Championnat d'Allemagne 2015/16

 

DEL : présentation, résultats, classement, play-offs. Bilan.

DEL 2 : résultats, classement, play-offs, barrages de relégation. Bilan.

Oberliga : Nord, Sud ; play-offs.

Fédérations régionales : Ouest (Rhénanie du Nord - Westphalie, Hesse, Rhénanie-Palatinat), Nord, Est, Bade-Wurtemberg, Bavière.

Les matches amicaux.

 

 

DEL

Présentation de la saison

1re journée (vendredi 11 septembre 2015)

Berlin - Nuremberg 5-2 (1-1,2-0,2-1)
Mannheim - Schwenningen 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Hambourg - Ingolstadt 4-2 (2-0,1-1,1-1)
Wolfsburg - Düsseldorf 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Augsbourg - Krefeld 3-5 (0-3,3-2,0-0)
Cologne - Munich 3-2 t.a.b. (1-1,0-0,1-1,0-0,1-0)
Straubing - Iserlohn 2-1 (0-0,0-0,2-1)

Les nouveaux gardiens de DEL connaissent des mésaventures. Jeff Deslauriers (Augsbourg) se fait sortir après avoir encaissé 5 buts en 11 tirs. Joey MacDonald (Schwenningen) réussit une grande performance en arrêtant 52 lancers... mais encaisse un but-gag en essayant - sans y parvenir - d'écarter du revers un palet anodin envoyé vers la cage.

2e journée (dimanche 13 septembre 2015)

Schwenningen - Wolfsburg 2-3 (0-1,1-2,1-0)
Ingolstadt - Augsbourg 3-2 (1-1,2-0,0-1)
Düsseldorf - Hambourg 4-1 (2-1,0-0,2-0)
Krefeld - Straubing 3-8 (0-4,1-2,2-2)
Iserlohn - Berlin 3-2 (1-0,2-2,0-0)
Munich - Mannheim 4-2 (2-0,0-1,2-1)
Nuremberg - Cologne 2-4 (1-1,0-1,1-2)

3e journée (vendredi 18 septembre 2015)

Schwenningen - Cologne 1-4 (1-0,0-2,0-2)
Mannheim - Augsbourg 2-6 (0-1,2-2,0-3)
Krefeld - Hambourg 6-5 a.p. (1-1,2-2,2-2,1-0)
Wolfsburg - Berlin 2-3 (1-1,1-1,0-1)
Iserlohn - Düsseldorf 6-5 (3-0,1-1,2-4)
Straubing - Munich 5-2 (1-0,1-1,3-1)
Nuremberg - Ingolstadt 5-4 (0-0,3-2,2-2)

En trois rencontres, le champion Mannheim a déjà perdu trois joueurs sur blessure. Après Denis Reul et le joker Marcel Goc, voilà que Markus Kink se déchire le ménisque lors de la débâcle contre Augsbourg. Ce sont trois joueurs-clés en infériorité numérique qui sont absents.

4e journée (dimanche 20 septembre 2015)

Berlin - Straubing 7-5 (3-2,2-2,2-1)
Hambourg - Nuremberg 1-2 (0-0,0-1,1-1)
Munich - Schwenningen 4-5 t.a.b. (1-0,1-3,2-1,0-0,0-1)
Ingolstadt - Mannheim 0-4 (0-0,0-2,0-2)
Augsbourg - Wolfsburg 1-6 (0-1,0-3,1-2)
Düsseldorf - Krefeld 3-1 (1-0,0-1,2-0)
Cologne - Iserlohn 2-0 (0-0,0-0,2-0) [mardi 26 janvier 2016]

5e journée (vendredi 25 septembre 2015)

Schwenningen - Hambourg 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Mannheim - Düsseldorf 3-4 (2-0,0-2,1-2)
Krefeld - Berlin 1-2 a.p. (0-0,0-1,1-0,0-1)
Wolfsburg - Munich 2-3 t.a.b. (0-0,2-0,0-2,0-0,0-1)
Augsbourg - Nuremberg 1-3 (0-1,1-0,0-2)
Cologne - Straubing 1-2 (0-0,1-1,0-1)
Iserlohn - Ingolstadt 4-3 t.a.b. (0-0,1-3,2-0,0-0,1-0)

6e journée (dimanche 27 septembre 2015)

Cologne - Augsbourg 2-3 (1-0,0-0,1-3)
Iserlohn - Mannheim 4-5 a.p. (0-2,1-2,3-0,0-1)
Straubing - Düsseldorf 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Nuremberg - Wolfsburg 5-2 (2-1,0-1,3-0)
Schwenningen - Berlin 2-3 (0-0,1-2,1-1)
Ingolstadt - Krefeld 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Munich - Hambourg 4-3 a.p. (2-1,1-0,0-2,1-0)

Pour sa dixième saison en DEL, Straubing a pris la tête du classement pour la première fois (dès le deuxième match) et ne la lâche plus. Après les six buts encaissés par Matt Climie à Berlin (le septième était en cage vide), le coach Larry Mitchell titularise son second gardien Dustin Strahlmeier, qui enchaîne deux victoires au cours du week-end.

7e journée (vendredi 2 octobre 2015)

Berlin - Ingolstadt 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Schwenningen - Krefeld 6-5 a.p. (0-2,3-1,2-2,1-0)
Augsbourg - Hambourg 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Cologne - Mannheim 5-2 (0-1,3-0,2-1)
Straubing - Wolfsburg 2-4 (0-1,0-2,2-1)
Munich - Iserlohn 3-2 (0-0,2-0,1-2)
Nuremberg - Düsseldorf 3-0 (1-0,1-0,1-0)

Schwenningen est déjà largué avec seulement 2 points au classement et doit absolument se ressaisir en recevant l'avant-dernier Krefeld. Recruté pour réveiller l'attaque moribonde, la nouvelle recrue Will Acton marque 3 buts et 2 assists pour son premier match de DEL, un record ! Il permet à Schwenningen de renverser deux buts de retard en toute fin de match et de gagner en prolongation.

8e journée (dimanche 4 octobre 2015)

Hambourg - Berlin 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Mannheim - Nuremberg 2-3 (1-1,1-1,0-1)
Ingolstadt - Straubing 4-3 (0-1,3-1,1-1)
Düsseldorf - Augsbourg 2-4 (1-2,0-2,1-0)
Krefeld - Munich 2-3 (0-1,1-1,1-1)
Iserlohn - Schwenningen 6-2 (1-0,3-1,2-1)
Wolfsburg - Cologne 2-3 (1-0,0-1,1-2)

Un second record tombe à la suite : Jason Jaffray, le nouvel attaquant de Munich, a marqué 1 but (et un seul, sans la moindre assist !) à chacune des huit premières rencontres de la saison. Il sera élu joueur du mois de septembre.

9e journée (vendredi 9 octobre 2015)

Schwenningen - Ingolstadt 4-2 (3-1,1-1,0-0)
Mannheim - Wolfsburg 7-3 (2-1,3-1,2-1)
Düsseldorf - Berlin 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Cologne - Krefeld 6-2 (2-1,3-0,1-1)
Iserlohn - Hambourg 3-2 (1-0,1-2,1-0)
Straubing - Nuremberg 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Munich - Augsbourg 3-4 t.a.b. (0-1,1-2,2-0,0-0,0-1)

10e journée (dimanche 11 octobre 2015)

Hambourg - Straubing 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Wolfsburg - Iserlohn 2-4 (1-3,0-0,1-1)
Augsbourg - Schwenningen 5-1 (2-0,0-1,3-0)
Ingolstadt - Düsseldorf 2-4 (1-1,1-2,0-1)
Krefeld - Mannheim 5-3 (3-0,0-1,2-2)
Nuremberg - Munich 4-1 (1-0,3-0,0-1)
Cologne - Berlin 6-1 (1-1,2-0,3-0)

11e journée (vendredi 16 octobre 2015)

Straubing - Mannheim 1-4 (0-1,0-1,1-2)
Berlin - Augsbourg 7-3 (1-1,2-1,4-1)
Schwenningen - Düsseldorf 3-1 (1-1,0-0,2-0)
Hambourg - Cologne 3-4 a.p. (2-0,1-3,0-0,0-1)
Wolfsburg - Krefeld 1-4 (0-1,1-2,0-1)
Iserlohn - Nuremberg 2-3 t.a.b. (2-0,0-1,0-1,0-0,0-1)
Munich - Ingolstadt 6-3 (1-2,3-1,2-0)

12e journée (dimanche 18 octobre 2015)

Düsseldorf - Cologne 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Augsbourg - Straubing 4-3 (2-2,1-1,1-0)
Nuremberg - Schwenningen 1-5 (1-1,0-3,0-1)
Ingolstadt - Wolfsburg 5-6 t.a.b. (0-2,3-1,2-2,0-0,0-1)
Berlin - Munich 5-3 (1-0,2-0,2-3)
Krefeld - Iserlohn 1-2 (0-0,0-1,1-1)
Mannheim - Hambourg 2-1 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,1-0)

Bloqué à 1 but en 11 rencontres alors qu'il avait été recruté pour son sens du but démontré avec l'équipe de France, Damien Fleury est débloqué grâce à un but-gag qui voit le palet rebondir derrière la cage, sur la barre transversale puis sur le dos du gardien. Fleury marque une seconde fois le même soir et Schwenningen s'élève en douzième position. Ingolstadt - champion 2014 et finaliste 2015 - tombe du coup à la dernière place, ce qui ne lui est plus arrivé depuis dix ans ! Le gardien Timo Pielmeier est moins en forme, mais aussi moins protégé : s'il encaisse beaucoup de buts sur des déviations, c'est que les défenseurs ne contrôlent pas les crosses adverses.

13e journée (vendredi 23 octobre 2015)

Krefeld - Nuremberg 0-4 (0-1,0-3,0-0)
Iserlohn - Augsbourg 7-5 (4-1,2-1,1-3)
Munich - Düsseldorf 3-4 t.a.b. (0-1,2-0,1-2,0-0,0-1)
Schwenningen - Straubing 5-2 (3-0,1-0,1-2)
Mannheim - Berlin 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Wolfsburg - Hambourg 0-2 (0-2,0-0,0-0)
Cologne - Ingolstadt 3-4 (1-0,1-2,1-2)

Les trois gardiens de Hambourg, Sébastien Caron, Dimitrij Kotschnew et le joker Cal Heeter, sont tous blessés. Le junior Maximilian Franzreb, entré en jeu deux fois en cours de jeu les saisons précédentes, est titularisé pour la première fois. Des débuts fracassants ! À 19 ans, il devient le troisième plus jeune gardien à signer un blanchissage en DEL, derrière Robert Müller et Youri Ziffzer.

14e journée (dimanche 25 octobre 2015)

Cologne - Schwenningen 2-3 (1-0,0-0,1-3)
Straubing - Krefeld 4-3 a.p. (1-1,1-2,1-0,1-0)
Berlin - Wolfsburg 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Düsseldorf - Munich 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Augsbourg - Mannheim 0-3 (0-2,0-1,0-0)
Nuremberg - Iserlohn 4-3 a.p. (1-1,0-2,2-0,1-0)
Hambourg - Ingolstadt 3-1 (0-0,0-1,3-0)

Maintenant en pleine confiance, Damien Fleury a mis 5 buts de plus dans le week-end, et Schwenningen n'est plus qu'à un point des play-offs ! Will Acton, dont l'arrivée a transformé l'équipe, est élu joueur du mois d'octobre.

15e journée (vendredi 30 octobre 2015)

Düsseldorf - Mannheim 1-4 (0-2,1-0,0-2)
Krefeld - Schwenningen 3-5 (0-1,2-3,1-1)
Hambourg - Munich 5-4 (0-3,2-0,3-1)
Wolfsburg - Ingolstadt 6-2 (3-0,0-1,3-1)
Augsbourg - Iserlohn 4-1 (0-0,3-1,1-0)
Cologne - Nuremberg 5-2 (1-2,2-0,2-0)
Straubing - Berlin 1-4 (1-0,0-1,0-3)

16e journée (dimanche 1er novembre 2015)

Hambourg - Augsbourg 5-3 (3-2,2-0,0-1)
Berlin - Krefeld 0-4 (0-1,0-1,0-2)
Munich - Wolfsburg 4-3 t.a.b. (1-1,1-0,1-2,0-0,1-0)
Nuremberg - Straubing 3-4 (1-1,1-1,1-2)
Schwenningen - Mannheim 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Iserlohn - Düsseldorf 1-2 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,0-1)
Ingolstadt - Cologne 4-1 (1-0,0-1,3-0)

La victoire inattendue chez le leader Berlin, juste avant la trêve internationale, arrive trop tard pour sortir l'avant-dernier Krefeld de la crise, après cinq défaites consécutives. Rick Adduono, l'entraîneur de DEL en poste depuis le plus longtemps (5 ans et 11 mois), remet sa démission face aux critiques de plus en plus fortes qu'il subit dans l'environnement du club. Son remplaçant Franz Fritzmeier devient à 35 ans le plus jeune coach de DEL en activité.

17e journée (vendredi 13 novembre 2015)

Berlin - Düsseldorf 2-1 (0-0,1-1,1-0)
Mannheim - Cologne 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Ingolstadt - Iserlohn 2-5 (2-1,0-1,0-3)
Hambourg - Krefeld 4-3 t.a.b. (1-0,0-2,2-1,0-0,1-0)
Wolfsburg - Schwenningen 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Straubing - Munich 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Nuremberg - Augsbourg 2-6 (1-2,1-2,0-2)

Les débuts retardés de la recrue estivale Brian Salcido vont-ils sauver le dernier Ingolstadt ? L'entraîneur Manny Viveiros avait indiqué vouloir lui laisser le temps, mais il lui donne tout de suite un gros temps de jeu malgré son retour de blessure. Malheureusement, Salcido regarde l'égalisation adverse depuis le banc des pénalités, puis perd le palet devant sa cage sur le 2-4. Viveiros, qui avait "survécu" à la trêve, est licencié juste après...

18e journée (dimanche 15 novembre 2015)

Krefeld - Ingolstadt 3-2 a.p. (1-1,1-1,0-0,1-0)
Cologne - Hambourg 6-1 (2-0,4-0,0-1)
Munich - Mannheim 5-2 (1-2,3-0,1-0)
Düsseldorf - Straubing 4-2 (1-1,1-1,2-0)
Schwenningen - Nuremberg 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Augsbourg - Berlin 4-2 (1-0,0-2,3-0)
Iserlohn - Wolfsburg 1-0 (1-0,0-0,0-0)

19e journée (vendredi 20 novembre 2015)

Wolfsburg - Augsbourg 2-5 (1-0,0-4,1-1)
Iserlohn - Straubing 6-2 (3-1,3-0,0-1)
Munich - Cologne 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Krefeld - Düsseldorf 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Mannheim - Hambourg 3-1 (0-0,1-0,2-1)
Ingolstadt - Schwenningen 4-2 (2-0,1-2,1-0)
Berlin - Nuremberg 2-6 (1-1,1-1,0-4)

20e journée (dimanche 22 novembre 2015)

Berlin - Hambourg 2-3 t.a.b. (0-1,1-1,1-0,0-0,0-1)
Mannheim - Ingolstadt 5-2 (1-1,1-0,3-1)
Schwenningen - Iserlohn 4-3 a.p. (2-0,1-1,0-2,1-0)
Augsbourg - Munich 2-7 (0-3,1-1,1-3)
Nuremberg - Krefeld 6-3 (4-0,1-1,1-2)
Straubing - Cologne 3-4 a.p. (0-1,2-2,1-0,0-1)
Düsseldorf - Wolfsburg 0-3 (0-0,0-1,0-2)

Deuxième défense de DEL, Düsseldorf est aussi la pire attaque avec 42 buts marqués en 20 journées. Après un nouveau match sans but, les supporters se mettent à siffler. L'entraîneur Christoph Kreutzer décide se séparer son trio Strodel-Brandt-Preibisch pour que ces jeunes apportent leur énergie à des lignes différentes. Un réveil spectaculaire va soudain s'amorcer dans une attaque anémique...

21e journée (vendredi 27 novembre 2015)

Ingolstadt - Berlin 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Munich - Nuremberg 3-4 a.p. (1-2,0-0,2-1,0-1)
Schwenningen - Augsbourg 4-5 (2-0,0-4,2-1)
Mannheim - Krefeld 4-2 (0-1,1-1,3-0)
Hambourg - Iserlohn 1-2 t.a.b. (0-1,1-0,0-0,0-0,0-1)
Wolfsburg - Straubing 8-1 (4-0,2-1,2-0)
Cologne - Düsseldorf 3-6 (1-1,1-2,1-3)

22e journée (dimanche 29 novembre 2015)

Krefeld - Munich 1-2 (0-1,0-0,1-1)
Augsbourg - Cologne 4-3 (1-1,3-1,0-1)
Düsseldorf - Hambourg 7-1 (3-0,0-0,4-1)
Schwenningen - Berlin 7-8 a.p. (3-2,2-1,2-4,0-1)
Straubing - Ingolstadt 2-4 (0-1,2-2,0-1)
Nuremberg - Wolfsburg 1-3 (1-1,0-2,0-0)
Iserlohn - Mannheim 2-3 t.a.b. (0-0,1-2,1-0,0-0,0-1)

Après un départ médiocre, le champion sortant Mannheim a signé 13 victoires en 14 parties (dont certaines avancées) et a retrouvé son fauteuil confortable de leader. Son gardien Dennis Endras est élu joueur du mois de novembre.

23e journée (vendredi 4 décembre 2015)

Berlin - Mannheim 6-2 (1-1,5-1,0-0)
Ingolstadt - Munich 4-2 (2-1,1-0,1-1)
Wolfsburg - Cologne 4-0 (1-0,0-0,3-0)
Augsbourg - Düsseldorf 4-8 (2-2,0-1,2-5)
Iserlohn - Krefeld 3-0 (0-0,0-0,3-0)
Straubing - Schwenningen 2-3 (0-2,1-1,1-0)
Nuremberg - Hambourg 1-2 t.a.b. (1-1,0-0,0-0,0-0,0-1)

24e journée (dimanche 4 décembre 2015)

Mannheim - Nuremberg 1-3 (0-0,0-2,1-1)
Krefeld - Cologne 3-4 (0-1,1-1,2-2)
Berlin - Iserlohn 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Hambourg - Wolfsburg 1-2 (0-0,1-1,0-1)
Munich - Schwenningen 3-2 (0-1,2-1,1-0)
Straubing - Augsbourg 3-2 (1-0,1-2,1-0)
Ingolstadt - Düsseldorf 1-2 (1-1,0-1,0-0)

25e journée (vendredi 11 décembre 2015)

Berlin - Cologne 5-2 (2-1,2-1,1-0)
Schwenningen - Hambourg 2-3 (0-1,1-1,1-1)
Düsseldorf - Nuremberg 6-4 (2-1,3-0,1-3)
Wolfsburg - Krefeld 5-2 (0-1,3-0,2-1)
Augsbourg - Ingolstadt 2-4 (2-1,0-2,0-1)
Iserlohn - Munich 5-1 (1-0,2-0,2-1)
Straubing - Mannheim 4-2 (2-0,1-2,1-0)

La crise n'en finit plus chez la lanterne rouge Krefeld : le club informe par communioqué de presse que Daniel Pietta (le seul joueur européen doté d'un contrat de 10 ans) "ne sera pas dans l'effectif pour raisons internes ce vendredi [mais] reviendra le dimanche comme capitaine". Le lendemain, le communiqué précise cette fois que Pietta a renoncé au capitanat et que "c'est exclusivement sa décision, prise à cause des articles de presse négatifs sur lui et sur l'équipe"... Le vétéran letton Herberts Vasilejvs retrouve donc le "C" qui lui avait été enlevé à l'intersaison.

26e journée (dimanche 13 décembre 2015)

Hambourg - Straubing 6-4 (2-1,1-2,3-1)
Krefeld - Augsbourg 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Mannheim - Wolfsburg 4-5 t.a.b. (0-0,4-1,0-3,0-0,0-1)
Nuremberg - Ingolstadt 2-4 (2-1,0-2,0-1)
Munich - Berlin 2-1 (2-0,0-0,0-1)
Schwenningen - Düsseldorf 2-4 (0-0,1-2,1-2)
Cologne - Iserlohn 4-3 t.a.b. (1-2,2-0,0-1,0-0,1-0)

27e journée (vendredi 18 décembre 2015)

Schwenningen - Iserlohn 4-5 t.a.b. (2-2,1-2,1-0,0-0,0-1)
Hambourg - Wolfsburg 1-5 (0-2,1-1,0-2)
Krefeld - Düsseldorf 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Straubing - Berlin 4-7 (0-2,2-0,2-5)
Munich - Ingolstadt 3-2 a.p. (0-2,1-0,1-0,1-0)
Nuremberg - Augsbourg 6-4 (1-0,1-1,4-3)
Mannheim - Cologne 1-2 (0-1,1-0,0-1)

Un journal avait annoncé début novembre que Volkswagen - durement touché par le scandale de sa fraude aux émissions de polluants - arrêterait son sponsoring dans le hockey sur glace et dans les Grizzlys. Le club, qui ne vit que par les 5 millions d'euros versés chaque année par la firme via sa filiale Skoda. avait démenti mais attendait la nouvelle officielle pour souffler. Ce vendredi, les dirigeants de la firme automobile de Wolfsburg réaffirment leur soutien, toutefois en légère baisse, à la formation de hockey, qui est l'équipe en forme du moment et fête ça par une huitième victoire consécutive.

28e journée (dimanche 20 décembre 2015)

Hambourg - Schwenningen 3-2 (2-1,1-0,0-1) [mardi 24 novembre]
Cologne - Straubing 2-5 (1-5,1-0,0-0)
Düsseldorf - Ingolstadt 4-8 (1-5,1-1,2-2)
Wolfsburg - Nuremberg 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Augsbourg - Mannheim 5-1 (2-0,2-0,1-1)
Iserlohn - Munich 2-3 a.p. (0-0,2-1,0-1,0-1)
Krefeld - Berlin 2-3 (0-0,0-2,2-1)

Wolfsburg enchaîne un neuvième succès de suite. Felix Brückmann, devenu clairement le gardien numéro 1 de l'équipe, sera élu joueur du mois de décembre.

29e journée (mardi 22 décembre 2015)

Düsseldorf - Mannheim 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Ingolstadt - Straubing 6-2 (2-2,3-0,1-0)
Hambourg - Berlin 3-5 (1-1,1-2,1-2)
Cologne - Augsbourg 4-2 (0-0,3-2,1-0)
Schwenningen - Munich 4-2 (2-1,1-0,1-1)
Krefeld - Wolfsburg 5-2 (1-1,2-1,2-0)
Nuremberg - Iserlohn 9-3 (1-0,5-2,3-1)

Mannheim part pour la Coupe Spengler avec une série de huit défaites dans ses bagages, un record dans l'histoire des Adler. "Les matches avancés à cause de la Coupe Spengler nous ont coûté beaucoup de forces", explique le manager Teal Fowler.

30e journée (samedi 26 décembre 2015)

Mannheim - Ingolstadt 3-1 (1-0,2-0,0-1) [mardi 20 octobre]
Düsseldorf - Schwenningen 2-1 (0-0,2-1,0-0)
Iserlohn - Krefeld 6-2 (2-1,3-1,1-0)
Berlin - Wolfsburg 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Straubing - Hambourg 2-5 (2-1,0-3,0-1)
Munich - Augsbourg 6-3 (3-1,2-1,1-1)
Cologne - Nuremberg 4-3 t.a.b. (0-1,1-1,2-1,0-0,1-0)

31e journée (lundi 28 décembre 2015)

Mannheim - Schwenningen 5-3 (2-1,1-0,2-2) [mercredi 18 novembre]
Hambourg - Cologne 5-2 (3-0,1-1,1-1)
Wolfsburg - Ingolstadt 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Augsbourg - Krefeld 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Straubing - Iserlohn 5-4 t.a.b. (1-1,2-2,1-1,0-0,1-0)
Munich - Berlin 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Nuremberg - Düsseldorf 3-4 a.p. (2-0,1-0,0-3,0-1)

32e journée (mercredi 30 décembre 2015)

Berlin - Iserlohn 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Schwenningen - Cologne 4-3 t.a.b. (1-1,0-1,2-1,0-0,1-0)
Ingolstadt - Nuremberg 4-1 (1-0,3-0,0-1)
Krefeld - Hambourg 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Wolfsburg - Munich 3-2 (3-0,0-2,0-0)
Augsbourg - Düsseldorf 1-5 (0-2,1-1,0-2)
Mannheim - Straubing 4-5 (1-3,1-1,2-1) [mardi 26 janvier]

Düsseldorf, qui était douzième, a remporté 11 de ses 12 dernières rencontres et devient un surprenant leader.

33e journée (dimanche 3 janvier 2016)

Düsseldorf - Straubing 2-1 (0-0,2-0,0-1) [samedi 2 janvier]
Cologne - Wolfsburg 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Iserlohn - Hambourg 6-3 (4-0,1-2,1-1)
Berlin - Schwenningen 6-2 (2-0,2-0,2-2)
Ingolstadt - Augsbourg 1-6 (0-2,1-3,0-1)
Nuremberg - Munich 2-4 (0-2,0-1,2-1)
Krefeld - Mannheim 4-7 (1-3,2-2,1-2)

Bien remonté depuis l'arrivée de l'entraîneur Kurt Kleinendorst, Ingolstadt est revenu à un point du dixième Augsbourg et espère lui prendre la dernière place en play-offs... mais la confrontation directe tourne aux désastre (1-6). Le gardien Timo Pielmeier, privé de son premier blanchissage à la dernière minute de jeu au match précédent, a encaissé un mauvais but après 20 secondes et s'est fait sortir au bout de quarante minutes.

34e journée (mardi 5 janvier 2016)

Berlin - Cologne 3-1 (0-0,0-1,3-0)
Ingolstadt - Krefeld 4-1 (0-0,4-0,0-1)
Düsseldorf - Iserlohn 3-5 (0-2,2-0,1-3)
Augsbourg - Schwenningen 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Straubing - Wolfsburg 2-1 t.a.b. (1-1,0-0,0-0,0-0,1-0)
Munich - Hambourg 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Nuremberg - Mannheim 5-3 (1-1,2-1,2-1)

35e journée (vendredi 8 janvier 2016)

Schwenningen - Straubing 1-3 (0-1,0-2,1-0)
Mannheim - Iserlohn 2-1 a.p. (0-0,0-1,1-0,1-0)
Hambourg - Düsseldorf 4-3 (1-0,2-1,1-2)
Augsbourg - Wolfsburg 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Cologne - Ingolstadt 3-4 (1-1,1-2,1-1)
Munich - Krefeld 6-2 (2-1,4-1,0-0)
Nuremberg - Berlin 3-2 t.a.b. (0-0,2-1,0-1,0-0,1-0)

36e journée (dimanche 10 janvier 2016)

Berlin - Augsbourg 4-2 (3-0,0-1,1-1)
Ingolstadt - Hambourg 5-4 (2-1,2-1,1-2)
Düsseldorf - Munich 4-1 (2-0,1-1,1-0)
Straubing - Nuremberg 1-2 a.p. (1-0,0-1,0-0,0-1)
Wolfsburg - Mannheim 1-2 a.p. (0-1,0-0,1-0,0-1)
Iserlohn - Cologne 6-1 (3-0,3-1,0-0)
Krefeld - Schwenningen 5-2 (1-1,2-0,2-1)

Les supporters d'Iserlohn sont sans pitié avec l'entraîneur adverse dans leurs chants : "Sundblad, c'était ton dernier match !" Il faut dire que Cologne, en perdant, s'est fait dépasser par Ingolstadt et n'est virtuellement plus qualifié en play-offs. La prédiction moqueuse s'avère prématurée : Sundblad reçoit un ultimatum de ses dirigeants ("Il faut redresser la courbe") avant les deux derbys du week-end prochain.

37e journée (vendredi 15 janvier 2016)

Mannheim - Munich 0-1 (0-1,0-0,0-0) [mardi 15 décembre 2015]
Ingolstadt - Berlin 1-4 (1-0,0-1,0-3)
Düsseldorf - Cologne 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Wolfsburg - Schwenningen 5-2 (3-1,0-0,2-1)
Augsbourg - Iserlohn 4-3 (1-1,0-1,3-1)
Straubing - Krefeld 4-2 (1-0,1-1,2-1)
Nuremberg - Hambourg 5-3 (2-1,2-1,1-1)

38e journée (dimanche 17 janvier 2016)

Hambourg - Augsbourg 5-6 t.a.b. (1-2,2-2,2-1,0-0,0-1)
Wolfsburg - Düsseldorf 0-2 (0-0,0-2,0-0)
Cologne - Krefeld 3-4 (1-1,1-1,1-2)
Iserlohn - Ingolstadt 2-1 t.a.b. (1-0,0-1,0-0,0-0,1-0)
Munich - Straubing 2-3 (0-1,2-2,0-0)
Schwenningen - Nuremberg 6-3 (2-0,1-0,3-3)
Mannheim - Berlin 3-2 (1-0,2-2,0-0)

Cologne retombe dans ses travers face à la lanterne rouge Krefeld (entraîné par Franz Fritzmeier qui était l'adjoint de Sundblad en début de saison...). L'actionnaire majoritaire Peter Schönberger explique n'avoir jamais donné d'ultimatum, reporte plutôt la faute sur les joueurs et ajoute : "nous ne mènerons aucune discussion au sujet de l'entraîneur cette semaine, mais nous nous préparerons au contraire avec Niklas Sundblad au prochain match à Munich". Deux jours plus tard, et en toute cohérence, Sundblad est viré... Il sera remplacé par Cory Clouston, ex-entraîneur des Ottawa Senators (NHL) entre 2009 et 2011.

39e journée (vendredi 22 janvier 2016)

Berlin - Düsseldorf 2-7 (0-1,2-2,0-4)
Ingolstadt - Schwenningen 6-1 (1-1,2-0,3-0)
Krefeld - Nuremberg 6-7 (2-4,1-2,3-1)
Hambourg - Mannheim 2-3 (1-0,0-2,1-1)
Iserlohn - Wolfsburg 3-2 (2-0,1-1,0-1)
Straubing - Augsbourg 7-2 (1-0,6-0,0-2)
Munich - Cologne 3-0 (0-0,3-0,0-0)

40e journée (dimanche 24 janvier 2016)

Hambourg - Nuremberg 5-4 t.a.b. (2-1,2-2,0-1,0-0,1-0)
Düsseldorf - Berlin 3-4 a.p. (0-1,2-0,1-2,0-1)
Wolfsburg - Iserlohn 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Schwenningen - Ingolstadt 4-3 (0-1,1-0,3-2)
Cologne - Mannheim 2-3 (1-1,1-1,0-1)
Augsbourg - Munich 4-6 (1-0,0-2,3-4)
Krefeld - Straubing 1-2 (1-2,0-0,0-0)

Alors que le gardien Matt Climie était décrit comme le principal point faible de Straubing, il est comme transformé depuis un entretien-vérité à Noël : il tourne à 95% d'arrêts depuis un mois et les Tigers passent au-dessus de la barre des play-offs en dépassant une équipe de Hambourg en crise.

41e journée (vendredi 29 janvier 2016)

Berlin - Ingolstadt 2-5 (1-1,1-1,0-3)
Schwenningen - Augsbourg 6-1 (2-1,4-0,0-0)
Mannheim - Munich 1-2 (1-1,0-0,0-1)
Düsseldorf - Nuremberg 1-2 (1-0,0-2,0-0)
Krefeld - Iserlohn 2-1 a.p. (0-0,0-0,1-1,1-0)
Wolfsburg - Hambourg 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Straubing - Cologne 1-2 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,0-1)

42e journée (dimanche 31 janvier 2016)

Berlin - Straubing 2-1 (1-0,1-0,0-1)
Augsbourg - Cologne 4-5 t.a.b. (0-0,3-1,1-3,0-0,0-1)
Iserlohn - Schwenningen 1-4 (0-0,1-0,0-4)
Munich - Krefeld 6-1 (1-0,4-0,1-1)
Nuremberg - Mannheim 6-3 (1-1,2-1,3-1)
Ingolstadt - Wolfsburg 2-3 a.p. (0-0,1-1,1-1,0-1)
Hambourg - Düsseldorf 4-2 (1-0,1-1,2-1)

Patrick Reimer (Nuremberg) est élu joueur du mois de janvier : il s'est échappé au classement des marqueurs et est devenu le meilleur buteur de l'histoire de DEL, dépassant Michael Wolf (Munich) qui n'aura détenu le record que pendant un mois.

43e journée (vendredi 5 février 2016)

Krefeld - Cologne 3-2 (1-1,1-0,1-1)
Berlin - Munich 2-5 (0-3,2-2,0-0)
Ingolstadt - Hambourg 3-4 (3-1,0-3,0-0)
Düsseldorf - Iserlohn 7-4 (1-0,1-3,5-1)
Wolfsburg - Mannheim 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Augsbourg - Nuremberg 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Straubing - Schwenningen 5-2 (3-0,2-1,0-1)

44e journée (dimanche 7 février 2016)

Mannheim - Augsbourg 1-2 t.a.b. (0-1,1-0,0-0,0-0,0-1)
Iserlohn - Straubing 3-2 (1-1,2-0,0-1)
Munich - Düsseldorf 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Nuremberg - Krefeld 1-3 (0-1,0-0,1-2)
Ingolstadt - Cologne 3-4 a.p. (2-0,0-1,1-2,0-1)
Berlin - Hambourg 5-2 (3-2,1-0,1-0)
Schwenningen - Wolfsburg 1-3 (0-0,0-1,1-2)

Mannheim n'a encore pris qu'un point durant le week-end et est désormais plus près de la onzième place éliminatoire (5 points) que du top-6 (7 points). L'entraîneur Greg Ireland, qui n'a plus de prise sur l'équipe, est donc viré et remplacé par son adjoint Craig Woodcroft.

45e journée (vendredi 19 février 2016)

Schwenningen - Mannheim 4-2 (1-0,2-2,1-0)
Krefeld - Ingolstadt 2-1 (1-0,1-0,0-1)
Wolfsburg - Berlin 3-2 (1-0,2-0,0-2)
Cologne - Hambourg 3-1 (1-1,2-0,0-0)
Iserlohn - Augsbourg 6-0 (1-0,3-0,2-0)
Straubing - Düsseldorf 2-1 (0-0,1-1,1-0)
Munich - Nuremberg 4-0 (1-0,2-0,1-0)

Match capital entre Cologne et Hambourg, à égalité de points juste au-dessus de la barre de qualification. À la deuxième minute, sur une p&eacutenalité différé, une passe en retrait de Jerome Flaake ricoche contre la bande et termine sa course dans les filets déserts ! Le but est attribué au gardien Gustaf Wesslau, dernier joueur adverse à avoir touché le palet : c'est le deuxième "but de gardien" en DEL, dans les mêmes circonstances. Hambourg égalise quand même pendant la supériorité numérique qui suit, mais Philip Gogulla donne la victoire finale à Cologne par un but en infériorité.

46e journée (dimanche 21 février 2016)

Mannheim - Krefeld 3-4 t.a.b. (0-0,2-1,1-2,0-0,0-1)
Cologne - Wolfsburg 4-2 (1-1,0-0,3-1)
Hambourg - Schwenningen 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Augsbourg - Berlin 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Munich - Iserlohn 2-1 t.a.b. (1-0,0-1,0-0,0-0,1-0)
Nuremberg - Straubing 4-1 (0-1,1-0,3-0)
Düsseldorf - Ingolstadt 4-5 (1-1,2-1,1-3)

Les deux premièes rencontres de Woodcroft mais aussi de l'ex-gardien de NHL Ray Emery (joker qui remplace Dennis Endras blessé) se sont soldées par des défaites face aux deux derniers du classement. En plus, Marcel Goc, de retour après cinq mois d'absence, s'est de nouveau blessé. Les Adler de Mannheim n'ont plus que trois points d'avance sur le onzième Ingolstadt qui doit les recevoir...

47e journée (mardi 23 février 2016)

Berlin - Krefeld 2-1 a.p. (0-1,0-0,1-0,1-0)
Düsseldorf - Augsbourg 4-5 t.a.b. (1-1,0-2,3-1,0-0,0-1)
Hambourg - Munich 2-1 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,1-0)
Wolfsburg - Straubing 5-3 (2-0,1-3,2-0)
Cologne - Schwenningen 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Iserlohn - Nuremberg 4-2 (2-1,2-0,0-1)
Ingolstadt - Mannheim 3-1 (1-0,1-0,1-1) [mercredi 24 février]

Dépossédé par Wolf puis Reimer de son record de buts, Daniel Kreutzer se console en devenant le meilleur marqueur de l'histoire de la DEL : il porte son total à 786 points, devançant Robert Hock (785). Et ce record-ci n'est pas près d'être battu car Kreutzer compte plus de 200 points d'avance sur les autres joueurs encore en activité.

48e journée (vendredi 26 février 2016)

Schwenningen - Munich 0-5 (0-1,0-1,0-3)
Mannheim - Düsseldorf 3-2 (0-0,1-1,2-1)
Krefeld - Wolfsburg 4-1 (1-0,3-1,0-0)
Augsbourg - Hambourg 6-2 (1-0,0-2,5-0)
Iserlohn - Berlin 4-3 t.a.b. (0-1,2-2,1-0,0-0,1-0)
Straubing - Ingolstadt 3-4 (1-1,0-3,2-0)
Nuremberg - Cologne 3-1 (0-0,1-1,2-0)

Augsbourg revient dans la course : six équipes (Mannheim, Ingolstadt, Cologne, Hambourg, Straubing et Augsbourg) se tiennent maintenant en 4 points, pour seulement quatre places au premier tour des play-offs.

49e journée (dimanche 28 février 2016)

Hambourg - Mannheim 2-4 (1-1,0-2,1-1)
Cologne - Berlin 4-3 (3-2,1-0,0-1)
Wolfsburg - Augsbourg 8-1 (2-0,2-1,4-0)
Nuremberg - Schwenningen 4-2 (2-0,1-1,1-1)
Ingolstadt - Iserlohn 5-2 (2-0,2-1,1-1)
Düsseldorf - Krefeld 0-1 t.a.b. (0-0,0-0,0-0,0-0,0-1)
Munich - Straubing 0-1 (0-1,0-0,0-0)

50e journée (mercredi 2 mars 2016)

Berlin - Schwenningen 2-4 (2-0,0-1,0-3)
Mannheim - Iserlohn 3-4 (1-2,2-0,0-2)
Ingolstadt - Nuremberg 5-3 (2-0,1-2,2-1)
Düsseldorf - Wolfsburg 5-3 (3-1,1-1,1-1)
Hambourg - Krefeld 3-2 t.a.b. (0-0,0-1,2-1,0-0,1-0)
Augsbourg - Straubing 1-2 (0-0,1-1,0-1)
Cologne - Munich 3-4 (2-0,0-3,1-1)

Thomas Holzmann, l'attaquant d'Augsbourg, a dû être opéré en urgence d'une fracture du crâne après avoir atteint à la tête par le patin d'un coéquipier au dernier match à Wolfsburg. Son maillot est exposé sur le banc des joueurs en marque de soutien face à Straubing, mais quelques heures plus tôt, on a appris une nouvelle encore plus grave : l'ancien médecin du club, le Dr Stefan Kolbinger, est mort d'un infarctus dans son cabinet au cours de l'après-midi. Durant cette soirée éprouvante, les play-offs s'éloignent inexorablement. Ingolstadt se qualifie en revanche grâce à une cinquième victoire consécutive.

51e journée (vendredi 4 mars 2016)

Schwenningen - Krefeld 2-4 (1-1,1-1,0-2)
Mannheim - Straubing 1-4 (0-1,1-1,0-2)
Hambourg - Iserlohn 2-5 (0-0,1-1,1-4)
Augsbourg - Ingolstadt 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Cologne - Düsseldorf 3-1 (0-0,1-0,2-1)
Munich - Wolfsburg 3-4 t.a.b. (1-1,2-0,0-2,0-0,0-1)
Nuremberg - Berlin 1-2 (0-1,0-1,1-0)

Hambourg mène 2-1 mais craque dans les cinq dernières minutes. Les trois dernières places en play-offs sont ainsi prises par Cologne, vainqueur du derby devant 18500 spectateurs aux anges avec dans les cages le second gardien Daniar Dschunnusow qui n'avait plus joué depuis deux mois (le titulaire Wesslau est blessé), Mannheim (qualifié sous les sifflets un soir de défaite) et Straubing.

52e journée (dimanche 6 mars 2016)

Berlin - Mannheim 4-0 (0-0,2-0,2-0)
Ingolstadt - Munich 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Düsseldorf - Schwenningen 4-3 (1-0,1-3,2-0)
Krefeld - Augsbourg 3-2 (1-0,2-1,0-1)
Wolfsburg - Nuremberg 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Iserlohn - Cologne 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Straubing - Hambourg 3-4 (0-1,1-0,2-3)

Classement (52 matches)

                       Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 Munich               94   25  3  3  6  1  14   160-124  +36
 2 Eisbären Berlin      92   27  4  0  3  0  18   152-136  +16
 3 Iserlohn             91   23  0  5  6  6  12   162-143  +19
 4 Wolfsburg            87   25  1  3  3  1  19   151-118  +33
 5 Düsseldorf           87   26  1  2  2  1  20   152-132  +20
 6 Nuremberg            83   23  3  2  3  1  20   161-152  +9
 7 Cologne              77   20  3  5  1  0  23   146-138  +8
 8 Ingolstadt           76   23  0  0  3  4  22   155-161  -6
 9 Straubing            75   22  1  2  1  2  24   147-159  -12
10 Mannheim             73   20  3  2  3  0  24   138-146  -8
11 Hambourg             72   18  0  6  3  3  22   142-166  -24
12 Augsbourg            69   20  0  4  1  0  27   158-185  -27
13 Krefeld              61   15  3  2  2  4  26   136-164  -28
14 Schwenningen         55   15  2  2  1  1  31   143-179  -36

V : Victoires (3 points), VP/VT : Victoires en prolongation ou aux tirs au but (2 points), DP/DT : Défaites en prolongation ou aux tirs au but (1 point), D : Défaites (0 point).

Munich remporte une saison régulière plus serrée que jamais avec le plus petit total de points atteint dans un championnat à 14 clubs (92), et se qualifie ainsi pour la Ligue des Champions

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                          MJ    B   A  Pts   +/-   Pén
 1 Patrick Reimer           Nuremberg     52   26  38   64   +16   53'
 2 Steven Reinprecht (CAN)  Nuremberg     46   19  36   55   +11    6'
 3 Will Acton (CAN)         Schwenningen  46   16  39   55   -3    67'
 4 Daniel Pietta            Krefeld       47   15  37   52   +2    22'
 5 Jon Matsumoto (CAN)      Augsbourg     52   20  29   49   -3    54'
 6 Luigi Caporusso (CAN)    Iserlohn      49   18  30   48   +10   32'
 7 Brandon Buck (CAN)       Ingolstadt    41   20  28   48   +2    26'
 8 Philip Gogulla           Cologne       52   20  26   46   +7    10'
 9 Andrew LeBlanc (USA)     Augsbourg     45   15  31   46   +2    18'
10 Norm Milley (NOR)        Düsseldorf    51   10  35   45   -1    41'
11 Sebastian Furchner       Wolfsburg     50   22  22   44   +9    16'
12 Patrick Hager            Cologne       50   14  30   44   +4    69'
13 Mike York (USA)          Iserlohn      52   14  29   43   +2    32'
14 Tyler Haskins (USA)      Wolfsburg     49   12  31   43   +2    52'
15 Nicholas Petersen (CAN)  Iserlohn      48   21  21   42   +5    16'

Meilleurs gardiens

                                         MJ   Min   Moy.    %
1 Chet Pickard (ALL/CAN)    Iserlohn     26  1504   2,39  93,2%
2 Mathias Niederberger      Düsseldorf   42  2456   2,27  93,0%
3 Dennis Endras             Mannheim     36  2050   2,20  92,8%
4 Gustaf Wesslau (SUE)      Cologne      45  2665   2,59  92,8%
5 David Leggio (USA)        Munich       23  1369   2,02  92,7%
6 Mathias Lange (ALL/AUT)   Iserlohn     30  1682   2,53  92,3%
7 Danny aus den Birken      Munich       29  1694   2,27  92,1%
8 Felix Brückmann           Wolfsburg    34  2022   2,05  92,1%
9 Andreas Jenike            Nuremberg    25  1417   2,67  92,1%

Trophée Robert Müller du fair-play : Eisbären Berlin.

Spectateurs

Berlin      13022 (+3)
Cologne     12037 (+876)
Mannheim    11657 (+336)
Hambourg     9023 (+116)
Düsseldorf   8012 (+165)
Nuremberg    5316 (+410)
Augsbourg    4973 (+195)
Iserlohn     4647 (+357)
Munich       4604 (+328)
Straubing    4598 (+368)
Krefeld      4520 (-500)
Ingolstadt   4041 (+186)
Schwenningen 3995 (+153)
Wolfsburg    2617 (+196)

Trophées de la saison régulière

Joueur de l'année : Patrick Reimer (Nuremberg).

Meilleurs gardiens : 1 Mathias Niederberger (Düsseldorf), 2 Felix Brückmann (Wolfsburg), 3 Petri Vehanen (Berlin).

Meilleurs défenseurs : 1 Sinan Akdag (Mannheim), 2 Patrick McNeill (Ingolstadt), 3 Micki DuPont (Berlin).

Meilleurs attaquants : 1 Patrick Reimer (Nuremberg), 2 Will Acton (Schwenningen), 3 Steven Reinprecht (Nuremberg).

Meilleur rookie : Fabio Pfohl (Wolfsburg).

Meilleur entraîneur : Christof Kreutzer (Düsseldorf).

 

 

Pré-play-offs (9, 11 et 13 mars 2016)

Cologne - Mannheim 6-3 (2-0,2-3,2-0)
Mannheim - Cologne 5-2 (0-0,4-1,1-1)
Cologne - Mannheim 4-2 (1-0,2-1,1-1)

Ingolstadt - Straubing 3-4 (0-2,1-2,2-0)
Straubing - Ingolstadt 2-1 a.p. (0-1,0-0,1-0,1-0)

Ingolstadt restait sur 12 victoires consécutives contre Straubing... ce qui prouve que les play-offs sont un monde à part ! Dans le "choc des géants" face à Cologne, le champion en titre et plus gros budget Mannheim est éliminée après une saison totalement ratée.

 

Quarts de finale (16, 18, 20, 22, 23, 25 et 27 mars 2016)

Munich - Straubing 5-0 (2-0,1-0,2-0)
Straubing - Munich 1-2 a.p. (1-0,0-0,0-1,0-1)
Munich - Straubing 4-0 (2-0,2-0,0-0)
Straubing - Munich 2-1 (0-0,1-0,1-1)
Munich - Straubing 2-1 (0-0,0-1,2-0)

Eisbären Berlin - Cologne 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Cologne - Eisbären Berlin 0-1 a.p. (0-0,0-0,0-0,0-1)
Eisbären Berlin - Cologne 5-1 (2-0,2-0,0-1)
Cologne - Eisbären Berlin 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Eisbären Berlin - Cologne 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Cologne - Eisbären Berlin 5-1 (1-0,1-1,3-1)
Eisbären Berlin - Cologne 2-3 (0-1,2-2,0-0)

Iserlohn - Nuremberg 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Nuremberg - Iserlohn 4-2 (1-1,1-0,2-1)
Iserlohn - Nuremberg 1-4 (0-1,1-1,0-2)
Nuremberg - Iserlohn 7-1 (2-0,2-0,3-1)
Iserlohn - Nuremberg 4-2 (2-1,0-0,2-1)
Nuremberg - Iserlohn 3-2 (1-0,2-0,0-2)

Wolfsburg - Düsseldorf 1-4 (0-0,0-2,1-2)
Düsseldorf - Wolfsburg 2-3 (1-1,1-2,0-0)
Wolfsburg - Düsseldorf 5-1 (0-1,2-0,3-0)
Düsseldorf - Wolfsburg 0-1 a.p. (0-0,0-0,0-0,0-1)
Wolfsburg - Düsseldorf 4-1 (0-1,3-0,1-0)

Tous les quarts de finale tournent en faveur des équipes qui ont les gabarits les plus grands et les plus lourds. La saison encore tourmentée de Cologne est sauvée par l'efficacité offensive du duo Gogulla-Hager, et Philip Gogulla est élu joueur du mois de mars.

 

Demi-finales (30 mars, 1er, 3, 5, 8 et 10 avril 2016)

Munich - Cologne 5-1 (0-1,3-0,2-0)
Cologne - Munich 5-1 (3-0,1-1,1-0)
Munich - Cologne 3-1 (1-0,2-0,0-1)
Cologne - Munich 1-5 (0-1,0-2,1-2) [mercredi 6 avril]
Munich - Cologne 5-4 (3-1,0-1,2-2)

Wolfsburg - Nuremberg 6-2 (1-1,4-1,1-0)
Nuremberg - Wolfsburg 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Wolfsburg - Nuremberg 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Nuremberg - Wolfsburg 5-4 (0-1,2-3,3-0)
Wolfsburg - Nuremberg 2-3 a.p. (0-0,2-0,0-2,0-1)
Nuremberg - Wolfsburg 1-2 (0-0,0-2,1-0)

Dénouement incroyable à Munich : Dragan Umicevic égalise pour Cologne à 34 secondes de la fin en jouant à six contre quatre... mais Frank Mauer, déjà champion l'an passé avec Mannheim, réplique 11 secondes plus tard et qualifie le Red Bull.

Le jeu en infériorité numérique de Wolfsburg annihile le jeu de puissance de Nuremberg, qui semblait pourtant redoutable. L'exemple le plus frappant survient au match 6. Le défenseur Jimmy Sharrow, sur qui tout le monde avait tiré une croix après une saison régulière médiocre, bloque deux tirs de suite puis s'échappe à 3 contre 5 (!) pour marquer le 2-0 finalement décisif.

 

Finale (15, 17, 19 et 22 avril 2016)

Munich - Wolfsburg 2-1 a.p. (1-0,0-0,0-1,1-0)
Wolfsburg - Munich 4-5 (2-1,0-2,2-2)
Munich - Wolfsburg 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Wolfsburg - Munich 3-5 (2-2,1-1,0-2)

À 35 ans, l'ancien capitaine de l'équipe nationale (qui s'en est retiré depuis un ans) Michael Wolf est le meilleur joueur de la finale et remporte enfin le titre de champion d'Allemagne. Face à l'effectif large et au complet du plus gros budget du championnat, Wolfsburg, qui n'a plus que quatre défenseurs valides sur huit, n'a rien pu faire.

 

 

Bilan de la saison

Meilleur joueur des play-offs : Michael Wolf.

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                         B   A  Pts
1 Patrick Hager              Cologne     7  11   18
2 Mark Voakes (CAN)          Wolfsburg   8  10   18
3 Philip Gogulla             Cologne     9   8   17
4 Steve Pinizzotto (ALL/CAN) Munich      4  12   16
5 Keith Aucoin (USA)         Munich      2  12   14
6 Tyler Haskins (USA)        Wolfsburg   1  12   13
7 Dominik Kahun              Munich      3   9   12
8 Gerrit Fauser              Wolfsburg   5   6   11
9 Dragan Umicevic (SUE)      Cologne     2   9   11

 

 

 

2. Bundesliga

1re journée (vendredi 11 septembre 2015)

Bietigheim - Bremerhaven 2-3 (0-2,0-0,2-1)
Rosenheim - Ravensburg 4-1 (2-0,1-1,1-0)
Freiburg - Heilbronn 3-2 (0-1,1-0,1-1)
Kassel - Francfort 1-3 (0-0,1-0,0-3)
Kaufbeuren - Dresde 5-1 (0-1,3-0,2-0)
Riessersee - Weißwasser 1-2 (0-0,0-1,1-1)
Crimmitschau - Bad Nauheim 4-2 (1-0,1-0,2-2)

2e journée (dimanche 13 septembre 2015)

Weißwasser - Bietigheim 2-3 (0-0,0-1,2-2)
Bremerhaven - Crimmitschau 4-1 (1-0,2-1,1-0)
Dresde - Rosenheim 5-2 (0-0,1-0,4-2)
Ravensburg - Kassel 6-4 (2-0,1-2,2-3)
Heilbronn - Kaufbeuren 5-4 a.p. (2-2,1-1,1-1,1-0)
Francfort - Riessersee 2-4 (1-2,1-1,0-1)
Bad Nauheim - Freiburg 3-5 (0-1,2-2,1-2)

Le promu Fribourg-en-Brisgau réussit un début inespéré avec deux victoires.

3e journée (vendredi 18 septembre 2015)

Dresde - Bad Nauheim 2-1 t.a.b. (0-0,0-0,1-1,0-0,1-0)
Francfort - Freiburg 5-2 (2-1,1-0,2-1)
Kassel - Bremerhaven 6-5 t.a.b. (2-2,1-2,2-1,0-0,1-0)
Weißwasser - Kaufbeuren 2-1 (0-0,1-0,1-1)
Rosenheim - Crimmitschau 6-2 (1-0,0-1,5-1)
Riessersee - Heilbronn 5-4 (1-1,3-2,1-1)
Ravensburg - Bietigheim 1-7 (1-0,0-4,0-3)

4e journée (dimanche 20 septembre 2015)

Freiburg - Riessersee 2-3 (0-2,2-0,0-1)
Crimmitschau - Francfort 3-4 (0-1,1-2,2-1)
Bremerhaven - Dresde 4-2 (1-1,3-1,0-0)
Bietigheim - Rosenheim 5-1 (2-0,2-1,1-0)
Bad Nauheim - Weißwasser 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Kaufbeuren - Kassel 2-3 a.p. (0-0,2-1,0-1,0-1)
Heilbronn - Ravensburg 2-7 (2-2,0-2,0-3)

5e journée (vendredi 25 septembre 2015)

Rosenheim - Freiburg 4-0 (0-0,2-0,2-0)
Francfort - Weißwasser 5-1 (2-0,1-1,2-0)
Dresde - Kassel 4-3 t.a.b. (0-0,1-2,2-1,0-0,1-0)
Kaufbeuren - Bietigheim 2-3 a.p. (1-2,1-0,0-0,0-1)
Bad Nauheim - Heilbronn 3-1 (1-1,2-0,0-0)
Bremerhaven - Ravensburg 2-5 (0-0,1-3,1-2)
Riessersee - Crimmitschau 4-2 (2-1,1-1,1-0)

6e journée (dimanche 27 septembre 2015)

Crimmitschau - Bietigheim 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Kassel - Bad Nauheim 3-2 (2-1,1-0,0-1)
Weißwasser - Rosenheim 3-4 a.p. (0-3,1-0,2-0,0-1)
Heilbronn - Francfort 0-4 (0-0,0-3,0-1)
Freiburg - Bremerhaven 1-7 (0-3,0-3,1-1)
Ravensburg - Dresde 2-3 (2-1,0-1,0-1)
Kaufbeuren - Riessersee 4-7 (0-4,3-3,1-0)

David Stieler est élu joueur du mois de septembre par Eishockey News parce qu'il a déjà inscrit 8 buts. Il est le finisseur de la "ligne technique" de Bremerhaven qui comprend aussi le combatif David Zucker, comme lui un Tchèque naturalisé allemand, et le passeur Björn Bombis.

7e journée (vendredi 2 octobre 2015)

Weißwasser - Bremerhaven 1-4 (0-4,0-0,1-0)
Kaufbeuren - Crimmitschau 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Kassel - Heilbronn 6-4 (2-3,0-0,4-1)
Francfort - Rosenheim 5-2 (1-0,3-0,1-2)
Dresde - Freiburg 5-2 (1-0,1-0,3-2)
Bietigheim - Riessersee 5-6 (2-1,1-4,2-1)
Bad Nauheim - Ravensburg 4-5 t.a.b. (2-0,1-1,1-3,0-0,0-1)

8e journée (dimanche 4 octobre 2015)

Crimmitschau - Dresde 2-5 (0-2,1-1,1-2)
Bremerhaven - Kaufbeuren 6-3 (4-2,1-1,1-0)
Rosenheim - Bad Nauheim 4-5 t.a.b. (2-1,1-2,1-1,0-0,0-1)
Heilbronn - Weißwasser 1-3 (1-2,0-1,0-0)
Ravensburg - Francfort 1-3 (1-1,0-0,0-2)
Riessersee - Kassel 2-5 (1-2,1-2,0-1)
Freiburg - Bietigheim 7-3 (3-1,2-1,2-1)

Rentré dans le rang par une série de cinq défaites après son entrée en matière parfaite, Fribourg-en-Brisgau finit par faire jouer Vladimir Kames qui attend toujours vainement son passeport allemand. Le Tchèque est aligné comme étranger à la place du Finlandais Ilvo Hokkanen, dont le compteur est bloqué à zéro but. Les Wölfe écrasent 7-3 le champion Bietigheim - en souffrance défensive - et abordent avec une grande confiance le déplacement chez le concurrent direct Kaufbeuren, à égalité de points à la neuvième place...

9e journée (vendredi 9 octobre 2015)

Kassel - Bietigheim 2-6 (0-2,2-2,0-2)
Dresde - Rosenheim 8-2 (2-1,5-0,1-1)
Weißwasser - Heilbronn 5-4 a.p. (1-3,2-0,1-1,1-0)
Bad Nauheim - Riessersee 5-4 (1-2,2-2,2-0)
Kaufbeuren - Freiburg 10-5 (5-1,3-1,2-3)
Ravensburg - Crimmitschau 5-4 a.p. (2-1,0-2,2-1,1-0)
Bremerhaven - Francfort 1-0 t.a.b. (0-0,0-0,0-0,0-0,1-0)

10e journée (dimanche 11 octobre 2015)

Rosenheim - Kaufbeuren 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Crimmitschau - Kassel 4-5 t.a.b. (1-3,1-0,2-1,0-0,0-1)
Bietigheim - Bad Nauheim 4-3 a.p. (2-1,0-0,1-2,1-0)
Francfort - Dresde 2-4 (1-0,0-2,1-2)
Freiburg - Weißwasser 3-4 (2-2,0-2,1-0)
Heilbronn - Bremerhaven 2-7 (0-3,2-2,0-2)
Riessersee - Ravensburg 4-5 a.p. (1-2,1-2,2-0,0-1)

Weißwasser a recruté un joker de prestige avec Darren Haydar, ex-star d'AHL passée par Munich et Villach. Il inscrit 2 buts et 2 assists à son premier week-end et permet à son nouveau club de se donner de l'air au classement (9e). Paradoxalement, les Lausitzer Füchse ont fait une cure d'économies à l'intersaison et annoncent au même moment qu'ils se sépareront en fin de saison du directeur sportif de toujours Ralf Hantschke et "essaieront de faire sans".

11e journée (vendredi 16 octobre 2015)

Kaufbeuren - Bad Nauheim 3-2 a.p. (0-0,2-2,0-0,1-0)
Kassel - Rosenheim 7-5 (4-0,2-3,1-2)
Francfort - Bietigheim 2-4 (1-0,1-1,0-3)
Crimmitschau - Weißwasser 8-5 (1-1,4-2,3-2)
Heilbronn - Dresde 1-7 (0-1,0-3,1-3)
Ravensburg - Freiburg 6-3 (3-1,2-2,1-0)
Riessersee - Bremerhaven 1-5 (0-2,0-1,1-2)

12e journée (dimanche 18 octobre 2015)

Weißwasser - Kassel 1-4 (0-1,0-2,1-1)
Bietigheim - Heilbronn 3-1 (2-1,0-0,1-0)
Rosenheim - Bremerhaven 4-2 (1-0,2-2,1-0)
Kaufbeuren - Ravensburg 8-2 (2-0,2-2,4-0)
Freiburg - Crimmitschau 0-3 (0-0,0-0,0-3)
Dresde - Riessersee 3-7 (1-1,2-2,0-4)
Bad Nauheim - Francfort 1-0 (1-0,0-0,0-0)

13e journée (vendredi 23 octobre 2015)

Weißwasser - Ravensburg 1-9 (0-3,1-2,0-4)
Rosenheim - Riessersee 4-2 (1-0,1-0,2-2)
Kassel - Freiburg 5-1 (0-1,2-0,3-0)
Francfort - Kaufbeuren 10-3 (2-1,2-0,6-2)
Bietigheim - Dresde 6-5 (2-2,2-3,2-0)
Heilbronn - Crimmitschau 2-4 (0-2,1-2,1-0)
Bremerhaven - Bad Nauheim 5-1 (3-1,0-0,2-0)

14e journée (dimanche 25 octobre 2015)

Riessersee - Kassel 2-6 (1-2,0-2,1-2)
Bietigheim - Kaufbeuren 6-3 (1-1,1-2,4-0)
Dresde - Francfort 3-4 a.p. (2-1,1-1,0-1,0-1)
Crimmitschau - Rosenheim 2-1 (0-1,0-0,2-0)
Freiburg - Heilbronn 2-3 (1-0,1-2,0-1)
Ravensburg - Bremerhaven 6-1 (3-1,3-0,0-0)
Bad Nauheim - Weißwasser 5-2 (1-1,3-1,1-0)

Heilbronn met fin à une série de 33 défaites de suite à l'extérieur. Alors que les Falken sont menés 2-0, le gardien critiqué Peter Holmgren se casse un patin, et son remplaçant Dominic Bartels, entré en jeu sur cet accident matériel, n'encaisse plus le moindre but. Le duo offensif Brad Schell - Adam Brace renverse le match.

15e journée (vendredi 30 octobre 2015)

Freiburg - Kaufbeuren 3-4 (0-0,1-3,2-1) [jeudi 29 octobre]
Weißwasser - Francfort 1-2 (0-1,0-0,1-1)
Dresde - Kassel 5-2 (2-1,2-0,1-1)
Riessersee - Bad Nauheim 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Ravensburg - Rosenheim 5-1 (2-0,0-0,3-1)
Crimmitschau - Bietigheim 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Bremerhaven - Heilbronn 6-4 (3-2,0-0,3-2)

Alors que Fribourg-en-Brisgau a déjà perdu le contact avec le peloton, le promu est en état de choc : l'indispensable Niko Linsenmaier, jeune joueur formé au club et meilleur buteur de l'équipe, a été agressé lors de la fête de la ville et souffre d'une fracture de la base crânienne. Nul ne sait quand il pourra être rétabli.

16e journée (dimanche 1er novembre 2015)

Rosenheim - Weißwasser 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Bietigheim - Freiburg 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Kassel - Bremerhaven 2-5 (1-0,0-2,1-3)
Kaufbeuren - Crimmitschau 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Heilbronn - Riessersee 1-4 (0-2,0-1,1-1)
Francfort - Ravensburg 4-3 (2-0,0-2,2-1)
Bad Nauheim - Dresde 2-3 (1-1,0-1,1-1)

Pendant qu'Antti Ore, le gardien de Francfort, est élu joueur du mois, la ligue ouvre une enquête sur le match-scandale entre Kassel et le leader Bremerhaven : 254 minutes de pénalité ont été distribuées, et comme il faut y rajouter une panne partielle de l'éclairage, la dernière minute de jeu effectif dure... une demi-heure !

17e journée (vendredi 13 novembre 2015)

Weißwasser - Kaufbeuren 2-3 (0-1,0-0,2-2)
Dresde - Bietigheim 2-6 (0-1,1-3,1-2)
Kassel - Francfort 4-3 t.a.b. (0-2,1-1,2-0,0-0,1-0)
Bremerhaven - Rosenheim 3-2 (1-0,0-2,2-0)
Riessersee - Freiburg 4-3 a.p. (0-1,1-1,2-1,1-0)
Heilbronn - Ravensburg 1-5 (1-0,0-4,0-1)
Crimmitschau - Bad Nauheim 4-5 (1-4,2-0,1-1)

18e journée (dimanche 15 novembre 2015)

Francfort - Bremerhaven 3-6 (3-2,0-0,0-4)
Rosenheim - Heilbronn 5-3 (2-1,1-2,2-0)
Kaufbeuren - Riessersee 2-6 (0-1,0-1,2-4)
Bietigheim - Weißwasser 7-4 (1-1,5-1,1-2)
Freiburg - Crimmitschau 6-1 (1-0,3-1,2-0)
Ravensburg - Dresde 5-2 (2-0,1-1,2-1)
Bad Nauheim - Kassel 3-2 (1-1,1-1,2-0)

19e journée (vendredi 20 novembre 2015)

Weißwasser - Riessersee 4-6 (2-0,1-4,1-2)
Kaufbeuren - Bremerhaven 2-3 a.p. (0-0,2-2,0-0,0-1)
Kassel - Bietigheim 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Freiburg - Rosenheim 2-4 (0-0,1-1,1-3)
Dresde - Heilbronn 7-4 (2-0,2-2,3-2)
Francfort - Crimmitschau 7-2 (3-1,2-1,2-0)
Ravensburg - Bad Nauheim 3-2 t.a.b. (0-0,0-0,2-2,0-0,1-0)

20e journée (dimanche 22 novembre 2015)

Rosenheim - Kaufbeuren 3-8 (1-1,1-4,1-3)
Riessersee - Dresde 3-2 a.p. (2-0,0-1,0-1,1-0)
Crimmitschau - Kassel 2-4 (0-1,1-2,1-1)
Bremerhaven - Weißwasser 4-0 (0-0,4-0,0-0)
Bietigheim - Ravensburg 1-2 (0-0,1-2,0-0)
Heilbronn - Francfort 2-7 (1-1,0-3,1-3)
Bad Nauheim - Freiburg 3-4 t.a.b. (1-2,0-1,2-0,0-0,0-1)

21e journée (vendredi 27 novembre 2015)

Rosenheim - Dresde 5-4 (2-2,1-2,2-0)
Kaufbeuren - Bad Nauheim 6-2 (3-1,1-0,2-1)
Freiburg - Francfort 4-2 (0-2,0-0,4-0)
Bietigheim - Riessersee 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Heilbronn - Weißwasser 4-3 t.a.b. (0-0,1-1,2-2,0-0,1-0)
Ravensburg - Kassel 8-2 (4-2,3-0,1-0)
Bremerhaven - Crimmitschau 6-5 a.p. (2-2,1-0,2-3,1-0)

Dernier avec 6 points en 20 journées, Heilbronn recrute le gardien américain Eric Hartzell... et renoue aussitôt avec la victoire.

22e journée (dimanche 29 novembre 2015)

Riessersee - Ravensburg 4-3 (0-1,1-0,3-2)
Kassel - Kaufbeuren 7-0 (3-0,1-0,3-0)
Dresde - Bremerhaven 3-4 (0-2,0-1,3-1)
Crimmitschau - Heilbronn 2-3 (0-1,2-2,0-0)
Weißwasser - Freiburg 3-2 a.p. (1-0,1-1,0-1,1-0)
Francfort - Rosenheim 5-6 t.a.b. (2-0,2-2,1-3,0-0,0-1)
Bad Nauheim - Bietigheim 1-6 (0-2,0-2,1-2)

Matthias Nemec est élu joueur du mois de novembre : le gardien d'origine tchèque, arrivé à Ravensburg à 14 ans et maintenant âgé à 25 ans, a en effet réussi à supplanter pour de bon Christian Rohde en tant que titulaire.

23e journée (vendredi 4 décembre 2015)

Weißwasser - Kassel 1-4 (0-0,0-1,1-3)
Freiburg - Ravensburg 0-3 (0-0,0-0,0-3)
Francfort - Kaufbeuren 5-3 (1-1,2-0,2-2)
Bietigheim - Rosenheim 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Heilbronn - Bad Nauheim 4-5 (2-1,1-3,1-1)
Riessersee - Bremerhaven 0-1 a.p. (0-0,0-0,0-0,0-1)
Crimmitschau - Dresde 6-2 (1-1,2-1,3-0)

24e journée (dimanche 6 décembre 2015)

Dresde - Weißwasser 4-2 (0-2,1-0,3-0)
Rosenheim - Riessersee 5-4 (3-2,2-1,0-1)
Kaufbeuren - Heilbronn 2-3 a.p. (1-0,0-2,1-0,0-1)
Kassel - Freiburg 3-2 t.a.b. (1-2,0-0,1-0,0-0,1-0)
Bremerhaven - Bietigheim 2-1 a.p. (0-0,0-1,1-0,1-0)
Ravensburg - Crimmitschau 7-3 (2-0,3-3,2-0)
Bad Nauheim - Francfort 3-2 t.a.b. (0-1,2-0,0-1,0-0,1-0)

Bremerhaven remporte sa dixième victoire d'affilée en battant son poursuivant, le champion Bietigheim : devant une patinoire bondée de 4422 spectateurs, Gabe Guentzel égalise à 20 secondes de la fin et Brock Hooton marque le but vainqueur en prolongation.

25e journée (vendredi 11 décembre 2015)

Dresde - Freiburg 1-2 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,0-1)
Francfort - Riessersee 5-3 (1-0,1-2,3-1)
Rosenheim - Kassel 3-4 t.a.b. (1-1,2-1,0-1,0-0,0-1)
Ravensburg - Kaufbeuren 3-7 (1-0,2-3,0-4)
Crimmitschau - Weißwasser 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Bremerhaven - Bad Nauheim 3-5 (1-0,1-2,1-3)
Heilbronn - Bietigheim 5-0 (1-0,2-0,2-0)

26e journée (dimanche 13 décembre 2015)

Weißwasser - Ravensburg 2-3 a.p. (1-0,1-0,0-2,0-1)
Kaufbeuren - Dresde 2-3 t.a.b. (2-1,0-0,0-1,0-0,0-1)
Kassel - Heilbronn 6-4 (0-3,2-1,4-0)
Bietigheim - Francfort 4-2 (2-0,2-2,0-0)
Riessersee - Crimmitschau 5-2 (1-0,2-1,2-1)
Bad Nauheim - Rosenheim 4-1 (2-0,0-1,2-0)
Freiburg - Bremerhaven 5-6 (1-3,2-2,2-1)

Après 15 défaites dans les 17 dernières rencontres, Dirk Rohrbach, entraîneur de Weißwasser en poste depuis 2009, est obligé de rendre son tablier : son équipe vient de tomber avant-dernière. Les fans saluent ses 5 qualifications en play-offs en 6 ans. Peter Ihnacak ramène les Lausitzer Füchse au succès, mais le coach slovaque a décidé de ne signer que provisoirement, jusqu'à fin décembre.

27e journée (vendredi 18 décembre 2015)

Weißwasser - Riessersee 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Rosenheim - Crimmitschau 3-2 (0-1,3-0,0-1)
Kaufbeuren - Ravensburg 5-1 (2-1,1-0,2-0)
Francfort - Freiburg 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Dresde - Bad Nauheim 3-4 t.a.b. (0-0,2-1,1-2,0-0,0-1)
Bietigheim - Kassel 5-4 (2-0,1-3,2-1)
Bremerhaven - Heilbronn 3-2 a.p. (1-1,1-1,0-0,1-0)

28e journée (dimanche 20 décembre 2015)

Ravensburg - Bremerhaven 1-3 (0-1,0-1,1-1)
Kassel - Dresde 3-2 (0-2,0-0,3-0)
Crimmitschau - Francfort 4-3 (0-1,2-1,2-1)
Heilbronn - Rosenheim 6-2 (2-1,3-1,1-0)
Freiburg - Weißwasser 1-3 (0-1,1-0,0-2)
Bad Nauheim - Kaufbeuren 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Riessersee - Bietigheim 3-4 (0-2,2-1,1-1) [vendredi 1er janvier 2016]

Rich Chernomaz, le manager de Francfort (quatrième), licencie l'entraîneur Tim Kehler et se met en responsabilité directe en le remplaçant.

29e journée (mercredi 23 décembre 2015)

Kassel - Rosenheim 3-2 a.p. (1-1,1-1,0-0,1-0)
Francfort - Bietigheim 2-6 (1-3,1-2,0-1)
Dresde - Ravensburg 4-5 t.a.b. (2-1,2-1,0-2,0-0,0-1)
Bad Nauheim - Bremerhaven 3-7 (2-3,0-1,1-3)
Weißwasser - Crimmitschau 6-3 (0-2,1-1,5-0)
Heilbronn - Freiburg 0-2 (0-1,0-1,0-0)
Riessersee - Kaufbeuren 1-4 (0-1,1-1,0-2)

30e journée (samedi 26 décembre 2015)

Crimmitschau - Bremerhaven 3-5 (0-1,2-1,1-3)
Rosenheim - Bietigheim 3-6 (1-3,1-2,1-1)
Kaufbeuren - Kassel 1-7 (1-1,0-4,0-2)
Dresde - Riessersee 5-0 (2-0,2-0,1-0)
Ravensburg - Heilbronn 6-2 (2-1,0-1,4-0)
Freiburg - Bad Nauheim 2-3 (0-1,1-1,1-1)
Francfort - Weißwasser 1-2 (0-0,0-1,1-1)

31e journée (lundi 28 décembre 2015)

Bietigheim - Dresde 6-3 (0-1,4-1,2-1)
Kassel - Bad Nauheim 1-3 (0-2,1-0,0-1)
Weißwasser - Rosenheim 1-2 a.p. (1-0,0-0,0-1,0-1)
Riessersee - Freiburg 4-2 (3-2,1-0,0-0)
Heilbronn - Kaufbeuren 3-2 (2-0,0-0,1-2)
Crimmitschau - Ravensburg 2-4 (0-1,1-2,1-1)
Bremerhaven - Francfort 4-0 (2-0,1-0,1-0)

32e journée (mercredi 30 décembre 2015)

Freiburg - Kassel 0-9 (0-2,0-2,0-5)
Francfort - Heilbronn 6-1 (3-0,1-1,2-0)
Dresde - Crimmitschau 2-4 (1-3,0-1,1-0)
Bietigheim - Weißwasser 5-2 (1-1,2-1,2-0)
Bad Nauheim - Riessersee 6-1 (2-0,2-0,2-1)
Bremerhaven - Kaufbeuren 7-3 (2-0,5-1,0-2)
Ravensburg - Rosenheim 3-5 (2-1,1-3,0-1)

David Wrigley (Bietigheim) a inscrit 22 points en 10 matches, ce qui lui vaudra d'être élu joueur du mois en décembre.

33e journée (dimanche 3 janvier 2016)

Dresde - Francfort 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Bietigheim - Freiburg 4-2 (0-0,3-0,1-2)
Rosenheim - Bremerhaven 2-4 (1-2,1-0,0-2)
Kaufbeuren - Weißwasser 2-4 (2-1,0-1,0-2)
Kassel - Riessersee 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Heilbronn - Crimmitschau 1-4 (1-2,0-0,0-2)
Bad Nauheim - Ravensburg 5-3 (0-1,1-0,4-2)

Deux entraîneurs expérimentés et parfois controversés font leurs débuts simultanés dans un championnat de division inférieure lors d'un match à fort enjeu. Bill Stewart gagne avec Dresde et revient à 4 points de la sixième place de qualification directe (détenue par l'adversaire du jour Francfort) et Paul Gardner maintient Weißwasser à portée des play-offs (à 6 points de son adversaire du jour Kaufbeuren, dixième).

34e journée (mardi 5 janvier 2016)

Bietigheim - Crimmitschau 2-1 (1-0,0-0,1-1)
Freiburg - Dresde 4-2 (0-1,2-0,2-1)
Kaufbeuren - Francfort 3-6 (2-2,0-3,1-1)
Rosenheim - Bad Nauheim 4-2 (2-1,1-0,1-1)
Riessersee - Heilbronn 8-2 (1-2,5-0,2-0)
Ravensburg - Weißwasser 5-0 (3-0,0-0,2-0)
Bremerhaven - Kassel 4-3 t.a.b. (2-0,1-2,0-1,0-0,1-0)

35e journée (vendredi 8 janvier 2016)

Weißwasser - Dresde 5-4 (3-1,1-2,1-1) [mercredi 18 novembre 2015]
Rosenheim - Heilbronn 6-4 (3-1,1-1,2-2)
Kassel - Ravensburg 4-5 t.a.b. (1-0,3-3,0-1,0-0,0-1)
Freiburg - Kaufbeuren 4-2 (0-1,3-0,1-1)
Francfort - Bad Nauheim 4-0 (0-0,2-0,2-0)
Bietigheim - Bremerhaven 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Crimmitschau - Riessersee 6-3 (1-2,3-1,2-0)

Le "Winter Derby" entre Dresde et Weißwasser constitue le record d'affluence pour un match de hockey sur glace de deuxième division : 32 853 spectateurs ! L'évènement organisé en plein air dans le stade de Dresde est un grand succès médiatique et populaire, et l'équipe locale s'impose 4-3 sur un but du défenseur Mirko Sacher en prolongation.

36e journée (dimanche 10 janvier 2016)

Dresde - Weißwasser 4-3 a.p. (1-0,1-1,1-2,1-0) [samedi 9 janvier]
Bremerhaven - Freiburg 2-3 a.p. (2-2,0-0,0-0,0-1)
Kaufbeuren - Bietigheim 1-9 (0-1,0-4,1-4)
Riessersee - Rosenheim 3-4 a.p. (2-1,1-0,0-2,0-1)
Ravensburg - Francfort 4-3 (0-1,4-0,0-2)
Heilbronn - Kassel 1-4 (0-0,1-2,0-2)
Bad Nauheim - Crimmitschau 1-4 (0-1,0-0,1-3)

Alors que les blessures l'ont réduit à trois lignes, Bietigheim-Bissingen remporte sa onzième victoire consécutive et prend la tête du classement. Par contre, pour Kaufbeuren, ce 1-9 contre le nouveau leader est la septième défaite consécutive. Il perd la dernière place qualificative au profit de Crimmitschau, qui a enchaîné sept succès en jouant à trois lignes par choix, dans le but d'accroître la concurrence entre attaquants et de tout faire pour atteindre les play-offs.

37e journée (vendredi 15 janvier 2016)

Bietigheim - Heilbronn 9-5 (3-1,4-4,2-0)
Dresde - Bremerhaven 3-2 t.a.b. (0-1,1-0,1-1,0-0,1-0)
Freiburg - Ravensburg 5-2 (1-1,1-1,3-0)
Kassel - Crimmitschau 14-2 (4-0,4-0,6-2)
Kaufbeuren - Rosenheim 3-4 (0-0,2-2,1-2)
Weißwasser - Bad Nauheim 2-4 (1-1,1-2,0-1)
Riessersee - Francfort 4-3 t.a.b. (0-1,1-2,2-0,0-0,1-0)

38e journée (dimanche 17 janvier 2016)

Rosenheim - Freiburg 4-1 (0-0,3-0,1-1)
Bremerhaven - Weißwasser 1-2 a.p. (0-0,0-1,1-0,0-1)
Crimmitschau - Kaufbeuren 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Bad Nauheim - Bietigheim 3-4 a.p. (1-1,1-2,1-0,0-1)
Ravensburg - Riessersee 4-2 (2-1,1-0,1-1)
Heilbronn - Dresde 4-5 t.a.b. (2-1,2-3,0-0,0-0,0-1)
Francfort - Kassel 7-6 a.p. (4-1,1-1,1-4,1-0)

Deux jours après avoir subi une débâcle historique (14 buts encaissés à Kassel), Crimmitschau blanchit son adversaire direct Kaufbeuren et prend quatre points d'avance.

39e journée (vendredi 22 janvier 2016)

Bad Nauheim - Heilbronn 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Rosenheim - Francfort 3-4 (0-1,1-2,2-1)
Kassel - Weißwasser 1-5 (0-3,1-1,0-1)
Bremerhaven - Riessersee 2-6 (1-2,0-3,1-1)
Ravensburg - Bietigheim 3-2 t.a.b. (0-0,1-1,1-1,0-0,1-0)
Crimmitschau - Freiburg 1-5 (0-1,0-0,1-4)
Dresde - Kaufbeuren 3-1 (1-0,1-1,1-0) [mardi 26 janvier]

40e journée (dimanche 24 janvier 2016)

Bietigheim - Crimmitschau 4-1 (3-0,1-1,0-0)
Weißwasser - Dresde 2-5 (1-0,1-4,0-1)
Kaufbeuren - Bremerhaven 3-4 (3-0,0-3,0-1)
Riessersee - Rosenheim 1-2 a.p. (0-1,0-0,1-0,0-1)
Heilbronn - Kassel 4-3 a.p. (1-1,1-1,1-1,1-0)
Freiburg - Bad Nauheim 2-5 (1-0,0-3,1-2)
Francfort - Ravensburg 5-1 (1-1,3-0,1-0)

Heilbronn passe sous la barre des 1000 spectateurs, et ceux qui restent manifestent leur insatisfaction. Malgré ce soutient ambivalent, les Falken bloquent enfin la zone neutre et s'imposent sur un but en prolongation d'Aziz Baazi. L'entraîneur libre Thomas Popiesch, qui avait été aperçu à la patinoire de Heilbronn et en qui certains voyaient le sauveur, signera dans la semaine... à Bremerhaven, pourtant deuxième, qui a mis à la porte son coach débutant Benoît Doucet.

41e journée (vendredi 29 janvier 2016)

Rosenheim - Weißwasser 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Kaufbeuren - Heilbronn 4-3 (1-2,3-0,0-1)
Freiburg - Riessersee 3-4 t.a.b. (1-1,0-1,2-1,0-0,0-1)
Francfort - Crimmitschau 5-2 (2-1,0-0,3-1)
Dresde - Bietigheim 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Bad Nauheim - Kassel 5-2 (1-0,2-2,2-0)
Bremerhaven - Ravensburg 5-4 (1-3,3-0,1-1)

Kaufbeuren met fin à une série de onze défaites en enfonçant un peu plus Heilbronn.

42e journée (dimanche 31 janvier 2016)

Weißwasser - Freiburg 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Riessersee - Bad Nauheim 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Bietigheim - Francfort 6-3 (2-0,1-1,3-2)
Kassel - Dresde 3-2 (1-1,2-0,0-1)
Crimmitschau - Rosenheim 5-1 (1-0,3-0,1-1)
Heilbronn - Bremerhaven 1-7 (0-3,0-1,1-3)
Ravensburg - Kaufbeuren 3-2 a.p. (0-0,1-2,1-0,1-0)

Jamie MacQueen, le buteur de Kassel, sera élu joueur du mois de janvier.

43e journée (mardi 2 février 2016)

Bad Nauheim - Dresde 2-4 (0-0,1-3,1-1)
Freiburg - Francfort 2-3 t.a.b. (1-1,0-0,1-1,0-0,0-1)
Weißwasser - Crimmitschau 4-2 (1-1,0-1,3-0)
Rosenheim - Ravensburg 3-4 (1-2,0-1,2-1)
Heilbronn - Riessersee 3-2 a.p. (0-0,1-0,1-2,1-0)
Bremerhaven - Bietigheim 8-1 (1-0,3-0,4-1)
Kassel - Kaufbeuren 5-4 (3-1,0-2,2-1) [mardi 9 février]

Heilbronn a quand même fini par virer son coach Mannix Wolf, et son successeur Fabian Dahlem commence par une victoire, axquise par un nouveau but en prolongation du défenseur français Aziz Baazi.

44e journée (vendredi 5 février 2016)

Rosenheim - Dresde 3-9 (0-2,2-4,1-3)
Bad Nauheim - Kaufbeuren 3-4 (0-2,2-2,1-0)
Freiburg - Bietigheim 4-6 (1-1,1-4,2-1)
Bremerhaven - Kassel 2-3 (0-1,2-1,0-1)
Riessersee - Francfort 8-2 (1-0,3-2,4-0)
Ravensburg - Weißwasser 2-1 (1-1,0-0,1-0)
Crimmitschau - Heilbronn 3-2 (0-1,2-1,1-0)

45e journée (dimanche 7 février 2016)

Crimmitschau - Riessersee 8-1 (0-0,6-0,2-1) [mercredi 18 novembre]
Bietigheim - Kassel 5-0 (2-0,1-0,2-0)
Weißwasser - Bremerhaven 3-2 (0-1,3-0,0-1)
Kaufbeuren - Freiburg 1-2 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,0-1)
Ravensburg - Bad Nauheim 3-4 (0-2,3-1,0-1)
Heilbronn - Rosenheim 6-5 a.p. (1-2,1-3,3-0,1-0)
Francfort - Dresde 1-2 (1-1,0-0,0-1)

Dresde remporte sa neuvième victoire en dix rencontres et revient ainsi à égalité de points à la sixième place avec Francfort... dont l'entraîneur-manager Chernomaz doit partir le week-end suivant aux qualifications olympiques avec la Hongrie.

46e journée (vendredi 12 février 2016)

Weißwasser - Heilbronn 3-1 (2-0,1-1,0-0)
Kaufbeuren - Francfort 1-3 (0-2,1-1,0-0)
Freiburg - Kassel 3-2 (1-0,2-2,0-0)
Dresde - Crimmitschau 3-4 (1-1,0-1,2-2)
Bietigheim - Ravensburg 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Bad Nauheim - Rosenheim 4-5 t.a.b. (2-1,1-2,1-1,0-0,0-1)
Bremerhaven - Riessersee 4-1 (1-0,1-1,2-0)

47e journée (dimanche 14 février 2016)

Crimmitschau - Kaufbeuren 4-2 (1-0,0-1,3-1)
Rosenheim - Bietigheim 5-1 (1-0,4-0,0-1)
Kassel - Weißwasser 2-1 (0-0,1-1,1-0)
Riessersee - Dresde 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Ravensburg - Freiburg 4-0 (0-0,3-0,1-0)
Heilbronn - Bad Nauheim 2-1 (1-1,1-0,0-0)
Francfort - Bremerhaven 4-1 (1-1,1-0,2-0)

Après sept années sans play-offs, Crimmitschau y pose un patin et demi après avoir retourné le score dans les dix dernières minutes contre Kaufbeuren, qui compte 8 points de retard (Weisswasser en ayant 7). Après cette défaite, l'ESVK licencie son entraîneur américain Mike Muller - prolongé moins de deux mois plus tôt... - et confie à Toni Krinner "l'opération maintien".

48e journée (vendredi 19 février 2016)

Rosenheim - Francfort 7-2 (4-0,1-1,2-1)
Kaufbeuren - Weißwasser 1-3 (0-0,0-0,1-3)
Kassel - Riessersee 6-3 (1-0,0-0,5-3)
Dresde - Ravensburg 5-1 (3-1,1-0,1-0)
Bietigheim - Bad Nauheim 5-1 (2-0,1-1,2-0)
Crimmitschau - Bremerhaven 3-1 (0-0,0-0,3-1)
Heilbronn - Freiburg 2-3 (1-0,0-1,1-2)

49e journée (dimanche 21 février 2016)

Francfort - Kassel 4-1 (3-0,1-1,0-0)
Bremerhaven - Dresde 5-2 (2-0,2-0,1-2)
Riessersee - Kaufbeuren 3-2 a.p. (2-2,0-0,0-0,1-0)
Weißwasser - Bietigheim 4-3 a.p. (0-0,2-2,1-1,1-0)
Bad Nauheim - Crimmitschau 4-3 t.a.b. (1-2,2-1,0-0,0-0,1-0)
Ravensburg - Heilbronn 4-2 (1-1,1-0,2-1)
Freiburg - Rosenheim 2-5 (1-3,1-0,0-2)

50e journée (vendredi 26 février 2016)

Bad Nauheim - Bremerhaven 5-7 (0-3,2-1,3-3)
Freiburg - Dresde 3-5 (1-2,1-1,1-2)
Kassel - Crimmitschau 3-4 t.a.b. (1-2,0-0,2-1,0-0,0-1)
Kaufbeuren - Rosenheim 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Weißwasser - Francfort 0-2 (0-1,0-1,0-0)
Ravensburg - Riessersee 4-3 (3-0,0-3,1-0)
Heilbronn - Bietigheim 1-0 (1-0,0-0,0-0)

51e journée (dimanche 28 février 2016)

Rosenheim - Kassel 3-4 a.p. (1-0,1-2,1-1,0-1)
Riessersee - Weißwasser 2-3 t.a.b. (2-0,0-2,0-0,0-0,0-1)
Dresde - Heilbronn 8-3 (1-0,5-2,2-1)
Crimmitschau - Ravensburg 6-10 (3-1,1-7,2-2)
Bremerhaven - Freiburg 3-1 (3-0,0-0,0-1)
Bietigheim - Kaufbeuren 10-2 (5-0,1-1,4-1)
Francfort - Bad Nauheim 1-3 (0-2,1-0,0-1)

52e journée (mardi 1er mars 2016)

Kassel - Ravensburg 3-4 a.p. (1-1,1-1,1-1,0-1)
Francfort - Heilbronn 7-0 (2-0,3-0,2-0)
Dresde - Kaufbeuren 5-3 (0-0,3-1,2-2)
Weißwasser - Bad Nauheim 2-3 (1-3,0-0,1-0)
Bremerhaven - Rosenheim 5-4 (2-2,1-1,2-1)
Riessersee - Bietigheim 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Crimmitschau - Freiburg 0-1 (0-0,0-0,0-1)

Classement (52 matches)

                             Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 SC Bietigheim-Bissingen   111   34  3  0  1  2  12   207-130  +77
 2 REV Bremerhaven           111   31  5  2  2  2  10   203-135  +68
 3 EV Ravensburg              92   24  5  5  0  0  18   202-163  +39
 4 Kassel Huskies             92   23  3  5  4  3  14   201-164  +37
 5 Löwen Francfort            89   26  2  1  5  0  18   181-146  +35
 6 EC Bad Nauheim             88   24  0  4  5  3  16   158-158   0
 7 Dresdner Eislöwen          86   23  1  5  3  2  18   193-164  +29
 8 SB Rosenheim               80   21  4  2  2  3  20   176-184  -8
 9 SC Riessersee              70   18  3  2  1  5  23   165-176  -11
10 ETC Crimmitschau           66   20  0  1  2  2  27   158-188  -30
11 Lausitz Weißwasser         60   15  4  1  1  4  27   121-166  -45
12 ESV Kaufbeuren             56   15  1  0  2  7  27   153-199  -46
13 EHC Fribourg-en-Brisgau    55   14  1  3  3  2  29   128-179  -51
14 Heilbronner EC             36    7  5  1  1  2  36   131-225  -94

 

Trophées de la saison régulière

Joueur de l'année : Justin Kelly (Bietigheim-Bissingen).

Meilleurs gardiens : 1 Mikko Rämö (Bad Nauheim), 2 Ryan Nie (Crimmitschau), 3 Sinisa Martinovic (Bietigheim).

Meilleurs défenseurs : 1 Gabe Guentzel (Bremerhaven), 2 Mirko Sacher (Dresde), 3 Mike Little (Kassel).

Meilleurs attaquants : 1 Justin Kelly (Bietigheim), 2 Jamie MacQueen (Kassel), 3 Brian Roloff (Ravensburg).

Meilleur rookie : Vladislav Filin (Dresde).

Meilleur entraîneur : Petri Kujala (Bad Nauheim).

 

 

Pré-play-offs (4, 6 et 8 mars 2016)

Dresde - Crimmitschau 2-1 a.p. (1-1,0-0,0-0,1-0)
Crimmitschau - Dresde 4-1 (0-0,2-1,2-0)
Dresde - Crimmitschau 1-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,1-0)

Rosenheim - Riessersee 5-3 (1-2,2-0,2-1)
Riessersee - Rosenheim 4-1 (0-1,2-0,2-0)
Rosenheim - Riessersee 3-1 (2-0,1-0,0-1)

Le grand retour en play-offs à Crimmitschau attire les foules avec 4497 spectateurs, plus du double de l'affluence habituelle. Dresde se qualifie tout de même dans la douleur sur un but en prolongation de Vladislav Filin, le jeune attaquant de 20 ans prêté par Berlin.

 

Quarts de finale (11, 13, 15, 18, 20, 22 et 24 mars 2016)

Bietigheim-Bissingen - Rosenheim 4-0 (2-0,0-0,2-0)
Rosenheim - Bietigheim-Bissingen 6-2 (0-1,5-1,1-0)
Bietigheim-Bissingen - Rosenheim 5-1 (2-0,3-0,0-1)
Rosenheim - Bietigheim-Bissingen 3-7 (1-3,2-2,0-2)
Bietigheim-Bissingen - Rosenheim 6-2 (2-0,2-1,2-1)

Bremerhaven - Dresde 3-2 a.p. (1-0,0-2,1-0,1-0)
Dresde - Bremerhaven 5-3 (0-1,1-0,4-2)
Bremerhaven - Dresde 2-3 a.p. (1-1,0-1,1-0,0-1)
Dresde - Bremerhaven 3-2 a.p. (0-0,2-1,0-1,1-0)
Bremerhaven - Dresde 4-3 (2-0,2-1,0-2)
Dresde - Bremerhaven 3-4 (2-2,0-2,1-0)
Bremerhaven - Dresde 1-6 (1-4,0-1,0-1)

Kassel - Francfort 5-2 (1-0,2-1,2-1)
Francfort - Kassel 4-6 (3-2,1-3,0-1)
Kassel - Francfort 4-0 (1-0,1-0,2-0)
Francfort - Kassel 1-8 (1-4,0-3,0-1)

Ravensburg - Bad Nauheim 2-1 (2-1,0-0,0-0)
Bad Nauheim - Ravensburg 0-4 (0-1,0-3,0-0)
Ravensburg - Bad Nauheim 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Bad Nauheim - Ravensburg 3-2 (1-0,1-2,1-0)
Ravensburg - Bad Nauheim 3-0 (0-0,1-0,2-0)

Présent en finale depuis deux ans, Bremerhaven tombe de haut. Sa première ligne Owens-Hooton-Miller ne marque pas le moindre but jusqu'au quatrième match, où en plus elle perd son centre Brock Hooton, blessé à la tête après avoir déclenché une action vengeresse lors du but vainqueur adverse. Les Fischtown Pinguins reviennent à égalité dans la série, mais deux autres joueurs-clés, Jan Kopecky et David Stieler, doivent déclarer forfait juste avant le coup d'envoi du septième match. L'entraîneur Thomas Popiesch doit modifier ses lignes au dernier moment, et son équipe est copieusement dominée. Ultime bouc émissaire, le gardien Jerry Kuhn reçoit même des applaudissements moqueurs du public quand il effectue des arrêts faciles.

 

Demi-finales (31 mars, 2, 4, 6, 8, 10 et 12 avril 2016)

Bietigheim-Bissingen - Dresde 5-2 (2-1,2-0,1-1)
Dresde - Bietigheim-Bissingen 3-4 (1-0,2-1,0-3)
Bietigheim-Bissingen - Dresde 3-2 a.p. (0-1,2-0,0-1,1-0)
Dresde - Bietigheim-Bissingen 3-2 (1-0,1-2,1-0)
Bietigheim-Bissingen - Dresde 2-0 (0-0,1-0,1-0)

Ravensburg - Kassel 2-4 (0-2,1-0,1-2)
Kassel - Ravensburg 8-2 (1-0,2-2,5-0)
Ravensburg - Kassel 6-1 (1-1,1-0,4-0)
Kassel - Ravensburg 7-1 (2-0,2-1,3-0)
Ravensburg - Kassel 6-3 (2-0,1-1,3-2)
Kassel - Ravensburg 4-1 (0-1,1-0,3-0)

Un duel à distance a lieu entre Jamie MacQueen (Kassel), élu joueur du mois en mars, et Justin Kelly (Bietigheim-Bissingen). Les deux meilleurs marqueurs de la saison le sont aussi en playoffs avec 19 points pour l'instant, en attendant leur affrontement direct en finale...

 

Finale (15, 17, 19, 22, 24, 26 et 28 avril 2016)

Bietigheim-Bissingen - Kassel 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Kassel - Bietigheim-Bissingen 3-2 a.p. (1-1,0-0,1-1,1-0)
Bietigheim-Bissingen - Kassel 2-3 a.p. (1-1,1-1,0-0,0-1)
Kassel - Bietigheim-Bissingen 5-2 (0-2,1-0,4-0)

Le duel annoncé tourne court. À la neuvième minute de la finale, Justin Kelly subit une charge incorrecte en retard de Braden Pimm et reste sur la glace. Il se relève et continue à jouer, mais ne semble pas dans sa meilleure forme. Le diagnostic arrive après le match : commotion cérébrale, saison finie. Bietigheim-Bissingen ne s'en remet pas, et Kassel s'échappe par des buts en prolongation de Kimm et McQueen. Au dernier match, ce sont les joueurs formés au club qui renversent la partie en faveur des Huskies : 2 buts pour le capitaine Manuel Klinge et 1 pour le défenseur Alexander Heinrich. Tout un symbole car ils ont vécu la remontée depuis le bas de l'échelle après le dépôt de bilan en DEL (Klinge est parti un an, Heinrich deux mois à peine).

 

Meilleur joueur des play-offs : Markus Keller (gardien de Kassel)

Présentation de la saison

 

 

Barrages de maintien, premier tour (11, 13, 15, 18, 20, 23 et 25 mars 2016)

Weißwasser - Heilbronn 2-1 a.p. (0-0,0-0,1-1,1-0)
Heilbronn - Weißwasser 0-4 (0-1,0-0,0-3)
Weißwasser - Heilbronn 3-1 (0-1,1-0,2-0)
Heilbronn - Weißwasser 4-3 (1-0,1-2,2-1)
Weißwasser - Heilbronn 5-1 (0-0,1-1,4-0)

Kaufbeuren - Fribourg-en-Brisgau 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Fribourg-en-Brisgau - Kaufbeuren 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Kaufbeuren - Fribourg-en-Brisgau 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Fribourg-en-Brisgau - Kaufbeuren 4-3 a.p. (1-1,2-1,0-1,1-0)
Kaufbeuren - Fribourg-en-Brisgau 8-1 (1-0,3-1,4-0)
Fribourg-en-Brisgau - Kaufbeuren 2-0 (0-0,0-0,2-0)
Kaufbeuren - Fribourg-en-Brisgau 4-6 (1-0,0-3,3-3)

 

Barrage de relégation (26, 28 mars, 1er, 3, 5, 8 et 10 avril 2016)

Kaufbeuren - Heilbronn 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Heilbronn - Kaufbeuren 0-4 (0-2,0-1,0-1)
Kaufbeuren - Heilbronn 0-1 a.p. (0-0,0-0,0-0,0-1)
Heilbronn - Kaufbeuren 2-6 (1-1,1-2,0-3)
Kaufbeuren - Heilbronn 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Heilbronn - Kaufbeuren 3-2 (1-0,0-1,2-1)
Kaufbeuren - Heilbronn 4-2 (1-0,1-1,2-1)

Heilbronn est relégué en Oberliga. Privé de son leader offensif Brad Schell opéré de la cheville, l'entraîneur Fabian Dahlem a reconverti au tour précédent le défenseur Aziz Baazzi comme ailier. Le Français marque encore un but en prolongation au match 3, avant de revenir en défense. Kaufbeuren remporte comme l'an dernier cette "série de la peur".

 

 

 

Oberliga

Nord (42 matches)

                      Pts    V VP  DP D     BP-BC  Diff
 1 EV Duisburg        110   35  2  1  4    267-88  +179
 2 Tilburg (HOL)       95   30  2  1  9    221-87  +134
 3 Hanovre Indians     95   29  3  2  8    217-118 +99
 4 MEC Halle           94   26  6  4  6    196-87  +109
 5 Herner EV           90   26  5  2  9    193-104 +89
 6 EHC Neuwied         88   28  0  4  10   175-129 +46
 7 Hanovre Scorpions   86   26  3  2  11   183-112 +71
 8 Leipzig             85   26  2  3  11   211-124 +87
 9 Moskitos Essen      70   21  3  1  17   173-121 +52
10 Rostock Piranhas    58   18  1  2  21   173-221 -48
11 Braunlage Harz      44   12  3  2  25   157-203 -46
12 Wedemark Scorpions  44   13  1  3  25   144-206 -62
13 EHC Erfurt          40   10  3  4  25   156-218 -62
14 EHC Timmendorf      39   11  2  2  27   135-230 -95
15 FASS Berlin         31    9  1  2  30   125-237 -112
16 Hambourg SV         30    8  0  6  28   113-214 -101
17 Preussen Berlin     21    6  1  1  34   119-279 -160
18 FTV Croc. Hambourg  14    2  4  0  36   103-283 -180

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Brad Snetsinger (A, Leipzig), 2 Aaron McLeod (A, Herne), 3 Dennis Schütt (D, Hanovre Indians).

Meilleur entraîneur : Frank Petrozza (Herne).

 

Quarts de finale Nord (11, 13, 15 et 18 mars 2016)

Duisburg - Leipzig 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Leipzig - Duisburg 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Duisburg - Leipzig 6-2 (3-0,1-2,2-0)
Leipzig - Duisburg 6-4 (1-1,4-2,1-1)

Tilburg - Hanovre Scorpions 7-3 (0-0,2-2,5-1)
Hanovre Scorpions - Tilburg 0-1 (0-0,0-0,0-1)
Tilburg - Hanovre Scorpions 6-0 (1-0,2-0,3-0)

Hanovre Indians - Neuwied 3-1 (1-0,0-1,2-0)
Neuwied - Hanovre Indians 2-4 (1-2,0-1,1-1)
Hanovre Indians - Neuwied 3-1 (1-0,1-1,1-0)

Halle - Herne 5-2 (0-0,3-2,2-0)
Herne - Halle 5-2 (3-0,1-2,1-0)
Halle - Herne 4-2 (2-1,1-1,1-0)
Herne - Halle 3-4 (0-2,0-2,3-0)

Énorme surprise : Duisburg, candidat numéro 1 à la montée, est éliminé d'entrée. Tilburg, les Indians de Hanovre, Halle et Leipzig sont qualifiés pour les quarts de finale nationaux.

 

Poule de maintien (6 matches)

                      Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Crocodiles Hambourg  15   4  1  1  0   27-16  +11
2 Preussen Berlin       9   2  1  1  2   23-24  -1
3 Hambourg SV           9   2  1  1  2   15-19  -4
4 FASS Berlin           3   0  1  1  4   15-21  -6

Le HSV et le FASS sont relégués en Regionalliga. Le FASS fait savoir qu'il se portera candidat à tout repêchage : ce sera le cas après la faillite de Neuwied.

 

 

Sud (40 matches)

                     Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
 1 EV Regensburg     108   34  2  2  2    202-96   +106
 2 EHC Bayreuth       80   24  4  0  12   156-113  +43
 3 EC Peiting         71   18  7  3  12   141-122  +19
 4 EV Landshut        68   18  4  6  12   149-118  +31
 5 VER Selb           64   19  2  3  16   145-139  +6
 6 EC Bad Tölz        63   14  8  5  13   125-113  +12
 7 Deggendorfer SC    60   15  6  3  16   141-142  -1
 8 1.EV Weiden        48   13  2  5  20   130-160  -30
 9 ERC Sonthofen      41   12  1  3  24   137-185  -48
10 EHC Klostersee     38   10  2  4  24   120-170  -50
11 EHV Schönheide     19    5  0  4  31    93-181  -88

Regensburg a réussi une incroyable série de 30 victoires, arrêtée par... la lanterne rouge Schönheide. Transfuge de l'Oberliga Est, ce club s'est adapté peu à peu au niveau plus élevé au sud, mais a souvent concédé des défaites en fin de match.

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Nikola Gajovsky (A, Regensburg), 2 Jordan Baker (A, Sonthofen), 3 Ty Morris (A, Peiting).

Meilleur entraîneur : Doug Irwin (Regensburg).

 

Pré-playoffs (4, 6 et 8 mars 2016)

Deggendorf - Klostersee 5-3 (2-2,2-0,1-1)
Klostersee - Deggendorf 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Deggendorf - Klostersee 5-3 (1-2,2-0,2-1)

Weiden - Sonthofen 3-4 a.p. (1-2,0-1,2-0,0-1)
Sonthofen - Weiden 4-5 (1-1,3-3,0-1)
Weiden - Sonthofen 6-3 (2-0,2-2,2-1)

 

Play-offs Sud (11, 13, 15 et 18 mars 2016)

Regensburg - Weiden 3-2 a.p. (1-0,1-0,0-2,1-0) [jeudi 10 mars]
Weiden - Regensburg 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Regensburg - Weiden 6-1 (3-0,1-1,2-0) [mercredi 16 mars]
Weiden - Regensburg 2-3 a.p. (0-2,1-0,1-0,0-1)

Bayreuth - Deggendorf 5-1 (1-0,3-1,1-0)
Deggendorf - Bayreuth 2-8 (0-4,1-3,1-1)
Bayreuth - Deggendorf 4-3 t.a.b. (1-1,1-1,1-1,0-0,1-0)

Peiting - Bad Tölz 3-1 (2-0,1-1,0-0)
Bad Tölz - Peiting 8-2 (2-0,2-1,4-1)
Peiting - Bad Tölz 5-2 (3-0,1-1,1-1)
Bad Tölz - Peiting 2-3 a.p. (0-0,1-1,1-1,0-1)

Landshut - Selb 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Selb - Landshut 1-3 (0-2,1-0,0-1)
Landshut - Selb 7-3 (4-1,0-1,3-1)

Les quatre vainqueurs se qualifient pour les play-offs d'Oberliga.

 

 

Play-offs d'Oberliga

Quarts de finale (22, 24, 26, 28 et 30 mars 2016)

Regensburg - Leipzig 7-3 (4-0,2-2,1-1)
Leipzig - Regensburg 4-3 (1-1,3-0,0-2)
Regensburg - Leipzig 5-2 (2-1,1-0,2-1)
Leipzig - Regensburg 2-8 (0-2,2-5,0-1)

Hanovre Indians - Peiting 4-1 (2-0,0-0,2-1)
Peiting - Hanovre Indians 4-1 (0-0,0-1,4-0)
Hanovre Indians - Peiting 2-3 (0-1,1-2,1-0)
Peiting - Hanovre Indians 3-2 (1-1,0-0,2-1)

Bayreuth - Halle 6-1 (1-0,2-1,3-0)
Halle - Bayreuth 3-2 (0-1,2-1,1-0)
Bayreuth - Halle 6-2 (1-1,1-1,4-0)
Halle - Bayreuth 7-4 (0-2,3-1,4-1)
Bayreuth - Halle 10-2 (2-1,6-1,2-0)

Tilburg - Landshut 5-2 (2-0,1-2,2-0)
Landshut - Tilburg 1-5 (0-2,1-2,0-1)
Tilburg - Landshut 1-2 a.p. (0-0,0-0,1-1,0-1)
Landshut - Tilburg 1-6 (0-1,0-2,1-3)

 

Demi-finales (1er, 3, 5, 8 et 10 avril 2016)

Regensburg - Bayreuth 6-7 a.p. (3-0,2-2,1-4,0-1)
Bayreuth - Regensburg 4-3 (2-1,2-1,0-1)
Regensburg - Bayreuth 6-5 a.p. (2-1,1-3,2-1,1-0)
Bayreuth - Regensburg 4-3 a.p. (1-2,2-1,0-0,1-0)

Tilburg - Peiting 3-2 a.p. (2-1,0-1,0-0,1-0)
Peiting - Tilburg 2-0 (0-0,0-0,2-0)
Tilburg - Peiting 8-3 (4-0,1-1,3-2)
Peiting - Tilburg 3-2 (2-0,1-0,0-2)
Tilburg - Peiting 2-1 a.p. (1-1,0-0,0-0,1-0)

 

Finale (15, 17 et 19 avril 2016)

Tilburg - Bayreuth 6-4 (1-3,3-1,2-0)
Bayreuth - Tilburg 6-7 (1-2,3-4,2-1)
Tilburg - Bayreuth 4-2 (0-0,0-1,4-1)

Le club néerlandais de Tilburg a été invité en Oberliga sans avoir le droit d'être monté au niveau supérieur. Il étonne et termine champion. C'est le finaliste Bayreuth qui gagne le droit de monter en DEL2.

 

 

 

Fédérations régionales

1. Liga West

Première phase (18 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Ratingen          52  17  0  1  0  104-44  +60
 2 Dortmund          41  12  2  1  3  108-51  +57
 3 Hammer Eisbären   38  11  2  1  4  103-63  +40
 4 EC Lauterbach     30   8  1  4  5   85-80  +5
 5 Dinslaken         27   7  2  2  7   81-78  +3
 6 Neusser EV        22   5  2  3  8   70-84  -14
 7 Cologne EC 1b     18   3  3  3  9   59-88  -29
 8 EC Bergisch Land  17   4  2  1 11   69-108 -39
 9 Bad Nauheim 1b    14   3  2  1 12   48-78  -30
10 TuS Wiehl         11   2  2  1 13   51-103 -52

 

Poule finale (20 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Ratingen          39  12  1  1  6   82-66  +16
 2 Dortmund          36   9  4  1  6   94-68  +26
 3 Hamm              35   9  4  0  7   89-68  +21
 4 Lauterbach        28   6  2  6  6   79-88  -9
 5 Dinslaken         24   4  4  4  8   74-94  -20
 6 Neuss             18   5  0  3 12   59-93  -34

Demi-finales (6 et 11 mars 2016)

Lauterbach - Ratingen 1-4 3-6
Hamm - Dortmund 4-0 3-4

Finale (13 et 18 mars 2016)

Ratingen - Hamm 6-4 5-4

 

Poule de promotion/relégation (14 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Herford           38  12  1  0  1  102-46  +56
2 TuS Wiehl         31  10  0  1  3   74-43  +31
3 Cologne EC 1b     28   9  0  1  4   73-54  +19
4 Paderborn         25   7  2  0  5   60-65  -5
5 Bad Nauheim 1b    20   6  1  0  7   50-52  -2
6 Bergisch Land     11   2  2  1  9   46-96  -50
7 Soest              8   2  0  2 10   50-73  -23
8 Troisdorf          7   2  0  1 11   44-70  -26

La composition des divisions l'an prochain reste à faire du fait de la création d'une nouvelle fédération régionale "dissidente" en Rhénanie du Nord - Westphalie (mais qui suit les nouveaux dirigeants de la fédération nationale et veut éviter l'obstruction systématique), à laquelle presque tous les clubs finissent par adhérer. Le classement de cette saison servira à définir la hiérarchie globale.

 

Rhénanie du Nord - Westphalie

Regionalliga West (12 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Herford           33  11  0  0  1  118-27  +91
2 Paderborn         25   7  2  0  3   78-43  +35
3 EHC Troisdorf     24   7  1  1  3   74-37  +37
4 Soester EG        24   7  1  1  3   80-47  +33
5 Neusser EV 1b     11   3  1  0  8   52-76  -24
6 Herne 1b           9   2  0  3  7   46-99  -53
7 LH Hamm 1b         0   0  0  0 12   14-133 -119

Les quatre premiers sont qualifiés pour une poule de promotion en 1. Liga.

 

Poule de promotion/relégation (10 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Grefrath          27   9  0  0  1  103-19  +84
2 Königsborn        24   8  0  0  2   77-36  +41
3 Wiehl 1b          15*  5  0  0  4   52-35  +17
4 Neuss 1b          12   4  0  0  6   49-66  -17
5 Herne 1b           6*  2  0  0  7   36-64  -28
6 LH Hamm 1b         3   1  0  0  9   25-122 -97

* un match non joué

 

NRW-Liga (14 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Grefrath           39  12  1  1  0  122-27  +95
2 Königsborn         34  11  0  1  2  137-33  +104
3 Wiehl 1b           28   7  3  1  3  100-59  +41
4 GSC Moers          24   7  1  1  5   70-83  -13
5 EHC Troisdorf      11   3  0  2  9   45-122 -77
6 Bergisch Gladbach  11   3  1  0 10   47-103 -56
7 Dinslaken 1b       11   2  2  1  9   39-85  -46
8 EHC Netphen         7   2  0  1 11   41-99  -58

Poule de maintien (8 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Bergisch Gladbach  22   7  0  1  0   60-33  +27
2 Dinslaken 1b       16   4  2  0  2   39-30  +9
3 GSC Moers          10   3  0  1  4   42-43  -1
4 EHC Netphen        10   3  0  1  4   34-44  -10
5 EHC Troisdorf       2   0  1  0  7   31-56  -25

 

Bezirksliga NRW (10 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 TSVE Bielefeld    27  11  0  0  3   97-36  +61
2 Kristall Lippst.  22  12  0  0  2   50-50   0
3 Aix-la-Chapelle   18   8  0  0  7   73-50  +23
4 Herford 1b        11   9  0  0  6   42-54  -12
5 SV Brackwede       7   5  0  0 10   34-62  -28
6 ESV Bergkamen      5   0  0  0 16   40-83  -43

Match pour la cinquième place (7, 14, 21 février, 6 et 17 mars 2016)

Brackwede - Bergkamen 3-6 6-5 3-5 8-5 1-4

Demi-finales

Herford 1b - Bielefeld 5-4(a.p.) 3-9 3-6
Lippstadt - Aix-la-Chapelle 6-11 6-12

Finale (11 et 13 mars 2016)

Aix-la-Chapelle - Bielefeld 8-10 1-5

 

Hesse

Hessenliga (12 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Francfort 1b          33  13  0  0  0  110-39  +71
2 EG Diez-Limburg       27   4  0  0 10   89-31  +58
3 Eintracht Francfort   25  11  0  0  3   70-31  +39
4 Kassel 89ers          23  13  0  0  0   73-34  +39
5 ESC Darmstadt         12   9  0  0  4   82-59  +23
6 Ice Dev. Bad Nauheim   3   4  0  0  9   29-140 -111
7 Eisteufel Francfort    3   0  0  0 14   20-136 -116
8 ESC Viernheim forfait général

 

Bezirksliga Hessen (10 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Eintracht Francf. 1b  26   8  1  0  1   64-36  +28
2 Wallernhausen         25   8  0  1  1   95-38  +57
3 EV Wiesbaden          14   4  1  0  5   52-60  -8
4 EC Lauterbach 1b      13   4  0  1  5   52-45  +7
5 Darmstadt 1b          10   3  0  1  4   39-74  -35
6 ERC Pohlheim           2   0  1  0  7   33-80  -47
7 ESC Viernheim 1b forfait général

 

Rhénanie-Palatinat

Rheinland-Pfalz-Liga (16 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EV Bitburg          48  16  0  0  0  134-30  +104
2 TSV Mainz           33  11  0  0  5  118-60  +58
3 IHC Beaufort (LUX)  17   5  1  0 10   57-76  -19
4 EHC Neuwied 1b      13   4  0  1 11   70-142 -72
5 EHC Zweibrücken 1b   9   3  0  0 13   61-137 -76

 

 

Nord

Regionalliga Nord

Groupe A (16 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Adendorfer EC     45  15  0  0  1  107-41  +66
2 Weserstars Brême  39  13  0  0  3  120-51  +69
3 TAG Salzgitter    21   7  0  0  9   63-93  -30
4 UNS Langenhagen   12   4  0  0 12   55-84  -29
5 Bremerhaven 1b     3   1  0  0 15   45-121 -76

Groupe B (12 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Altonaer SV       28   8  2  0  2   68-38  +30
2 TuS Harsefeld     23   7  0  2  3   72-52  +20
3 Hambourg SV 1b    19   6  0  1  5   53-46  +7
4 EC Celle          17   3  3  2  4   47-59  -12
5 Rostock 1b        17   5  1  0  6   59-64  -5
6 FTV Hambourg 1b   12   3  1  1  7   52-57  -5
7 Timmendorf 1b     10   2  1  2  7   27-62  -35

 

Poule finale (10 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Weserstars Brême  26   8  1  0  1   84-21  +63
2 Adendorfer EC     25   8  0  1  1  107-13  +94
3 TAG Salzgitter    21   7  0  0  3   63-35  +28
4 TuS Harsefeld      8   2  1  0  7   32-102 -70
5 ASV Hambourg       6   1  1  1  7   24-85  -61
6 Hambourg SV 1b     4   1  0  1  8   18-72  -54

Poule de maintien (8 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 7 UNS Langenhagen  21   7  0  0  1   77-18  +59
 8 Bremerhaven 1b   21   7  0  0  1   67-23  +44
 9 EC Celle          9   2  1  1  4   33-61  -28
10 Rostock 1b        8   2  1  0  5   39-66  -27
11 FTV Hambourg 1b   1   0  0  1  7   29-77  -48
12 Timmendorf 1b exclu après deux forfaits

 

Landesliga Nord

Groupe A (10 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Adendorf 1b         25   8  0  1  1  110-52  +58
2 Hambourg SV 1c      20   6  1  0  3   49-50  -1
3 Weserst. Brême 1b   19   5  2  0  3   82-41  +41
4 Bremerhaven 1b      12   4  0  0  6   59-71  -12
5 TuS Harsefeld 1b     7   2  0  1  7   53-78  -25
6 FTV Hambourg 1c      7   2  0  1  7   34-95  -61

Groupe B (12 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EC Nordhorn         33  11  0  0  1  220-16  +204
2 Molot EC Hambourg   27   9  0  0  3   83-75  +8
3 Altonaer SV 1b      21   7  0  0  5   62-88  -26
4 Adendorf 1c         15   5  0  0  7   58-69  -11
5 Salzgitter 1b       15   5  0  0  7   50-84  -34
6 Weserst. Brême 1c   12   4  0  0  8   57-93  -36
7 Harsefelder EC       0   0  0  0 12   25-130 -105 

Finale (6 et 13 mars 2016)

Adendorf 1b - Nordhorn 0-21 2-11

Nordhorn est promu en Regionalliga.

 

Nord-Est (Landesliga Poméranie, 6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Beinhart Klink    18   6  0  0  0   79-14  +65
2 Malchower Wölfe   12   4  0  0  2   43-23  +20
3 Neubrandenburg     6   2  0  0  4   25-53  -28
4 OSC Berlin 1b      0   0  0  0  6   11-68  -57

Demi-finales (13 et 14 février 2016)

Klink - Berlin 1b 19-4
Malchow - Neubrandenburg 5-3

Match pour la troisième place (20 février 2016)

Berlin 1b - Neubrandenburg 3-10

Finale (20 février 2016)

Klink - Malchow 10-7 / converti en 0-5 sur tapis vert

 

 

Est

Regionalliga Ost (18 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Tornado Niesky       54  18  0  0  0  132-25  +107
 2 EHC Berlin Blues     44  14  1  0  3   90-43  +47
 3 ESV Chemnitz         37  12  0  1  5  104-64  +40
 4 ESC Dresde 1b        32  10  1  0  7   79-59  +20
 5 FASS Berlin 1b       26   8  1  0  9   77-78  -1
 6 ESC Berlin 2007      22*  6  2  0  9   71-81  -10
 7 SV Rudelswalde       21*  7  0  0 10   65-59  +6
 8 Rot-Weiß Bad Muskau  17   5  0  2 11   64-88  -24
 9 ESC Jonsdorf         13   3  1  2 12   57-89  -32
10 EHV Dresde Devils     1   0  0  1 17   38-191 -153

* un match en moins

Finale (18, 20 et 26 mars 2016)

Tornado Niesky - ESC Dresde 7-1 5-0 3-2

Le Tornado Niesky remporte la Regionalliga, à Weißwasser car sa patinoire en plein air est fermée. C'est d'ailleurs ce manque de disponibilité qui fait que ses poursuivants ont renoncé aux play-offs. Niesky a remporté toutes ces rencontres cette saison mais ne souhaite toujours pas participer à l'Oberliga Nord à périmètre géographique trop large pour lui.

 

Landesliga Berlin (16 matches)

                      Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ESC Berlin 07 1b     44  14  1  0  1  118-47  +71
2 Preussen Berlin 1b   37  12  0  1  3  108-59  +49
3 ERSC Berliner Bären  34  11  0  1  4  113-66  +47
4 FASS Berlin 1c       33  11  0  0  5  103-53  +50
5 EHC Berlin 1b        32  10  1  0  5  103-85  +18
6 OSC Berlin           18   6  0  0 10   78-81  -3
7 BSG Eternit Berlin    9   3  0  0 13   63-139 -76
8 SC Charlottenburg     6   2  0  0 14   42-121 -79
9 ASC Spandau           3   1  0  0 15   61-139 -78

Demi-finales

ESC Berlin 1b - FASS Berlin 1c 5-4
Preussen Berlin 1b - ERSC Berliner Bären 7-3

Match pour la troisième place

ERSC Berliner Bären - FASS Berlin 1c 6-4

Finale

ESC Berlin 1b - Preussen Berlin 1b 0-4

 

Thüringenliga (6 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Leipziger EC 1b     12   4  0  0  2   28-27  +1
2 EHC Erfurt 1b       10   3  0  1  2   30-31  -1
3 ESV Halle 1b         9   3  0  0  3   32-23  +9
4 SCM Kojoten Erfurt   5   1  1  0  4   16-25  -9
5 Waltershausen forfait général

Poule finale (4 matches)

                      Pts  V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Erfurt 1b            7   2  0  1  1   25-22  +3
2 Leipzig 1b           5*  1  1  0  2   19-16  +3
3 Halle 1b             3*  1  0  0  3   12-18  -6

* un match annulé (aucun point attribué)

Promotion/relégation (4 matches)

                      Pts  V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 SCM Kojoten Erfurt   9   3  0  0  1   42-15  +27
2 Kickelhahn Ilmenau   9   3  0  0  1   21-16  +5
3 EHV Waltershausen    0   0  0  0  4   13-45  -32

Landesliga Thuringe (8 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Kickelhahn Ilmenau  18   5  1  1  1   40-26  +14
2 Waltershausen 1b    14   4  1  0  3   44-38  +6
3 Hurricane Erfurt    11   3  1  0  4   33-45  -12
4 ESV Halle 1c         9   3  0  0  5   35-32  +3
5 ESC Mammuts Erfurt   8   2  0  2  4   29-40  -11

Poule de classement (4 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ESV Halle 1c        12   4  0  0  0   25-13  +12
2 Hurricane Erfurt     4   0  2  0  2   20-21  -1
3 ESC Mammuts Erfurt   2   0  0  2  2   13-24  -11

 

 

Bade-Wurtemberg

Regionalliga Südwest (24 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EHC Heilbronn      56  18  0  2  4  147-67  +80
 2 Schwenningen 1b    54  17  1  1  5  130-84  +46
 3 EHC Zweibrücken    51  15  2  2  5  146-75  +71
 4 Bietigheim 1b      47  13  3  2  6  125-100 +25
 5 ESC Hügelsheim     40  12  2  0 10  121-103 +18
 6 Stuttgart Rebels   28   6  4  2 12   72-94  -22
 7 EC Eppelheim       22   6  1  2 15   84-148 -64
 8 EHC Fribourg 1b    16   4  2  0 18   58-156 -98
 9 EV Ravensburg 1b   10   2  0  4 18   82-138 -56

Demi-finales (27/28 février, 4/6 et 11 mars 2016)

EHC Eisbären Heilbronn - Bietigheim 1b 4-3(t.a.b.) 2-3 4-1
Schwenningen 1b - Zweibrücken 7-4 2-7 3-4(a.p.)

Finale (20 et 27 mars 2016)

Eisbären Heilbronn - Zweibrücken 9-8(a.p.) 5-3

Les Eisbären de Heilbronn, champions une quatrième fois consécutive, renoncent encore à la promotion en Oberliga compte tenu de leurs finances et infrastructures.

 

Landesliga Baden-Württemberg (16 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 1.CfR Pforzheim     39  13  0  0  3  124-56  +68
2 EKU Mannheim        39  13  0  0  3  113-48  +65
3 ESG Esslingen       36  12  0  0  4  102-53  +49
4 EC Balingen         33  11  0  0  5   87-55  +32
5 EKU Mannheim 1b     21   7  0  0  9   62-85  -23
6 Stuttgart 1b        13   4  0  1 11   50-98  -48
7 FSV Schwenningen    12   4  0  0 12   53-106 -53
8 TSG Reutlingen      12   3  1  1 11   48-110 -62
9 Heilbronner EC 1b   11   3  1  0 12   47-75  -28

Pforzheim est promu en Regionalliga.

 

 

Bavière

Bayernliga

Classement (26 matches)

                    Pts   V VP  DP D    BP-BC  Diff
 1 EV Lindau         56  17  1  3  5   133-85  +48
 2 ESC Dorfen        53  16  2  1  7   114-72  +42
 3 EHC Waldkraiburg  50  16  0  2  8   113-75  +38
 4 HC Landsberg      44  12  3  2  9    95-88  +7
 5 ECDC Memmingen    44  12  2  4  8   117-100 +17
 6 TEV Miesbach      43  11  3  4  8   103-85  +18
 7 Höchstadter EC    43  13  2  0  11  108-101 +7
 8 TSV Peißenberg    41  11  3  2  10  106-84  +22
 9 EV Moosburg       39  10  3  3  10  110-115 -5
10 ESV Buchloe       35  10  2  1  13   86-107 -21
11 Wand. Germering   30   7  4  1  14   83-121 -38
12 EV Pegnitz        28   9  0  1  16   82-104 -22
13 EC Pfaffenhofen   26   8  1  0  17   80-131 -51
14 ESC Geretsried    14   4  0  2  20   82-144 -62

 

Poule finale A (8 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Peißenberg        21   7  0  0  1   38-18  +20
2 Lindau            16   5  0  1  3   37-28  +9
3 Landsberg         14   4  1  0  4   35-27  +8
4 Memmingen          9   3  0  0  5   27-31  -4
5 Moosburg           0   0  0  0  8   17-50  -33

Poule finale B (8 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Waldkraiburg      17   5  0  2  1   41-19  +22
2 Höchstadt         17   5  1  0  2   33-26  +7
3 Miesbach          14   4  1  0  3   31-34  -3
4 Dorfen             8   2  1  0  5   33-39  -6
5 Buchloe            4   1  0  1  6   29-49  -20

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Tyler Wiseman (A, Peißenberg), 2 Lukás Miculka (A, Dorfen), 3 Lukás Varecha (A, Moosburg).

 

Quarts de finale (21, 26, 28 février et 4 mars 2016)

Peißenberg - Dorfen 3-5 2-0 4-3 6-5(t.a.b.)
Waldkraiburg - Memmingen 6-3 6-7 6-5 8-3
Höchstadt - Landsberg 1-6 4-3(t.a.b.) 5-2 3-2(a.p.)
Lindau - Miesbach 2-3(t.a.b.) 3-0 7-3 4-3(a.p.)

Demi-finales (11, 13, 18 et 20 mars 2016)

Peißenberg - Höchstadt 2-4 3-4(a.p.) 3-4
Waldkraiburg - Lindau 2-5 3-2(t.a.b.) 6-2 3-1

Finale (26, 28 mars, 1er, 3 et 8 avril 2016)

Waldkraiburg - Höchstadt 3-2 a.p. (0-0,0-1,2-1,1-0)
Höchstadt - Waldkraiburg 4-3 a.p. (3-1,0-2,0-0,1-0)
Waldkraiburg - Höchstadt 5-3 (3-2,1-1,1-0)
Höchstadt - Waldkraiburg 4-3 t.a.b. (2-1,1-1,0-1,0-0,1-0)
Waldkraiburg - Höchstadt 4-2 (1-0,1-0,2-2)

Waldkraiburg mais renonce dans un premier temps à la promotion à cause de ses balustrades non conformes. Finalement, après l'élargissement de l'Oberliga à douze, les trois premiers (Waldkraiburg, Höchstadt et Lindau).

 

Poule de maintien (12 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
11 EC Pfaffenhofen   20   6  0  2  4   41-44  -3
12 ESC Geretsried    18   6  0  0  6   45-38  +7
13 Wand. Germering   17   5  1  0  6   42-42   0
14 EV Pegnitz        17   5  1  0  6   35-39  -4

Pegnitz est relégué alors que Germering doit repasser par un barrage.

 

Barrage de promotion/relégation (6, 11 et 13 mars 2016)

Passau - Germering 2-4 3-2 2-5

Germering se maintient en Bayernliga.

 

Landesliga

Groupe 1 (14 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 TSV Erding        34  10  2  0  2  103-34  +69
 2 ERV Schweinfurt   32  10  1  0  3   59-36  +23
 3 ERSC Amberg       27   8  1  1  4   72-47  +25
 4 Bad Kissingen     26   8  0  2  4   62-44  +18
 5 ESC Haßfurt       22   7  0  1  6   65-58  +7
 6 VER Selb 1b       14   2  3  2  7   41-63  -22
 7 EHC Nuremberg 1b  10   3  0  1 10   37-85  -48
 8 EHC Bayreuth 1b    3   1  0  0 13   41-113 -72

Groupe 2 (18 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EHF Passau        47  14  2  1  1  116-44  +72
 2 ESC Vilshofen     43  13  1  2  2   86-53  +33
 3 Fürstenfeldbrück  38  10  3  2  3   79-44  +35
 4 EV Dingolfing     37  11  2  0  5  119-51  +68
 5 SC Reichersbeuern 26   8  0  2  8   78-83  -5
 6 TSV Schliersee    21   7  0  0 11   55-84  -29
 7 EHC Bad Aibling   19   6  0  1 11   60-64  -4
 8 Frillensee-Inzell 16   4  1  2 11   48-122 -74
 9 TSV Trostberg     15   5  0  0 13   68-96  -28
10 EC Bad Tölz 1b     8   2  1  0 15   45-113 -68

Groupe 3 (16 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EHC Königsbrunn   37  10  3  1  2   94-40  +54
 2 EA Schongau       37  11  1  2  2   75-30  +45
 3 EV Pfronten       33  10  1  1  4   69-49  +20
 4 VfE Ulm/Neu-Ulm   30   9  1  1  5   72-66  +6
 5 ESC Kempten       29   9  0  2  5   67-59  +8
 6 Bad Wörishofen    25   7  2  0  7   66-62  +4
 7 SC Forst          13   4  0  1 11   43-81  -38
 8 EC Oberstdorf      9   2  1  1 12   48-84  -36
 9 ESV Burgau         3   1  0  0 15   30-93  -63

 

Poule finale A (10 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 TSV Erding        23   7  0  2  1   60-32  +28
 2 ERV Schweinfurt   19   5  1  2  2   34-34   0
 3 Bad Kissingen     16   4  2  0  4   37-36  +1
 4 Fürstenfeldbrück  14   2  3  2  3   34-35  -1
 5 ESC Vilshofen     10   2  2  0  6   31-45  -14
 6 ERSC Amberg        8   1  1  3  5   34-48  -14

Poule finale B (10 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EHF Passau        24   8  0  0  2   51-25  +26
 2 EA Schongau       24   8  0  0  2   40-30  +10
 3 EV Dingolfing     21   7  0  0  3   51-33  +18
 4 EV Pfronten       15   5  0  0  5   40-39  +1
 5 EHC Königsbrunn    6   2  0  0  8   35-56  -21
 6 VfE Ulm/Neu-Ulm    0   0  0  0 10   27-61  -34

 

Quarts de finale (5, 7 et 12 février 2016)

Erding - Pfronten 5-0 9-0
Passau - Fürstenfeldbrück 7-4 3-10 4-1
Schweinfurt - Dingolfing 5-1 5-0(forfait)
Schongau - Bad Kissingen 5-2 2-4 3-2(t.a.b.)

Demi-finales (14 et 19 février 2016)

Erding - Schongau 7-4 5-3
Passau - Schweinfurt 7-1 2-1

Finale (26 et 28 février 2016)

Passau - Erding 0-8 2-5

Erding est promu en Bayernliga alors que Passau accède à un barrage de promotion.

 

Poule de classement (6 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
 9 EHC Königsbrunn   12   3  1  1  1   36-30  +6
10 ERSC Amberg        9   3  0  0  3   34-33  +1
11 ESC Vilshofen      8   2  1  0  3   28-30  -2
12 VfE Ulm/Neu-Ulm    7   2  0  1  3   29-34  -5

 

Poule de maintien A (12 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EHC Bad Aibling    25   7  2  0  3   66-34  +32
2 EHC Nuremberg 1b   24   8  0  0  4   74-61  +13
3 ESC Haßfurt        23   7  1  0  4   61-52  +9
4 EC Bad Tölz 1b     21   6  1  1  4   59-44  +15
5 EHC Bayreuth 1b    13   3  1  2  6   52-70  -18
6 VER Selb 1b        12   4  0  0  8   37-54  -17
7 TSV Schliersee      8   2  0  2  8   41-75  -34

Bayreuth 1b, Selb 1b et Schliersee/Miesbach sont relégués.

Poule de maintien B (14 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 SC Reichersbeuern  30  10  0  0  4   73-48  +25
2 TSV Trostberg      28   9  0  1  4   68-48  +20
3 Bad Wörishofen     26   8  1  0  5   63-55  +8
4 SC Forst           22   6  2  0  6   67-67   0
5 EC Oberstdorf      18   5  1  1  7   57-65  -8
6 ESC Kempten        18   6  0  0  8   62-63  -1
7 ESV Burgau         14   4  1  0  9   48-75  -27
8 Frillensee-Inzell  12   3  0  3  8   53-70  -17

Kempten, Burgau et Frillensee-Inzell sont relégués.

 

Bezirksliga

Groupe nord (16 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Straubing 1b      46  15  0  1  0  117-18  +99
2 Ingolstadt 1b     44  14  1  0  1  112-43  +69
3 EHC Mitterteich   27   9  0  0  7  112-49  +63
4 Pfaffenhofen 1b   27   8  1  1  6   80-70  +10
5 ERC Regen         25   8  0  1  7   76-68  +8
6 ESV Würzburg      19   5  2  0  9   66-87  -21
7 EV Regensburg 1b  14   4  0  2 10   42-80  -38
8 Dingolfing 1b      8   2  1  0 13   43-119 -76
9 Schweinfurt 1b     6   1  1  1 13   40-153 -113

Groupe est (16 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 SE Freising       45  15  0  0  1  108-28  +80
2 ESV Waldkirchen   42  14  0  0  2   97-22  +75
3 Waldkraiburg 1b   30  10  0  0  6   88-57  +31
4 ESV Gebensbach    26   6  3  2  5   69-65  +4
5 Munich EK         26   8  0  2  6   89-75  +14
6 EV Aich           24   7  1  1  7   69-53  +16
7 EV Berchtesgaden  17   5  1  0 10   56-71  -15
8 ASV Dachau         6   2  0  0 14   44-119 -75
9 SG Munich          0   0  0  0 16   21-151 -130

Groupe ouest (20 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EV Füssen        60  20  0  0  0  228-30  +198
 2 ERC Lechbruck    47  14  2  1  3  109-67  +42
 3 TV Lindenberg    45  14  0  3  3  121-53  +68
 4 HC Maustadt      41  13  1  0  6  149-76  +73
 5 ESV Buchloe 1b   41  12  2  1  5  114-80  +34
 6 EV Königsbrunn   24   8  0  0 12   80-145 -65
 7 Bad Wörisho. 1b  23   7  1  0 12   94-126 -32
 8 SV Apfeldorf     21   5  2  2 11   74-106 -32
 9 EG Augsbourg     18   5  1  1 13   80-116 -36
10 ESV Türkheim      9   2  1  1 16   61-135 -74
11 1.EC Senden       1   0  0  1 19   33-199 -166

Groupe sud (16 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 TSV Farchant       45  14  1  1  0  110-31  +79
2 Bad Bayersoien     33  10  1  1  4  122-58  +64
3 ESC Geretsried 1b  32   9  2  1  4   88-51  +37
4 ESC Holzkirchen    32   8  4  0  4   64-36  +28
5 EV Mittenwald      25   8  0  1  7   90-67  +23
6 EA Schongau 1b     22   6  1  2  7   79-63  +16
7 ERSC Ottobrunn     16   5  0  1 10   57-89  -42
8 W. Germering 1b     8   2  0  2 12   47-111 -64
9 Fürstenfeldb. 1b    0   0  0  0 16   25-176 -151

 

Demi-finales (26/27 et 28 février 2016)

Freising - Straubing 1b 1-1 4-2
TSV Farchant - Füssen 1-4 1-3

Match pour la troisième place (4 et 5 mars 2016)

TSV Farchant (Riessersee 1b) - Straubing 1b 11-4 5-6

Finale (4 et 6 mars 2016)

Freising - Füssen 5-11 4-6

Füssen, Freising, Farchant et la réserve de Straubing sont promus en Landesliga.

 

 

 

 

Matches amicaux

09/08/2015 Bremerhaven - Hambourg 2-0 (1-0,1-0,0-0)
14/08/2015 Iserlohn - Krefeld 5-0 (1-0,1-0,3-0)
14/08/2015 Bietigheim-Bissingen - Fribourg-en-Brisgau 4-0 (1-0,1-0,2-0)
14/08/2015 Bad Nauheim - Francfort 5-4 (1-0,3-1,1-3) [à Diez]
15/08/2015 Bad Tölz - Landshut 2-3 t.a.b. (0-0,2-1,0-1,0-1)
15/08/2015 Riessersee - Bad Tölz 4-2 (0-1,2-1,2-0)
16/08/2015 Kassel - Bietigheim-Bissingen 4-5 t.a.b. (1-1,2-2,1-1,0-1)
16/08/2015 Kaufbeuren - Rosenheim 3-4 (2-0,1-3,0-1)
16/08/2015 Krefeld - Francfort 8-1 (1-0,3-1,4-0)
19/08/2015 Kaufbeuren - Ingolstadt 4-6 (1-1,1-2,2-3)
21/08/2015 Kaufbeuren - Sonthofen 3-2 (0-0,3-1,0-1)
21/08/2015 Rosenheim - Straubing 2-3 (1-1,0-1,1-1)
21/08/2015 Kassel - Francfort 6-5 t.a.b. (3-0,1-3,1-3,1-0)
22/08/2015 Duisburg - Francfort 3-4 (2-1,0-1,1-2)
22/08/2015 Riessersee - Dresde 3-1 (0-0,1-0,2-1)
23/08/2015 Landshut - Bad Tölz 1-6 (0-3,1-2,0-1)
23/08/2015 Duisburg - Krefeld 1-3 (0-1,0-1,1-1)
23/08/2015 Riessersee - Ravensburg 3-5 (1-2,2-1,0-2)

 

Ice Cup (les 22 et 23 août 2015 à Bietigheim-Bissingen, Allemagne)

Nuremberg - Wolfsburg 6-3 (1-1,2-1,3-1)
Bietigheim - Iserlohn 3-2 t.a.b. (0-2,1-0,1-0,1-0)
3e place
Wolfsburg - Iserlohn 1-0 (0-0,0-0,1-0)
finale
Bietigheim - Nuremberg 3-4 t.a.b. (0-0,2-3,1-0,0-1)

 

26/08/2015 Bayreuth - Kassel 3-5 (1-1,2-1,0-3)
26/08/2015 Rosenheim - Kaufbeuren 2-1 (1-0,1-0,0-1)
28/08/2015 Kaufbeuren - Regensburg 4-1 (1-0,3-0,0-1)
28/08/2015 Bad Nauheim - Heilbronn 2-1 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,1-0)
28/08/2015 Bad Tölz - Riessersee 0-3 (0-3,0-0,0-0)
28/08/2015 Bayreuth - Weißwasser 9-4 (1-3,6-0,2-1)
28/08/2015 Dresde - Hambourg 0-5 (0-3,0-0,0-2)
28/08/2015 Weiden - Crimmitschau 5-4 t.a.b. (1-1,1-2,2-1,1-0)
28/08/2015 Deggendorf - Braunlage 3-4 (2-2,0-1,1-1)
28/08/2015 Hanovre Indians - Duisburg 0-5 (0-2,0-2,0-1)
29/08/2015 Bremerhaven - Iserlohn 2-5 (1-3,1-1,0-1)
29/08/2015 Francfort - Mannheim 0-7 (0-4,0-2,0-1)
30/08/2015 Wolfsburg - Hambourg 5-1 (2-0,0-0,3-1) [à Braunlage]
30/08/2015 Bad Nauheim - Dresde 3-4 (1-0,1-3,1-1)
30/08/2015 Regensburg - Kaufbeuren 7-2 (1-0,4-1,2-1)
30/08/2015 Bayreuth - Crimmitschau 5-10 (0-2,2-5,3-3)
30/08/2015 Duisburg - Hanovre Indians 4-6 (1-2,3-0,0-4)
30/08/2015 Schwenningen - Fribourg-en-Brisgau 5-1 (2-0,2-0,1-1)
04/09/2015 Iserlohn - Bietigheim-Bissingen 5-0 (2-0,2-0,1-0)
04/09/2015 Heilbronn - Crimmitschau 6-4 (0-0,4-1,2-3)
04/09/2015 Augsbourg - Francfort 5-4 a.p. (2-1,0-2,2-1,1-0)
04/09/2015 Landshut - Regensburg 5-2 (0-0,4-2,2-1)
04/09/2015 Miesbach - Deggendorf 3-7 (2-3,0-2,1-2)
04/09/2015 Kassel - Bad Nauheim 5-2 (2-0,0-0,3-2)
04/09/2015 Selb - Weißwasser 1-5 (1-1,0-2,0-2)
04/09/2015 Schönheide - Braunlage 5-2 (0-0,4-2,1-0)
05/09/2015 Cologne - Krefeld 2-6 (1-0,1-2,0-4)
05/09/2015 Leipzig - Dresde 2-9 (0-1,1-5,1-3)
05/09/2015 Erfurt - Pegnitz 7-6 t.a.b. (2-2,3-2,1-2,1-0)
05/09/2015 Peiting - Kaufbeuren 4-6 (0-2,2-3,2-1)
05/09/2015 Duisburg - Tilburg 3-0 (1-0,2-0,0-0)
06/09/2015 Tilburg - Duisburg 2-4 (1-1,0-2,1-1)
06/09/2015 Wolfsburg - Iserlohn 3-2 a.p. (0-1,2-1,0-0,1-0)
06/09/2015 Bad Nauheim - Kassel 4-5 t.a.b. (2-0,2-2,0-2,0-1)
06/09/2015 Francfort - Nuremberg 3-5 (0-3,1-0,2-2)
06/09/2015 Ravensburg - Augsbourg 3-1 (0-1,2-0,1-0)
06/09/2015 Crimmitschau - Heilbronn 6-5 (1-2,1-2,4-1)
06/09/2015 Halle - Dresde 0-4 (0-1,0-3,0-0)
06/09/2015 Weiden - Leipzig 4-5 t.a.b. (2-2,1-0,1-2,0-1)
06/09/2015 Braunlage - Schönheide 6-4 (3-2,1-0,2-2)
06/09/2015 Sonthofen - Kaufbeuren 7-5 (2-2,1-1,4-2)
11/09/2015 Leipzig - Bayreuth 5-6 (1-2,3-2,1-2)
11/09/2015 Halle - Selb 0-2 (0-0,0-2,0-0)
12/09/2015 Leipzig - Weiden 2-7 (0-2,1-3,1-2)
13/09/2015 Selb - Halle 3-2 t.a.b. (1-2,1-0,0-0,1-0)
13/09/2015 Bayreuth - Leipzig 7-2 (3-1,2-0,2-1)
13/09/2015 Peiting - Peißenberg 9-6 (3-4,6-1,0-1)
13/09/2015 Waldkraiburg - Weiden 2-4 (1-2,1-2,0-0)
13/09/2015 Braunlage - Lauterbach 1-2 (1-2,0-0,0-0)
18/09/2015 Halle - Pegnitz 4-1 (0-0,2-0,2-1)
18/09/2015 Erfurt - Bayreuth 3-7 (0-3,2-3,1-1)
18/09/2015 Sonthofen - Lindau 5-6 (3-3,2-2,0-1)
18/09/2015 Hanovre Indians - Selb 0-2 (0-0,0-1,0-1)
20/09/2015 Bayreuth - Erfurt 6-3 (1-0,2-3,3-0)
20/09/2015 Lindau - Sonthofen 5-2 (2-0,1-1,2-1)
20/09/2015 Selb - Hanovre Indians 4-3 t.a.b. (1-2,2-1,0-0,0-0,1-0)

Düsseldorf, Ingolstadt, Wolfsburg, Fribourg-en-Brisgau, Munich, Ravensburg, Rosenheim, Cologne, Nuremberg, Straubing, Augsbourg, Mannheim, Dresde, les Eisbären de Berlin, Schwenningen, Hambourg, Weißwasser, Landshut, Bad Nauheim, Bremerhaven, Regensburg, Sonthofen, Crimmitschau, Kassel, Iserlohn, Bietigheim-Bissingen, Klostersee, Heilbronn, Riessersee, Peiting, Bad Tölz, Bayreuth, Herne, Essen et Neuwied ont également disputé des matches et tournois amicaux internationaux.

 

 

La saison précédente (2014/15)

La saison suivante (2016/17)

 

Retour aux archives