Coupe Continentale 1997/98

 

Premier tour (du 19 au 21 septembre 1997)

Groupe A (à Székesfehérvár, Hongrie)

Alba-Volan Székesfehérvár (HON) - FC Barcelone (ESP) 11-2 (4-0,4-1,3-1)
Sportina Bled (SLO) - FC Barcelone 13-0 (4-0,3-0,6-0)
Alba-Volan Székesfehérvár - Sportina Bled 6-5 (0-3,5-1,1-1)

Classement : 1 Alba Volan Székesfehérvár (HON) 4, 2 Sportina Bled (SLO) 2, 3 FC Barcelone (ESP) 0.

Les Slovènes de Bled, déjà largués en Alpenliga, touchent le fond en se faisant éliminer par une équipe d'Alba Volan qui témoigne des progrès du hockey hongrois.

 

Groupe B (à Jesenice, Slovénie)

Unia Oswiecim (POL) - Medvescak Zagreb (CRO) 9-2 (5-0,3-1,1-1)
Acroni Jesenice (SLO) - Medvescak Zagreb 5-2 (1-0,2-2,2-0)
Acroni Jesenice - Unia Oswiecim 2-3 (1-1,0-1,1-1)

Classement : 1 Unia Oswiecim (POL) 4, 2 Acroni Jesenice (SLO) 2, 3 Medvescak Zagreb (CRO) 0.

Deuxième élimination slovène, cette fois-ci à domicile, face aux Polonais d'Oswiecim.

 

Groupe C (à Belgrade, Yougoslavie)

Dunaferr Dunaújvaros (HON) - CH Jaca (ESP) 8-2 (2-2,5-0,1-0)
Étoile Rouge Belgrade (YOU) - Dunaferr Dunaújvaros 3-18 (0-5,0-6,3-7)
Étoile Rouge Belgrade - CH Jaca 4-7 (2-5,1-2,1-0)

Classement : 1 Dunaferr Dunaújvaros (HON) 4, 2 Jaca (ESP) 2, 3 Étoile Rouge de Belgrade (YOU) 0.

Deuxième qualifié hongrois, Dunaferr n'a eu aucun mal à se sortir d'une poule facile.

 

Groupe D (Riga)

Tivali Minsk (BLR) - Energija Elektrenai (LIT) 11-2 (3-2,5-0,3-0)
Juniors Riga (LET) - Keemik Kohtlä-Jarve (EST) 12-0 (1-0,6-0,5-0)
Tivali Minsk - Keemik Kohtlä-Jarve 4-2 (1-0,1-1,2-1)
Juniors Riga - Energija Elektrenai 7-1 (2-0,3-1,2-0)
Energija Elektrenai - Keemik Kohtlä-Jarve 4-2 (1-1,1-1,2-0)
Juniors Riga - Tivali Minsk 1-1 (0-0,1-0,0-1)

Classement : 1 Juniors Riga (LET) 5 (+18), 2 Tivali Minsk (BLR) 5 (+11), 3 Energija Elektrenai (LIT) 2, 4 Keemik Kohtlä-Jarve (EST) 0.

Les deux favoris se retrouvant dos à dos, c'est à la différence de buts que Riga a pris le meilleur sur le Tivali Minsk, notamment en atomisant les Estoniens de Keemik 12-0.

 

Groupe E (à Miercurea-Ciuc, Roumanie)

Lions Jérusalem - Slavia Sofia 5-3 (3-1,1-0,1-2)
Miercurea-Ciuc - Ankara 11-0 (2-0,3-0,6-0)
Slavia Sofia (BUL) - Ankara (TUR) 12-0 (3-0,7-0,2-0)
Miercurea-Ciuc (ROU) - Lions Jérusalem (ISR) 7-2 (0-2,0-0,7-0)
Lions Jérusalem - Ankara 6-2 (4-0,1-1,1-1)
Miercurea-Ciuc - Slavia Sofia 4-1 (1-0,2-1,1-0)

Classement : 1 Miercurea-Ciuc (ROU) 6, 2 Lions Jérusalem (ISR) 4, 3 Slavia Sofia (BUL) 2, 4 Ankara (TUR) 0.

Deux victoires pour l'équipe israélienne, y compris face à un Slavia Sofia décevant, mais cela n'était pas suffisant pour inquiéter le Miercurea-Ciuc.

 

 

Deuxième tour (du 10 au 12 octobre 1997)

Groupe F (à Herning, Danemark)

Vålerenga Oslo (NOR) - HC Reims (FRA) 4-3 (2-2,1-0,1-1)
IK Herning (DAN) - Alba Volan Székesfehérvár (HON) 3-4 (2-1,1-2,0-1)
IK Herning - HC Reims 2-2 (1-0,0-0,1-2)
Alba Volan Székesfehérvár - Vålerenga Oslo 1-11 (0-3,1-4,0-4)
HC Reims - Alba Volan Székesfehérvár 8-6 (0-3,5-1,3-2)
IK Herning - Vålerenga Oslo 2-2 (1-0,1-2,0-0)

Classement : 1 Vålerenga Oslo (NOR) 5, 2 HC Reims (FRA) 3, 3 Alba Volan Székesfehérvár (HON) 2, 4 IK Herning (DAN) 2.

Grosse déception pour les Rémois, hors du coup dans une poule à leur portée.

 

Groupe G (à Nimègue, Pays-Bas)

Tilburg Trappers (HOL) - Trondheim (NOR) 3-4 (1-1,1-2,1-1)
Nimègue Tigers (HOL) - IK Esbjerg (DAN) 7-6 (0-4,6-1,1-1)
IK Esbjerg - Trondheim 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Nimègue Tigers - Tilburg Trappers 2-5 (0-1,2-3,0-1)
IK Esbjerg - Tilburg Trappers 3-3 (1-1,1-2,1-0)
Nimègue Tigers - Trondheim 1-1 (1-1,0-0,0-0)

Classement : 1 Trondheim (NOR) 5, 2 Tilburg Trappers (HOL) 3, 3 Nimègue (HOL) 3, 4 IK Esbjerg (DAN) 1.

Les Norvégiens de Trondheim se sont difficilement sortis du piège néerlandais.

 

Groupe H (à Ljubljana, Slovénie)

Klagenfurt (AUT) - Ferencvaros TC Budapest (HON) 5-3 (0-2,3-0,2-1)
Olimpija Ljubljana (SLO) - Unia Oswiecim (POL) 1-7 (1-2,0-3,0-2)
Klagenfurt - Unia Oswiecim 3-3 (0-0,0-1,3-2)
Olimpija Ljubljana - Ferencvaros Budapest 2-2 (2-0,0-0,0-2)
Unia Oswiecim - Ferencvaros Budapest 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Olimpija Ljubljana - Klagenfurt 0-9 (0-5,0-2,0-2)

Classement : 1 Klagenfurt (AUT) 5 (+11, 17 buts marqués), 2 Unia Oswiecim (POL) 5 (+11, 14 buts marqués), 3 Ferencvaros TC Budapest (HON) 1 (-6), 4 Olimpija Ljubljana (SLO) 1 (-15).

Oswiecim peut avoir de légitimes regrets - en effet, Klagenfurt ne se qualifie qu'au bénéfice du nombre de buts marqués, grâce à une victoire tombant à pic face à l'Olimpija, adversaire habituel en Alpenliga.

 

Groupe J (à Nowy Targ, Pologne)

Poprad (SVK) - Dunaferr Dunaújváros (HON) 6-6 (1-3,0-2,5-1)
Podhale Nowy Targ (POL) - Essamika Ogre (LET) 3-2 (2-1,1-1,0-0)
Essamika Ogre - Poprad 2-9 (0-3,1-4,1-2)
Podhale Nowy Targ - Dunaferr Dunaújváros 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Essamika Ogre - Dunaferr Dunaújváros 1-8 (0-1,0-5,1-2)
Podhale Nowy Targ - Poprad 4-3 (1-0,1-2,2-1)

Classement : 1 Podhale Nowy Targ (POL) 6, 2 Poprad (SVK) 3 (+6), 3 Dunaferr Dunaújvaros (HON) 3 (+4), 4 Essamika Ogre (LET) 0.

Poprad se présentait comme le favori de cette poule, devant le club local, Podhale. Mais le nul d'entrée face à Dunaferr confirme que les Slovaques ne sont pas au mieux, et ils s'inclinent finalement devant les Polonais.

 

Groupe K (à Tartu, Estonie)

Sokol Kiev (UKR) - Juniors Riga (LET) 1-2 (0-0,0-1,1-1)
Välk-494 Tartu (EST) - Miercurea-Ciuc (ROU) 6-2 (2-0,3-0,1-2)
Sokol Kiev - Miercurea-Ciuc 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Välk-494 Tartu - Juniors Riga 2-2 (1-0,0-2,1-0)
Miercurea-Ciuc - Juniors Riga 2-10 (1-5,1-3,0-2)
Välk-494 Tartu - Sokol Kiev 2-6 (0-2,1-1,1-3)

Classement : 1 Juniors Riga (LET) 5, 2 Sokol Kiev (UKR) 4, 3 Välk-494 Tartu (EST) 3, 4 Miercurea-Ciuc (ROU) 0.

Le Sokol Kiev s'est fait surprendre d'entrée par Riga.

 

Groupe L (à Magnitogorsk, Russie)

Metallurg Magnitogorsk (RUS) - Avangard Omsk (RUS) 5-1 (0-1,3-0,2-0)
Avangard Omsk - Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ) 6-2 (3-1,0-0,3-1)
Metallurg Magnitogorsk - Torpedo Ust-Kamenogorsk 3-1 (0-0,2-0,1-1)

Classement : 1 Metallurg Magnitogorsk (RUS) 4, 2 Avangard Omsk (RUS) 2, 3 Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ) 0.

Pour éviter que les clubs russes écrasent tout, l'IIHF les place dans la même poule. Le Metallurg Magnitogorsk, révélation de la saison, s'est quand même montré intraitable.

 

 

Troisième tour (du 14 au 16 novembre 1997)

Groupe M (à Berlin, Allemagne)

Vålerenga (NOR) - Grenoble (FRA) 2-3 (0-0,0-2,2-1)
Eisbären Berlin (ALL) - Trondheim (NOR) 7-0 (1-0,4-0,2-0)
Eisbären Berlin - Grenoble 3-2 (0-1,2-1,1-0)
Trondheim - Vålerenga 3-8 (0-2,1-1,2-5)
Eisbären Berlin - Vålerenga 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Trondheim - Grenoble 3-15 (1-6,1-3,1-6)

Classement : 1 Eisbären Berlin (ALL) 6, 2 Grenoble (FRA) 4, 3 Vålerenga Oslo (NOR) 2, 4 Trondheim (NOR) 0.

Sous-estimés par les Allemands, les Grenoblois sont bien prêts d'infliger un camouflet aux Eisbären Berlin. Ils mènent en effet 2 à 0 au cours de la deuxième période (buts de Savard et Barin) avant de se faire rejoindre, puis dépasser à seulement 38 secondes de la fin, sur un but d'Yves Corriveau pourtant précédé d'une faute non sifflée sur Koivisto. Histoire de montrer qu'en cas de match nul ils seraient passés à la différence de buts, ils explosent la défense de Trondheim (pourtant troisième du championnat de Norvège) le dernier jour et gagnent la reconnaissance à défaut de la qualification.

 

Groupe N (à Trinec, République Tchèque)

Trinec (TCH) - Klagenfurt (AUT) 10-2 (2-1,1-1,7-0)
Kosice (SVK) - Podhale Nowy Targ (POL) 5-1 (2-0,1-0,2-1)
Trinec - Podhale Nowy Targ 0-5 (0-2,0-1,0-2)
Klagenfurt - Kosice 2-2 (1-0,0-1,1-1)
Trinec - Kosice 1-2 (0-2,1-0,0-0)
Klagenfurt - Podhale Nowy Targ 4-3 (2-1,0-0,2-2)

Classement : 1 Kosice (SVK) 5, 2 Klagenfurt (AUT) 3, 3 Podhale Nowy Targ (POL) 2, 4 Trinec (TCH) 2.

Favoris à domicile, les Tchèques de Trinec confirment leur statut en écrasant Klagenfurt le premier jour (10-2), avant de subir une sévère déculottée inattendue face à Podhale. Du coup, c'est Kosice, qui n'avait pourtant pas réussi à battre Klagenfurt mais qui se défait de Trinec le dernier jour, qui accède à la finale.

 

Groupe O (à Novopolotsk, Belarus)

Polymir Novopolotsk (BLR) - Juniors Riga (LET) 2-5 (1-3,0-1,1-1)
Metallurg Magnitogorsk (RUS) - Salavat Yulaev Ufa (RUS) 2-3 (0-2,2-0,0-1)
Juniors Riga - Salavat Yulaev Ufa 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Polymir Novopolotsk - Metallurg Magnitogorsk 1-4 (0-1,0-1,1-2)
Juniors Riga - Metallurg Magnitogorsk 3-7 (1-2,1-4,1-1)
Polymir Novopolotsk - Salavat Yulaev Ufa 2-5 (0-2,2-2,0-1)

Classement : 1 Salavat Yulaev Ufa (RUS) 6, 2 Metallurg Magnitogorsk (RUS) 4, 3 Juniors Riga (LET) 2, 4 Polymir Novopolotsk (BLR) 0.

Placés dans la poule des Russes, Biélorusses et Lettons n'espéraient plus grand chose et laissaient Ufa et Magnitogorsk s'expliquer entre eux. Ce sont les premiers qui allaient s'imposer de peu.

 

 

Tour final (du 26 au 28 décembre 1997 à Tampere, Finlande)

Kosice (SVK) - Eisbären Berlin (ALL) 5-2 (1-2,4-0,0-0)
Ilves Tampere (FIN) - Salavat Yulaev Ufa (RUS) 6-3 (1-1,3-1,2-1)
Salavat Yulaev Ufa - Kosice 2-2 (1-2,0-0,1-0)
Ilves Tampere - Eisbären Berlin 4-5 (1-0,0-1,3-4)
Eisbären Berlin - Salavat Yulaev Ufa 4-3 (2-0,0-3,2-0)
Ilves Tampere - Kosice 4-5 (1-2,1-1,2-2)

Classement : 1 Kosice (SVK) 5, 2 Eisbären Berlin (ALL) 4, 3 Ilves Tampere (FIN) 2, 4 Salavat Yulaev Ufa (RUS) 0.

Grosse surprise dans cette finale - les Slovaques de Kosice remportent leur premier trophée continental au nez et à la barbe de tous les favoris.

 

 

La saison suivante (1998/99)

 

Retour aux archives