives