Championnat d'Allemagne 2016/17

 

DEL : présentation, résultats, classement, play-offs.

DEL 2 : résultats, classement, play-offs, barrages de relégation.

Oberliga : Nord, Sud ; play-offs.

Fédérations régionales : Regionalliga ouest (Rhénanie du Nord - Westphalie, Hesse / Rhénanie-Palatinat), Nord, Est, Bade-Wurtemberg, Bavière.

Les matches amicaux.

 

 

DEL

Présentation de la saison

1re journée (vendredi 16 septembre 2016)

Berlin - Straubing 5-2 (1-0,1-1,3-1)
Düsseldorf - Iserlohn 4-2 (0-1,0-0,4-1)
Bremerhaven - Wolfsburg 2-3 (0-2,2-1,0-0)
Ingolstadt - Schwenningen 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Cologne - Munich 3-1 (0-0,3-0,0-1)
Krefeld - Mannheim 4-3 (0-0,1-2,3-1)
Nuremberg - Augsbourg 1-2 (0-0,1-0,0-2)

2e journée (dimanche 18 septembre 2016)

Straubing - Ingolstadt 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Iserlohn - Nuremberg 3-4 t.a.b. (2-1,0-0,1-2,0-0,0-1)
Wolfsburg - Munich 1-5 (0-2,1-1,0-2)
Düsseldorf - Berlin 3-4 (2-2,0-2,1-0)
Mannheim - Cologne 0-2 (0-0,0-2,0-0)
Augsbourg - Krefeld 4-3 a.p. (2-1,1-0,0-2,1-0)
Schwenningen - Bremerhaven 3-2 a.p. (1-0,1-1,0-1,1-0)

Le gardien suédois Gustaf Wesslau arrête 66 tirs sur 67 permet à Cologne de battre d'entrée les deux autres principaux favoris pour le titre.

3e journée (vendredi 23 septembre 2016)

Augsbourg - Schwenningen 3-4 t.a.b. (2-2,1-1,0-0,0-0,0-1)
Berlin - Munich 2-4 (2-1,0-1,0-2)
Bremerhaven - Iserlohn 3-1 (1-0,0-1,2-0)
Ingolstadt - Wolfsburg 2-3 (1-2,1-0,0-1)
Cologne - Krefeld 2-1 (2-1,0-0,0-0)
Mannheim - Düsseldorf 4-1 (3-1,0-0,1-0)
Nuremberg - Straubing 3-4 (1-0,1-2,1-2)

4e journée (dimanche 25 septembre 2016)

Krefeld - Nuremberg 3-5 (1-1,1-0,1-4)
Schwenningen - Berlin 3-5 (0-1,1-3,2-1)
Munich - Augsbourg 6-2 (1-0,3-1,2-1)
Straubing - Bremerhaven 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Wolfsburg - Mannheim 2-4 (1-2,1-1,0-1)
Iserlohn - Ingolstadt 1-5 (0-3,1-1,0-1)
Cologne - Düsseldorf 0-2 (0-0,0-1,0-1) [mardi 14 février 2017]

5e journée (vendredi 30 septembre 2016)

Berlin - Nuremberg 3-2 t.a.b. (2-1,0-1,0-0,0-0,1-0)
Bremerhaven - Düsseldorf 2-5 (1-2,0-0,1-3)
Ingolstadt - Krefeld 4-2 (1-0,1-2,2-0)
Iserlohn - Wolfsburg 1-6 (0-2,1-3,0-1)
Cologne - Schwenningen 2-4 (0-2,1-2,1-0)
Mannheim - Augsbourg 5-3 (1-1,1-1,3-1)
Straubing - Munich 3-2 a.p. (1-0,0-1,1-1,1-0)

Le pénalty gagnant de Berlin - qui prend la première place - est le sixième but comptabilisé à sa recrue Nick Petersen, qui a pris la tête du classement des marqueurs et est élu joueur du mois. C'est la première fois que cela arrive à un joueur berlinois depuis plus de trois ans...

6e journée (dimanche 2 octobre 2016)

Wolfsburg - Berlin 3-2 a.p. (0-1,1-1,1-0,1-0)
Düsseldorf - Munich 0-2 (0-0,0-0,0-2)
Krefeld - Iserlohn 2-4 (1-3,0-0,1-1)
Schwenningen - Mannheim 5-4 t.a.b. (3-0,0-3,1-1,0-0,1-0)
Augsbourg - Bremerhaven 4-1 (2-1,1-0,1-0)
Cologne - Straubing 6-1 (0-1,4-0,2-0) [lundi 3 octobre]
Nuremberg - Ingolstadt 2-0 (0-0,1-0,1-0) [lundi 3 octobre]

Un triplé de Blaine Down offre à la lanterne rouge Iserlohn sa première victoire, sur la glace de Krefeld. Le gardien danois Patrick Galbraith, qui aurait pu arrêter au moins deux de ses tirs, n'a vraiment pas paru à son avantage. Quatre jours plus tard, Krefeld engage Niklas Treutle, qui après sa saison en AHL (2 matchs de NHL), vient de faire un essai non concluant en Finlande.

7e journée (vendredi 7 octobre 2016)

Berlin - Cologne 0-3 (0-1,0-0,0-2)
Düsseldorf - Schwenningen 3-2 t.a.b. (0-0,2-1,0-1,0-0,1-0)
Ingolstadt - Bremerhaven 2-4 (0-1,1-1,1-2)
Iserlohn - Augsbourg 2-1 (0-0,0-1,2-0)
Krefeld - Wolfsburg 3-4 a.p. (2-2,1-0,0-1,0-1)
Munich - Nuremberg 2-4 (1-1,1-1,0-2)
Straubing - Mannheim 2-4 (0-1,1-3,1-0)

8e journée (dimanche 9 octobre 2016)

Berlin - Krefeld 1-3 (0-0,0-0,1-3)
Wolfsburg - Düsseldorf 3-4 a.p. (1-0,0-2,2-1,0-1)
Augsbourg - Ingolstadt 4-5 (1-1,1-2,2-2)
Schwenningen - Straubing 4-2 (2-1,2-0,0-1)
Mannheim - Munich 3-6 (1-1,0-2,2-3)
Cologne - Iserlohn 7-2 (3-0,3-1,1-1)
Nuremberg - Bremerhaven 2-3 (0-0,1-1,1-2)

Les premières titularisations du second gardien Gerry Kuhn aboutissent à deux surprenantes victoires consécutives de Bremerhaven à l'extérieur.

9e journée (vendredi 14 octobre 2016)

Düsseldorf - Nuremberg 0-4 (0-1,0-1,0-2)
Ingolstadt - Berlin 4-7 (0-4,3-1,1-2)
Iserlohn - Munich 2-1 (0-0,2-1,0-0)
Cologne - Augsbourg 3-2 (1-0,0-0,2-2)
Mannheim - Bremerhaven 4-2 (1-1,3-1,0-0)
Straubing - Krefeld 3-7 (2-1,1-2,0-4)
Wolfsburg - Schwenningen 2-1 (1-0,1-1,0-0)

10e journée (dimanche 16 octobre 2016)

Bremerhaven - Berlin 3-1 (0-0,1-1,2-0)
Schwenningen - Iserlohn 2-3 (0-1,0-2,2-0)
Cologne - Wolfsburg 2-3 (0-0,2-3,0-0)
Krefeld - Düsseldorf 2-3 a.p. (1-0,1-2,0-0,0-1)
Nuremberg - Mannheim 5-6 a.p. (2-1,3-3,0-1,0-1)
Augsbourg - Straubing 5-3 (1-0,1-2,3-1)
Munich - Ingolstadt 3-2 t.a.b. (0-2,1-0,1-0,0-0,1-0)

Les deux succès d'Iserlohn dans le week-end lui permettent non seulement de quitter la dernière place mais de passer au-dessus de la barre de qualification. Il faut dire que le classement est resserré comme jamais : 2 points seulement séparent le septième du quatorzième !

11e journée (mardi 18 octobre 2016)

Bremerhaven - Krefeld 2-5 (1-2,1-0,0-3)
Ingolstadt - Mannheim 2-1 (1-1,0-0,1-0)
Munich - Schwenningen 2-1 a.p. (0-0,1-0,0-1,1-0)
Iserlohn - Berlin 2-0 (0-0,0-0,2-0) [mercredi 19 octobre]
Augsbourg - Wolfsburg 3-0 (1-0,1-0,1-0) [mardi 15 novembre]
Nuremberg - Cologne 2-1 (0-0,1-0,1-1) [mardi 6 décembre]
Düsseldorf - Straubing 4-2 (1-0,2-0,1-2) [mardi 20 décembre]

12e journée (vendredi 21 octobre 2016)

Berlin - Augsbourg 6-4 (2-2,3-1,1-1)
Düsseldorf - Ingolstadt 6-2 (2-0,3-1,1-1)
Bremerhaven - Cologne 2-5 (0-1,2-2,0-2)
Krefeld - Munich 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Mannheim - Iserlohn 5-1 (1-1,0-0,4-0)
Nuremberg - Schwenningen 5-2 (1-0,4-0,0-2)
Straubing - Wolfsburg 2-7 (0-1,0-2,2-4)

13e journée (dimanche 23 octobre 2016)

Cologne - Ingolstadt 1-5 (0-1,1-2,0-2)
Schwenningen - Krefeld 3-4 t.a.b. (0-0,1-2,2-1,0-0,0-1)
Berlin - Mannheim 4-3 (1-1,2-1,1-1)
Munich - Bremerhaven 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Wolfsburg - Nuremberg 2-1 (0-1,0-0,2-0)
Iserlohn - Straubing 4-2 (0-0,1-2,3-0)
Augsbourg - Düsseldorf 3-2 (1-1,0-0,0-0)

Wesslau est malade et Daniar Dshunussow, le second gardien de Cologne, joue son premier match de la saison. Manquant de rythme de compétition, il encaisse 4 buts en 18 tirs, et les Haie perdent la tête du classement (au profit de Wolfsburg).

14e journée (mardi 15 octobre 2016)

Cologne - Bremerhaven 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Krefeld - Augsbourg 3-4 t.a.b. (0-0,0-2,3-1,0-0,0-1)
Mannheim - Schwenningen 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Ingolstadt - Iserlohn 3-2 (1-1,1-1,1-0) [mercredi 26 octobre]
Munich - Berlin 3-2 (0-1,3-1,0-0) [mercredi 26 octobre]
Straubing - Nuremberg 3-4 a.p. (1-0,1-3,1-0,0-1) [mardi 15 novembre]
Düsseldorf - Wolfsburg 0-2 (0-0,0-0,0-2) [mercredi 7 décembre]

Krefeld pensait bien que la star Christian Ehrhoff - qui ne se préoccupe plus guère du salaire puisque la rupture de son contrat NHL par les Buffalo Sabres va lui rapporter des millions de dollars - finirait sa carrière au club. La rumeur prétend même que des maillots ont déjà été floqués à son nom pour les commercialiser... Oui, il est attaché à sa région et a une maison à Moers, mais la Rhénanie ne manque pas de clubs... À la grande déception des supporters du KEV, Ehrhoff explique qu'il voulait un club sportivement ambitieux pour se préparer aux Mondiaux et aux JO. Il signe à Cologne, qui avait déjà une défense complète et solide.

15e journée (vendredi 28 octobre 2016)

Augsbourg - Munich 1-3 (1-1,0-2,0-0)
Düsseldorf - Bremerhaven 5-4 (2-2,2-1,1-1)
Mannheim - Krefeld 4-1 (0-0,2-1,2-0)
Nuremberg - Iserlohn 3-0 (0-0,3-0,0-0)
Schwenningen - Cologne 0-4 (0-1,0-0,0-3)
Straubing - Berlin 5-2 (2-1,1-1,2-0)
Wolfsburg - Ingolstadt 4-2 (1-0,0-2,3-0)

Straubing s'est enfoncé en dernière position en subissant une série de sept défaites qui coïncidait exactement avec la blessure de Dylan Yeo. Ce défenseur-clé fait son retour, et comme par hasard, les Tigers renouent avec la victoire.

16e journée (dimanche 30 octobre 2016)

Berlin - Schwenningen 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Cologne - Mannheim 4-0 (2-0,0-0,2-0)
Bremerhaven - Augsbourg 3-5 (1-2,2-2,0-1)
Ingolstadt - Straubing 4-2 (1-1,0-1,3-0)
Iserlohn - Düsseldorf 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Munich - Wolfsburg 4-2 (1-0,2-0,1-2)
Krefeld - Nuremberg 3-4 a.p. (1-2,1-0,1-1,0-1)

Sebastian Furchner (Wolfsburg) est élu joueur du mois d'octobre. Un an plus tôt, c'est Will Acton qui avait reçu ce trophée après des débuts explosifs en DEL. Mais aujourd'hui, Acton n'a pas inscrit le moindre point depuis sept rencontres. Son club (Schwenningen) en est du coup à huit défaites de suite, et arrive à la trêve internationale sans avoir marqué depuis... 192 minutes.

17e journée (vendredi 11 novembre 2016)

Düsseldorf - Mannheim 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Bremerhaven - Schwenningen 1-5 (0-0,0-2,1-3)
Krefeld - Ingolstadt 1-4 (0-0,0-2,1-2)
Munich - Iserlohn 4-3 (1-1,0-1,3-1)
Nuremberg - Berlin 5-2 (1-0,3-1,1-1)
Straubing - Cologne 3-2 (0-0,3-1,0-1)
Wolfsburg - Augsbourg 1-2 (0-1,1-0,0-1)

18e journée (dimanche 13 novembre 2016)

Mannheim - Straubing 0-2 (0-2,0-0,0-0)
Ingolstadt - Munich 3-5 (1-2,1-3,1-0)
Cologne - Berlin 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Schwenningen - Wolfsburg 3-4 (2-1,1-2,0-1)
Düsseldorf - Krefeld 2-4 (0-0,2-2,0-2)
Iserlohn - Bremerhaven 2-3 a.p. (0-0,1-2,1-0,0-1)
Augsbourg - Nuremberg 2-3 (0-2,2-1,0-0)

19e journée (vendredi 18 novembre 2016)

Augsbourg - Schwenningen 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Berlin - Iserlohn 4-3 (1-1,3-0,0-2)
Bremerhaven - Straubing 4-3 (0-1,2-2,2-0)
Ingolstadt - Düsseldorf 5-1 (1-1,2-0,2-0)
Mannheim - Nuremberg 3-4 a.p. (1-1,0-1,2-1,0-1)
Munich - Krefeld 6-4 (0-0,2-3,4-1)
Wolfsburg - Cologne 3-5 (3-2,0-3,0-0)

20e journée (dimanche 20 novembre 2016)

Krefeld - Berlin 3-5 (2-1,0-2,1-2) [mardi 15 novembre] 
Bremerhaven - Ingolstadt 2-1 t.a.b. (0-0,0-0,1-1,0-0,1-0)
Straubing - Augsbourg 4-5 a.p. (1-3,2-1,1-0,0-1)
Düsseldorf - Cologne 4-2 (2-0,2-1,0-1)
Nuremberg - Wolfsburg 4-2 (2-0,0-1,2-1)
Schwenningen - Munich 1-2 (0-1,0-0,1-1)
Iserlohn - Mannheim 1-2 (1-1,0-0,0-1)

Après quatre défaites de suite, et avant d'aborder une série de quatre déplacements, Düsseldorf, qui est à égalité de points avec le dernier Schwenningen (mais qui compte certes trois matches en retard), est dos au mur avant le 212e derby face à Cologne. Eduard Lewandowski, de retour après trois semaines d'absence sur blessure, marque dès la première minute de jeu. Devant 13 205 spectateurs et une moyenne de 310 000 téléspectateurs (trois fois plus que l'audience moyenne), la DEG file vers la victoire et peut souffler un peu.

21e journée (mercredi 23 novembre 2016)

Iserlohn - Schwenningen 3-2 (0-0,1-2,2-0) [mardi 22 novembre]
Cologne - Krefeld 1-4 (0-0,1-3,0-1) [mardi 22 novembre]
Mannheim - Berlin 3-1 (3-0,0-0,0-1) [mardi 22 novembre]
Bremerhaven - Munich 1-3 (0-2,1-1,0-0)
Ingolstadt - Augsbourg 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Nuremberg - Düsseldorf 6-5 (2-0,2-2,2-3)
Wolfsburg - Straubing 4-1 (2-0,1-0,1-1)

22e journée (vendredi 25 novembre 2016)

Augsbourg - Iserlohn 5-4 (4-2,1-1,0-1)
Berlin - Düsseldorf 5-0 (1-0,1-0,3-0)
Ingolstadt - Cologne 4-8 (1-1,0-4,3-3)
Krefeld - Bremerhaven 1-3 (1-2,0-1,0-0)
Munich - Straubing 5-1 (2-0,3-1,0-0)
Schwenningen - Nuremberg 2-1 a.p. (0-1,0-0,1-0,1-0)
Wolfsburg - Mannheim 0-1 (0-0,0-1,0-0)

23e journée (dimanche 27 novembre 2016)

Berlin - Ingolstadt 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Iserlohn - Cologne 3-2 t.a.b. (0-1,2-0,0-1,0-0,1-0)
Krefeld - Schwenningen 3-1 (2-0,1-0,0-1)
Mannheim - Augsbourg 2-1 a.p. (1-1,0-0,0-0,1-0)
Straubing - Düsseldorf 2-3 t.a.b. (2-0,0-1,0-1,0-0,0-1)
Nuremberg - Munich 6-5 a.p. (1-1,1-4,3-0,1-0)
Bremerhaven - Wolfsburg 0-1 (0-0,0-0,0-1)

Le match au sommet entre le deuxième et le premier du classement tient toutes ses promesses : Nuremberg, dont la série de huit victoires s'est arrêtée deux jours plus tôt, reçoit Munich, qui vient de réussir en revanche son neuvième succès d'affilée. Le défenseur Derek Joslin (ex-Nuremberg) marque trois fois pour les visiteurs. Mené 1-5, les Ice Tigers renversent le score grâce au triplé d'un autre arrière, Jesse Blacker, qui marque en particulier le but vainqueur en prolongation (6-5).

24e journée (vendredi 2 décembre 2016)

Augsbourg - Berlin 2-1 (0-1,1-0,1-0)
Bremerhaven - Mannheim 3-5 (0-3,1-1,2-1)
Iserlohn - Wolfsburg 0-4 (0-2,0-1,0-1)
Krefeld - Straubing 0-3 (0-2,0-1,0-0)
Nuremberg - Ingolstadt 2-5 (1-2,1-1,0-2)
Schwenningen - Düsseldorf 1-3 (0-2,1-0,0-1)
Munich - Cologne 1-2 (0-1,0-0,1-1) [dimanche 1er janvier 2017]

25e journée (dimanche 4 décembre 2016)

Cologne - Nuremberg 3-1 (0-1,2-0,1-0)
Mannheim - Munich 3-4 (1-0,1-1,1-3)
Ingolstadt - Schwenningen 6-5 a.p. (3-1,1-4,1-0,1-0)
Straubing - Iserlohn 1-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,1-0)
Berlin - Bremerhaven 4-2 (0-0,3-2,1-0)
Wolfsburg - Krefeld 3-0 (2-0,1-0,0-0)
Düsseldorf - Augsbourg 2-3 (0-0,2-1,0-2)

26e journée (vendredi 9 décembre 2016)

Augsbourg - Cologne 3-2 (1-0,2-1,0-1)
Berlin - Wolfsburg 2-3 a.p. (0-1,0-1,2-0,0-1)
Bremerhaven - Nuremberg 2-1 a.p. (0-1,1-0,0-0,1-0)
Iserlohn - Krefeld 4-1 (1-0,3-1,0-0)
Mannheim - Ingolstadt 0-1 (0-1,0-0,0-0)
Munich - Düsseldorf 7-1 (3-1,2-0,2-0)
Schwenningen - Straubing 3-2 (1-0,0-1,2-1)

Felix Brückmann bat - de plus de 100 minutes ! - le record d'invincibilité de la DEL en le portant à 315 minutes et 1 seconde. Le gardien a fait remonter Wolfsburg en deuxième position, à bonne distance d'un Munich dominant. Il sera évidemment élu joueur du mois.

27e journée (dimanche 11 décembre 2016)

Ingolstadt - Iserlohn 4-3 (2-2,1-0,1-1)
Nuremberg - Augsbourg 3-2 (2-1,1-1,0-0)
Krefeld - Mannheim 2-5 (1-0,0-3,1-2)
Düsseldorf - Berlin 0-3 (0-0,0-3,0-0)
Cologne - Schwenningen 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Wolfsburg - Munich 3-4 a.p. (1-1,1-1,1-1,0-1)
Straubing - Bremerhaven 2-5 (1-0,1-2,0-3)

28e journée (vendredi 16 décembre 2016)

Augsbourg - Wolfsburg 4-3 (1-2,2-0,1-1)
Iserlohn - Berlin 4-3 t.a.b. (2-0,1-2,0-1,0-0,1-0)
Krefeld - Düsseldorf 0-4 (0-1,0-2,0-1)
Mannheim - Cologne 4-2 (1-1,1-1,2-0)
Munich - Ingolstadt 3-2 a.p. (0-1,2-1,0-0,1-0)
Nuremberg - Straubing 4-1 (0-0,3-1,1-0)
Schwenningen - Bremerhaven 5-1 (0-0,3-1,2-0)

29e journée (dimanche 18 décembre 2016)

Munich - Mannheim 3-2 (2-1,1-0,0-1)
Schwenningen - Augsbourg 3-0 (0-0,0-0,3-0)
Wolfsburg - Krefeld 4-0 (3-0,1-0,0-0)
Cologne - Düsseldorf 1-2 t.a.b. (0-1,1-0,0-0,0-0,0-1)
Straubing - Ingolstadt 5-2 (3-1,1-1,1-0)
Berlin - Nuremberg 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Bremerhaven - Iserlohn 6-3 (1-1,4-0,1-2)

À la même époque l'an dernier, il y avait eu sept changements d'entraîneur. Cette saison, aucun. Mais après sept défaites consécutives, la coupe est pleine pour Krefeld, tombé à la dernière place. Le mécontentement des supporters est tel que plus rien ne peut sauver l'entraîneur Franz Fritzmeier. Son prédécesseur Rick Adduono est rappelé à la rescousse.

30e journée (vendredi 23 décembre 2016)

Augsbourg - Ingolstadt 2-5 (0-2,2-1,0-2)
Berlin - Wolfsburg 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Düsseldorf - Bremerhaven 4-2 (1-1,3-0,0-1)
Krefeld - Cologne 1-3 (1-0,0-0,0-3)
Mannheim - Iserlohn 5-4 (1-2,0-1,4-1)
Nuremberg - Schwenningen 3-1 (2-1,0-0,1-0)
Straubing - Munich 6-2 (0-1,3-0,3-1)

31e journée (lundi 26 décembre 2016)

Iserlohn - Nuremberg 2-5 (2-1,0-3,0-1)
Cologne - Straubing 4-2 (0-0,1-0,3-2)
Mannheim - Düsseldorf 7-1 (1-0,5-0,1-1)
Ingolstadt - Berlin 7-1 (2-0,2-1,3-0)
Schwenningen - Wolfsburg 1-3 (1-0,0-2,0-1)
Bremerhaven - Augsbourg 4-2 (2-1,1-1,1-0)
Krefeld - Munich 1-4 (1-3,0-0,0-1)

32e journée (mercredi 28 décembre 2016)

Augsbourg - Straubing 4-3 (2-1,1-1,1-1)
Berlin - Krefeld 2-3 a.p. (0-1,0-0,2-1,0-1)
Ingolstadt - Bremerhaven 2-3 t.a.b. (1-2,1-0,0-0,0-0,0-1)
Cologne - Iserlohn 3-2 (2-1,1-0,0-1)
Munich - Schwenningen 5-0 (1-0,1-0,3-0)
Nuremberg - Mannheim 5-1 (3-0,0-1,2-0)
Wolfsburg - Düsseldorf 4-1 (1-1,1-0,2-0)

33e journée (vendredi 30 décembre 2016)

Düsseldorf - Ingolstadt 1-2 a.p. (0-1,0-0,1-0,0-1)
Bremerhaven - Cologne 6-0 (4-0,2-0,0-0)
Iserlohn - Augsbourg 1-3 (0-1,0-1,1-1)
Munich - Berlin 3-1 (0-1,2-0,1-0)
Schwenningen - Krefeld 1-3 (0-2,1-0,0-1)
Straubing - Mannheim 4-5 (2-1,2-3,0-1)
Wolfsburg - Nuremberg 0-1 t.a.b. (0-0,0-0,0-0,0-0,0-1)

Bremerhaven finit l'année à une incroyable neuvième place avec 11 points d'avance pour la qualification en pré-playoffs. Trônant en tête des statistiques des gardiens avec plus de 94% d'arrêts, Gerald Kuhn, qui ne devait être que numéro 2 dans les cages, signe son premier blanchissage à l'occasion de l'éclatant 6-0 contre Cologne (dont 600 supporters avaient fait le déplacement par train spécial).

34e journée (mardi 3 janvier 2017)

Bremerhaven - Krefeld 3-2 a.p. (0-2,1-0,1-0,1-0) [mercredi 7 décembre]
Berlin - Augsbourg 0-2 (0-0,0-2,0-0)
Düsseldorf - Schwenningen 2-3 (0-0,0-2,2-1)
Ingolstadt - Nuremberg 3-4 (2-2,0-1,1-1)
Iserlohn - Straubing 3-2 a.p. (2-1,0-1,0-0,1-0)
Cologne - Munich 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Mannheim - Wolfsburg 4-3 a.p. (1-1,1-1,1-1,1-0)

35e journée (jeudi 5 janvier 2017)

Augsbourg - Düsseldorf 4-2 (2-1,1-0,1-1)
Ingolstadt - Krefeld 1-3 (0-0,0-0,1-3)
Munich - Iserlohn 6-1 (1-1,2-0,3-0)
Straubing - Wolfsburg 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Berlin - Cologne 1-2 (1-0,0-2,0-0) [vendredi 6 janvier]
Bremerhaven - Nuremberg 0-3 (0-0,0-2,0-1) [vendredi 6 janvier]
Schwenningen - Mannheim 3-7 (1-1,2-3,0-3) [samedi 7 janvier]

Le "Winter Game" de la DEL est organisé dans le "petit" stade de Sinsheim, presque plein avec 25 022 spectateurs. Il est situé à mi-chemin entre Schwenningen, officiellement le club qui "reçoit", et Mannheim, qui a le plus contribué à l'organisation de l'évènement. Chad Kolarik y marque déjà son sixième but décisif de la saison pour les Adler. Il inscrit en fait deux buts depuis l'arrière de la cage (!), le 2-4 en visant le dos du gardien Joey MacDonald, puis le 3-5 de manière involontaire avec une passe déviée par le patin d'un défenseur.

36e journée (dimanche 8 janvier 2017)

Schwenningen - Berlin 2-1 (1-1,0-0,1-0) [mercredi 21 décembre 2016]
Nuremberg - Cologne 3-4 (1-0,0-2,2-2)
Wolfsburg - Bremerhaven 5-3 (2-1,1-0,2-2)
Augsbourg - Munich 6-5 a.p. (1-2,2-0,2-3,1-0)
Iserlohn - Düsseldorf 2-6 (1-2,1-3,0-1)
Krefeld - Straubing 1-3 (1-2,0-1,0-0)
Mannheim - Ingolstadt 4-2 (0-2,3-0,1-0) [mercredi 11 janvier]

37e journée (vendredi 13 janvier 2017)

Düsseldorf - Munich 3-7 (1-2,1-2,1-3)
Ingolstadt - Wolfsburg 3-6 (0-1,2-3,1-2)
Iserlohn - Schwenningen 3-4 a.p. (1-1,2-1,0-1,0-1)
Cologne - Augsbourg 6-1 (1-1,2-0,3-0)
Mannheim - Bremerhaven 4-3 (2-1,2-1,0-1)
Nuremberg - Krefeld 5-0 (3-0,1-0,1-0)
Straubing - Berlin 6-3 (2-0,2-0,2-3)

38e journée (dimanche 15 janvier 2017)

Schwenningen - Ingolstadt 5-4 a.p. (1-2,2-1,1-1,1-0)
Bremerhaven - Berlin 4-3 (2-1,2-2,0-0)
Augsbourg - Mannheim 3-2 a.p. (0-2,2-0,0-0,1-0)
Düsseldorf - Straubing 2-5 (1-2,1-2,0-1)
Krefeld - Iserlohn 3-2 a.p. (0-1,2-0,0-1,1-0)
Wolfsburg - Cologne 3-6 (1-0,2-3,0-3)
Munich - Nuremberg 1-2 (0-1,1-0,0-1)

La série d'invincibilité de 253 minutes d'Andreas Jenike (qui aurait été un record si elle était survenue avant celle de Brückmann) permet à Nuremberg de revenir à un point de Munich. Le rebond exploité par David Steckel à deux minutes de la fin donne la victoire aux Ice Tigers dans le match au sommet. Ils sont en embuscade et prendront la tête au match suivant.

39e journée (vendredi 20 janvier 2017)

Berlin - Mannheim 3-2 a.p. (0-0,1-0,1-2,1-0)
Cologne - Ingolstadt 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Krefeld - Augsbourg 5-4 (1-1,3-1,1-2)
Munich - Bremerhaven 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Nuremberg - Düsseldorf 5-2 (1-1,1-1,3-0)
Straubing - Schwenningen 5-2 (2-0,1-1,2-1)
Wolfsburg - Iserlohn 4-3 a.p. (1-2,1-0,1-1,1-0)

Après la série de sept défaites de Berlin, la pire depuis dix ans, le manager Peter John Lee a dû plaider sa cause auprès du siège du groupe Anschutz aux États-Unis. Pas facile selon lui : "Quand on a obtenu sept titres de champion avec le même budget, il est difficile de comprendre pourquoi on a soudain besoin de plus d'argent." Stéphane Richer est missionné comme second entraîneur-adjoint, mais ce n'est pas un surcoût pour Anschutz puisqu'il restait salarié de cette entreprise, après avoir été contraint de procéder à la liquidation des Freezers de Hambourg décidée par ses dirigeants. Surtout, on a promis à Lee une rallonge pour un ou deux renforts. Le retour de blessure de Frank Hördler, qui s'est cassé la cheville en octobre, fait déjà du bien : il ouvre le score et les Eisbären renouent avec la victoire.

40e journée (dimanche 22 janvier 2017)

Augsbourg - Bremerhaven 3-7 (1-2,1-2,1-3)
Düsseldorf - Cologne 1-2 (0-0,0-2,1-0)
Iserlohn - Ingolstadt 3-2 t.a.b. (0-0,2-1,0-1,0-0,1-0)
Mannheim - Berlin 4-3 t.a.b. (0-2,2-0,1-1,0-0,1-0)
Schwenningen - Munich 2-6 (1-3,0-1,1-2)
Straubing - Krefeld 3-4 a.p. (1-1,0-2,2-0,0-1)
Nuremberg - Wolfsburg 4-1 (2-0,0-1,2-0)

41e journée (mardi 24 janvier 2017)

Berlin - Düsseldorf 2-1 (1-0,0-0,1-1)
Ingolstadt - Straubing 5-1 (1-0,2-0,2-1)
Cologne - Nuremberg 4-2 (1-1,0-1,3-0)
Schwenningen - Iserlohn 2-1 (0-1,0-0,2-0)
Bremerhaven - Mannheim 6-7 a.p. (3-1,3-3,0-2,0-1) [mercredi 25 janvier]
Wolfsburg - Augsbourg 3-4 a.p. (1-1,1-1,1-1,0-1) [mercredi 25 janvier]
Munich - Krefeld 7-2 (2-1,2-1,3-0) [mercredi 25 janvier]

42e journée (vendredi 27 janvier 2017)

Augsbourg - Cologne 1-4 (1-2,0-1,0-1)
Berlin - Munich 3-4 (2-1,0-2,1-1)
Düsseldorf - Iserlohn 5-4 (2-0,3-2,0-2)
Bremerhaven - Ingolstadt 1-2 (0-0,1-1,0-1)
Mannheim - Krefeld 6-2 (0-0,2-0,4-2)
Straubing - Nuremberg 8-4 (3-1,3-2,2-1)
Wolfsburg - Schwenningen 2-5 (1-2,1-1,0-2)

43e journée (dimanche 29 janvier 2017)

Iserlohn - Krefeld 7-3 (2-0,3-2,2-1)
Cologne - Bremerhaven 3-2 (0-1,1-0,2-1)
Düsseldorf - Wolfsburg 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Munich - Straubing 7-1 (2-1,1-0,4-0)
Schwenningen - Augsbourg 1-6 (0-1,0-4,1-1)
Ingolstadt - Mannheim 3-4 (3-1,0-3,0-0)
Nuremberg - Berlin 6-1 (1-1,2-0,3-0)

Patrick Reimer est élu joueur du mois : il a marqué à chaque match, sans fiche négative, et est devenu le meilleur compteur de DEL... en passant devant son jeune coéquipier de club Leo Pföderl.

44e journée (vendredi 3 février 2017)

Augsbourg - Berlin 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Iserlohn - Mannheim 3-4 (1-1,1-0,1-3)
Krefeld - Bremerhaven 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Nuremberg - Munich 3-2 t.a.b. (0-1,0-0,2-1,0-0,1-0)
Schwenningen - Düsseldorf 4-1 (0-0,2-0,2-1)
Straubing - Cologne 3-2 (2-0,0-1,1-1)
Wolfsburg - Ingolstadt 5-2 (1-1,3-0,1-1)

45e journée (dimanche 5 février 2017)

Bremerhaven - Schwenningen 3-4 a.p. (2-0,1-2,0-1,0-1)
Wolfsburg - Berlin 7-1 (3-0,2-1,2-0)
Munich - Düsseldorf 5-2 (1-0,1-1,3-1)
Augsbourg - Nuremberg 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Krefeld - Ingolstadt 1-2 (1-1,0-1,0-0)
Straubing - Iserlohn 2-3 (1-0,1-2,0-1)
Cologne - Mannheim 2-4 (0-1,1-1,1-2)

46e journée (vendredi 10 février 2017)

Berlin - Straubing 1-2 a.p. (0-1,1-0,0-0,0-1) [mercredi 30 novembre 2016]
Düsseldorf - Mannheim 2-7 (1-3,1-3,0-1)
Ingolstadt - Augsbourg 3-4 (0-2,0-1,3-1)
Iserlohn - Bremerhaven 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Munich - Wolfsburg 3-5 (2-1,0-2,1-2)
Nuremberg - Krefeld 6-3 (1-2,2-1,3-0)
Schwenningen - Cologne 2-5 (1-1,0-2,1-2)

47e journée (dimanche 12 février 2017)

Wolfsburg - Bremerhaven 7-6 (0-0,2-3,5-3)
Mannheim - Nuremberg 3-2 a.p. (1-1,0-0,1-1,1-0)
Augsbourg - Iserlohn 4-3 t.a.b. (2-1,1-2,0-0,0-0,1-0)
Cologne - Berlin 2-0 (0-0,2-0,0-0)
Krefeld - Schwenningen 4-2 (0-1,2-1,2-0)
Straubing - Düsseldorf 1-3 (1-0,0-0,0-3)
Ingolstadt - Munich 2-5 (0-3,2-1,0-1)

48e journée (vendredi 17 février 2017)

Augsbourg - Krefeld 3-1 (1-1,2-0,0-0)
Berlin - Bremerhaven 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Düsseldorf - Nuremberg 3-2 t.a.b. (1-1,0-0,1-1,0-0,1-0)
Iserlohn - Cologne 1-2 a.p. (0-1,1-0,0-0,0-1)
Munich - Mannheim 3-5 (1-3,1-0,1-2)
Schwenningen - Ingolstadt 4-1 (0-1,1-0,3-0)
Wolfsburg - Straubing 3-2 t.a.b. (2-0,0-1,0-1,0-0,1-0)

Mannheim remporte sa neuvième victoire de suite en gagnant chez le champion Munich et en se permettant d'aligner le "gardien de secours" Drew McIntyre, joker recruté en début d'année. Les Adler ont marqué à chaque match depuis le début de l'année et reviennent à un point des Munichois, qui seront dépassés deux jours plus tard.

49e journée (dimanche 19 février 2017)

Berlin - Schwenningen 1-0 (0-0,1-0,0-0) [mardi 31 janvier]
Ingolstadt - Nuremberg 5-4 (2-1,1-1,2-2)
Iserlohn - Munich 5-2 (2-1,1-1,2-0)
Mannheim - Wolfsburg 4-3 (1-3,2-0,1-0)
Bremerhaven - Düsseldorf 1-5 (0-4,0-0,1-1)
Krefeld - Cologne 1-3 (0-0,1-1,0-2)
Straubing - Augsbourg 6-2 (2-0,2-1,2-1)

50e journée (mardi 21 février 2017)

Bremerhaven - Straubing 5-3 (1-1,1-2,3-0) [mercredi 15 février]
Ingolstadt - Düsseldorf 7-2 (1-1,3-1,3-0)
Cologne - Wolfsburg 0-1 (0-1,0-0,0-0)
Krefeld - Berlin 3-2 a.p. (0-0,1-0,1-2,1-0)
Nuremberg - Iserlohn 5-4 (2-0,1-2,2-2)
Mannheim - Schwenningen 4-1 (2-0,2-0,0-1) [mercredi 22 février]
Munich - Augsbourg 2-1 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,1-0) [mercredi 22 février]

51e journée (vendredi 24 février 2017)

Augsbourg - Mannheim 1-4 (0-1,0-2,1-1)
Berlin - Ingolstadt 5-4 (3-2,0-1,2-1)
Düsseldorf - Krefeld 2-1 (0-0,2-0,0-1)
Munich - Cologne 5-2 (1-1,2-1,2-0)
Nuremberg - Bremerhaven 6-4 (3-2,1-1,2-1)
Straubing - Schwenningen 1-2 t.a.b. (0-0,0-1,1-0,0-0,0-1)
Wolfsburg - Iserlohn 4-2 (0-1,1-1,3-0)

Victoire triste pour Düsseldorf car les points pris par Berlin et Straubing ne lui laissent plus aucune chance de se qualifier au vu de l'écart de la différence de buts générale qui départage les équipes à égalité de points.

52e journée (dimanche 26 février 2017)

Berlin - Iserlohn 4-1 (2-1,0-0,2-0)
Düsseldorf - Augsbourg 3-2 t.a.b. (1-0,1-1,0-1,0-0,1-0)
Bremerhaven - Munich 2-3 (0-0,1-1,1-2)
Ingolstadt - Cologne 4-2 (0-0,4-1,0-1)
Krefeld - Wolfsburg 2-1 a.p. (0-0,1-0,0-1,1-0)
Mannheim - Straubing 1-4 (0-2,0-0,1-2)
Schwenningen - Nuremberg 4-3 t.a.b. (2-0,1-2,0-1,0-0,1-0)

La série de douze victoires de suite de Mannheim s'arrête juste à la dernière journée avec une défaite inattendue. Munich repasse donc en première position en gagnant à Bremerhaven grâce à un triplé de Brooks Macek, revenu en forme au bon moment.

Classement (52 matches)

                       Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 Munich              107   31  3  2  1  3  12   188-122  +66
 2 Mannheim            106   30  5  1  1  3  12   183-135  +48
 3 Nuremberg           102   27  4  3  3  4  11   177-132  +45
 4 Cologne              97   31  1  0  2  0  18   145-109  +36
 5 Wolfsburg            91   25  4  1  1  5  16   153-128  +25
 6 Augsbourg            87   23  5  2  3  1  18   155-152  +3
 7 Ingolstadt           76   22  2  0  4  2  22   159-157  +2
 8 Eisbären Berlin      68   19  1  1  2  5  24   125-148  -23
 9 Straubing            67   18  3  0  3  4  24   147-168  -21
10 Bremerhaven          64   17  3  2  0  3  27   144-162  -18
11 Düsseldorf           63   16  2  5  0  1  28   127-161  -34
12 Schwenningen         58   12  5  4  2  2  27   122-156  -34
13 Iserlohn             55   13  1  3  2  6  27   129-171  -42
14 Krefeld              51   11  5  1  1  5  29   120-173  -53

V : Victoires (3 points), VP/VT : Victoires en prolongation ou aux tirs au but (2 points), DP/DT : Défaites en prolongation ou aux tirs au but (1 point), D : Défaites (0 point).

Munich et Mannheim sont qualifiés pour la Ligue des Champions 2017/18. Jamais le fossé ne se sera autant creusé en milieu de tableau. Pour la première fois, trois équipes atteignent la barre des 100 points. A contrario, alors que 70 points ne suffisaient pas d'habitude à se qualifier, trois équipes accèdent aux pré-playoffs avec un total inférieur.

Nuremberg place quatre joueurs parmi les cinq meilleurs marqueurs du championnat grâce aux excellentes performances en fin de saison de Yasin Ehliz, élu joueur du mois en février avec ses 13 points et sa fiche de +13.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                          MJ    B   A  Pts   +/-   Pén
 1 Patrick Reimer           Nuremberg     52   26  28   54   +13   18'
 2 Steven Reinprecht (CAN)  Nuremberg     52   16  35   51   +20   10'
 3 Keith Aucoin (USA)       Munich        52   15  34   49   +21   52'
 4 Leo Pföderl              Nuremberg     52   22  26   48   +18   18'
 5 Yasin Ehliz              Nuremberg     51   16  32   48   +20   32'
 6 Michael Connolly (CAN)   Straubing     52    9  39   48   -8    53'
 7 Brent Aubin (CAN)        Wolfsburg     52   25  21   46    0    71'
 8 Philip Gogulla           Cologne       51   17  29   46   +15   18'
 9 Jack Combs (USA)         Bremerhaven   51   27  18   45   +3    12'
10 Michael Wolf             Munich        52   17  28   45   +28   16'
11 Trevor Parkes (CAN)      Augsbourg     51   22  22   44   +4    77'
12 Mike Hedden (CAN)        Straubing     51   18  26   44   +8    52'
13 Will Acton (CAN)         Schwenningen  52   16  28   44   -17   55'
14 Daniel Pietta            Krefeld       51   14  30   44   -11   96'
15 Brandon Buck (CAN)       Ingolstadt    45   13  31   44   +1    30'

Meilleurs gardiens

                                         MJ   Min   Moy.    %
1 Andreas Jenike            Nuremberg    23  1345   2,05  93,3%
2 Gustaf Wesslau (SUE)      Cologne      50  2991   1,87  93,2%
3 Danny aus den Birken      Munich       28  1688   2,13  92,6%
4 Dustin Strahlmeier        Schwenningen 35  2039   2,80  92,2%
5 Chet Pickard (ALL/CAN)    Iserlohn     26  1329   2,98  92,0%
6 Gerald Kuhn (ALL/USA)     Bremerhaven  31  1723   2,68  92,0%
7 Felix Brückmann           Wolfsburg    33  1999   2,01  92,0%
8 Petri Vehanen (FIN)       Berlin       43  2497   2,47  91,8%
9 Mathias Niederberger      Düsseldorf   48  2711   2,94  91,6%

Trophée Robert Müller du fair-play : Schwenninger Wild Wings.

Spectateurs

Cologne     12662 (+625)
Berlin      12052 (-970)
Mannheim    10812 (-845)
Düsseldorf   7787 (-225)
Nuremberg    5172 (-144)
Augsbourg    4920 (-53)
Munich       4858 (+254)
Schwenningen 4569 (+574)
Bremerhaven  4468 (DEL2)
Iserlohn     4394 (-253)
Krefeld      4367 (-153)
Straubing    4271 (-327)
Ingolstadt   3752 (-289)
Wolfsburg    2688 (+71)

Trophées de la saison régulière

Joueur de l'année : Patrick Reimer (Nuremberg).

Meilleurs gardiens : 1 Gustaf Wesslau (Cologne), 2 Felix Brückmann (Wolfsburg), 3 Gerald Kuhn (Bremerhaven).

Meilleurs défenseurs : 1 Konrad Abeltshauser (Munich), 2 Jesse Blacker (Nuremberg), 3 Sinan Akdag (Mannheim).

Meilleurs attaquants : 1 Patrick Reimer (Nuremberg), 2 Patrick Hager (Cologne), 3 Leo Pföderl (Nuremberg).

Meilleur rookie : Maximilian Kammerer (Düsseldorf).

Meilleur entraîneur : Rob Wilson (Nuremberg).

 

 

Pré-play-offs (1er, 3 et 5 mars 2017)

Ingolstadt - Bremerhaven 1-4 (1-1,0-2,0-1)
Bremerhaven - Ingolstadt 6-5 (2-1,2-2,2-2)

Eisbären Berlin - Straubing 3-1 (1-0,0-1,2-0)
Straubing - Eisbären Berlin 2-3 a.p. (2-1,0-1,0-0,0-0,0-0,0-1)

Bremerhaven est le premier promu à accéder aux quarts de finale de la DEL. Après douze défaites à l'extérieur consécutives, Berlin renoue avec la victoire en déplacement au meilleur moment. Après 103'17" de jeu, Jamie MacQueen marque le but vainqueur avec un peu de chance puisque son tir est dévié par le défenseur Yeo. Déjà auteur d'un doublé au premier match, MacQueen - recruté à Kassel en DEL2 - est l'homme-clé de la qualification et fait un peu taire les critiques à son endroit.

 

Quarts de finale (7, 10, 12, 15, 17, 19 et 22 mars 2016)

Munich - Bremerhaven 4-1 (0-1,3-0,1-0)
Bremerhaven - Munich 0-3 (0-2,0-0,0-1)
Munich - Bremerhaven 3-2 (1-1,1-0,1-1)
Bremerhaven - Munich 2-8 (1-2,0-4,1-2)

Mannheim - Eisbären Berlin 4-3 a.p. (0-1,2-0,1-2,1-0)
Eisbären Berlin - Mannheim 6-3 (2-2,1-1,3-0)
Mannheim - Eisbären Berlin 3-2 (2-1,1-0,0-1)
Eisbären Berlin - Mannheim 6-1 (1-1,3-0,2-0)
Mannheim - Eisbären Berlin 3-1 (0-0,0-0,3-1)
Eisbären Berlin - Mannheim 4-3 a.p. (3-0,0-2,0-1,0-0,0-0,1-0)
Mannheim - Eisbären Berlin 1-2 a.p. (0-0,0-0,1-1,0-1)

Nuremberg - Augsbourg 1-4 (1-1,0-1,0-2) [mercredi 8 mars]
Augsbourg - Nuremberg 1-3 (0-1,0-2,1-0)
Nuremberg - Augsbourg 5-3 (3-2,0-1,2-0)
Augsbourg - Nuremberg 4-0 (1-0,2-0,1-0) [mardi 14 mars]
Nuremberg - Augsbourg 1-5 (0-3,0-1,1-1)
Augsbourg - Nuremberg 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Nuremberg - Augsbourg 5-3 (1-1,2-0,2-2)

Cologne - Wolfsburg 2-1 a.p. (1-0,0-1,0-0,1-0)
Wolfsburg - Cologne 3-1 (1-1,2-0,0-0)
Cologne - Wolfsburg 0-4 (0-2,0-2,0-0)
Wolfsburg - Cologne 5-1 (1-0,1-0,3-1)
Cologne - Wolfsburg 3-1 (0-1,2-0,1-0)
Wolfsburg - Cologne 0-1 (0-0,0-0,0-1)
Cologne - Wolfsburg 0-1 (0-0,0-1,0-0)

Pour la première fois, trois quarts de finale de DEL vont jusqu'au septième match. Deux cadors de la ligue y sont éliminés. Après le match 4, Cologne suspend son meilleur attaquant Patrick Hager - dont la rumeur dit qu'il a signé à Munich à partir de 2018 - pour un "comportement nuisible à l'équipe", mais plusieurs de ses partenaires s'expriment en sa faveur. Son absence n'arrange pas les affaires d'une formation toujours aussi inefficace offensivement. Le duel des deux meilleurs gardiens de la ligue tourne clairement à l'avantage de Felix Brückmann, qui qualifie Wolfsburg pour une cinquième demi-finale consécutive.

Berlin vit une véritable résurrection dans ces play-offs et fait tomber Mannheim en sachant garder son sang-froid en prolongation. Marcel Noebels marque d'une déviation en supériorité numérique jusste après la cinquième pause (!) au match 6. Les Adler dominent ensuite le match décisif par 49 tirs à 17, mais ce sont bien les Eisbären de Berlin qui s'imposent sur un tir en lucarne du joker Charles Linglet. Le sang-froid, Sean Simpson l'a perdu. L'entraîneur de Mannheim fait scandale en menaçant un journaliste ("une question idiote de ta part et je te mets KO"). La DEL - qui avait sanctionné des entraîneurs pour avoir critiqué les dysfonctionnements de sa nouvelle plateforme de statistiques... - ne donne pas de sanction car la phrase a été prononcée après la conférence de presse, donc en dehors d'un contexte officiel !

 

Demi-finales (24, 26, 28/29, 31 mars, 2, 4 et 7 avril 2017)

Munich - Eisbären Berlin 2-3 a.p. (0-0,2-2,0-0,0-0,0-1)
Eisbären Berlin - Munich 1-2 (1-0,0-2,0-0)
Munich - Eisbären Berlin 5-1 (3-0,2-0,0-1)
Eisbären Berlin - Munich 1-3 (1-0,0-2,0-1)
Munich - Eisbären Berlin 2-1 a.p. (0-1,1-0,0-0,1-0)

Nuremberg - Wolfsburg 5-1 (1-0,0-0,4-1)
Wolfsburg - Nuremberg 5-3 (3-0,0-2,2-1)
Nuremberg - Wolfsburg 3-4 a.p. (2-1,1-0,0-2,0-1)
Wolfsburg - Nuremberg 4-3 (1-0,2-2,1-1)
Nuremberg - Wolfsburg 4-1 (1-0,2-1,1-0)
Wolfsburg - Nuremberg 3-0 (2-0,0-0,1-0)

Les deux finalistes de l'an passé se qualifient de nouveau pour la finale. Gerrit Fauser, joueur infatigable en infériorité numérique qui a inscrit 7 buts dans ces play-offs pour Wolfsburg, est élu joueur du mois de mars.

 

Finale (9, 11, 13, 15, 17, 19 et 21 avril 2017)

Munich - Wolfsburg 3-2 a.p. (0-1,2-1,0-0,0-0,1-0)
Wolfsburg - Munich 2-3 (1-0,1-3,0-0)
Munich - Wolfsburg 1-2 (1-0,0-2,0-0)
Wolfsburg - Munich 2-7 (2-2,0-3,0-2)
Munich - Wolfsburg 4-0 (1-0,1-0,2-0)

Après huit défaites de suite, Wolfsburg arrive enfin à gagner un match en finale. Pas suffisant d'empêcher une équipe de Munich largement supérieure de rester championne d'Allemagne. Le capitaine bavarois Michael Wolf, qui vient de dépasser la barre des 300 buts en DEL, annonce qu'il prolonge une saison supplémentaire.

 

 

Meilleur joueur des play-offs : Yannic Seidenberg (Munich)

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                         B   A  Pts
1 Brooks Macek (ALL/CAN)     Munich      6  11   17
2 Sebastian Furchner         Wolfsburg   4  11   15
3 Jonathan Matsumoto (CAN)   Munich      6   8   14
4 Steven Reinprecht (CAN)    Nuremberg   3  11   14
  Tyler Haskins (USA)        Wolfsburg   3  11   14
6 Keith Aucoin (USA)         Munich      4   9   13
7 Robert Schremp (USA)       Nuremberg   3  10   13
8 Michael Wolf               Munich      7   5   12
  Gerrit Fauser              Wolfsburg   7   5   12

 

 

 

2. Bundesliga

1re journée (vendredi 16 septembre 2016)

Francfort - Kassel 4-5 a.p. (1-2,2-0,1-2,0-1) [samedi 10 septembre]
Bietigheim - Ravensburg 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Rosenheim - Riessersee 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Kaufbeuren - Freiburg 3-1 (0-0,0-1,3-0)
Crimmitschau - Weißwasser 1-4 (0-0,1-1,0-3)
Heilbronn - Bayreuth 3-4 t.a.b. (2-1,0-0,1-2,0-0,0-1)
Bad Nauheim - Dresde 3-1 (2-0,1-1,0-0)

2e journée (dimanche 18 septembre 2016)

Kassel - Bietigheim 0-8 (0-3,0-2,0-3)
Dresde - Rosenheim 7-1 (2-0,3-1,2-0)
Weißwasser - Kaufbeuren 2-1 t.a.b. (0-0,0-1,1-0,0-0,1-0)
Bayreuth - Francfort 2-3 (1-0,1-0,0-3)
Ravensburg - Bad Nauheim 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Riessersee - Crimmitschau 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Freiburg - Heilbronn 5-6 t.a.b. (4-2,1-1,0-2,0-0,0-1)

8-0 contre le champion sortant : Bietigheim prend sa revanche de la finale perdue et confirme être l'ultra-favori. Il partage la tête avec Riessersee... dont le nouveau gardien Matthias Nemec, auteur d'une entrée en matière parfaite, qui se blesse malheureusement à l'entraînement.

3e journée (vendredi 23 septembre 2016)

Francfort - Ravensburg 5-3 (2-1,1-2,2-0)
Bietigheim - Dresde 7-2 (3-0,2-2,2-0)
Bad Nauheim - Riessersee 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Rosenheim - Freiburg 3-5 (1-3,1-1,1-1)
Kaufbeuren - Kassel 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Crimmitschau - Bayreuth 6-2 (2-0,3-0,1-2)
Heilbronn - Weißwasser 4-5 t.a.b. (0-1,0-0,1-2,0-0,0-1)

4e journée (dimanche 25 septembre 2016)

Dresde - Heilbronn 5-4 (3-2,1-1,1-1)
Freiburg - Bad Nauheim 5-2 (1-1,2-1,2-0)
Kassel - Rosenheim 4-3 (1-0,1-1,2-2)
Weißwasser - Francfort 2-3 t.a.b. (1-0,0-0,1-2,0-0,0-1)
Ravensburg - Crimmitschau 4-3 t.a.b. (1-1,1-2,1-0,0-0,1-0)
Riessersee - Bietigheim 1-3 (0-2,1-1,0-0)
Bayreuth - Kaufbeuren 1-2 a.p. (0-0,0-0,1-1,0-1)

5e journée (vendredi 30 septembre 2016)

Francfort - Dresde 6-4 (1-2,3-1,2-1)
Kassel - Weißwasser 3-1 (0-0,1-1,2-0)
Bietigheim - Crimmitschau 5-2 (3-2,0-0,2-0)
Rosenheim - Bayreuth 3-2 a.p. (0-0,1-1,1-1,1-0)
Kaufbeuren - Riessersee 0-5 (0-2,0-1,0-2)
Heilbronn - Bad Nauheim 3-6 (0-2,2-3,1-1)
Ravensburg - Freiburg 3-5 (0-1,1-3,2-1)

Le meilleur marqueur Rylan Schwartz est élu joueur du mois de septembre, mais ses 6 buts et 5 assists n'empêchent pas Heilbronn d'être avant-dernier.

6e journée (dimanche 2 octobre 2016)

Crimmitschau - Heilbronn 5-3 (2-1,2-1,1-1)
Weißwasser - Rosenheim 3-2 t.a.b. (1-1,0-1,1-0,0-0,1-0)
Dresde - Kassel 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Riessersee - Francfort 4-3 (0-1,2-0,2-2)
Freiburg - Bietigheim 1-3 (1-1,0-0,0-2)
Bayreuth - Ravensburg 4-2 (0-0,1-1,3-1)
Bad Nauheim - Kaufbeuren 4-1 (1-0,2-1,1-0)

7e journée (vendredi 7 octobre 2016)

Francfort - Heilbronn 6-4 (1-0,2-2,3-2)
Kassel - Bayreuth 6-5 (2-2,2-1,2-2)
Bietigheim - Bad Nauheim 6-2 (5-1,0-0,1-1)
Rosenheim - Crimmitschau 6-1 (1-0,3-1,2-0)
Ravensburg - Kaufbeuren 4-1 (1-0,2-1,1-0)
Riessersee - Weißwasser 2-5 (0-2,2-1,0-2)
Dresde - Freiburg 3-1 (0-1,1-0,2-0) [mercredi 16 novembre]

8e journée (dimanche 9 octobre 2016)

Crimmitschau - Francfort 3-1 (0-0,3-0,0-1)
Weißwasser - Dresde 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Kaufbeuren - Bietigheim 3-2 a.p. (1-0,0-1,1-1,1-0)
Freiburg - Kassel 2-5 (1-0,0-2,1-3)
Heilbronn - Ravensburg 4-3 (2-0,0-2,2-1)
Bayreuth - Riessersee 3-0 (2-0,1-0,0-0)
Bad Nauheim - Rosenheim 2-3 (1-1,1-2,0-0)

9e journée (vendredi 14 octobre 2016)

Francfort - Bad Nauheim 2-3 a.p. (1-1,0-0,1-1,0-1)
Bietigheim - Rosenheim 6-1 (0-0,3-0,3-1)
Dresde - Crimmitschau 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Kassel - Riessersee 2-3 (0-0,1-1,1-2)
Kaufbeuren - Heilbronn 3-4 (0-1,3-1,0-2)
Freiburg - Bayreuth 3-4 (0-1,1-2,2-1)
Ravensburg - Weißwasser 4-2 (1-0,2-1,1-1)

10e journée (dimanche 16 octobre 2016)

Heilbronn - Bietigheim 2-5 (1-1,1-3,0-1)
Rosenheim - Francfort 2-3 (1-1,1-0,0-2)
Crimmitschau - Kaufbeuren 5-4 t.a.b. (4-2,0-0,0-2,0-0,1-0)
Weißwasser - Freiburg 1-4 (0-0,0-2,1-2)
Bayreuth - Dresde 2-5 (0-4,1-1,1-0)
Riessersee - Ravensburg 2-3 a.p. (0-1,1-1,1-0,0-1)
Bad Nauheim - Kassel 2-3 (1-1,1-2,0-0)

11e journée (vendredi 21 octobre 2016)

Francfort - Bietigheim 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Rosenheim - Kaufbeuren 4-3 (1-2,2-0,1-1)
Kassel - Heilbronn 5-3 (0-0,1-1,4-2)
Dresde - Ravensburg 5-2 (0-0,2-1,3-1)
Freiburg - Riessersee 4-3 (1-0,1-3,2-0)
Bad Nauheim - Crimmitschau 5-2 (0-0,1-2,4-0)
Bayreuth - Weißwasser 4-5 a.p. (0-2,3-2,1-0,0-1)

12e journée (dimanche 23 octobre 2016)

Riessersee - Dresde 3-4 t.a.b. (0-1,2-1,1-1,0-0,0-1)
Crimmitschau - Freiburg 3-2 (1-2,1-0,1-0)
Weißwasser - Bad Nauheim 4-5 t.a.b. (3-0,0-3,1-1,0-0,0-1)
Bietigheim - Bayreuth 8-4 (2-1,5-3,1-0)
Kaufbeuren - Francfort 3-4 a.p. (0-1,3-0,0-2,0-1)
Heilbronn - Rosenheim 6-1 (3-0,1-1,2-0)
Ravensburg - Kassel 2-3 (0-2,2-0,0-1)

Daniel Naud (Ravensburg) est le premier entraîneur à se faire virer cette saison car son équipe occupe une décevante onzième place. Son remplaçant est déjà prêt : Toni Krinner s'était retiré de Kaufbeuren pendant l'été pour rester auprès de son père victime d'un accident de chasse, et qui va désormais mieux.

13e journée (vendredi 28 octobre 2016)

Francfort - Freiburg 4-2 (0-2,1-0,3-0)
Bietigheim - Weißwasser 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Bad Nauheim - Bayreuth 4-3 t.a.b. (0-2,2-1,1-0,0-0,1-0)
Rosenheim - Ravensburg 6-2 (1-0,1-1,4-1)
Kaufbeuren - Dresde 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Heilbronn - Riessersee 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Crimmitschau - Kassel 1-2 (0-1,1-0,0-1)

14e journée (dimanche 30 octobre 2016)

Dresde - Bietigheim 3-7 (0-2,2-3,1-2)
Riessersee - Bad Nauheim 4-3 (2-1,1-2,1-0)
Kassel - Kaufbeuren 6-0 (4-0,1-0,1-0)
Weißwasser - Heilbronn 7-5 (2-1,3-0,2-4)
Freiburg - Rosenheim 6-5 a.p. (1-0,2-4,2-1,1-0)
Bayreuth - Crimmitschau 3-1 (1-0,0-1,2-0)
Ravensburg - Francfort 4-1 (1-0,1-0,2-1)

15e journée (mardi 1er novembre 2016)

Kaufbeuren - Weißwasser 7-0 (3-0,3-0,1-0)
Francfort - Bayreuth 6-4 (2-0,3-4,1-0)
Bad Nauheim - Ravensburg 3-6 (3-2,0-3,0-1)
Rosenheim - Dresde 3-4 (3-2,0-0,0-2)
Crimmitschau - Riessersee 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Heilbronn - Freiburg 6-1 (1-0,2-1,3-0)
Bietigheim - Kassel 6-2 (1-0,1-2,4-0) [mardi 22 novembre]

Bietigheim-Bissingen atteint la trêve avec cinq points d'avance et surtout une différence de buts de +39 (quand le second Kassel a +10) malgré plusieurs blessés importants en début de saison. L'Américain Shawn Weller, qui a parfaitement tenu son rôle de leader, est élu joueur du mois d'octobre.

16e journée (vendredi 11 novembre 2016)

Kassel - Francfort 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Dresde - Bad Nauheim 2-3 t.a.b. (0-0,1-2,1-0,0-0,0-1)
Weißwasser - Crimmitschau 7-1 (1-0,3-1,3-0)
Freiburg - Kaufbeuren 0-4 (0-2,0-1,0-1)
Bayreuth - Heilbronn 3-2 a.p. (2-0,0-0,0-2,1-0)
Riessersee - Rosenheim 6-1 (0-1,4-0,2-0)
Ravensburg - Bietigheim 3-4 t.a.b. (1-2,1-0,1-1,0-0,0-1)

17e journée (dimanche 13 novembre 2016)

Rosenheim - Kassel 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Crimmitschau - Ravensburg 1-5 (0-0,1-3,0-2)
Kaufbeuren - Bayreuth 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Bietigheim - Riessersee 5-0 (1-0,2-0,2-0)
Francfort - Weißwasser 5-4 (1-0,2-1,2-3)
Bad Nauheim - Freiburg 6-1 (0-0,5-1,1-0)
Heilbronn - Dresde 0-3 (0-2,0-0,0-1)

Kaufbeuren était dernier et paraissait en crise, mais trois blanchissages consécutifs du gardien Stefan Vajs replacent déjà l'ESVK en neuvième position. Il sera évidemment élu joueur du mois.

18e journée (vendredi 18 novembre 2016)

Dresde - Francfort 5-6 (2-0,2-1,1-5)
Weißwasser - Kassel 2-3 (1-0,1-2,0-1)
Freiburg - Ravensburg 4-3 a.p. (1-1,1-2,1-0,1-0)
Bad Nauheim - Heilbronn 5-1 (0-0,2-1,3-0)
Bayreuth - Rosenheim 2-1 (0-1,0-0,2-0)
Riessersee - Kaufbeuren 2-3 (2-0,0-0,0-3)
Crimmitschau - Bietigheim 3-0 (2-0,0-0,1-0)

Au match précédent à domicile, les supporters avaient refusé leur soutien et exprimé leur ras-le-bol dans des banderoles et dans des chants : Crimmitschau, tombé en dernière place, semble donc filer un très mauvais coton. La victoire sur le leader Bietigheim n'en est que plus étonnante.

19e journée (dimanche 20 novembre 2016)

Bietigheim - Freiburg 2-3 (0-1,1-1,1-1)
Heilbronn - Crimmitschau 4-3 a.p. (2-1,0-1,1-1,1-0)
Rosenheim - Weißwasser 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Kaufbeuren - Bad Nauheim 3-1 (0-0,3-0,0-1)
Kassel - Dresde 1-5 (0-0,0-1,1-4)
Francfort - Riessersee 6-4 (2-2,3-1,1-1)
Ravensburg - Bayreuth 5-3 (3-0,1-3,1-0)

20e journée (vendredi 25 novembre 2016)

Bad Nauheim - Bietigheim 4-5 a.p. (2-1,1-0,1-3,0-1)
Kaufbeuren - Ravensburg 2-3 (0-0,2-3,0-0)
Freiburg - Dresde 3-1 (0-1,0-0,3-0)
Weißwasser - Riessersee 4-2 (0-0,2-1,2-1)
Crimmitschau - Rosenheim 4-3 a.p. (0-1,2-2,1-0,1-0)
Heilbronn - Francfort 3-6 (1-1,1-3,1-2)
Bayreuth - Kassel 5-2 (2-1,0-0,3-1)

Après deux défaites inattendues, Bietigheim peut-il être menacé par le retour en grande forme de Francfort ? Le champion en titre, préférant ménager même ses joueurs légèrement blessés, se déplace à Bad Nauheim avec seulement 14 joueurs de champ dont 1 seul étranger. On ne donne pas cher de sa peau, et pourtant... Bietigheim se fait refuser un but égalisateur à dix secondes de la fin, la mise au jeu a lieu en zone neutre, et tout le monde croit alors que c'est fini. Mais le pilier René Schoofs, qui a passé toute sa carrière au club, égalise à la toute dernière seconde ! Les Steelers sortent encore vainqueurs...

21e journée (dimanche 27 novembre 2016)

Rosenheim - Bad Nauheim 4-3 (3-0,0-1,1-2)
Dresde - Weißwasser 2-4 (1-1,1-1,0-2)
Kassel - Freiburg 2-1 a.p. (0-1,0-0,1-0,1-0)
Riessersee - Bayreuth 4-2 (2-1,0-0,2-1)
Ravensburg - Heilbronn 4-0 (0-0,3-0,1-0)
Francfort - Crimmitschau 5-2 (3-2,1-0,1-0)
Bietigheim - Kaufbeuren 6-3 (1-0,2-1,3-2) [mardi 6 décembre]

22e journée (vendredi 2 décembre 2016)

Bad Nauheim - Francfort 4-3 a.p. (1-2,2-1,0-0,1-0)
Rosenheim - Bietigheim 4-3 (2-1,2-1,0-1)
Weißwasser - Ravensburg 3-4 (1-2,1-2,1-0)
Crimmitschau - Dresde 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Riessersee - Kassel 3-2 t.a.b. (1-0,0-1,1-1,0-0,1-0)
Heilbronn - Kaufbeuren 1-2 (0-0,0-0,1-2)
Bayreuth - Freiburg 3-4 t.a.b. (1-1,1-1,1-1,0-0,0-1)

23e journée (dimanche 4 décembre 2016)

Dresde - Bayreuth 3-2 (2-0,1-2,0-0)
Bietigheim - Heilbronn 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Kassel - Bad Nauheim 7-1 (3-1,3-0,1-0)
Kaufbeuren - Crimmitschau 7-3 (1-2,2-1,4-0)
Freiburg - Weißwasser 4-5 a.p. (0-2,3-0,1-2,0-1)
Francfort - Rosenheim 8-2 (2-0,1-1,5-1)
Ravensburg - Riessersee 2-3 t.a.b. (2-1,0-0,0-1,0-0,0-1)

24e journée (vendredi 9 décembre 2016)

Bietigheim - Francfort 2-3 a.p. (0-0,1-0,1-2,0-1)
Kaufbeuren - Rosenheim 5-0 (1-0,0-0,4-0)
Weißwasser - Bayreuth 4-1 (1-0,0-0,3-1)
Heilbronn - Kassel 3-2 a.p. (1-0,1-2,0-0,1-0)
Ravensburg - Dresde 2-3 (1-0,1-1,0-2)
Riessersee - Freiburg 2-1 t.a.b. (0-1,1-0,0-0,0-0,1-0)
Crimmitschau - Bad Nauheim 6-5 t.a.b. (0-1,2-2,3-2,0-0,1-0)

Avec 5 points de retard sur l'avant-dernier et 11 sur les play-offs, Heilbronn est mal en point. Les Falken recrutent deux anciens joueurs de Ligue Magnus, le gardien Andrew Hare, solide, et l'arrière Jonathan Harty, qui amène un impact physique nécessaire en défense. Trois buts de Tyler Gron permettent à Heilbronn de renouer avec la victoire.

25e journée (dimanche 11 décembre 2016)

Francfort - Kaufbeuren 2-3 a.p. (1-1,0-1,1-0,0-1)
Rosenheim - Heilbronn 4-3 (0-0,3-3,1-0)
Kassel - Ravensburg 4-3 a.p. (2-0,1-2,0-1,1-0)
Dresde - Riessersee 6-2 (2-1,2-1,2-0)
Bad Nauheim - Weißwasser 2-3 (1-1,0-1,1-1)
Freiburg - Crimmitschau 6-5 a.p. (1-3,4-1,0-1,1-0)
Bayreuth - Bietigheim 3-2 (1-0,0-2,2-0)

26e journée (vendredi 16 décembre 2016)

Francfort - Kassel 2-3 (1-0,1-1,0-2)
Bietigheim - Ravensburg 2-1 t.a.b. (1-0,0-1,0-0,0-0,1-0)
Bad Nauheim - Dresde 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Rosenheim - Riessersee 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Kaufbeuren - Freiburg 3-6 (1-3,2-1,0-2)
Heilbronn - Bayreuth 4-0 (1-0,3-0,0-0)
Crimmitschau - Weißwasser 3-4 a.p. (0-1,1-2,2-0,0-1)

27e journée (dimanche 18 décembre 2016)

Kassel - Bietigheim 1-6 (1-2,0-1,0-3)
Dresde - Rosenheim 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Riessersee - Crimmitschau 3-2 (1-0,0-2,2-0)
Weißwasser - Kaufbeuren 2-1 (2-0,0-1,0-0)
Freiburg - Heilbronn 6-3 (4-2,1-1,1-0)
Bayreuth - Francfort 7-1 (2-0,2-0,3-1)
Ravensburg - Bad Nauheim 3-2 (2-0,1-0,0-2)

Le traditionnel lancer de peluches est un grand succès à Fribourg-en-Brisgau : 2793 peluches sont lancées sur la glace par le public à la première pause pour une association d'entraide sans frontières. Auparavant, Niko Linsenmaier avait fêté Noël à sa manière en marquant quatre buts dans la seule première période !

28e journée (vendredi 23 décembre 2016)

Kaufbeuren - Kassel 1-2 t.a.b. (1-1,0-0,0-0,0-0,0-1)
Francfort - Ravensburg 3-4 a.p. (1-1,0-1,2-1,0-1)
Bietigheim - Dresde 4-3 (0-2,2-0,2-1)
Bad Nauheim - Riessersee 3-4 t.a.b. (0-2,3-0,0-1,0-0,0-1)
Rosenheim - Freiburg 5-4 t.a.b. (0-1,2-2,2-1,0-0,1-0)
Crimmitschau - Bayreuth 1-4 (1-2,0-1,0-1)
Heilbronn - Weißwasser 1-2 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,0-1)

Les deux villes provinciales de Saxe passent un Noël très différent : s'appuyant sur le gardien de 20 ans Maximilian Franzreb, qui s'impose comme titulaire, Weißwasser occupe une incroyable cinquième place et dépasse toutes ses espérances. Crimmitschau est en revanche loin de l'objectif annoncé, les play-offs, et a viré dans la semaine son entraîneur Chris Lee.

29e journée (lundi 26 décembre 2016)

Kassel - Rosenheim 4-1 (2-0,2-1,0-0)
Weißwasser - Francfort 3-5 (1-1,1-1,1-3)
Freiburg - Bad Nauheim 3-2 t.a.b. (1-0,0-2,1-0,0-0,1-0)
Dresde - Heilbronn 3-2 a.p. (0-1,2-0,0-1,1-0)
Riessersee - Bietigheim 3-4 t.a.b. (1-0,0-2,2-1,0-0,0-1)
Bayreuth - Kaufbeuren 2-5 (1-0,1-2,0-3)
Ravensburg - Crimmitschau 6-1 (1-0,3-1,2-0)

30e journée (mercredi 28 décembre 2016)

Francfort - Dresde 5-2 (0-2,2-0,3-0)
Kassel - Weißwasser 1-5 (0-1,1-1,0-3)
Bietigheim - Crimmitschau 3-4 a.p. (1-0,0-0,2-3,0-1)
Rosenheim - Bayreuth 3-5 (1-1,2-1,0-3)
Kaufbeuren - Riessersee 3-1 (1-0,0-1,2-0)
Heilbronn - Bad Nauheim 5-3 (1-0,1-2,3-1)
Ravensburg - Freiburg 6-3 (0-2,3-1,3-0)

Deux places séparent Dresde de son objectif annoncé (cinquième au lieu de troisième). Juste avant le dernier match de l'année, l'entraîneur Bill Stewart décide donc de retirer leur statut à son capitaine, l'international slovène Marcel Rodman, et à ses assistants Patrick Baum et Steven Rupprich. Le capitanat revient désormais au défenseur René Kramer, flanqué de son compagnon de duo Mirko Sacher et de Brendan Cook.

31e journée (vendredi 30 décembre 2016)

Bad Nauheim - Kaufbeuren 2-3 a.p. (1-0,1-2,0-0,0-1)
Dresde - Kassel 5-3 (2-0,2-3,1-0)
Weißwasser - Rosenheim 6-3 (1-0,2-3,3-0)
Freiburg - Bietigheim 4-2 (2-1,0-0,2-1)
Bayreuth - Ravensburg 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Riessersee - Francfort 2-5 (1-2,0-2,1-1)
Crimmitschau - Heilbronn 2-5 (0-1,1-1,1-3)

32e journée (mardi 3 janvier 2017)

Freiburg - Francfort 4-5 (0-1,3-3,1-1)
Weißwasser - Bietigheim 1-4 (1-2,0-2,0-0)
Kassel - Crimmitschau 5-2 (2-1,0-1,3-0)
Dresde - Kaufbeuren 5-1 (0-0,2-1,3-0)
Riessersee - Heilbronn 4-0 (0-0,1-0,3-0)
Bayreuth - Bad Nauheim 4-1 (0-0,4-0,0-1)
Ravensburg - Rosenheim 3-2 (0-2,1-0,2-0)

Bad Nauheim est repassé en dessous de la barre, onzième, ce que le club avait évité depuis un an et demi. Il décide donc d'embaucher un centre canadien, Charlie Sarault, pour mettre la pression sur les deux centres étrangers déjà présents, Nick Dineen et Juuso Rajala. Ce dernier comprend de quoi il en retourne et demande alors à son agent de le recaser (il signera à Dresde la semaine suivante).

33e journée (vendredi 6 janvier 2017)

Ravensburg - Kaufbeuren 1-4 (0-0,1-1,0-3)
Riessersee - Weißwasser 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Rosenheim - Crimmitschau 5-1 (1-1,2-0,2-0)
Dresde - Freiburg 5-2 (3-0,0-2,2-0)
Francfort - Heilbronn 2-3 a.p. (1-0,0-1,1-1,0-1)
Kassel - Bayreuth 0-1 (0-0,0-0,0-1)
Bietigheim - Bad Nauheim 2-4 (0-1,1-2,1-1)

34e journée (dimanche 8 janvier 2017)

Crimmitschau - Francfort 3-2 (2-0,1-1,0-1)
Weißwasser - Dresde 3-2 (1-1,1-1,1-0)
Kaufbeuren - Bietigheim 3-0 (2-0,1-0,0-0)
Freiburg - Kassel 3-0 (3-0,0-0,0-0)
Heilbronn - Ravensburg 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Bayreuth - Riessersee 4-2 (0-0,2-0,2-2)
Bad Nauheim - Rosenheim 4-1 (1-0,1-0,2-1)

C'est le quatrième attaquant de Riessersee blessé à l'épaule cette saison : la saison de Jared Gomes (qui a inscrit 16 points en 15 matches depuis son arrivée mi-novembre) est terminée après la charge par derrière de Christopher Kasten. Trois éléments contribuent à énerver le SCR : 1/ l'arbitre, qui n'avait pas sifflé, n'a pas reconnu son erreur et a au contraire rejeté la faute sur les clubs qui ont refusé l'arbitrage à quatre ; 2/ le club a dû lui-même déposer réclamation pour que le coupable soit suspendu, pour seulement 1 match ; 3/ au lieu de faire profil bas, Kasten a remis de l'huile sur le feu par un message sur les réseaux sociaux vantant ses vacances au ski pendant sa suspension.

35e journée (vendredi 13 janvier 2017)

Francfort - Bad Nauheim 4-1 (3-0,0-1,1-0)
Bietigheim - Rosenheim 6-3 (2-1,2-0,2-2)
Dresde - Crimmitschau 6-1 (2-0,3-1,1-0)
Kassel - Riessersee 2-3 (0-0,2-1,0-2)
Kaufbeuren - Heilbronn 5-2 (3-0,0-1,2-1)
Freiburg - Bayreuth 6-3 (1-1,3-1,2-1)
Ravensburg - Weißwasser 2-1 t.a.b. (0-1,1-0,0-0,0-0,1-0)

36e journée (dimanche 15 janvier 2017)

Rosenheim - Francfort 1-4 (1-2,0-1,0-1)
Riessersee - Ravensburg 0-1 (0-1,0-0,0-0)
Crimmitschau - Kaufbeuren 1-3 (0-0,0-1,1-2)
Weißwasser - Freiburg 5-2 (3-2,1-0,1-0)
Heilbronn - Bietigheim 6-2 (1-1,2-1,3-0)
Bayreuth - Dresde 2-3 a.p. (0-1,2-0,0-1,0-1)
Bad Nauheim - Kassel 3-4 (1-1,1-1,1-2)

À force de jouer à effectif réduit, Bietigheim-Bissingen finit par perdre sa première place au profit de Francfort. Le champion vient tout de même d'engager Marcel Rodman, dont Dresde ne voulait plus mais qui a laissé de bons souvenirs lors du titre 2013.

37e journée (vendredi 20 janvier 2017)

Francfort - Bietigheim 4-5 (1-2,2-2,1-1)
Rosenheim - Kaufbeuren 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Kassel - Heilbronn 5-1 (1-0,2-1,2-0)
Dresde - Ravensburg 2-1 (0-0,2-1,0-0)
Freiburg - Riessersee 6-2 (3-0,0-2,3-0)
Bad Nauheim - Crimmitschau 4-2 (1-0,0-0,3-2)
Bayreuth - Weißwasser 4-2 (1-1,1-0,2-1)

38e journée (dimanche 22 janvier 2017)

Kaufbeuren - Francfort 3-6 (1-1,1-3,1-2)
Riessersee - Dresde 4-2 (0-1,2-1,2-0)
Crimmitschau - Freiburg 4-2 (2-1,2-0,0-1)
Weißwasser - Bad Nauheim 1-2 (1-2,0-0,0-0)
Bietigheim - Bayreuth 6-2 (2-0,2-1,2-1)
Heilbronn - Rosenheim 1-3 (0-1,1-2,0-0)
Ravensburg - Kassel 3-6 (0-2,1-2,2-2)

39e journée (vendredi 27 janvier 2017)

Francfort - Freiburg 4-5 (3-1,1-3,0-1)
Bietigheim - Weißwasser 4-1 (0-1,0-0,4-0)
Bad Nauheim - Bayreuth 2-1 (1-1,0-0,1-0)
Rosenheim - Ravensburg 4-3 a.p. (0-2,3-1,0-0,1-0)
Kaufbeuren - Dresde 2-1 t.a.b. (0-1,0-0,1-0,0-0,1-0)
Heilbronn - Riessersee 5-3 (1-0,2-3,2-0)
Crimmitschau - Kassel 1-4 (1-1,0-1,0-2)

On joue depuis 1'18" à Rosenheim quand le défenseur Peter Lindlbauer donne une dure mise en échec à Mathieu Tousignant, le meilleur marqueur de Ravensburg. Le choc est si violent que les deux joueurs ont une commotion cérébrale. Tousignant est porté par deux coéquipiers, et Lindlbauer (qui écope d'une pénalité de match pour charge à la tête) évacué sur civière.

Fribourg-en-Brisgau est mené 4-1 à Francfort mais marque trois buts en trois tirs en deuxième période ! Un match au scénario improbable jusqu'au bout : le but vainqueur de Steven Billich - qui vient de rentrer après trois mois de convalescence pour une cheville cassée - est marqué depuis l'arrière la cage, car c'est le gardien Brett Jaeger qui le met contre son camp.

40e journée (dimanche 29 janvier 2017)

Dresde - Bad Nauheim 1-0 (1-0,0-0,0-0) [mardi 6 décembre]
Riessersee - Rosenheim 2-5 (1-1,1-2,0-2)
Weißwasser - Crimmitschau 5-3 (3-1,1-0,1-2)
Freiburg - Kaufbeuren 5-2 (1-1,1-0,3-1)
Bayreuth - Heilbronn 4-0 (1-0,1-0,2-0)
Kassel - Francfort 2-3 (2-0,0-2,0-1)
Ravensburg - Bietigheim 0-4 (0-1,0-1,0-2)

Encore inconstant en début de saison, Tomas Vosvrda, le gardien tchèque de Bayreuth, termine le mois par un blanchissage de 40 arrêts et est élu joueur de janvier.

41e journée (vendredi 3 février 2017)

Dresde - Bietigheim 1-2 (0-1,0-1,1-0) [mardi 24 février]
Freiburg - Rosenheim 4-2 (0-0,2-1,2-1)
Kassel - Kaufbeuren 3-2 (2-0,1-0,0-2)
Weißwasser - Heilbronn 3-2 (0-0,1-2,2-0)
Bayreuth - Crimmitschau 4-3 (0-1,1-2,3-0)
Ravensburg - Francfort 2-3 a.p. (1-0,1-2,0-0,0-1)
Riessersee - Bad Nauheim 4-7 (1-0,3-4,0-3)

Riessersee a l'occasion de faire le trou pour la dixième place et mène 3-0 après 24 minutes. Radek Krestan marque alors deux fois de suite en avantage numérique, puis le but décisif en troisième période. Bad Nauheim revient à seulement un point, prêt à passer devant au match suivant.

42e journée (dimanche 5 février 2017)

Rosenheim - Kassel 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Crimmitschau - Ravensburg 3-4 (1-0,1-3,1-1)
Heilbronn - Dresde 1-5 (1-2,0-1,0-2)
Bietigheim - Riessersee 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Kaufbeuren - Bayreuth 1-2 (0-0,1-2,0-0)
Francfort - Weißwasser 3-5 (1-3,1-0,1-2)
Bad Nauheim - Freiburg 4-3 t.a.b. (2-1,0-2,1-0,0-0,1-0)

43e journée (vendredi 10 février 2017)

Bad Nauheim - Bietigheim 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Kaufbeuren - Ravensburg 6-2 (3-1,1-1,2-0)
Freiburg - Dresde 2-4 (0-3,1-0,1-1)
Weißwasser - Riessersee 2-1 (0-1,1-0,1-0)
Crimmitschau - Rosenheim 0-1 (0-0,0-0,0-1)
Heilbronn - Francfort 4-2 (2-1,1-0,1-1)
Bayreuth - Kassel 3-6 (0-2,1-1,2-3)

44e journée (dimanche 12 février 2017)

Dresde - Weißwasser 5-2 (2-2,2-0,1-0)
Francfort - Crimmitschau 10-4 (5-0,4-3,1-1)
Bietigheim - Kaufbeuren 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Kassel - Freiburg 3-2 t.a.b. (1-2,1-0,0-0,0-0,1-0)
Rosenheim - Bad Nauheim 4-3 (1-1,0-1,3-1)
Riessersee - Bayreuth 2-1 t.a.b. (1-1,0-0,0-0,0-0,1-0)
Ravensburg - Heilbronn 4-1 (1-1,1-0,2-0)

Rosenheim a sept blessés dont le capitaine et ses deux assistants, mais compense en remplissant l'effectif avec ses juniors. Yannick Wenzel (18 ans) inscrit son deuxième but décisif de la saison.

45e journée (mardi 14 février 2017)

Dresde - Francfort 4-3 a.p. (0-0,1-1,2-2,1-0)
Weißwasser - Kassel 4-3 (1-0,2-2,1-1)
Freiburg - Ravensburg 3-2 (2-1,1-1,0-0)
Bad Nauheim - Heilbronn 2-0 (2-0,0-0,0-0)
Bayreuth - Rosenheim 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Riessersee - Kaufbeuren 1-2 a.p. (1-0,0-1,0-0,0-1)
Crimmitschau - Bietigheim 3-4 a.p. (1-0,1-1,1-2,0-1)

46e journée (vendredi 17 février 2017)

Bad Nauheim - Francfort 2-3 t.a.b. (1-0,1-2,0-0,0-0,0-1)
Rosenheim - Bietigheim 1-7 (0-3,0-2,1-2)
Weißwasser - Ravensburg 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Crimmitschau - Dresde 3-2 (0-1,2-1,1-0)
Riessersee - Kassel 6-3 (0-2,3-1,3-0)
Heilbronn - Kaufbeuren 2-4 (1-0,1-2,0-2)
Bayreuth - Freiburg 2-4 (1-0,0-3,1-1)

47e journée (dimanche 19 février 2017)

Kassel - Bad Nauheim 3-2 (1-0,0-1,2-1)
Dresde - Bayreuth 3-2 a.p. (0-1,2-1,0-0,1-0)
Bietigheim - Heilbronn 4-1 (0-0,3-1,1-0)
Kaufbeuren - Crimmitschau 6-1 (1-0,4-1,1-0)
Freiburg - Weißwasser 0-4 (0-1,0-1,0-2)
Francfort - Rosenheim 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Ravensburg - Riessersee 4-0 (1-0,2-0,1-0)

Le défenseur Mirko Sacher marque deux buts en prolongation la même semaine (!) qui sauvent des points précieux pour Dresde qui garde sa quatrième place.

48e journée (vendredi 24 février 2017)

Weißwasser - Bayreuth 1-5 (0-1,1-1,0-3)
Bietigheim - Francfort 1-6 (0-1,0-3,1-2)
Kaufbeuren - Rosenheim 5-2 (1-0,3-2,1-0)
Heilbronn - Kassel 3-5 (1-0,1-3,1-2)
Ravensburg - Dresde 1-2 a.p. (0-0,0-1,1-0,0-1)
Riessersee - Freiburg 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Crimmitschau - Bad Nauheim 3-5 (2-1,0-1,1-3)

Alors que deux nouveaux blanchissages consécutifs de son gardien Jonas Langmann (qui en a 5 au total) ont quasiment assuré sa place en play-offs, Ravensburg accumule les tuiles : son entraîneur Toni Krinner doit s'arrêter à cause de calculs rénaux et son meilleur marqueur Mathieu Tousignant se blesse à nouveau.

49e journée (dimanche 26 février 2017)

Rosenheim - Heilbronn 2-1 a.p. (0-0,1-1,0-0,1-0)
Kassel - Ravensburg 5-4 (1-2,3-1,1-1)
Dresde - Riessersee 2-3 (0-1,1-0,1-2)
Bad Nauheim - Weißwasser 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Freiburg - Crimmitschau 2-3 (2-0,0-2,0-1)
Bayreuth - Bietigheim 2-3 (1-3,0-0,1-0)
Francfort - Kaufbeuren 5-3 (0-1,3-1,2-1)

50e journée (mardi 28 février 2017)

Kaufbeuren - Bad Nauheim 3-2 (0-1,2-0,1-1) [mardi 17 janvier]
Kassel - Dresde 2-8 (1-3,0-3,1-2)
Francfort - Riessersee 5-2 (3-0,0-1,2-1)
Rosenheim - Weißwasser 6-2 (2-1,3-1,1-0)
Bietigheim - Freiburg 5-3 (2-1,2-2,1-0)
Ravensburg - Bayreuth 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Heilbronn - Crimmitschau 7-2 (2-1,2-0,3-1)

Toni Krinner décède à 49 ans dans la nuit du mercredi au jeudi du cancer qui le poursuit depuis près de deux ans. Il n'a quitté son poste de travail que huit jours plus tôt pour "être opéré de calculs rénaux. Comme son adjoint Christopher Oravec ne dispose pas de la licence A nécessaire pour coacher officiellement une équipe sénior, c'est Krinner qui a proposé un entraîneur complémentaire à ses côtés, son vieil ami Marcus Bleicher, ancien joueur du club qui s'occupait du hockey mineur à Füssen.

51e journée (vendredi 3 mars 2017)

Freiburg - Francfort 5-7 (2-2,1-2,2-3)
Weißwasser - Bietigheim 2-8 (0-3,2-4,0-1)
Bayreuth - Bad Nauheim 2-3 (1-1,0-1,1-1)
Ravensburg - Rosenheim 3-6 (2-3,0-2,1-1)
Kassel - Crimmitschau 4-2 (1-1,1-1,2-0)
Dresde - Kaufbeuren 1-3 (1-1,0-0,0-2)
Riessersee - Heilbronn 5-1 (0-0,4-1,1-0)

52e journée (dimanche 5 mars 2017)

Bietigheim - Kassel 1-4 (0-1,1-0,0-3)
Francfort - Bayreuth 6-1 (3-0,2-0,1-1)
Bad Nauheim - Ravensburg 4-1 (2-0,2-1,0-0)
Rosenheim - Dresde 0-7 (0-3,0-2,0-2)
Crimmitschau - Riessersee 2-5 (0-3,2-1,0-1)
Kaufbeuren - Weißwasser 5-1 (1-0,2-1,2-0)
Heilbronn - Freiburg 3-4 (1-0,1-1,1-3)

Bad Nauheim finit par deux victoires contre d'anciens concurrents directs... qui ne pouvaient plus être rattrapés. Le seul adversaire encore accessible, Riessersee, a lui-même gagné deux fois, face aux deux derniers du classement, pour s'assurer la qualification.

Classement (52 matches)

                             Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 SC Bietigheim-Bissingen   109   32  2  3  0  3  12   199-121  +78
 2 Löwen Francfort           104   29  3  2  0  7  11   211-159  +52
 3 Kassel Huskies             96   28  3  2  1  1  17   161-147  +14
 4 Dresdner Eislöwen          89   25  5  1  2  0  19   169-128  +41
 5 ESV Kaufbeuren             88   24  5  1  3  0  18   148-125  +23
 6 Lausitz (Weißwasser)       83   22  3  4  3  0  20   154-152  +2
 7 EHC Fribourg-en-Brisgau    77   20  3  2  5  1  20   170-177  -7
 8 EHC Bayreuth               75   21  1  1  3  5  21   146-155  -9
 9 SC Riessersee              74   20  0  5  2  2  23   135-147  -12
10 EV Ravensburg              73   19  2  2  3  2  21   144-145  -1
11 EC Bad Nauheim             72   18  2  4  4  2  22   150-151  -1
12 SB Rosenheim               59   16  3  1  1  2  29   130-183  -53
13 Heilbronner EC             50   12  3  1  3  3  30   141-185  -44
14 ETC Crimmitschau           43   10  2  2  1  4  33   127-210  -83

 

Trophées de la saison régulière

Joueur de l'année : Stefan Vajs (Kaufbeuren).

Meilleurs gardiens : 1 Stefan Vajs (Kaufbeuren), 2 Maximilan Franzreb (Weißwasser), 3 Sinisa Martinovic (Bietigheim).

Meilleurs défenseurs : 1 Mirko Sacher (Dresde), 2 Patrik Parkkonen (Weißwasser), 3 Adam Borzecki (Bietigheim).

Meilleurs attaquants : 1 Matt McKnight (Bietigheim), 2 Jeff Hayes (Weißwasser), 3 Roope Ranta (Weißwasser/Riessersee).

Meilleur rookie : Valentin Busch (Bayreuth).

Meilleur entraîneur : Hannu Järvenpää (Lausitzer Füchse Weißwasser).

 

 

Pré-play-offs (7, 10 et 12 mars 2017)

Freiburg - Ravensburg 3-4 a.p. (0-1,2-1,1-1,0-1)
Ravensburg - Freiburg 4-5 a.p. (1-3,2-0,1-1,0-1)
Freiburg - Ravensburg 4-1 (1-0,3-1,0-0)

Bayreuth - Riessersee 5-1 (1-0,3-0,1-1)
Riessersee - Bayreuth 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Bayreuth - Riessersee 2-1 (1-1,0-0,1-0)

Le promu Bayreuth poursuit sa saison sensationnelle en se qualifiant pour les quarts de finale. Titularisé pour le troisième match alors qu'il était presque toujours surnuméraire depuis le recrutement du joker de renom Nathan Robinson, l'attaquant tchèque David Kuchejda marque le but gagnant... à 8 secondes de la fin ! Même réhabilitation pour un autre Tchèque, Radek Duda : lui qui est sans conteste le joueur le plus indiscipliné du championnat qualifie Fribourg-en-Brisgau grâce à deux buts en supériorité numérique qui "punissent" les fautes adverses. Deux jours plus tôt, son équipe avait gâché trois buts d'avance en enchaînant les pénalités et failli se faire éliminer à Ravensburg...

 

Quarts de finale (14, 17, 19, 21, 24, 26 et 28 mars 2017)

Bietigheim-Bissingen - Bayreuth 5-2 (1-2,2-0,2-0)
Bayreuth - Bietigheim-Bissingen 2-3 (1-2,0-1,1-0)
Bietigheim-Bissingen - Bayreuth 9-0 (2-0,4-0,3-0)
Bayreuth - Bietigheim-Bissingen 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Bietigheim-Bissingen - Bayreuth 11-3 (5-1,2-0,4-2)

Francfort - Fribourg-en-Brisgau 6-2 (0-0,2-1,4-1)
Fribourg-en-Brisgau - Francfort 2-6 (0-2,1-2,1-2)
Francfort - Fribourg-en-Brisgau 4-2 (1-0,1-2,2-0)
Fribourg-en-Brisgau - Francfort 2-5 (0-2,1-3,1-0)

Kassel - Weißwasser 4-1 (0-0,0-0,4-1)
Weißwasser - Kassel 2-1 (0-0,2-0,0-1)
Kassel - Weißwasser 6-1 (0-0,3-0,3-1)
Weißwasser - Kassel 1-5 (0-3,0-2,1-0)
Kassel - Weißwasser 5-3 (2-0,2-2,1-1)

Dresde - Kaufbeuren 1-4 (1-0,0-1,0-3)
Kaufbeuren - Dresde 4-3 a.p. (1-0,1-1,1-2,1-0)
Dresde - Kaufbeuren 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Kaufbeuren - Dresde 6-3 (2-0,4-1,0-2)
Dresde - Kaufbeuren 5-2 (1-0,2-2,2-0)
Kaufbeuren - Dresde 3-4 (0-0,3-2,0-2)
Dresde - Kaufbeuren 2-3 (1-1,0-2,1-0)

La hiérarchie de la saison régulière est respectée avec trois qualifications nettes et une série très disputée entre deux équipes qu'un seul point séparait. Kaufbeuren se fait remonter ses deux victoires d'avance mais s'impose à l'extérieur par un match à 3 points de Janne Karevaara.

 

Demi-finales (31 mars, 2, 4, 7, 9, 11 et 13 avril 2017)

Bietigheim-Bissingen - Kaufbeuren 5-4 (3-3,1-0,1-1)
Kaufbeuren - Bietigheim-Bissingen 2-5 (0-3,1-1,1-1)
Bietigheim-Bissingen - Kaufbeuren 2-1 a.p. (0-0,0-1,1-0,1-0)
Kaufbeuren - Bietigheim-Bissingen 3-7 (2-2,1-2,0-3)

Francfort - Kassel 4-1 (2-0,0-1,2-0)
Kassel - Francfort 2-5 (2-2,0-1,0-2)
Francfort - Kassel 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Kassel - Francfort 6-7 (1-0,3-5,2-2)

Matt McKnight est élu joueur de mars apès avoir marqué les buts décisifs du match 3 et du match 4 pour Bietigheim. Tous les regards convergent surtout sur le derby de Hesse, où Francfort élimine pour la première fois son rival Kassel, habituelle bête noire en play-offs. Le gardien des Huskies, Markus Keller, craque un peu, avant même d'avoir été la cible d'un humour douteux - qui craque.

 

Finale (15, 17, 19, 21, 23, 25 et 28 avril 2017)

Bietigheim-Bissingen - Francfort 5-7 (0-3,3-3,2-1)
Francfort - Bietigheim-Bissingen 4-0 (1-0,1-0,2-0)
Bietigheim-Bissingen - Francfort 2-4 (0-1,1-1,1-2)
Francfort - Bietigheim-Bissingen 2-3 (1-1,0-2,1-0)
Bietigheim-Bissingen - Francfort 2-1 (1-0,0-0,1-1)
Francfort - Bietigheim-Bissingen 5-2 (0-0,2-1,3-1)

Le gardien Brett Jaeger avait été décrit comme le point faible de Francfort, équipe à tempérament offensif, mais il a pris le dessus consécutivement sur les deux derniers gardiens champions Martinovic et Keller.

 

Meilleur joueur des play-offs : Brett Jaeger (Francfort).

 

 

Barrages de maintien, premier tour (14, 17, 19, 21, 24, 26 et 28 mars 2017)

Bad Nauheim - Crimmitschau 4-3 a.p. (1-0,2-2,0-1,1-0)
Crimmitschau - Bad Nauheim 0-4 (0-1,0-1,0-2)
Bad Nauheim - Crimmitschau 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Crimmitschau - Bad Nauheim 3-2 (2-0,1-0,0-2)
Bad Nauheim - Crimmitschau 3-1 (0-0,2-1,1-0)

Rosenheim - Heilbronn 4-3 a.p. (2-2,1-1,0-0,1-0)
Heilbronn - Rosenheim 3-1 (2-0,1-0,0-1)
Rosenheim - Heilbronn 3-2 a.p. (1-1,0-0,1-1,1-0)
Heilbronn - Rosenheim 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Rosenheim - Heilbronn 1-5 (1-1,0-1,0-3)
Heilbronn - Rosenheim 5-0 (1-0,1-0,3-0)

Heilbronn a licencié son entraîneur Fabian Dahlem trois journées avant la fin de la saison régulière. Initialement recruté mi-janvier comme adjoint, Gerhard Unterluggauer lui a alors succédé. L'ex-international autrichien a rééquilibré les paires d'arrières, avec un profil défensif et un profil offensif, et a solidifié la défense devant un Andrew Hare toujours solide dans les cages. Les buts de Rylan Schwartz (un aux matchs 2 et 3, deux aux matchs 4 et 5) font le reste pour que les Falken obtiennent enfin leur maintien sur la glace.

 

Barrage de relégation (31 mars, 2, 4, 7, 9, 11 et 13 avril 2017)

Rosenheim - Crimmitschau 4-6 (1-2,0-2,3-2)
Crimmitschau - Rosenheim 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Rosenheim - Crimmitschau 5-4 a.p. (1-4,0-0,3-0,1-0)
Crimmitschau - Rosenheim 5-4 a.p. (2-2,2-1,0-1,1-0)
Rosenheim - Crimmitschau 3-4 a.p. (1-2,2-1,0-0,0-1)
Crimmitschau - Rosenheim 2-1 (0-0,1-0,1-1)

Crimmitschau réussit un sauvetage improbable après une saison catastrophique et Rosenheim est relégué sportivement pour la première fois depuis 1973, la dernière saison jouée en plein air.

 

 

 

Oberliga

Nord

Première phase (30 matches)

                      Pts    V VP  DP D    BP-BC  Diff
 1 Herner EV           78   23  3  3  1   127-68  +59
 2 Tilburg (HOL)       68   22  1  0  7   148-64  +84
 3 EV Duisburg         68   21  1  3  5   156-86  +86
 4 FTV Croc. Hambourg  62   17  5  1  7   145-104 +41
 5 ESC Moskitos Essen  61   17  4  2  7   125-72  +53
 6 MEC Halle           54   16  1  4  9   101-75  +26
 7 Leipzig             52   15  2  3 10   108-92  +16
 8 Wedemark Scorpions  47   13  3  2 12   126-132 -6
 9 Hanovre Indians     43   14  0  1 15    86-85  +1
10 EHC Erfurt          38   11  1  3 15   113-121 -8
11 Rostock Piranhas    32    8  3  2 17    96-121 -25
12 Preussen Berlin     28    8  2  0 20    71-116 -45
13 Braunlage Harz      26    7  2  1 20    88-146 -58
14 EHC Timmendorf      25    5  4  2 19    92-152 -60
15 Hanovre Scorpions   24    6  1  4 19    79-135 -56
16 FASS Berlin         14    4  0  2 24    89-181 -92

 

Poule finale (classement cumulé, 44 matches)

                      Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
1 Herner EV           102   31  3  3  7    181-113  +68
2 EV Duisburg          94   29  2  3  10   219-126  +93
3 ESC Moskitos Essen   94   26  7  2  9    181-107  +74
4 Tilburg (HOL)        93   30  1  1  12   201-102  +99
5 Crocodiles Hambourg  81   23  5  2  14   199-168  +31
6 IceFighters Leipzig  69   20  2  5  17   160-146  +14
7 MEC Halle            69   20  2  5  17   142-139  +3
8 Wedemark Scorpions   56   16  3  2  23   165-204  -39

Leipzig, qui craignait de ne pas pouvoir se réengager à l'intersaison en raison de l'incertitude sur l'avenir de la "tente" qui lui sert de patinoire, prend la qualification directe en quart de finale à son grand rival Halle en l'écrasant 7-0 dans le derby à l'avant-dernière journée. Pourtant candidat déclaré à la montée, Halle doit passer par un tour préliminaire de pré-play-offs

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Brad McGowan (A, Hambourg), 2 Brad Snetsinger (A, Herne), 3 Christoph Schubert (D, Hambourg).

Meilleur entraîneur : Frank Petrozza (Herne).

Poule de maintien (classement cumulé, 44 matches)

                      Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
 9 Hannover Indians    73   24  0  1  19   136-105  +31
10 EHC Erfurt          61   17  3  4  20   152-158  -6
11 Rostocker EC        60   16  5  2  21   153-161  -8
12 Preussen Berlin     53   15  3  2  24   126-156  -30
13 EHC Timmendorf      45   11  4  4  25   137-203  -66
14 Hannover Scorpions  43   11  3  4  26   114-174  -60
15 Braunlage Harz      42   12  2  2  28   132-204  -72
16 FASS Berlin         21    6  0  3  35   123-255  -132

Les "Hannover Scorpions" (qui sont établis à Langenhagen) et les "Wedemark Scorpions" (qui ont repris le leadership local avec un recrutement ambitieux opérés par les dirigeants historiques du club, la famille Haselbacher) annoncent leur réunification la saison prochaine : un dénouement logique puisque les deux structures sont issues du même club. L'équipe fusionnée jouera à Mellendorf dans la région du Wedemark. En conséquence de cette fusion, la fédération annonce que la poule de relégation est annulée.

 

Pré-playoffs Nord (10, 12 et 14 mars 2017)

Halle - Erfurt 6-3 (2-0,0-3,4-0)
Erfurt - Halle 4-3 a.p. (2-1,0-2,1-0,1-0)
Halle - Erfurt 2-1 a.p. (0-0,0-1,1-0,1-0)

Wedemark - Indians Hanovre 3-4 (2-3,0-0,1-1)
Indians Hanovre - Wedemark 8-1 (0-0,4-0,4-1)

 

Playoffs Nord (17, 19, 21, 24 et 26 mars 2017)

Herne - Indians Hanovre 1-2 t.a.b. (1-0,0-1,0-0,0-0,0-1)
Indians Hanovre - Herne 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Herne - Indians Hanovre 5-2 (1-0,3-2,1-0)
Indians Hanovre - Herne 4-1 (2-0,0-1,2-1)

Duisburg - Halle 7-1 (1-0,3-0,3-1)
Halle - Duisburg 3-6 (1-3,2-2,0-1)
Duisburg - Halle 5-2 (3-1,1-1,1-0)

Essen - Leipzig 4-1 (1-0,3-1,0-0)
Leipzig - Essen 1-2 a.p. (0-0,1-1,0-0,0-1)
Essen - Leipzig 2-1 (0-1,1-0,1-0)

Tilburg - Hambourg 3-4 a.p. (1-0,2-2,0-1,0-1)
Hambourg - Tilburg 2-6 (0-1,1-4,1-1)
Tilburg - Hambourg 4-3 (2-1,1-0,1-2)
Hambourg - Tilburg 3-5 (2-4,1-0,0-1)

Les quatre vainqueurs sont qualifiés pour les quarts de finale nationaux. La tête de série Herne tombe de très haut face au style musclé et agressif des Indians. Un de ses deux joueurs étrangers, Aaron McLeod, est commotionné au premier match et manque la suite de la série. Deux jours plus tard, son entraîneur Frank Petrozza pète les plombs et frappe son vis-à-vis Tobias Stolikowski, avec lequel il se réconcilie vite. Aucune sanction disciplinaire n'est prise rapidement avant une élimination sans gloire. La qualification de Hanovre a pour héros un international junior de 18 ans : le gardien Mirko Pantkowski, qui devait osciller comme troisième gardien entre Mannheim et son club formateur Kassel mais a été prêté pour engranger de l'expérience.

 

 

Sud

Première phase (32 matches)

                     Pts    V VP VT  DT DP D    BP-BC  Diff
 1 VER Selb           79   22  5  1  0  1  3   164-89  +75
 2 EC Bad Tölz        72   22  2  0  0  2  6   119-71  +48
 3 EV Regensburg      63   19  2  0  1  1  9   139-84  +55
 4 EC Peiting         57   16  2  0  0  5  9   116-104 +12
 5 Deggendorfer SC    55   16  1  1  1  2 11   125-104 +21
 6 1.EV Weiden        46   12  3  0  2  2 13   124-126 -2
 7 EV Landshut        44   13  1  0  2  1 15    85-84  +1
 8 ERC Sonthofen      41   10  1  2  0  5 14    92-118 -26
 9 Höchstadter EC     39   11  1  1  0  2 17    86-121 -35
10 EV Lindau          36    9  2  2  0  1 18    85-126 -41
11 EHC Waldkraiburg   29    6  3  1  2  1 19    73-117 -44
12 EHV Schönheide     15    3  2  0  0  2 25    76-140 -64

Les quatre derniers doivent repasser par des poules de promotion/relégation. Schönheide s'est retiré du championnat en décembre... avant de revenir la semaine suivante ! Les dirigeants et sponsors du club ont conclu qu'il valait mieux tout tenter pour préserver la place en Oberliga car repartir au niveau inférieur (dans la peu attractive Regionalliga Ost puisque Schönheide est le seul club non bavarois de l'Oberliga Sud) serait très compliqué, faute de joueurs impliqués dans l'aventure et d'un hockey mineur suffisant pour former la relève.

Poule finale (46 matches)

                     Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 EC Bad Tölz       102   31  2  0  2  3  8    167-103  +64
 2 Selber Wölfe       97   28  5  1  0  1  11   211-140  +71
 3 EV Regensburg      94   28  3  1  1  1  12   200-125  +75
 4 EC Peiting         79   22  2  1  1  6  14   162-149  +13
 5 Deggendorfer SC    73   21  2  1  2  2  18   167-150  +17
 6 ERC Sonthofen      63   15  2  4  0  6  19   135-159  -24
 7 1.EV Weiden        59   15  4  1  2  2  22   169-182  -13
 8 EV Landshut        58   17  1  0  3  2  23   123-142  -19

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Kyle Piwowarczyk (A, Selb), 2 Kyle Gibbons (A, Deggendorf), 3 Markus Janka (G, Bad Tölz).

Meilleur entraîneur : Axel Kammerer (Bad Tölz).

 

Play-offs Sud (10, 12, 14, 17 et 19 mars 2017)

Bad Tölz - Landshut 3-0 (0-0,0-0,3-0)
Landshut - Bad Tölz 1-2 (0-2,1-0,0-0)
Bad Tölz - Landshut 5-4 a.p. (0-2,2-2,2-0,1-0)

Selb - Weiden 5-3 (1-2,1-1,3-0)
Weiden - Selb 5-4 a.p. (1-1,0-2,3-1,1-0)
Selb - Weiden 5-2 (1-1,2-1,2-0)
Weiden - Selb 3-4 (2-0,0-2,1-2)

Regensburg - Sonthofen 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Sonthofen - Regensburg 3-4 (0-2,1-1,2-1)
Regensburg - Sonthofen 0-3 (0-2,0-0,0-1)
Sonthofen - Regensburg 3-2 (1-0,2-1,0-1)

Peiting - Deggendorf 6-5 (2-0,3-3,1-2)
Deggendorf - Peiting 6-3 (1-0,2-0,3-3)
Peiting - Deggendorf 5-3 (2-1,0-2,3-0)
Deggendorf - Peiting 3-6 (2-1,0-3,1-2)

Les quatre vainqueurs se qualifient pour les play-offs d'Oberliga. C'est une nouvelle désillusion pour Regensburg, qui ne cachait pas ses ambitions de montée. Le mandat de l'entraîneur canadien Doug Irwin, qui se disait peu soutenu en l'absence de directeur sportif, prend fin sur cet échec au bout de trois ans. Le président Ivo Stellmann-Zidek, arrivé en sauveur quatre ans plus tôt, doit maintenant chercher une autre solution pour que le travail accompli se concrétise.

 

 

Play-offs d'Oberliga

Quarts de finale (31 mars, 2, 4, 7 et 9 avril 2017)

Duisburg - Sonthofen 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Sonthofen - Duisburg 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Duisburg - Sonthofen 5-4 a.p. (2-1,1-0,1-3,1-0)
Sonthofen - Duisburg 3-2 (2-0,1-0,0-2)

Selb - Tilburg 3-2 a.p. (0-0,2-1,0-1,1-0)
Tilburg - Selb 4-2 (2-0,1-0,1-2)
Selb - Tilburg 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Tilburg - Selb 7-2 (1-0,2-2,4-0) [jeudi 6 avril]

Essen - Peiting 5-3 (0-0,1-1,4-2)
Peiting - Essen 3-5 (2-1,0-1,1-3)
Essen - Peiting 7-3 (1-0,2-3,4-0)

Bad Tölz - Hanovre Indians 1-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,1-0)
Hanovre Indians - Bad Tölz 2-3 (0-1,2-0,0-2)
Bad Tölz - Hanovre Indians 4-1 (2-0,1-1,1-0)

Les ambitions de montée de Duisburg sont désavouées une fois de plus. Les Füchse ont abordé ces play-offs avec seulement un étranger : ils se sont séparés de Cody Bradley parce que celui-ci avait cru pouvoir poser un "ultimatum" aux dirigeants du club pour jouer en première ligne et en powerplay. Nouvelle élimination, nouveau changement de coach : au revoir Uli Egen, remplacé par Doug Irwin, qui vient de quitter Regensburg, l'autre favori battu par Sonthofen.

 

Demi-finales (11, 13, 15, 17 et 20 avril 2017)

Essen - Tilburg 1-4 (0-2,0-0,1-2)
Tilburg - Essen 4-7 (2-3,0-3,2-1)
Essen - Tilburg 1-2 (0-0,1-1,0-1)
Tilburg - Essen 6-4 (1-1,2-2,3-1)

Bad Tölz - Sonthofen 4-3 a.p. (1-1,1-1,1-1,1-0)
Sonthofen - Bad Tölz 4-1 (2-0,0-1,2-0)
Bad Tölz - Sonthofen 4-3 a.p. (0-2,2-0,1-1,1-0)
Sonthofen - Bad Tölz 1-4 (0-2,0-1,1-1)

Comme l'an passé, la qualification en finale du club néerlandais invité de Tilburg (qui n'a pas le droit de monter) signifie que l'autre finaliste Bad Tölz a obtenu le droit de monter en DEL2.

 

Finale (21, 23, 25, 28 avril et 1er mai 2017)

Bad Tölz - Tilburg 2-3 (1-1,0-2,1-0)
Tilburg - Bad Tölz 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Bad Tölz - Tilburg 4-2 (2-1,1-0,1-1)
Tilburg - Bad Tölz 4-3 (1-0,2-3,1-0)

Après une saison régulière discrète, Tilburg aura encore montré toutes ses qualités en play-offs : un peu plus de profondeur de banc que l'équipe offensive et technique de Selb, un peu plus de vitesse qu'Essen, puis un peu plus d'efficacité que Bad Tölz en finale. Le capitaine Diederick Hagemeijer marque le but décisif qui offre aux Néerlandais leur deuxième titre consécutif.

 

 

Promotion/relégation en Oberliga Sud

Les quatre derniers d'Oberliga Sud se retrouvent avec les huit premiers de Bayernliga pour se disputer quatre places.

Poule A (10 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Höchstadter EC      26   7  2  1  0   51-24  +27
2 ECDC Memmingen      19   4  3  1  2   31-27  +4
3 EHV Schönheide 09   16   4  1  2  3   40-31  +9
4 ESC Dorfen          16   4  1  2  3   33-38  -5
5 TSV Peißenberg      11   3  1  0  6   39-42  -3
6 EV Pegnitz           2   0  0  2  8   20-52  -32

Poule B (10 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EHC Waldkraiburg    24   7  1  1  1   45-27  +18
2 EV Lindau           20   6  0  2  2   47-31  +16
3 HC Landsberg        20   6  1  0  3   48-37  +11
4 TEV Miesbach        12   2  2  2  4   35-36  -1
5 TSV Erding           8   2  1  0  7   27-51  -24
6 ESV Buchloe          6   1  1  1  7   30-50  -20

Quarts de finale (24, 26 février, 3, 5 et 7 mars 2017)

Waldkraiburg - Dorfen 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Dorfen - Waldkraiburg 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Waldkraiburg - Dorfen 6-3 (3-1,1-2,2-0)

Memmingen - Landsberg 7-3 (1-2,3-0,3-1)
Landsberg - Memmingen 3-5 (0-1,2-1,1-3)
Memmingen - Landsberg 4-3 (1-3,3-0,0-0)

Höchstadt - Miesbach 4-2 (1-0,1-1,2-1)
Miesbach - Höchstadt 5-2 (0-1,2-1,3-0)
Höchstadt - Miesbach 1-2 (1-2,0-0,0-0)
Miesbach - Höchstadt 6-5 (2-1,3-3,1-1)

Lindau - Schönheide 8-2 (2-2,4-0,2-0)
Schönheide - Lindau 6-2 (2-1,3-1,1-0)
Lindau - Schönheide 4-3 (2-0,2-1,0-2)
Schönheide - Lindau 8-5 (4-4,2-0,2-1)
Lindau - Schönheide 5-1 (1-0,2-0,2-1)

Seuls Waldkraiburg et Lindau se maintiennent en Oberliga. Club aux fortes affluences, Memmingen obtient une promotion attendue devant 3313 spectateurs. Mais la très grosse surprise vient de l'élimination de Höchstadt, qui était passé tout près des play-offs d'Oberliga et était grand favori. L'inattendu Miesbach obtient le droit de monter à ses dépens, et ses dirigeants appellent en rigolant cette promotion "un accident", ils expliquent rapidement qu'ils saisiront cette chance.

Demi-finales (10, 12, 17, 19 et 21 mars 2017)

Waldkraiburg - Memmingen 4-3 a.p. (1-1,0-2,2-0,1-0)
Memmingen - Waldkraiburg 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Waldkraiburg - Memmingen 5-1 (0-1,2-0,3-0)
Memmingen - Waldkraiburg 0-2 (0-0,0-1,0-1)

Lindau - Miesbach 5-1 (2-1,1-0,2-0)
Miesbach - Lindau 3-4 a.p. (2-1,1-1,0-1,0-1)
Lindau - Miesbach 8-3 (2-0,4-2,2-1)

Finale (24, 26, 31 mars, 2 et 7 avril 2017)

Waldkraiburg - Lindau 1-5 (0-3,1-1,0-1)
Lindau - Waldkraiburg 2-0 (0-0,0-0,2-0)
Waldkraiburg - Lindau 2-1 (2-1,0-0,0-0)
Lindau - Waldkraiburg 2-5 (1-1,1-2,0-2)
Waldkraiburg - Lindau 5-2 (3-1,2-1,0-0)

Waldkraiburg remporte le titre honorifique de Bayernliga.

 

 

 

 

Fédérations régionales

Regionalliga West

Première phase (22 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Ratingen           45  12  3  3  4   97-54  +43
 2 Bären Neuwied      43  11  5  0  6   97-72  +25
 3 Lippe-Hockey-Hamm  41  13  0  2  7  112-75  +37
 4 EG Diez-Limburg    40  13  0  1  8  117-100 +17
 5 EC Lauterbach      39  10  2  5  5  117-80  +37
 6 Neusser EV         39  13  0  0  9  103-89  +14
 7 Dinslaken Kobras   37   9  5  0  8   82-69  +13
 8 Herforder EV       35  10  1  3  8   81-76  +5
 9 Eisadler Dortmund  22  10  1  0 11   64-80  -16
10 Soester EG         24   7  0  3 12   80-103 -23
11 Grefrather EG      11   3  1  0 18   70-137 -67
12 RT Bad Nauheim 1b  10   3  0  1 18   60-145 -85

 

Poule A (10 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Hamm             25   7  1  2  0   62-37  +25
 2 Neuwied          16   4  2  0  4   39-38  +1
 3 Ratingen         15   4  1  1  4   44-33  +11
 4 Lauterbach       14   4  1  0  5   49-39  +10
 5 Neuss            11   3  0  2  5   30-51  -21
 6 Diez-Limburg      9   2  1  1  6   45-71  -26

Poule B (10 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 7 Herford          22   8  0  1  1   49-23  +26
 8 Dinslaken        20   6  1  0  3   49-29  +20
 9 Grefrath         19   6  0  1  3   35-33  +2
10 Dortmund          9   3  0  0  7   25-40  -15
11 Soest             9   3  0  0  7   27-45  -18
12 Bad Nauheim 1b    8   2  1  0  7   27-42  -15

 

Quarts de finale (17, 19 et 21 mars 2017)

Hamm - Dinslaken 7-4 4-2
Neuwied - Herford 3-7 2-5
Ratingen - Diez-Limburg 9-6 5-1
Lauterbach - Neuss 5-2 3-5 5-6(t.a.b.)

Demi-finales (26 février, 3, 5, 10 et 12 mars 2017)

Ratingen - Herford 2-5 2-4 4-2 7-3 5-3
Hamm - Neuss 7-1 7-2 5-1 

Finale (17, 19, 24, 26 et 31 mars 2017)

Hamm - Ratingen 3-6 3-2(t.a.b.) 8-3 1-4 5-2

Hamm renonce à participer à un barrage de promotion.

 

Barrages de maintien, premier tour (24, 25/26 février et 3 mars 2017)

Grefrath - Bad Nauheim 1b 3-7 4-7
Dortmund - Soest 3-5 6-1 1-7

Grefrath et Dortmund sont relégués (en Landesliga NRW).

Barrages de maintien, deuxième tour (12 et 17 mars 2017)

Soest - Bad Nauheim 1b 3-1 6-3

La réserve de Bad Nauheim est reléguée en Hessenliga. Soest se maintient à l'issue de ces barrages.

 

Rhénanie du Nord - Westphalie

Landesliga West (25 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EC Bergisch Land    62  20  1  0  4  160-71  +89
2 EHC Troisdorf       60  20  0  0  5  146-63  +83
3 TuS Wiehl           53  17  0  2  6  167-81  +86
4 Bergisch Gladbach   27   8  1  1 15   93-146 -53
5 Black Tigers Moers  15   3  3  0 19   58-145 -87
6 Neusser EV 1b        8   2  0  2 21   64-182 -118

Moers et la réserve de Neuss sont relégués en Bezirksliga.

 

Bezirksliga NRW

Groupe 1 (15 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Hamm 1b           35  11  1  0  3   85-46  +39
2 TSVE Bielefeld    30  10  0  0  5   95-60  +35
3 Kristall Lippst.  30  10  0  0  5   91-59  +32
4 SV Brackwede      20   5  2  1  7   66-53  +13
5 ESV Bergkamen     16   5  0  1  9   67-82  -15
6 ESC Rheine         4   1  0  1 13   49-153 -104

Groupe 2 (18 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EHC Netphen 08    51  16  1  1  0  164-62  +102
2 Herner EV 1b      35  10  2  1  5  118-108 +10
3 TuS Wiehl 1b      31   9  1  2  6  118-63  +55
4 Ratingen 1b       10  10  0  0  8  107-89  +18
5 Aix-la-Chapelle   22   6  2  0 10  106-123 -17
6 Dinslaken 1b      17   5  0  2 11   72-118 -46
7 Troisdorf 1b       3   1  0  0 17   50-172 -122

Finale (vendredi 31 mars 2017)

Netphen - Hamm 1b 12-1 (1-1,3-0,8-0)

 

Hesse / Rhénanie-Palatinat

Hessenliga (12 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Kassel 89ers          27   8  0  3  1   57-34  +23
2 Eifel-Mosel Bitburg   25   7  2  0  3   54-42  +12
3 Francfort 1b          19   4  3  1  4   47-53  -6
4 ESC Darmstadt         14   3  2  1  6   44-43  +1
5 Eintracht Francfort    5   0  1  3  8   37-67  -30

 

Landesliga Hessen (16 matches)

                         Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EC Wallernhausen        44  14  0  2  0  123-45  +78
2 EV Wiesbaden            36  12  0  0  4  132-64  +68
3 Eintracht Francfort 2   29   9  0  2  5  102-64  +38
4 Ice Devils Bad Nauheim  27   7  3  0  6   80-70  +10
5 EG Diez-Limburg 2       21   5  3  0  8   64-89  -25
6 ERC Pohlheim            17   5  0  2  9   42-66  -24
7 EC Lauterbach 2         17   5  1  0 10   59-93  -34
8 FEC Eisteufel Francfort 13   3  1  2 10   47-105 -58
9 ESC Darmstadt 2         12   3  1  1 11   55-108 -53

 

Rheinland-Pfalz-Liga (4 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EHC Neuwied 1b      12   4  0  0  0   50-6   +44
2 EHC Zweibrücken 1b   6   2  0  0  2   32-15  +17
3 EV Bitburg 1b        0   0  0  0  0    6-67  -61

 

 

Nord

Regionalliga Nord (16 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Weserstars Brême  43  13  1  2  4  120-81  +39
2 Hambourg SV       38  10  3  2  5  105-64  +41
3 TAG Salzgitter    37   9  4  2  5  110-82  +28
4 Adendorfer EC     36  11  0  3  6   96-69  +27
5 H. Scorpions 1b   20   5  2  1 12   63-94  -31
6 Bremerhaven 1b     6   2  0  0 18   49-153 -104

Demi-finales (24, 26 février et 3 mars 2017)

Brême - Adendorf 4-2 4-1
Hambourg SV - Salzgitter 6-2 3-6 4-2

Finale (5, 10 et 12 mars 2017)

Brême - Hambourg SV 4-5(a.p.) 8-5 1-3

Le HSV renonce à une poule de promotion.

 

Verbandsliga Nord (15 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EC Nordhorn       41  13  1  0  1  133-27  +106
2 FTV Hambourg 1b   32  10  1  0  4   78-61  +17
3 Rostock 1b        25   8  0  1  6   65-71  -6
4 TuS Harsefeld     24   7  1  1  6   60-59  +1
5 EC Celler Oilers   7   2  0  1 12   39-107 -68
6 Hambourg SV 1b     6   1  1  1 12   52-102 -50

Nordhorn est promu en Regionalliga.

 

Landesliga Nord

Groupe A (14 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ECW Sande           42  14  0  0  0  193-37  +156
2 ERC Wunstorf        29   9  1  0  4   63-73  -10
3 Weserst. Brême 1b   25   8  0  0  5   77-44  +33
4 Altonaer SV Hamb.   22   6  0  3  4   61-73  -12
5 Hambourg SV 1c      16   4  2  0  8   51-65  -14
6 Bremerhaven 1c      15   4  1  1  8   69-88  -19
7 Adendorf 1c         12   3  1  1  9   52-122 -70
8 EC Hanovre 1b        6   1  1  1 11   52-116 -64

Groupe B (12 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ESC Wedemark 1b     30  10  0  0  2  110-35  +75
2 Adendorf 1b         27   9  0  0  3   81-55  +26
3 Timmendorf 1b       24   7  1  1  3   78-53  +25
4 TAG Salzgitter 1b   24   8  0  0  4  101-83  +18
5 TuS Harsefeld 1b    10   2  2  0  8   74-68  +6
6 Molot EC Hambourg   10   3  0  1  8   60-104 -44
7 FTV Hambourg 1c      1   0  0  1 11   41-147 -106 

Finale (1er et 8 avril 2017)

Wedemark 1b - ECW Sande 1-5 1-8

Sande est promu en Verbandsliga : ce club est le successeur de l'ancien EC Wilhelmshaven, disparu il y a dix ans pour cause de destruction de sa patinoire. Après un pétition rassemblant oplus de 500 signatures, une nouvelle patinoire a finalement ouvert dans la ville voisine de Sande, sur la même côte de la baie de Jade, permettant ainsi la refondation du club.

 

Ostsee-Liga (Landesliga Poméranie, 8 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Beinhart Klink    24   8  0  0  0   98-20  +78
2 Malchower Wölfe   17   5  1  0  2   50-25  +25
3 Neubrandenburg     9   3  0  0  5   41-39  +2
4 OSC Berlin 1b      9   2  1  1  4   27-73  -46
5 EC Kodiaks Rostock 1   0  0  1  7   13-72  -59

 

 

Est

Regionalliga Ost (24 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Tornado Niesky       67  21  1  2  0  150-43  +107
 2 ESV Chemnitz         56  18  1  0  5  154-65  +89
 3 ESC Dresde 1b        43  14  0  1  9  112-75  +37
 4 FASS Berlin 1b       37  11  1  2 10  104-85  +19
 5 ESC Berlin 2007      37  11  1  2 10  105-128 -23
 6 ESC Jonsdorf         31   8  3  1 12   91-104 -13
 7 Preussen Berlin 1b   30   7  4  1 12   89-121 -32
 8 Rot-Weiß Bad Muskau  18   6  0  0 18   57-128 -71
 9 EHC Berlin Blues      5   1  0  2 21   61-174 -113

Le Tornado Niesky remporte encore la Regionalliga mais n'est pas pour l'instant candidat à la montée en attendant qu'un toit soit installé sur sa patinoire (les travaux doivent être achevés à l'automne prochain).

 

Landesliga Berlin

Première phase (14 matches)

                      Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ERSC Berliner Bären  39  13  0  0  1  123-54  +69
2 ESC Berlin 2007 1b   34  11  0  1  2  127-60  +67
3 FASS Berlin 1c       28   8  2  0  4   97-59  +38
4 Preussen Berlin 1c   24   8  0  0  6   87-45  +42
5 EHC Berlin 1b        18   6  0  0  8   67-84  -17
6 OSC Berlin           13   4  0  1  9   61-97  -36
7 SC Charlottenburg     9   3  0  0 11   43-104 -61
8 ASC Spandau           3   1  0  0 13   30-132 -102

Match pour la septième place

SC Charlottenburg - ASC Spandau 1-4 8-7

Groupe A (2 matches)

                       Pts  V VP  DP D   BP-BC Diff
1 ERSC Berliner Bären   6   2  0  0  0   20-12  +8
2 FASS Berlin 1c        3   1  0  0  1   15-15   0
3 EHC Berlin 1b         0   0  0  0  2    9-17  -8

Groupe B (2 matches)

                       Pts  V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Preussen Berlin 1c    6   2  0  0  0   17-5   +12
2 ESC Berlin 2007 1b    3   1  0  0  1    8-7   +1
3 OSC Berlin            0   0  0  0  2    4-17  -13

Demi-finales

Preussen Berlin 1c - FASS Berlin 1c 9-3 9-6
ERSC Berliner Bären - ESC Berlin 1b 8-4 3-2(a.p.)

Match pour la troisième place

FASS Berlin 1c - ESC Berlin 1b 10-9 a.p.

Finale

ERSC Berliner Bären - Preussen Berlin 1c 4-6 4-7

 

Thüringenliga (15 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 MEC Halle 1b          39  13  0  0  2  105-43  +72
2 Outlaws Crimmitschau  39  13  0  0  2   89-31  +68
3 EHC Erfurt 1b         25   8  0  1  6   69-48  +21
4 Devils Dresde         18   5  1  1  8   68-67  +1
5 SCM Kojoten Erfurt     3   1  0  0 14   36-128 -92
6 Leipziger EC 1b        2   0  1  0 14   30-80  -50

 

Landesliga Thuringe (12 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 MEC Halle 1c        26   8  0  2  2   62-45  +17
2 EHV Waltershausen   22   6  2  0  4   63-49  +14
3 Kickelhahn Ilmenau  21   7  0  0  5   56-44  +12
4 ESC Mammuts Erfurt  15   5  0  0  7   63-59  +4
5 Hurricane Erfurt     6   2  0  0 10   35-82  -47

 

 

Bade-Wurtemberg

Regionalliga Südwest (21 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EHC Heilbronn      46  14  1  2  4  121-59  +62
 2 EHC Zweibrücken    44  14  0  2  5  122-76  +46
 3 EC Eppelheim       41  13  0  2  6  105-72  +33
 4 ESC Hügelsheim     36   9  4  1  7  114-89  +25
 5 SC Bietigheim 1b   33  10  1  1  9  105-83  +22
 6 Schwenningen 1b    26   8  1  0 12   65-102 -37
 7 Stuttgarter EC     25   6  3  1 10   73-88  -15
 8 EV Ravensburg 1b    1   0  0  1 19   50-186 -136

Demi-finales (3/5, 10/11 et 19 mars 2017)

EHC Eisbären Heilbronn - Hügelsheim 3-4 7-3 4-2
Zweibrücken - Eppelheim 5-6(a.p.) 6-2 3-1

Finale (24 et 31 mars 2017)

Eisbären Heilbronn - Zweibrücken 1-4 4-5(t.a.b.)

Le EHC Zweibrücken (équipe du Land de Rhénanie-Palatinat invitée dans ce championnat) l'emporte sans ambition de monter.

Poule de classement (3 matches)

                      Pts  V VP  DP D   BP-BC Diff
 5 SC Bietigheim 1b    7   2  0  1  0   25-17  +8
 6 EV Ravensburg 1b    5   1  1  0  1   11-12  -1
 7 Stuttgart           5   1  1  0  1   20-16  +4
 8 Schwenningen 1b     1   0  0  0  2   10-21  -11

 

Landesliga Baden-Württemberg (16 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EKU Mannheim        44  14  1  0  1  106-32  +74
2 1.CfR Pforzheim     40  12  2  0  2   91-42  +49
3 ESG Esslingen       33  10  0  3  3   98-54  +44
4 EC Balingen         31  10  0  1  5   81-64  +17
5 FSV Schwenningen    23*  7  1  0  7   80-79  +1
6 EHC Zweibrücken     21*  7  0  0  8   83-94  -11
7 TSG Reutlingen      15   5  0  0 11   61-69  -8
8 Stuttgart 1b         6   2  0  0 14   43-114 -71
9 EKU Mannheim 1b      0   0  0  0 16   24-121 -97

* un match en moins

L'EKU Mannheim est promu en Regionalliga.

 

 

Bavière

Bayernliga

Classement (26 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 ECDC Memmingen    59  18  1  3  4  144-67  +77
 2 TSV Erding        58  19  0  1  6  161-92  +69
 3 TEV Miesbach      53  16  1  3  6  108-73  +35
 4 ESC Dorfen        52  15  2  3  6  135-88  +47
 5 TSV Peißenberg    50  14  4  0  8  116-82  +34
 6 HC Landsberg      48  15  0  3  8  126-96  +30
 7 ESV Buchloe       46  14  1  2  9  114-99  +15
 8 EV Pegnitz        34   9  3  1 13   88-117 -29
 9 EV Moosburg       34  11  0  1 14  109-151 -42
10 ESC Geretsried    33   9  3  0 14   73-97  -24
11 EHF Passau        32  10  1  0 15   86-97  -11
12 EA Schongau       29   7  3  2 14   80-97  -17
13 EC Pfaffenhofen   12   3  1  1 21   56-159 -93
14 Wand. Germering    6   2  0  0 24   50-141 -91

Les huit premiers accèdent à des poules de promotion en Oberliga.

 

Poule de maintien (10 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 ESC Geretsried     20   6  0  2  2   44-38  +6
2 EV Moosburg        19   5  1  2  2   42-39  +3
3 EC Pfaffenhofen    16   5  0  1  4   36-38  -2
4 EHF Passau         13   2  2  3  3   32-37  -5
5 Wand. Germering    12   2  3  0  5   36-38  -2
6 EA Schongau        10   2  2  0  6   35-35   0

Schongau est relégué alors que les Wanderers de Germering doivent repasser par un barrage. Le fait que le relégué d'Oberliga soit un club d'un autre Land (la Saxe) et non de Bavière libèrera cependant une place et repêchera ainsi Schongau.

 

Barrage de promotion/relégation (12, 17 et 19 mars 2017)

Wanderers Germering - Bad Kissingen 4-3 3-8 1-2

Les Wölfe de Bad Kissingen sont normalement promus en Bayernliga aux dépens de Germering, mais ils ne pourront pas monter parce que leur patinoire n'est pas aux normes et qu'ils ne disposent du nombre d'équipes requises dans le hockey mineur.

 

Landesliga

Groupe 1 (14 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 ERV Schweinfurt   40  12  2  0  0   81-27  +54
 3 ERSC Amberg       29   9  0  2  3   59-43  +16
 3 EC Bad Kissingen  23   7  1  0  6   77-62  +15
 4 EV Dingolfing     20   6  0  2  6   74-60  +14
 5 EHC Straubing 1b  19   5  2  0  7   51-82  -31
 6 ESC Haßfurt       15   5  0  0  9   48-53  -5
 7 EHC Nuremberg 1b  12   4  0  0 10   46-75  -29
 8 VER Selb 1b       10   3  0  1 10   40-74  -34

Groupe 2 (14 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 SE Freising       33   9  3  0  2   66-45  +21
 2 EHC Bad Aibling   30   9  1  1  3   70-53  +17
 3 TSV Farchant      23   7  1  0  6   58-60  -2
 4 Fürstenfeldbrück  22   7  0  1  6   55-43  +12
 5 TSV Trostberg     20   6  0  2  6   61-74  -13
 6 ESC Vilshofen     19   6  0  1  7   60-59  +1
 7 EC Bad Tölz 1b    12   4  0  0 10   50-56  -6
 8 SC Reichersbeuern  9   2  1  1 10   39-69  -30

Groupe 3 (14 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EV Füssen         39  13  0  0  1   88-26  +62
 2 EHC Königsbrunn   35  11  1  0  2   81-32  +49
 3 EV Pfronten       26   6  4  0  4   73-60  +13
 4 Bad Wörishofen    22   7  0  1  6   56-50  +6
 5 VfE Ulm/Neu-Ulm   22   7  0  1  6   55-59  -4
 6 ESC Kempten       14   4  0  2  8   49-74  -25
 7 ESV Burgau        10   3  0  1 10   45-79  -34
 8 SC Forst           0   0  0  0 14   17-84  -67

 

Poule finale A (10 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Bad Kissingen      23   7  1  0  2   56-36  +20
2 EV Dingolfing      23   7  1  0  2   43-32  +11
3 ERV Schweinfurt    19   6  0  1  3   45-33  +12
4 ERSC Amberg        12   4  0  0  6   41-40  +1
5 EHC Bad Aibling     9   3  0  0  7   40-52  -12
6 TSV Farchant        4   1  0  1  8   33-65  -32

Poule finale B (10 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EV Füssen          25   8  0  1  1   51-26  +25
2 EHC Königsbrunn    19   4  3  1  2   43-31  +12
3 EV Bad Wörishofen  14   2  4  0  4   28-36  -8
4 EV Pfronten        13   4  0  1  5   27-39  -12
5 Fürstenfeldbrück   11   2  0  5  3   29-39  -10
6 SE Freising         8   2  1  0  7   41-48  -7

Quarts de finale (10 et 12 février 2017)

Bad Kissingen - Pfronten 7-3 6-4
Dingolfing - Bad Wörishofen 3-1 5-2
Füssen - Amberg 4-2 4-2
Königsbrunn - Schweinfurt 3-2 3-0

Demi-finales (19, 24 et 26 février 2017)

Füssen - Dingolfing 4-3 6-2
Bad Kissingen - Königsbrunn 5-3 3-4 4-2

Finale (3 et 5 mars 2017)

Füssen - Bad Kissingen 8-4 3-1

Füssen est promu en Bayernliga alors que Bad Kissingen accède à un barrage de promotion.

 

Poule de maintien C (10 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ESC Vilshofen     26   8  1  0  3   64-32  +32
2 ESC Haßfurt       25   7  2  0  4   50-25  +25
3 EC Bad Tölz 1b    13   3  2  0  5   39-45  -6
4 VER Selb 1b       10   3  0  1  6   34-54  -20
5 EHC Straubing 1b   9   2  0  3  5   29-42  -13
6 EHC Nuremberg 1b   7   2  0  1  7   28-46  -18

Poule de maintien D (10 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 TSV Trostberg     22   6  2  0  2   60-38  +22
2 VfE Ulm/Neu-Ulm   19   6  0  1  3   56-34  +22
3 SC Reichersbeuern 15   4  1  1  4   42-47  -5
4 ESV Burgau        15   4  1  1  4   45-55  -10
5 SC Forst          14   2  2  4  2   40-51  -11
6 ESC Kempten        5   1  1  0  8   38-56  -18

Barrages de maintien, premier tour (10, 12 et 17/18 février 2017)

Bad Tölz 1b - Nuremberg 5-0 0-5(forfait) 8-0
Straubing 1b - Selb 1b 3-2(a.p.) 6-4
Reichersbeuern - Kempten 6-4 1-5 5-3
Burgau - Forst 6-3 5-3

Barrages de maintien, deuxième tour (24, 26 février et 3 mars 2017)

Forst - Kempten 9-3 2-1
Selb 1b - Nuremberg 1b 5-1 3-2

Kempten et la réserve de Nuremberg sont relégués ; Kempten sera repêché à une place laissée libre.

 

Bezirksliga

Groupe nord (20 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Ingolstadt 1b     54  18  0  0  2  192-40  +152
2 ESV Waldkirchen   54  18  0  0  2  147-44  +103
3 EHC Mitterteich   38  12  1  0  7  128-74  +54
4 ERC Regen         32  10  0  2  8  103-107 -4
5 ESV Würzburg      24   7  1  1 11   74-111 -37
6 Pfaffenhofen 1b   21   5  2  2 11   78-109 -31
7 EV Regensburg 1b  16   3  3  1 13   62-115 -53
8 Schweinfurt 1b     1   0  0  1 19   26-210 -184

Groupe est (20 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EHC Klostersee    60  20  0  0  0  218-19  +199
2 EV Aich           51  16  1  1  2  159-65  +94
3 Waldkraiburg 1b   33  10  1  1  8   86-89  -3
4 Frillensee-Inzell 31   9  1  1  9   96-92  +4
5 ESV Gebensbach    27   8  1  1 10   77-99  -22
6 EV Berchtesgaden  19   6  1  0 13   68-110 -42
7 Munich EK         10   3  0  1 16   55-164 -109
8 ASV Dachau         9   3  0  0 17   46-167 -121

Groupe ouest (18 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 TV Lindenberg    52  17  0  1  0  143-37  +106
 2 ERC Lechbruck    44  13  2  1  2   98-55  +43
 3 HC Maustadt      35  11  0  2  5  123-61  +62
 4 SG Oberstdorf    31  10  0  1  7   64-61  +3
 5 EV Königsbrunn   31  10  0  1  7   93-98  -5
 6 ESV Buchloe 1b   27   9  0  0  9   84-66  +18
 7 Bad Wörisho. 1b  26   8  1  0  9   95-85  +10
 8 EGW Augsbourg    16   3  3  1 11   83-111 -28
 9 1.EC Senden       8   2  1  0 15   43-161 -118
10 ESV Türkheim      0   0  0  0 18   36-127 -91

Groupe sud (18 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 TSV Schliersee    43  14  0  1  3  108-45  +63
 2 EV Mittenwald     42  14  0  0  4  113-47  +66
 3 ESC Holzkirchen   42  14  0  0  4   93-40  +53
 4 Bad Bayersoien    40  13  0  1  4   84-44  +40
 5 ESC Geretsried 1b 31   9  2  0  7   77-82  -5
 6 EA Schongau 1b    25   8  0  1  9   71-77  -6
 7 ERSC Ottobrunn    17   4  2  1 11   70-91  -21
 8 W. Germering 1b   14   4  0  1 13   58-106 -48
 9 SV Apfeldorf      11   3  1  0 14   49-107 -58
10 Fürstenfeldb. 1b   5   1  1  0 16   35-119 -84

 

Quarts de finale (10/11, 12 et 18 février 2017)

Ingolstadt 1b - Aich 11-7 4-3
Klostersee - Waldkirchen 7-0 7-2
Schliersee - Lechbruck 6-2 3-4 3-2(t.a.b.)
Lindenberg - Mittenwald 4-2 4-3

Demi-finales (19 et 24/25 février 2017)

Klostersee - Ingolstadt 1b 4-3 9-2
Lindenberg - Schliersee 4-3 5-2

Finale (3 et 5 mars 2017)

Klostersee - Lindenberg 10-1 6-4

Klostersee - reparti du bas de l'échelle après sa faillite - et Lindenberg (en association avec l'équipe 1b de Lindau) sont promus en Landesliga.

 

 

 

 

Matches amicaux

12/08/2016 Weißwasser - Eisbären Berlin 1-8 (1-2,0-5,0-1)
12/08/2016 Krefeld - Bad Nauheim 8-2 (1-1,3-1,4-0)
13/08/2016 Fribourg-en-Brisgau - Schwenningen 2-4 (1-1,1-3,0-0)
13/08/2016 Bietigheim-Bissingen - Mannheim 2-6 (0-2,0-1,2-3)
13/08/2016 Crimmitschau - Wolfsburg 1-9 (0-2,1-4,0-3)
13/08/2016 Rosenheim - Düsseldorf 2-3 (1-1,1-0,0-2)
19/08/2016 Iserlohn - Francfort 5-0 (3-0,0-0,2-0)
19/08/2016 Dresde - Bad Nauheim 4-0 (1-0,2-0,1-0)
19/08/2016 Regensburg - Bayreuth 2-1 (0-0,0-1,2-0)
21/08/2016 Bayreuth - Regensburg 6-1 (0-1,1-0,5-0)
21/08/2016 Schwenningen - Francfort 6-1 (1-0,2-1,3-0)
21/08/2016 Landshut - Bad Tölz 5-4 (0-0,2-2,3-2)
26/08/2016 Rosenheim - Bad Tölz 5-0 (0-0,2-0,3-0)
26/08/2016 Ravensburg - Francfort 3-4 (0-1,0-3,3-0)
26/08/2016 Essen - Bad Nauheim 5-3 (3-0,2-2,0-1)
27/08/2016 Kaufbeuren - Augsbourg 0-4 (0-1,0-1,0-2)
28/08/2016 Bad Nauheim - Heilbronn 2-2 (1-0,1-2) [arrêté par le brouillard et l'état de la glace]
28/08/2016 Duisburg - Francfort 1-5 (0-2,0-3,1-0)
02/09/2016 Eisbären Berlin - Wolfsburg 4-3 a.p. (1-1,1-1,1-1,1-0)
02/09/2016 Bad Nauheim - Düsseldorf 3-7 (1-2,2-4,0-1)
02/09/2016 Kaufbeuren - Ingolstadt 1-7 (0-2,0-3,1-2)
02/09/2016 Francfort - Cologne 2-4 (1-2,0-1,1-1)
02/09/2016 Regensburg - Dresde 2-5 (0-1,1-4,1-0)
02/09/2016 Bad Tölz - Rosenheim 1-4 (0-1,1-2,0-1)
02/09/2016 Heilbronn - Sonthofen 5-4 a.p. (1-1,1-1,2-2,1-0)
02/09/2016 Bayreuth - Selb 4-3 (1-1,3-1,0-1)
02/09/2016 Hamm - Erfurt 4-8 (1-5,2-1,1-2)
03/09/2016 Kassel - Mannheim 5-4 (1-2,4-0,0-2)
03/09/2016 Peiting - Kaufbeuren 2-9 (1-2,1-4,0-3)
03/09/2016 Bremerhaven - Iserlohn 3-5 (0-3,0-0,3-2)
04/09/2016 FASS Berlin - Eisbären Berlin 1-11 (0-4,1-6,0-1)
04/09/2016 Heilbronn - Bad Nauheim 6-5 (3-1,0-3,3-1)
04/09/2016 Selb - Crimmitschau 5-8 (1-3,2-1,2-4)
04/09/2016 Weiden - Bayreuth 2-1 (1-0,1-0,0-1)
04/09/2016 Erfurt - Hamm 8-3 (4-1,2-1,2-1)
06/09/2016 Bad Nauheim - Essen 5-4 (1-3,2-1,2-0)
06/09/2016 Kaufbeuren - Peiting 3-2 (0-2,3-0,0-0)
07/09/2016 Leipzig - Weißwasser 0-3 (0-1,0-1,0-1)
09/09/2016 Nuremberg - Cologne 2-1 (0-0,2-1,0-0)
09/09/2016 Iserlohn - Düsseldorf 1-2 a.p. (0-1,0-0,1-0,0-1)
09/09/2016 Crimmitschau - Bremerhaven 2-5 (2-1,0-3,0-1)
09/09/2016 Schwenningen - Bietigheim 1-2 (0-2,1-0,0-0)
09/09/2016 Regensburg - Riessersee 0-4 (0-1,0-2,0-1)
09/09/2016 Ravensburg - Augsbourg 3-6 (1-2,1-2,1-2)
09/09/2016 Sonthofen - Heilbronn 4-5 a.p. (0-1,3-1,1-2,0-1)
09/09/2016 Leipzig - Schönheide 1-2 (0-1,0-0,1-1)
09/09/2016 Bad Nauheim - Dresde 2-3 (0-1,0-1,2-1)
09/09/2016 Selb - Bayreuth 1-2 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,0-1)
10/09/2016 Weiden - Nuremberg 1-5 (0-1,0-1,1-3)
11/09/2016 Iserlohn - Cologne 2-4 (1-1,0-2,1-1)
11/09/2016 Bietigheim - Düsseldorf 2-5 (0-4,2-0,0-1)
11/09/2016 Schönheide - Weißwasser 2-3 a.p. (2-1,0-1,0-0,0-1)
11/09/2016 Sonthofen - Ravensburg 5-1 (1-0,3-1,1-0)
11/09/2016 Crimmitschau - Selb 5-4 (0-2,3-1,2-1)
11/09/2016 Heilbronn - Duisburg 4-5 (1-3,2-1,1-1)
11/09/2016 Halle - Regensbgurg 2-3 t.a.b. (0-1,1-0,1-1,0-0,0-1)
11/09/2016 Bayreuth - Weiden 3-2 (3-2,0-0,0-0)

Munich, Mannheim, Ingolstadt, Düsseldorf, Cologne, Augsbourg, Nuremberg, Bremerhaven, Bietigheim-Bissingen, Kassel, Ravensburg, Straubing, Riessersee, Bad Tölz, Rosenheim, Heilbronn, Schwenningen, Weißwasser, Crimmitschau, Kaufbeuren, Fribourg-en-Brisgau, Wolfsburg, Krefeld, Iserlohn, Bayreuth, Dresde, les Eisbären de Berlin, Weiden, Sonthofen, Ravensburg, Peiting, Francfort, Landshut, Deggendorf et les Crocodiles de Hambourg ont également disputé des matches et tournois amicaux internationaux.

 

 

La saison précédente (2015/16)

 

Retour aux archives