Championnat d'Autriche 1934/35

 

Championnat de Vienne

Une qualification pour la première classe doit se jouer entre le Wintersportclub et le CEV : elle est annulée car le Cottage EV, en difficulté financière, dissout sa section. Ce club, fondé à l'origine par des hockeyeurs sur gazon du WAC, avait plus de vingt d'existence sur la glace puisqu'il a commencé par jouer au bandy dès 1913. Il a formé le défenseur international Jacques Dietrichstein.

1. Klasse

Première phase

24/11/1934 EK Engelmann - Wiener BC 8-0 (1-0,1-0,6-0)
30/11/1934 Wiener EV - Wintersportklub 8-0 (2-0,3-0,3-0)  Demmer 3, Rammer, Göbel 3, Kirchberger
01/12/1934 Mödling - Währing 0-1 (0-0,0-1,0-0)  Stanek
03/12/1934 Wiener EV - Wiener BC 4-0 (2-0,2-0,0-0)  Göbel, Dietrichstein, Demmmer (Kirchberger), Tschammle
05/12/1934 Wiener EV - Mödling 8-4 (5-2,0-1,3-1)  Kirchberger 4, Demmer 3, Göbel / Floderer I, Kerb, Posowat, Göbel (csc)
07/12/1934 EK Engelmann - Währing 1-2 (0-0,1-2,0-0)  Tatzer / Gludovac (Horvath), Neumayer
12/12/1934 Wiener EV - Währing 4-0 (1-0,2-0,1-0)  Demmer, Kirchberger, Rammer, Tschammler
14/12/1934 EK Engelmann - Wiener EV 0-1 (0-0,0-0,0-1)  Kirchberger (Demmer) - 2500 spectateurs
14/12/1934 Mödling - Wintersportklub 1-0 (0-0,0-0,1-0)  - but malheureux entre les jambières à la dernière seconde
15/12/1934 Währing - Wiener BC 6-0 (3-0,2-0,1-0)  Horvath 2, Brandl 2, Neumayer, Meitzner
19/12/1934 Wintersportklub - Währing 0-6 (0-1,0-2,0-3)  Brandl, Neumayer 2, Stanek 2, Gludovac
21/12/1934 EK Engelmann - Wintersportklub 7-0 (3-0,2-0,2-0)  Schneider, Tatzer, Klang, Csöngei (Nowak), Heim 3
30/12/1934 Mödling - EK Engelmann 0-5 (0-2,0-2,0-1)  Csöngei 3, Tatzer, Nowak
13/01/1935 Wiener BC - Mödling 1-2 (0-0,1-1,0-1)  Schinko / Lofert 2
21/01/1935 Wiener BC - Wintersportklub 0-2 (0-1,0-0,0-1)  Lebmann, Sedlak

Classement (5 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Wiener EV         10   5  0  0   25-4   +21
2 HC Währing         8   4  0  1   15-5   +10
3 EK Engelmann       6   3  0  2   21-3   +18
4 Mödlinger EC       4   2  0  3    7-15  -8
5 Österr. Winter SC  2   1  0  4    2-22  -20
6 Wiener BC          0   0  0  5    1-22  -21

Les confrontations entre Engelmann et Währing sont toujours physiques (bien que certains joueurs soient partenaires au hockey sur gazon l'été), et la rivalité monte d'un cran quand l'EKE, privé de son meilleur défenseur Schützler malade, est battu sur sa glace par des visiteurs incroyablement combatifs et qui mettent plus de vitesse et d'endurance dans leur patinage. Un incident éclate quand Trappel, insulté par le préposé au chronomètre à qui il demande combien de temps il reste à sa pénalité, lui donne un coup de crosse. Un policier doit intervenir. Engelmann abandonne presque tout espoir de titre en étant battu la semaine suivante par le WEV sur tir à mi-hauteur à 15 mètres du puissant Kirchberger. Entre-temps, le Wiener EV a aussi profité des erreurs du gardien adverse Leo Benesch pour battre facilement Währing, et dispose donc d'une large avance avant la poule finale.

 

Poule finale

12/02/1935 Wiener EV - EK Engelmann 2-5 (0-3,1-1,1-1)  Demmer, Kirchberger / Csöngei, Schützler
20/02/1935 Währing - Wiener EV 0-0 (0-0,0-0,0-0)
22/02/1935 EK Engelmann - Währing 1-0 (0-0,0-0,1-0)  Tatzer

Classement cumulé (7 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Wiener EV         10   5  0  0   25-4   +21
2 HC Währing         8   4  0  1   15-5   +10
3 EK Engelmann       6   3  0  2   21-3   +18

Le gardien Hermann Weiß a les deux premiers buts sur la conscience contre EKE, mais réussit un excellent match contre Währing et assure le titre de champion de Vienne au WEV, qualifié pour la finale nationale. On aura remarqué dans cette seconde phase la transformation de l'équipe de l'ingénieur Engelmann, où Franz Csongei monte en puissance, dangereux à chaque attaque car dur à déposséder du palet et doté d'un tir précis. Cela avive les regrets car Csongei, transfuge de Währing à l'intersaison après de longues négociations pour sa libération, a été opéré de l'appendicite le 8 novembre et avait donc manqué lors des deux défaites en première phase.

 

Poule de maintien

27/01/1935 Mödling - Wintersport 2-2 (0-0,1-1,1-1)  Weiss, Winkler / Nägler, Peterlik
03/02/1935 Mödling - Wiener BC 6-2 (3-1,0-1,3-0)  Weiss 2, Posowat 2, Losert, Kerb / Schinko, Sommer
01/03/1935 Wiener BC - Wintersport 2-1 (1-1,1-0,0-0)  Huschka, Schinko / Schuster

Classement (5 matches)

                   Pts  V  N  D   BP-BC  Diff 
4 Mödling           7   3  1  3   15-19  -4
5 Wintersportklub   3   1  1  5    5-26  -21
6 Wiener BC         2   1  0  6    5-29  -24

Le promu, le Wiener BC, a récupéré plusieurs joueurs du CEV disparu à l'intersaison. Holly et les frères Schinko et Holley sont revenus dans leur club formateur, mais l'aîné Schinko a été opéré du ménisque et a manqué le début de saison. Cette équipe pratique un jeu ouvert, mais manque de technique, surtout dans ses tirs. Déjà certain d'être relégué en classe 2A, le WBC remporte au dernier match une victoire pour l'honneur, avec comme gardien non plus l'ingénieur Zadrazil (qui aura pris quelques buts évitables dans ce championnat) mais le vétéran Zasche, le directeur de la section hockey du club.

 

WEV : Raiser (3 MJ) puis Weiss / Göbel - Dietrichstein / Rammer - Demmer - Kirchberger ; Spieler (2 MJ) puis Eisenstein - Tschammler - Emhart (3 MJ) puis Jakobi.

EKE : Oerdögh / Stuchly - Gartner puis Schützler / Csöngei - Nowak - Schneider ; Nehammer - Tatzer - Klang (1 MJ : Protsch, Henhappel, Glatz, Heim).

Währing : Benesch (Graf 1 MJ) / Vojta - Trappel / Brandl - Stanek - Neumayer ; Meitzner - Horvath - Gludovac (Knittel 1 MJ).

Mödling : Habel / Kerb - Pumer (ou Gutschreiter) / Losert - Floderer II - Winkler ; Floderer I - Posowat - Stessinger.

ÖWSC : Zadrazil (Brunner et Zasche 1 MJ) / Nägler (Lob 1 MJ) - Gianelia / Haufer (Fink 2 MJ) - Ditfurth (Sedlak 2 MJ) - Lebmann ; Eisenstein (Caucik et Huber 1 MJ) - Peterlik - Schuster.

Wiener BC : Bogenberger / Jahnke - Pruscha / Sommer - Hanka - Huschka ; Holley - Alfred Schinko - Fantl puis Adolf Schinko. Remplaçants : Riess (D), Fuchs (A).

 

 

2. Klasse, Gruppe A

28/12/1934 Wiener AC - VfB Vienne 5-0 (2-0,1-0,2-0)  Oppenheim 3, Rödl 2
12/01/1935 Stockerau - VfB Vienne 3-6 (2-1,1-3,0-2)  Stikarovski 2, Walter 2, A. Wildam, Spira
14/01/1935 Wiener AC - Stockerau 4-1 (2-0,1-0,1-1)
20/01/1935 Sankt Pölten - Stockerau 1-2 (0-0,1-1,0-1)
23/01/1935 Reichsbund St Pölten - EV St Pölten 1-1
10/02/1935 Reichsbund St Pölten - Wiener AC 1-9 (1-1,0-4,0-4)  Oppenheim 4, Egon Winter 3, Patzelt, Schenner
10/02/1935 EV St Pölten - Wiener AC 1-8 (1-4,0-3,0-1)  Oppenheim 4, Patzelt 2, Egon Winter, Rödl
12/02/1935 Stockerau - Reichsbund St Pölten 1-2
17/02/1935 Reichsbund St Pölten - VfB Vienne 6-0 par forfait
17/02/1935 EV St Pölten - VfB Vienne 6-0 par forfait

Classement (4 matches)

                    Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Wiener AC          8   4  0  0   26-3   +23
2 Reichsbund St.P.   5   2  1  1   10-11  -1
3 EV Sankt Pölten    3   1  1  2    9-11  -2
4 EV Stockerau       2   1  0  3    7-13  -6
5 Verein für Beweg.  2   1  0  3    6-20  -14

Le Wiener Athletiksport Club (WAC) est promu en première classe.

Le Verein für Bewegungsspiele (VfB) a dissous sa section hockey début novembre... puis annonce vouloir rejouer deux semaines plus tard ! Erich Ell et l'ancien membre Gustav Wildam veulent remonter une équipe : ils recrutent Stikarovsky du WAC et Pelzmann du CEV. Lorsque son gardien est indisponible à Stockerau, Ell devient homme à tout faire et prend place dans les cages : son équipe y obtient son unique victoire. Mais, en déclarant forfait pour le déplacement sur la glace naturelle de St. Pölten (des rencontres repoussées deux fois déjà en raison des conditions climatiques), le VfB se retrouve à la dernière place et relégué. Ce club de hockey sur glace disparaîtra définitivement en avril.

WAC : Kahane / Meier - Schenner / Herzog - Oppenheim - Altbach ; Grünbaum - Rödl - Winter (remplaçant : Donath)

VfB : Glanz / Wildam - Stikarovski / Rosenfeld - Questa - Piffl ; Pelzmann - Singer - Ell.

 

2. Klasse, Gruppe B

Groupe A

11/01/1935 Gymnastikklub - Palmers 6-1 (3-0,1-0,2-1)
14/01/1935 Brigittenau - KCV Slovan 5-0
16/01/1935 Gymnastikklub - Brigittenau 1-8
16/01/1935 KCV Slovan - Palmers 5-1
18/01/1935 Brigittenau - Breitensee 3-0
19/01/1935 KCV Slovan - Gymnastikklub 1-1
21/01/1935 Brigittenau - Palmers 6-1
22/01/1935 Breitensee - KCV Slovan 1-0
01/02/1935 Palmers - Breitensee 1-4
03/02/1935 Breitensee - Gymnastikklub 0-4

Classement (4 matches)

                      Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 EK Brigittenau       8   4  0  0   22-2   +20
2 Gymnastikklub        5   2  1  1   12-10  +2
3 Breitenseer EK       4   2  0  2    5-8   -3
4 Ceska Viden Slovan   3   1  1  2    6-8   -2
5 Palmers Club         0   0  0  4    4-21  -17

Brigittenau est promu en classe 2A. Il ne s'agit pas vraiment d'un "nouveau club" puisqu'il a gagné 3 fois le championnat réservé aux travailleurs, qui se déroulait parallèlement - et sans considération de la fédération - du championnat "bourgeois" réservé aux classes supérieures. Après la brève guerre civile autrichienne de février 1934, toutes les organisations de gauche sont interdites, y compris les clubs sportifs ouvriers. Les meilleures équipes "de travailleurs" s'affilient alors à la fédération : Brigittenau mais aussi Merkur, le WSV ou Arsenal.

Brigittenau : Springinsfeld / Waigner - Samwald / Wolf - Cech - Hanneck ; Rosicky - Kleinschegg - Vitale.

 

Groupe B

12/01/1935 Sokol XX - Alt-Turm 17-2*
16/01/1935 Wiener SV - Ursus 3-1
16/01/1935 Merkur - Arsenal 4-0 (2-0,1-0,1-0)
18/01/1935 Arsenal - Ursus 3-1
18/01/1935 Alt-Turm - Merkur 0-19*
19/01/1935 Sokol XX - Wiener SV 1-0
22/01/1935 Sokol XX - Ursus 2-0
23/01/1935 Arsenal - Wiener SV 3-3 (0-1,1-0,2-2)  Dinstl, Taschwer, Fruhsdorfer / Mab, Markus, Lamboj
31/01/1935 Arsenal - Sokol XX 1-1
07/02/1935 Merkur - Ursus 18-0 (9-0,7-0,2-0)  Ratcek 9, Sturma 4, Lisner 3, Heider, Pavich
08/02/1935 Merkur - Sokol XX 8-0** (3-0,2-0,3-0)  Ratcek 4, Jank 3, Lisner
10/02/1935 Wiener SV - Merkur 0-1** (0-0,0-0,0-1)  Ratcek

* Alt-Turm s'est retiré du championnat le 22 janvier par manque de joueurs  : ces résultats sont annulés

** ces résultats sont commués en défaites de Merkur 0-6 sur tapis vert

Classement (4 matches)

                      Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Sokol Wien XX        7   3  1  0   10-1   +9
2 Wiener SV            5   2  1  1   12-5   +7
3 Sportsektion Merkur  4   2  0  2   22-12  +10
4 EC Arsenal           3   1  2  1    7-9   -2
5 Wiener SK Ursus      0   0  0  4    2-26  -24

Le Sokol 20 est promu en classe 2A.

 

 

 

Championnat de Province

1. Klasse

11/01/1935 Klagenfurt - Innsbruck 7-0 (3-0,1-0,3-0)  Stertin 4, Egger, Eggenberger, Traunegger
18/01/1935 Innsbruck - Klagenfurt 2-4 (0-3,1-0,1-1)
21/01/1935 Leoben - Klagenfurt 0-2 (0-0,0-0,0-2)  Scheriau, Egger
26/01/1935 Klagenfurt - Leoben 1-0 (0-0,0-0,1-0)  Stertin
Leoben - Innsbruck : non joué
Innsbruck - Leoben : non joué

Classement (4 matches)

                    Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Klagenfurter AC    8   4  0  0   19-2   +17
2 Innsbrucker EV     0   0  0  2    2-11  -9
3 DSV Leoben         0   0  0  2    0-8   -8

Klagenfurt est qualifié pour la finale nationale, obtenant de bien meilleurs résultats dans les rencontres de championnat que le lendemain en Coupe des régions alpines.

Leoben, qui a engagé l'entraîneur canadien John Rowat (ex-Winnipeg Selkirk, 22 ans, venu de Londres), peut regretter le déroulement du match face au KAC car son gardien Witthof a faibli en encaissant deux tirs de loin.

KAC : Eichinger / Nusser - Eggenberger / Egger - Stertin - Raunegger ; Schneider - Rascher - Ebner ou Scheriau

Leoben : Witthof / F. Zahlbruckner - W. Seidler (ou Kolprat) / Ing. Schneider - F. Seidler - Richler ; Pitschnig - H. Zahlbruckner - Mitis.

 

Alpenländerpokal

11/01/1935 Klagenfurt - Innsbruck 3-1 (0-0,1-0,2-1)  Rascher, Stertin, Eggenberger / Danner
19/01/1935 Innsbruck - Klagenfurt 1-0 (0-0,1-0,0-0)
22/01/1935 Leoben - Klagenfurt 4-1 (0-0,2-1,2-0)  Richter, Schneider, H.Zahlbruckner, W. Seidler / Egger
27/01/1935 Klagenfurt - Leoben 2-0* (0-0,0-0,2-0)  Stertin, Max Schneider
Leoben - Innsbruck : non joué
Innsbruck - Leoben : non joué

* commué en 6-0 sur tapis vert car Leoben a fait jouer son entraîneur canadien Rowat

Classement : 1 Klagenfurt 4, 2 Innsbruck 2 (-1), 3 Leoben 2 (-3).

Les trois équipes peuvent encore finir premières, mais les conditions climatiques ne permettent pas de faire jouer les confrontations Innsbuck-Leoben. Le KAC remporte donc la Coupe des régions alpines.

 

2. Klasse

Groupe ouest

13/01/1935 Steyr - Gmunden 2-2
13/01/1935 Kitzbühel - Salzbourg 2-1  Silberberger 2 / Sumersberger 
19/01/1935 Kitzbühel - Steyr 8-1
19/01/1935 Salzbourg - Gmunden 8-1
26/01/1935 Salzbourg - Steyr 1-2
27/01/1935 Kitzbühel - Gmunden 3-0

Classement (3 matches)

                    Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Kitzbüheler EC     6   3  0  0   13-2   +11
2 SK Amateure Steyr  3   1  1  1    5-11  -6
3 Salzbourg ETC      2   1  0  2   10-5   +5
4 EV Gmunden         1   0  1  2    3-13  -10

Kitzbühel a souffert pour venir à bout du gardien de Salzbourg, Pfletschinger, mais déroule ensuite pour la première place.

 

Groupe est

19/01/1935 Grazer AK - Mariazell 1-2
20/01/1935 KSK Graz - Mariazell 5-0
20/01/1935 Kapfenberg - Mariazell 2-5
27/01/1935 Leoben II - KSK Graz 5-1 / 0-6 sur tapis vert
30/01/1935 Grazer AK - Donawitz 4-1  Tafner, Bobby, Reitmayer, Cronenberg / Bosch
08/02/1935 KSK Graz - Grazer AK 3-1
13/02/1935 Leoben II - Donawitz 4-2
17/02/1935 Donawitz - Kapfenberg 3-0

Classement

                    Pts  J   V  N  D   BP-BC  Diff
1 KSK Graz           6   3   3  0  0   14-1   +13
2 WSV Mariazell      4   3   2  0  1    7-8   -1
3 Grazer AK          2   3   1  0  2    6-6    0
4 SV Donawitz        2   3   1  0  2    6-8   -2
5 DSV Leoben II      2   2   1  0  1    4-8   -4
6 SC Kapfenberg      0   2   0  0  2    2-8   -6

Le SK "Kastner & Oehler" a changé son nom en Körpersportklub Graz et remporte de nouveau ce groupe styrien.

 

 

 

Finale nationale

27/02/1935 Wiener EV - Klagenfurt 3-0 (1-0,1-0,1-0)  Rammer (Tschammler), Kirchberger (Göbel), ?
10/03/1935 Klagenfurt - Wiener EV 8-1 (2-0,2-0,4-1)  Stertin 2, Egger 2, Schneider 2, Rascher, Nusser / Jakobi

Klagenfurt veut laisser une bonne impression dans la capitale et joue de façon peu physique. Les membres de l'équipe de football du KAC (Eggenberger, Egger et Stertin) combinent mieux entre eux que ceux qui ne pratiquent pas de sport collectif en été. Les meilleurs joueurs sont l'ailier Reinhold Egger, qui démontre sa capacité à percer la défense, et le petit gardien Eichinger. Néanmoins, le KAC, qui n'a pas pu organiser sa manche de finale à domicile en raison du redoux, ne s'est pas entraîné depuis des semaines, ce qui est un handicap trop grand pour rivaliser.

Le WEV a fait monter Sepp Göbel à un poste inhabituel d'attaquant et introduit Forda en défense. Cette configuration avait été testée une fois au premier match de championnat contre Währing pour la même raison (absence d'Eisenstein). Forda y était apparu faible, mais face à cette moindre adversité, il assure, risque peu, et laisse faire son partenaire Dietrichstein. En attaque, Fritz Demmer se montre en grande forme et plein d'énergie, presque trop : il interrompt même le jeu pour réparation quand il percute la table du chronomètre dans son élan ! La deuxième ligne du WEV, souvent en dessous de la première, effectue cette fois-ci un très bon match, et on pense donc que le titre retourne à Vienne...

Coup de théâtre quelques jours plus tard : le KAC rappelle à Walter Brück, le directeur du WEV, qu'il avait promis un match retour s'il y avait de la glace praticable à Klagenfurt avant le 15 mars, ce qui est le cas. Brück dément et indique qu'il parlait tout au plus d'un match amical, mais la fédération cite deux témoins et ordonne de faire le voyage. La situation est compliquée par un conflit interne au WEV : les joueurs titulaires qui ont annoncé leur volonté de quitter le club (Demmer, Kirchberger, Göbel...) se déclarent prêts à aller à Klagenfurt, mais Brück refuse leur participation et envoie l'équipe junior (dont Jakobi intégré à l'équipe première en cours d'année). Tout le monde est mécontent : les 1500 spectateurs assistent à une finale sabotée, le WEV est privé du titre... et même le battu du championnat viennois Engelmann dépose une protestation ! Décision de la fédération : Walter Bruck sera suspendu 5 ans de toute fonction officielle.

KAC : Eichinger / Eggenberger - Nusser / Egger - Stertin - Raunegger ; Schneider - Rascher - Scheriau.

WEV (à l'aller...) : Weiss / Forda - Dietrichstein / Göbel - Demmer - Kirchberger ; Jakobi - Rammer - Tschammler

 

 

 

Coupe (Josef-Albrecht-Pokal)

La Coupe, renommée du nom de Josef Albrecht, oppose le champion de Province et les trois meilleures équipes de Vienne.

Demi-finales (27 février 1935)

EK Engelmann - Währing 7-0 (2-0,1-0,4-0)  Csöngei 3, Tatzer, Nowak 2, Klanz
Wiener EV - Klagenfurt 3-0*

* il s'agit de la finale aller du championnat, qui fait double emploi.

Match pour la troisième place (28 février 1935)

Klagenfurt - Währing 1-0 (1-0,0-0,0-0)  Egger

Finale (28 février 1935)

EK Engelmann - Wiener EV 3-0 (1-0,1-0,1-0)  Tatzer, Schneider 2

Engelmann gagne sans forcer la Coupe de la Fédération, et cette finale sous la pluie déçoit les 600 spectateurs à peine. Elle se joue sans les meilleurs attaquants de chaque camp : Csöngei est grippé pour l'EKE, de même que Kirchberger et Demmer que l'on dit insatisfaits et tentés par un départ du WEV

 

 

 

Matches amicaux

26/12/1934 Mödling - Wiener AC 2-4 (0-0,1-2,1-2)  Weiss, Posowat / Oppenheim 2, Mayer 2
05/01/1935 Mödling - Währing 0-3 (0-0,0-1,0-2)  Neumayer, Stanek, Meitzner
10/01/1935 Mödling - Wintersport 1-3 (0-1,0-0,1-2)  Kerb / Peterlik, Nägler, Gianelia
12/01/1935 Wintersport - Breitensee 2-2 (1-1,1-0,0-1)  Fink, Lebmann / ?, ?
12/01/1935 Gymnastikklub - Ursus 11-0 (6-0,3-0,2-0)
13/01/1935 WSV Mariazell - Tennisklub Mariazell 2-1 (0-0,1-1,1-0)
13/01/1935 DSV Leoben - Donawitz EC 2-0 (0-0,0-0,2-0)
13/01/1935 Wiener SV - Breitensee 3-0 (1-0,0-0,2-0)
15/01/1935 Breitensee - Sokol XX 0-4 (0-3,0-1,0-0)
17/01/1935 Graz AK - DSC Leoben 1-13
17/01/1935 Merkur - VfB Vienne 4-0 (2-0,0-0,2-0)
20/01/1935 Salzbourg - Kitzbühel 3-2
23/01/1935 Steyr - Linzer BC 3-1
27/01/1935 Linzer BC - EV Gmunden 2-1
28/01/1935 Klagenfurt - Villach 7-1 (2-1,0-0,5-0)  Egger 3, Stertin 2 / Zimmer
31/01/1935 Arsenal - Sokol XX 1-1 (0-1,0-0,1-0)
31/01/1935 Mödling - VfB Vienne 8-0 (4-0,1-0,3-0)
11/02/1935 Brigittenau - VfB Vienne 2-0 (1-0,0-0,1-0)
11/02/1935 Merkur - Meidling 7-0 (2-0,3-0,2-0) 
12/02/1935 Linzer BC - Steyr 2-0 (0-0,0-0,2-0)  Grünwald, Zinke
13/02/1935 Palmers - Sokol XX 3-0
13/02/1935 Wiener SV - Slovan 0-2
14/02/1935 Wiener AC - Brigittenau 2-1 (1-0,1-1,0-0)  Oppenheim, Winter
15/02/1935 Klagenfurt - Villach 10-3
17/02/1935 Amateure Steyr - Linzer BC 3-1 
1?/02/1935 Wiener BC - Gymnastikklub 12-2  Huschka 4, Hanke 3, Schimko 3, Janke, Fuchs

Linz : Obermüller / Roda - Pfeifer / Grünwald - Zinke - Ebner ; Strauss - Seidelmann - Koller.

 

 

 

Jugend-Wanderpreis

20/01/1935 Wiener BC - Währing 5-3
29/01/1935 Mödling - Wiener BC 4-1
02/02/1935 Mödling - Wiener EV 0-4 (0-2,0-1,0-1)
08/02/1935 Mödling - Währing 8-1 (3-1,1-0,4-0)
08/02/1935 Wiener EV - Wiener BC 4-0 (2-0,2-0)
17/02/1935 Mödling - EK Engelmann
23/02/1935 Wiener EV - Währing 6-1
01/03/1935 Wiener EV - EK Engelmann 13-0 (5-0,8-0)

Classement (4 matches)

                    Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Wiener EV          8   4  0  0   27-11  +16
2 MEC Mödling        3*  2  0  1   12-6   +6
3 Wiener BC          2*  1  0  2    6-11  -5
4 HC Währing         0*  0  0  3    5-19  -14
5 EK Engelmann       0** 0  0  1    0-13  -13

* un match en moins / ** trois matches en moins

Le Wiener Eislauf Verein remporte le championnat junior.

 

 

La saison précédente (1933/34)

La saison suivante (1935/36)

 

Retour aux archives