Coupe Continentale 2001/02

 

Premier tour (les 21, 22 et 23 septembre 2001)

Le premier de chaque groupe est qualifié pour le tour suivant.

Groupe A (à Ankara, Turquie)

Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ) - Partizan Belgrade (YOU) 28-0
Polis Akademisi Ankara (TUR) - Progym Gheorgheni (ROU) 3-0 
Torpedo Ust-Kamenogorsk - Progym Gheorgheni 6-1
Polis Akademisi Ankara - Partizan Belgrade 5-2
Progym Gheorgheni - Partizan Belgrade 12-1
Polis Akademisi Ankara - Torpedo Ust-Kamenogorsk 1-11

Classement : 1 Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ) 6, 2 Polis Akademisi Ankara (TUR) 4, 3 Progym Gheorgheni (ROU) 2, 4 Partizan Belgrade (YOU) 0.

Le Torpedo étrille logiquement ses adversaires et se qualifie tandis qu'Ankara prend une fort belle deuxième place à domicile. Gheorgheni, arrivé après un périple de quinze kilomètres à pied avec bagages à la frontière turco-bulgare (panne de bus), a eu le monopole du palet sans jamais trouvé la faille contre l'équipe turque.

 

Groupe B (à Sofia, Bulgarie)

HC Minsk (BLR) - Maccabi Lod (ISR) 25-1
Slavia Sofia (BUL) - BB Ankara (TUR) 5-7
Slavia Sofia - Maccabi Lod 3-2
BB Ankara - HC Minsk 0-19
Maccabi Lod - BB Ankara 5-15
HC Minsk - Slavia Sofia 7-2

Classement : 1 HC Minsk (BLR) 6, 2 BB Ankara (TUR) 4, 3 Slavia Sofia (BUL) 2, 4 Maccabi Lod (ISR) 0.

Encore une équipe largement au-dessus du lot et encore un club turc qui confirme les progrès de cette nation.

 

Groupe C (à Bucarest, Roumanie)

Steaua Bucarest (ROU) - Vojvodina Novi Sad (YOU) 5-0
Slavija Ljubljana (SLO) - Medvescak Zagreb (CRO) 4-3
Steaua Bucarest - Medvescak Zagreb 3-6
Vojvodina Novi Sad - Slavija Ljubljana 7-4
Steaua Bucarest - Slavija Ljubljana 1-3
Medvescak Zagreb - Vojvodina Novi Sad 3-4

Classement : 1 Vojvodina Novi Sad (YOU) 4, 2 Slavija (SLO) 4, 3 Medvescak Zagreb (CRO) 2, 4 Steaua Bucarest (ROU) 2.

Novi Sad, renforcé de six Canadiens (plus l'entraîneur, qui est l'adjoint d'Alex Andjelic en sélection), crée la surprise en battant Slavija et se qualifie pour le tour suivant. Le Steaua les avait pourtant largement battus, mais n'a pas su gérer les matches suivants alors qu'il menait au score. Les rencontres ont parfois été inutilement brutales, et les Roumains ont perdu un de leurs meilleurs joueurs (Roberto Cazacu) après une violente charge.

 

Groupe D (à Dunaújvaros, Hongrie)

KHNL Zagreb (CRO) - Miercurea Ciuc (ROU) 5-6
Dunaferr Dunaújvaros (HON) - Acroni Jesenice (SLO) 2-3
Acroni Jesenice - KHNL Zagreb 6-1
Miercurea Ciuc - Dunaferr Dunaújvaros 1-2
Miercurea Ciuc - Acroni Jesenice 2-6
Dunaferr Dunaújvaros - KHNL Zagreb 7-1

Classement : 1 Acroni Jesenice (SLO) 6, 2 Dunaferr Dunaújvaros (HON) 4, 3 Miercurea Ciuc (ROU) 2, 4 KHNL Zagreb (CRO) 0.

Jesenice vient chercher la qualification en Hongrie et sauve l'honneur slovène.

 

Groupe E (à Font-Romeu, France, organisé par Puigcerda) :

Rouen (FRA) - Nimègue (PB) 6-2
Puigcerda (ESP) - Metalurgs Liepaja (LET) 2-11
Nimègue - Metalurgs Liepaja 4-2
Puigcerda - Rouen 4-9
Puigcerda - Nimègue 1-10
Rouen - Metalurgs Liepaja 4-2

Classement : 1 Rouen (FRA) 6, 2 Nimègue (PB) 4, 3 Metalurgs Liepaja (LET) 2, 4 Puigcerda (ESP) 0.

Nimègue - Liepaja

 

Groupe F (à Tilburg)

Tilburg (PB) - Grenoble (FRA) 3-3
Rødovre (DAN) - Jaca (ESP) 6-1
Tilburg - Jaca 6-2
Rødovre - Grenoble 3-3
Grenoble - Jaca 4-1
Tilburg - Rødovre 2-2

Classement : 1 Grenoble (FRA) 4, 2 Rødovre (DAN) 4, 3 Tilburg (PB) 4, 4 Jaca (ESP) 0.

Le triangle Grenoble-Rødovre-Tilburg s'étant neutralisé, Grenoble se qualifie au nombre de buts marqués dans les rencontres particulières, bien en dessous de ce que l'on pouvait attendre d'eux.

 

 

Deuxième tour (les 19, 20 et 21 octobre 2001)

Le premier de chaque groupe est qualifié pour le tour suivant.

Groupe G (à Milan)

Olimpija Ljubljana (SLO) - Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ) 5-2 (3-0,2-1,0-1)
Milan (ITA) - Klagenfurt (AUT) 4-4 (1-2,2-1,1-1) 
Klagenfurt - Olimpija Ljubljana 5-6 (3-3,1-2,1-1)
Milan - Torpedo Ust-Kamenogorsk 3-2 (1-0,2-2,0-0)
Torpedo Ust-Kamenogorsk - Klagenfurt 8-1 (3-0,3-1,2-0)
Milan - Olimpija Ljubljana 3-1 (0-0,0-0,3-1)

Classement : 1 Milan (ITA) 5, 2 Olimpija Ljubljana (SLO) 4, 3 Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ) 2, 4 Klagenfurt (AUT) 1.

Malgré deux buts encaissés en sept minutes, les Milanais arrachent le nul contre une jeune équipe de Klagenfurt qui craquera peu à peu dans le tournoi, puis battent une équipe d'Ust-Kamenogorsk affaiblie par l'absence d'internationaux. La finale du groupe les oppose aux Slovènes de Ljubljana et tournent finalement à l'avantage des Italiens grâce à un triplé de Beattie (dernier but dans la cage vide).

 

Groupe H (à Székesfehérvár)

HC Minsk (BLR) - Sokol Kiev (UKR) 5-3 (1-0,0-1,4-2)
Alba Volan Székesfehérvár (HON) - Neman Grodno (BLR) 3-2 (0-1,1-1,2-0)
Sokol Kiev (UKR) - Neman Grodno (BLR) 5-0 (0-0,3-0,2-0)
Alba Volan Székesfehérvár (HON) - HC Minsk (BLR) 3-3 (0-1,3-2,0-0)
Alba Volan Székesfehérvár (HON) - Sokol Kiev (UKR) 1-5 (0-1,0-1,1-3)
Neman Grodno (BLR) - HC Minsk (BLR) 1-2 (0-1,1-1,0-0)

Classement : 1 HC Minsk (BLR) 5, 2 Sokol Kiev (UKR) 4, 3 Alba Volan Székesfehérvár (HON) 3, 4 Neman Grodno (BLR) 0.

Minsk et son buteur Jaroslav Chuprys ont surpris d'entrée le favori, le Sokol Kiev, qui ne pouvait dès lors plus revenir dans la course malgré deux faciles succès, notamment dans le dernier match face à une équipe locale qui y croyait encore.

 

Groupe J (à Oswiecim)

HC Rosice (TCH) - Vojvodina Novi Sad (YOU) 12-0 (1-0,9-0,2-0)*
Unia Oswiecim (POL) - Energija Elektrenai (LIT) 4-1 (0-0,3-1,1-0)
Energija Elektrenai (LIT) - HC Rosice (TCH) 1-11 (0-5,0-2,1-4)
Unia Oswiecim (POL) - Vojvodina Novi Sad (YOU) 12-4 (6-1,3-2,3-2)*
Vojvodina Novi Sad (YOU) - Energija Elektrenai (LIT) 9-9 (3-2,3-4,3-3)*
Unia Oswiecim (POL) - HC Rosice (TCH) 4-0 (0-0,1-0,3-0)

* Les matches de Novi Sad n'ont pas été officiellement comptabilisés car l'équipe yougoslave présentait un effectif insuffisant (plus que onze joueurs de champ et un gardien en raison des départs de Sasha Cucuz et Kevin Solari et des blessures, notamment de l'international Branko Mamic).

Classement : 1 Unia Oswiecim (POL) 4, 2 HC Rosice (TCH) 2, 3 Energija Elektrenai (LIT) 0.

Comme l'an passé, Oswiecim s'impose nettement devant le représentant de 1è ligue tchèque et se qualifie pour les demi-finales. Festival offensif entre Vojvodina et Elektrenai : six buts pour Dejan Kostic, cinq pour Egidius Bauba, dans une rencontre qui ne comptait pas, pour les raisons évoquées plus haut.

 

Groupe K (à Prostejov)

Berkut Kiev (UKR) - GKS Katowice (POL) 2-4 (0-0,0-1,2-2)
HC Prostejov (TCH) - Acroni Jesenice (SLO) 3-3 (0-1,0-2,3-0)
Acroni Jesenice (SLO) - GKS Katowice (POL) 0-5 par forfait*
HC Prostejov (TCH) - Berkut Kiev (UKR) 3-2 (0-1,2-0,1-1)
Acroni Jesenice (SLO) - Berkut Kiev (UKR) 3-2 (1-0,1-1,1-1)
HC Prostejov (TCH) - GKS Katowice (POL) 4-2 (1-2,2-0,1-0)

* L'arbitre tchèque M. Kolisek a été agressé après le premier tiers par M. Omejl, le président de Jesenice, et a alors arrêté le match. L'équipe slovène avait joué 12 minutes en infériorité dans cette première période, conclue sur le score de 0-1.

Classement : 1 HC Prostejov (TCH) 5, 2 GKS Katowice (POL) 4, 3 Acroni Jesenice (SLO) 3, 4 Berkut Kiev (UKR) 0.

 

Groupe L (à Mikkeli)

Storhamar (NOR) - Rouen (FRA) 5-2 (2-1,1-0,2-1)
Jukurit Mikkeli (FIN) - Riga (LET) 2-3 (2-0,0-2,0-1)
Riga (LET) - Storhamar (NOR) 2-6 (1-1,1-4,0-1)
Jukurit Mikkeli (FIN) - Rouen (FRA) 3-1 (1-0,0-1,2-0)
Rouen (FRA) - Riga (LET) 3-11 (1-2,1-6,1-3)
Jukurit Mikkeli (FIN) - Storhamar (NOR) 5-1 (2-1,0-0,3-0)

Classement : 1 Jukurit Mikkeli (FIN) 4, 2 Storhamar (NOR) 4, 3 Riga (LET) 4, 4 Rouen (FRA) 0.

 

Groupe M (à Anglet)

Sheffield (GBR) - Herning (DAN) 5-3 (0-0,4-0,1-3)
Anglet (FRA) - Grenoble (FRA) 5-2 (2-2,2-0,1-0)
Grenoble (FRA) - Sheffield (GBR) 1-4 (1-0,0-0,0-4)
Anglet (FRA) - Herning (DAN) 4-3 (3-0,1-1,0-2)
Herning (DAN) - Grenoble (FRA) 7-4 (4-2,2-0,1-2)
Anglet (FRA) - Sheffield (GBR) 4-3 (1-2,2-0,1-1)

Classement : 1 Anglet (FRA) 6, 2 Sheffield (GBR) 4, 3 Herning (DAN) 2, 4 Grenoble (FRA) 0.

 

 

Troisième tour (les 23, 24 et 25 novembre 2001)

Groupe N (à Asiago)

Milan (ITA) - Lugano (SUI) 4-2 (1-1,2-1,1-0)
Minsk (BLR) - Asiago (ITA) 2-5 (1-2,1-2,0-1)
Lugano - Minsk 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Asiago - Milan 2-2 (0-2,2-0,0-0)
Milan - Minsk 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Asiago - Lugano 4-4 (0-1,3-2,1-1)

Classement : 1 Milan (ITA) 5, 2 Asiago (ITA) 4, 3 Lugano (SUI) 3, 4 Minsk (BLR) 0.

Milan réussit l'exploit de devancer à la fois Asiago, qui règne sur le hockey italien, et Lugano, un grand d'Europe bien piteux, pour se qualifier en finale.

 

Groupe O (à Zvolen)

HKM Zvolen (SVK) - Prostejov (TCH) 6-4 (3-0,1-4,2-0)
Oswiecim (POL) - ERC Ingolstadt (ALL) 2-1 (2-0,0-1,0-0) (à Detva)
Zvolen - Oswiecim 6-4 (3-1,1-2,2-1)
Ingolstadt - Prostejov 1-5 (0-2,1-3,0-0) (à Detva)
Zvolen - Ingolstadt 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Prostejov - Oswiecim 4-1 (2-0,2-0,0-1)

Classement : 1 Zvolen (SVK) 6, 2 Prostejov (TCH) 4, 3 Unia Oswiecim (POL) 2, 4 ERC Ingolstadt (ALL) 0.

Les champions de Slovaquie se qualifient en toute logique pour la finale.

 

Groupe P (à Oslo) :

Londres (GBR) - Jukurit Mikkeli (FIN) 2-5 (1-3,1-2,0-0)
Vålerenga Oslo (NOR) - Anglet (FRA) 4-1 (0-1,3-0,1-0)
Anglet - Londres 3-5 (1-1,2-4,0-0)
Vålerenga - Mikkeli 2-2 (0-1,1-1,1-0)
Mikkeli - Anglet 5-1 (1-0,2-0,2-1)
Vålerenga - Londres 4-4 (3-0,1-2,0-2)

Classement : 1 Jukurit Mikkeli (FIN) 5, 2 Vålerenga Oslo (NOR) 4, 3 Londres (GBR) 2, 4 Anglet Hormadi (FRA) 0.

Mikkeli, interdit de monter dans la SM-liiga finlandaise fermée pour cinq ans, trouve un parfait exutoire dans cette compétition européenne, l'occasion de montrer ses talents au haut niveau. Vålerenga aura tenté jusqu'au bout de rattrapper sa différence de buts et a ainsi encaissé les deux derniers buts sans gardien face à Londres, loin de pouvoir rééditer la surprise de l'année précédente.

 

 

 

Tour final (les 12 et 13 janvier à Zurich, Suisse)

Demi-finales

Zvolen (SVK) - Milan (ITA) 2-4 (0-1,2-2,0-1)
Zurich SC (SUI) - Jukurit Mikkeli (FIN) 4-3 (2-1,1-0,1-2)

Match pour la troisième place

Zvolen (SVK) - Jukurit Mikkeli (FIN) 6-3 (1-1,3-1,2-1)

Finale

Zurich SC (SUI) - Milan (ITA) 6-1 (3-1,2-0,1-0)

Zurich conserve la Coupe Continentale.

 

 

La saison précédente (2000/01)

La saison suivante (2002/03)

 

Retour aux archives