Championnat d'Autriche 1970/71

 

Bundesliga

Classement (28 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Klagenfurter AC   52  25  2  1  190-75  +115
2 ATSE Graz         38  18  2  8  125-70  +55
3 EHC Feldkirch     36  17  2  9  150-86  +64
4 Innsbrucker EV    30  14  2 12  125-115 +10
5 Kitzbüheler EC    25  12  1 15  129-137 -8
6 Wiener EV         23  10  3 15  119-123 -4
7 EK Zell am See    13   6  1 21   89-208 -119
8 Grazer AK          7   3  1 24   92-203 -111

L'hiver très chargé, avec un double aller-retour de 28 rencontres en trois mois, ne modifie pas la hiérarchie. Klagenfurt est encore champion d'Autriche mais concède néanmoins sa première défaite à domicile depuis sept saisons en perdant devant l'ATSE Graz. Celle-ci se qualifie pour la Coupe des Alpes en accédant à la deuxième place grâce à la tactique mise en place par l'entraîneur joueur tchécoslovaque Frantisek Tikal, le meilleur défenseur des championnats du monde 1964 et 1965.

George Edwards avait laissé de grands souvenirs en conduisant le KAC au titre en 1960 comme entraîneur-joueur à l'époque où les hockeyeurs étrangers étaient encore une attraction rare, mais le mythe se dégonfle lorsqu'il est engagé dix ans plus tard par Innsbruck, dans un contexte autrement difficile. Il est renvoyé à mi-saison de son poste de coach et remplacé par Max Singewald.

La greffe canadienne ne prend pas au WEV, surtout parce que l'entraîneur Dave Smith atteint la fierté de ses joueurs en s'adressant à eux comme s'il s'agissait de demeurés qu'il faudrait civiliser. Alors que le club croit disposer enfin de trois lignes homogènes, une crise éclate après les trois défaites initiales, et trois joueurs (Kurt Freudenthaler, Herbert Haiszan et Werner Eisler) sont laissés sur le banc puis suspendus de l'équipe.

Le GAK (Grazer Athletik-Klub) ne fait qu'un bref passage en Bundesliga : son défenseur canadien John de Diana a passé plus de temps à se battre qu'à jouer et a affaibli son équipe par ses suspensions.

 

Meilleurs marqueurs

                                         B    A   Pts
 1 Josef Puschnig          Klagenfurt   29   35    64
 2 Esko Kaonpää (FIN)      Klagenfurt   34   28    62
 3 Vlastimil Bubnik (TCH)  Feldkirch    34   18    52
 4 Leonhard Lilyholm (USA) Kitzbühel    21   30    51
 5 Seppo Lindström (FIN)   Klagenfurt   19   30    49
 6 Josef Barta (TCH)       ATSE Graz    29   18    47
 7 Davis Butchart (CAN)    Zell am See  34   11    45
 8 Terry Wright (CAN)      WEV Vienne   32   10    42
 9 Jaroslav Walter (TCH)   Innsbruck    28   13    41
10 Ray Lamont (CAN)        GAK Graz     27    8    35

 

 

 

Oberliga

Groupe Ouest : 1 Villach, 2 EC Innsbruck Pradl, 3 EV Rankweil, 4 Skiclub Badgastein; 5 EC Zirl.

Groupe Est (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 WAT Stadlau       14*  7  0  0   87-6   +81
2 SV Leoben          9** 4  1  1   43-22  +21
3 Kapfenberger SV    8   4  0  4   35-48  -13
4 ASKÖ Vienne        3*  1  1  5   23-42  -19
5 Union Krems        0** 0  0  6    8-78  -70

* un match en moins / ** deux matches en moins

 

Le WAT Stadlau est promu en Bundesliga : il a recruté le premier Russe à s'expatrier, Yuri Morozov, mais aussi Adolf Bachura et Walter Znenahlik, deux anciennes gloires du WEV qui jouaient à Feldkirch. Le gardien est Erwin Klaus, qui avait commencé sa carrière dans cette division en tant que joueur de champ (pour le WAT Favoriten).

 

 

 

Juniors (moins de 20 ans)

Finale : Klagenfurt bat Innsbrucker EV.

 

 

Schüler (moins de 18 ans)

Zell am See est le premier champion de cette catégorie en battant Klagenfurt.

 

 

La saison précédente (1969/70)

La saison suivante (1971/72)

 

Retour aux archives