Championnat d'Allemagne 2013/14

 

DEL : présentation, résultats, classement, play-offs. Bilan.

DEL 2 : résultats, classement, play-offs, barrages de maintien ; poule de promotion/relégation.

Oberliga : nord, ouest, est, sud ; play-offs.

Fédérations régionales : Regionalliga ouest (Rhénanie du Nord - Westphalie, Hesse, Rhénanie-Palatinat), nord, est, Bade-Wurtemberg, Bavière.

Les matches amicaux.

 

 

DEL

Présentation de la saison

1re journée (vendredi 13 septembre 2013)

Ingolstadt - Eisbären Berlin 2-3 (0-1,0-1,2-1)
Munich - Hambourg 3-2 a.p. (0-1,1-1,1-0,1-0)
Straubing - Wolfsburg 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Iserlohn - Augsbourg 6-0 (0-0,3-0,3-0)
Cologne - Nuremberg 2-3 t.a.b. (1-0,0-1,1-1,0-0,0-1)
Krefeld - Düsseldorf 5-1 (3-1,1-0,1-0)
Mannheim - Schwenningen 2-1 (1-0,1-1,0-0)

2e journée (dimanche 15 septembre 2013)

Nuremberg - Hambourg 2-1 (0-0,1-1,1-0)
Augsbourg - Straubing 5-3 (2-2,1-1,2-0)
Wolfsburg - Ingolstadt 3-4 a.p. (0-0,0-1,3-2,0-1)
Düsseldorf - Munich 0-6 (0-4,0-1,0-1)
Schwenningen - Krefeld 1-4 (0-2,0-2,1-0)
Eisbären Berlin - Iserlohn 7-5 (3-4,2-0,2-1)
Cologne - Mannheim 4-3 t.a.b. (1-2,1-1,1-0,0-0,1-0)

3e journée (vendredi 20 septembre 2013)

Munich - Wolfsburg 1-3 (1-1,0-0,0-2)
Cologne - Straubing 4-3 t.a.b. (1-1,1-0,1-2,0-0,1-0)
Augsbourg - Mannheim 4-2 (1-0,2-1,1-1)
Hambourg - Düsseldorf 6-2 (1-0,4-0,1-2)
Krefeld - Eisbären Berlin 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Ingolstadt - Nuremberg 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Schwenningen - Iserlohn 0-4 (0-1,0-2,0-1)

4e journée (dimanche 22 septembre 2013)

Hambourg - Krefeld 3-4 a.p. (2-2,1-0,0-1,0-1)
Düsseldorf - Schwenningen 3-4 t.a.b. (0-1,1-2,2-0,0-0,0-1)
Wolfsburg - Augsbourg 3-1 (0-1,1-0,2-0)
Iserlohn - Cologne 3-4 (3-0,0-1,0-3)
Munich - Ingolstadt 3-4 (1-1,1-1,1-2)
Nuremberg - Eisbären Berlin 4-1 (1-0,0-1,3-0)
Straubing - Mannheim 4-1 (0-0,2-1,2-0)

5e journée (vendredi 27 septembre 2013)

Straubing - Munich 3-4 t.a.b. (0-1,2-1,1-1,0-0,0-1)
Augsbourg - Nuremberg 3-6 (0-2,2-3,1-1)
Hambourg - Iserlohn 3-4 a.p. (1-0,0-1,2-2,0-1)
Ingolstadt - Krefeld 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Schwenningen - Cologne 2-1 (0-0,2-0,0-1)
Eisbären Berlin - Wolfsburg 1-3 (0-0,0-2,1-1)
Düsseldorf - Mannheim 1-3 (0-0,1-1,0-2) [mardi 29 octobre]

6e journée (dimanche 29 septembre 2013)

Mannheim - Hambourg 4-3 (2-0,1-2,1-1)
Nuremberg - Straubing 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Munich - Schwenningen 5-6 t.a.b. (2-4,1-1,2-0,0-0,0-1)
Iserlohn - Ingolstadt 4-3 a.p. (1-0,2-2,0-1,1-0)
Wolfsburg - Düsseldorf 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Krefeld - Augsbourg 1-2 (1-0,0-0,0-2)
Eisbären Berlin - Cologne 1-3 (0-0,1-2,0-1)

7e journée (vendredi 2 octobre 2013)

Nuremberg - Munich 6-5 (2-1,1-1,3-3)
Straubing - Krefeld 3-4 t.a.b. (1-0,0-2,2-1,0-0,0-1)
Cologne - Hambourg 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Düsseldorf - Eisbären Berlin 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Ingolstadt - Augsbourg 6-3 (1-0,4-1,1-2)
Mannheim - Iserlohn 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Schwenningen - Wolfsburg 8-1 (1-0,3-1,4-0)

Düsseldorf accumulait les défaites et beaucoup remettaient en cause son professionnalisme et sa place dans la ligue. Avec le retour du capitaine Daniel Kreutzer et d'Alexander Preibisch, qui souffraient de déchirures musculaires à la hanche, la DEG peut enfin jouer à quatre lignes et gagne immédiatement.

8e journée (dimanche 4 octobre 2013)

Augsbourg - Munich 2-5 (0-2,1-2,1-1)
Hambourg - Wolfsburg 6-4 (4-2,1-0,1-2)
Krefeld - Cologne 1-3 (0-1,1-0,0-2)
Düsseldorf - Nuremberg 1-5 (0-0,1-3,0-2)
Ingolstadt - Mannheim 1-4 (0-2,1-2,0-0)
Schwenningen - Eisbären Berlin 2-3 t.a.b. (0-1,1-1,1-0,0-0,0-1)
Iserlohn - Straubing 2-6 (2-3,0-1,0-2)

9e journée (mardi 6 octobre 2013)

Cologne - Düsseldorf 2-4 (1-1,0-1,1-2) [lundi 5 octobre]
Hambourg - Augsbourg 0-4 (0-0,0-2,0-2)
Wolfsburg - Iserlohn 2-5 (0-1,2-3,0-1)
Straubing - Ingolstadt 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Munich - Krefeld 4-2 (0-1,2-1,2-0)
Nuremberg - Schwenningen 4-3 (2-0,1-0,1-3)
Mannheim - Eisbären Berlin 1-0 (0-0,1-0,0-0)

Nuremberg bat le record de DEL de victoires en début de championnat (détenu par Landshut depuis 18 ans) et Steven Reinprecht, doté d'une excellente vision du jeu et au patinage intact malgré ses 37 ans, est élu joueur du mois par Eishockey News.

10e journée (vendredi 11 octobre 2013)

Straubing - Düsseldorf 2-6 (0-1,2-3,0-2)
Iserlohn - Krefeld 2-6 (1-3,0-1,1-2)
Cologne - Ingolstadt 6-0 (1-0,4-0,1-0)
Augsbourg - Eisbären Berlin 3-4 t.a.b. (1-1,1-1,1-1,0-0,0-1)
Wolfsburg - Nuremberg 3-2 (0-0,2-0,1-2)
Hambourg - Schwenningen 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Mannheim - Munich 9-0 (3-0,2-0,4-0)

11e journée (dimanche 13 octobre 2013)

Krefeld - Wolfsburg 3-1 (1-0,1-0,1-1) [samedi 12 octobre]
Munich - Cologne 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Düsseldorf - Iserlohn 4-1 (2-0,2-0,0-1)
Ingolstadt - Hambourg 5-1 (1-0,2-1,2-0)
Schwenningen - Augsbourg 8-0 (2-0,3-0,3-0)
Eisbären Berlin - Straubing 2-4 (1-2,1-1,0-1)
Nuremberg - Mannheim 4-1 (2-1,1-0,1-0)

Straubing abandonne la dernière place en y envoyant... le champion en titre Berlin ! Le club de la capitale recevait ce jour-là le boss, le milliardaire américain Philip F. Anschutz, venu avec son épouse pour la célébration du titre. Deux jours plus tard, les Eisbären organisent une séance d'entraînement très intense, devant la presse. Deux joueurs en vomissent. "Ils ne doivent pas vomir à cause de la dureté de l'entraînement, mais à cause de notre classement", déclare le coach Jeff Tomlinson.

12e journée (vendredi 18 octobre 2013)

Nuremberg - Krefeld 1-2 (1-0,0-0,0-2)
Straubing - Schwenningen 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Iserlohn - Munich 4-5 (1-1,1-1,2-3)
Cologne - Augsbourg 6-2 (2-0,3-2,1-0)
Düsseldorf - Ingolstadt 2-4 (2-2,0-1,0-1)
Mannheim - Wolfsburg 3-2 (0-1,2-1,1-0)
Eisbären Berlin - Hambourg 3-2 (2-1,0-0,1-1)

Berlin cède la lanterne rouge à l'autre club d'Anschutz, Hambourg, qui vient de voir revenir son défenseur Mathieu Roy, blessé au premier match, et surtout de recruter à la surprise générale le gardien Sébastien Caron, qu'Iserlohn venait de licencier pour préserver la cohésion du vestiaire. Le titulaire du poste Dimitrij Kotschnew est pourtant sur le point de revenir de blessure, et le jeune portier Niklas Treutle est furieux (il partira pour Munich).

13e journée (dimanche 20 octobre 2013)

Krefeld - Mannheim 3-5 (2-2,0-2,1-1)
Hambourg - Straubing 3-2 (1-0,2-0,0-2)
Schwenningen - Ingolstadt 2-4 (0-0,2-2,0-2)
Wolfsburg - Cologne 1-2 a.p. (0-1,0-0,1-0,0-1)
Augsbourg - Düsseldorf 6-1 (3-0,2-0,1-1)
Iserlohn - Nuremberg 6-5 a.p. (1-0,2-4,2-1,1-0)
Munich - Eisbären Berlin 5-3 (2-2,2-0,1-1)

Wolfsburg perd son meilleur marqueur Matt Dzieduszycki, qui se luxe l'épaule contre Cologne et doit être opéré. Une grosse perte, car deux jours plus tôt, son entraîneur Pavel Gross avait déclaré : "Nous n'avons qu'un ou deux gars capables de marquer des buts. Le reste est misérable."

14e journée (vendredi 25 octobre 2013)

Munich - Düsseldorf 0-4 (0-2,0-1,0-1)
Augsbourg - Iserlohn 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Wolfsburg - Straubing 4-2 (2-2,1-0,1-0)
Hambourg - Nuremberg 4-3 a.p. (1-0,1-1,1-2,1-0)
Krefeld - Schwenningen 3-2 (3-1,0-1,0-0)
Mannheim - Cologne 2-5 (2-1,0-2,0-2)
Eisbären Berlin - Ingolstadt 6-3 (1-2,2-0,3-1)

15e journée (dimanche 27 octobre 2013)

Eisbären Berlin - Krefeld 3-1 (1-1,0-0,2-0)
Nuremberg - Cologne 3-5 (0-1,1-3,2-1)
Straubing - Augsbourg 4-1 (0-0,3-1,1-0)
Iserlohn - Hambourg 2-5 (0-0,1-4,1-1)
Düsseldorf - Wolfsburg 1-2 a.p. (0-0,0-1,1-0,0-1)
Ingolstadt - Munich 4-1 (0-0,3-0,1-1)
Schwenningen - Mannheim 3-5 (1-1,2-2,0-2)

L'ambiance devient de plus en plus pourrie à Iserlohn. Le public siffle son équipe et applaudit son ancien gardien passé à Hambourg, Sébastien Caron, qui était pourtant lui aussi critiqué quelques semaines plus tôt. L'entraîneur Doug Mason, pris en grippe depuis longtemps par les supporters pour certaines déclarations jugées dédaigneuses et arrogantes, doit être protégé par la sécurité pour rejoindre la conférence de presse. Mason est viré dans la semaine et remplacé par son adjoint Jari Pasanen.

Danny aus den Birken, le gardien de Cologne, est élu joueur du mois d'octobre par Eishockey News.

16e journée (vendredi 1er novembre 2013)

Nuremberg - Ingolstadt 5-2 (1-0,1-1,3-1) [jeudi 31 octobre]
Augsbourg - Wolfsburg 2-5 (0-3,1-2,1-0)
Iserlohn - Eisbären Berlin 4-5 a.p. (2-2,1-1,1-1,0-1)
Düsseldorf - Krefeld 2-5 (0-1,1-2,1-2)
Hambourg - Munich 3-2 (0-0,1-1,2-1)
Cologne - Schwenningen 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Mannheim - Straubing 0-4 (0-0,0-3,0-1)

17e journée (dimanche 3 novembre 2013)

Wolfsburg - Eisbären Berlin 8-0 (3-0,3-0,2-0)
Mannheim - Düsseldorf 3-0 (2-0,1-0,0-0)
Ingolstadt - Iserlohn 3-1 (1-1,0-0,2-0)
Krefeld - Hambourg 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Schwenningen - Nuremberg 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Munich - Augsbourg 3-5 (2-1,0-0,1-4)
Straubing - Cologne 1-6 (0-2,1-3,0-1)

La première trêve internationale arrive au bon moment pour les clubs en crise : Iserlohn est tombé à la dernière place et Berlin a encaissé sa plus lourde défaite depuis dix-huit ans.

18e journée (vendredi 15 novembre 2013)

Nuremberg - Augsbourg 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Munich - Wolfsburg 2-1 (0-0,1-1,1-0)
Iserlohn - Schwenningen 3-5 (1-2,1-1,1-2)
Cologne - Krefeld 6-1 (2-0,1-0,3-1)
Hambourg - Düsseldorf 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Ingolstadt - Straubing 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Eisbären Berlin - Mannheim 4-2 (1-0,1-2,2-0)

19e journée (dimanche 17 novembre 2013)

Augsbourg - Krefeld 3-4 (1-1,1-1,1-2)
Hambourg - Ingolstadt 2-1 a.p. (0-1,1-0,0-0,1-0)
Cologne - Iserlohn 2-0 (0-0,2-0,0-0)
Eisbären Berlin - Nuremberg 6-1 (3-0,3-1,0-0)
Schwenningen - Munich 1-8 (0-1,1-6,0-1)
Düsseldorf - Straubing 1-6 (0-2,0-2,1-2)
Wolfsburg - Mannheim 2-5 (2-2,0-0,0-3)

20e journée (mardi 19 novembre 2013)

Nuremberg - Iserlohn 2-1 (0-1,0-0,2-0)
Straubing - Eisbären Berlin 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Wolfsburg - Hambourg 0-3 (0-0,0-3,0-0)
Krefeld - Munich 3-2 (0-2,0-0,3-0)
Ingolstadt - Cologne 2-3 t.a.b. (1-1,1-1,0-0,0-1)
Mannheim - Augsbourg 2-1 (0-0,0-1,2-0)
Schwenningen - Düsseldorf 5-4 (2-0,2-3,1-1)

21e journée (vendredi 22 novembre 2013)

Nuremberg - Düsseldorf 1-2 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,0-1)
Straubing - Hambourg 1-2 a.p. (0-0,0-1,1-0,0-1)
Iserlohn - Mannheim 3-4 t.a.b. (0-2,2-1,1-0,0-0,0-1)
Cologne - Wolfsburg 2-3 t.a.b. (0-1,2-0,0-1,0-0,0-1)
Augsbourg - Schwenningen 5-4 (1-0,3-0,1-4)
Ingolstadt - Krefeld 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Eisbären Berlin - Munich 5-2 (1-1,2-0,2-1)

Constantin Braun fait son grand retour pour Berlin après sa dépression, avec beaucoup de temps de jeu pour le remettre dans le bain. L'évènement éclipse le recrutement de Mark Bell, qui a rompu son contrat avec Iserlohn pendant sa blessure et s'est engagé chez les Eisbären.

22e journée (dimanche 24 novembre 2013)

Mannheim - Nuremberg 5-3 (3-0,1-1,1-2)
Munich - Iserlohn 4-2 (2-2,1-0,1-0)
Wolfsburg - Ingolstadt 4-2 (1-0,2-2,1-0)
Krefeld - Straubing 5-0 (1-0,2-0,2-0)
Schwenningen - Hambourg 2-6 (1-1,1-3,0-2)
Düsseldorf - Augsbourg 1-4 (0-2,0-0,1-2)
Cologne - Eisbären Berlin 3-1 (0-0,2-1,1-0) [mardi 26 novembre]

23e journée (vendredi 29 novembre 2013)

Wolfsburg - Schwenningen 5-1 (1-1,2-0,2-0)
Nuremberg - Munich 3-2 a.p. (0-1,1-1,1-0,1-0)
Straubing - Iserlohn 4-5 (1-3,3-0,0-2)
Hambourg - Cologne 5-2 (2-0,1-2,2-0)
Ingolstadt - Düsseldorf 4-0 (2-0,2-0,0-0)
Mannheim - Krefeld 2-4 (1-3,1-0,0-1)
Eisbären Berlin - Augsbourg 2-1 (0-0,1-0,1-1)

Timo Pielmeier, qui s'est imposé comme gardien titulaire à Ingolstadt, est élu meilleur joueur du mois de novembre par Eishockey News.

24e journée (dimanche 1er décembre 2013)

Eisbären Berlin - Düsseldorf 1-2 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,0-1)
Hambourg - Mannheim 3-2 (0-1,1-1,2-0)
Iserlohn - Wolfsburg 2-4 (1-2,1-1,0-1)
Augsbourg - Ingolstadt 3-2 a.p. (0-0,1-1,1-1,1-0)
Krefeld - Nuremberg 3-7 (1-3,1-1,1-3)
Schwenningen - Straubing 1-5 (1-2,0-2,0-1)
Cologne - Munich 0-2 (0-0,0-0,0-2)

Avec pas moins de sept blessés, Düsseldorf, de plus en plus décroché en dernière position, s'en remet à son gardien Bobby Goepfert, qui arrête 77 tirs, un record dans un match de saison régulière de DEL. Pour cette victoire incroyable à Berlin, le manager Walter Köberle déclare que son entraîneur Christian Brittig "mériterait l'ordre national du mérite".

25e journée (vendredi 6 décembre 2013)

Nuremberg - Straubing 5-1 (1-0,2-1,2-0)
Munich - Mannheim 4-1 (2-0,0-1,2-0)
Iserlohn - Düsseldorf 7-1 (1-0,2-0,4-1)
Augsbourg - Cologne 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Wolfsburg - Krefeld 4-3 (0-2,2-0,2-1)
Hambourg - Eisbären Berlin 3-0 (0-0,3-0,0-0)
Ingolstadt - Schwenningen 5-3 (0-1,4-1,1-1)

26e journée (dimanche 8 décembre 2013)

Hambourg - Augsbourg 4-2 (1-0,2-1,1-1)
Düsseldorf - Cologne 2-3 (1-0,0-2,1-1)
Mannheim - Ingolstadt 1-2 (1-1,0-0,0-1)
Schwenningen - Eisbären Berlin 3-5 (1-2,2-2,0-1)
Straubing - Munich 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Nuremberg - Wolfsburg 1-2 (1-1,0-1,0-0)
Krefeld - Iserlohn 5-2 (1-2,3-0,1-0)

Hambourg remporte sa neuvième victoire de suite, record du club, et est ainsi passé de la dernière à la deuxième place en un mois et demi ! L'entraîneur Benoît Laporte a mis en place une alternance parfaite entre Sébastien Caron et Dimitrij Kotschnew, qui forment ainsi le meilleur duo de gardiens de la ligue.

27e journée (vendredi 13 décembre 2013)

Munich - Hambourg 5-4 t.a.b. (0-0,2-3,2-1,0-0,1-0)
Cologne - Straubing 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Augsbourg - Nuremberg 0-4 (0-0,0-1,0-3)
Wolfsburg - Düsseldorf 7-3 (1-1,2-1,4-1)
Ingolstadt - Mannheim 5-1 (0-0,1-1,4-0)
Schwenningen - Krefeld 6-4 (1-0,2-1,3-3)
Eisbären Berlin - Iserlohn 2-1 t.a.b. (0-1,0-0,1-0,0-0,1-0)

28e journée (dimanche 15 décembre 2013)

Nuremberg - Eisbären Berlin 5-1 (1-0,2-1,2-0)
Cologne - Ingolstadt 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Düsseldorf - Schwenningen 4-3 a.p. (0-0,2-2,1-1,1-0)
Krefeld - Augsbourg 0-5 (0-0,0-3,0-2)
Straubing - Mannheim 2-6 (2-2,0-3,0-1)
Iserlohn - Munich 2-7 (1-1,1-2,0-4)
Hambourg - Wolfsburg 3-1 (1-0,1-0,1-1)

29e journée (vendredi 20 décembre 2013)

Eisbären Berlin - Cologne 5-4 a.p. (2-1,0-0,2-3,1-0) [mardi 10 décembre]
Iserlohn - Nuremberg 3-1 (2-0,1-1,0-0)
Augsbourg - Straubing 1-4 (0-3,1-1,0-0)
Wolfsburg - Munich 2-3 (0-2,2-0,0-1)
Krefeld - Ingolstadt 3-4 a.p. (0-1,2-0,1-2,0-1)
Düsseldorf - Hambourg 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Mannheim - Schwenningen 5-0 (3-0,1-0,1-0)

30e journée (dimanche 22 décembre 2013)

Mannheim - Augsbourg 7-0 (2-0,3-0,2-0)
Cologne - Nuremberg 2-1 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,1-0)
Straubing - Krefeld 2-4 (0-2,1-1,1-1)
Schwenningen - Iserlohn 4-3 t.a.b. (0-3,1-0,2-0,0-0,1-0)
Munich - Düsseldorf 5-2 (1-0,3-2,1-0)
Ingolstadt - Hambourg 3-2 (3-1,0-1,0-0)
Eisbären Berlin - Wolfsburg 3-4 (2-1,1-2,0-1) [mardi 14 janvier 2014]

31e journée (jeudi 26 décembre 2013)

Hambourg - Iserlohn 6-1 (3-1,1-0,2-0)
Munich - Augsbourg 2-5 (2-2,0-1,0-2)
Krefeld - Düsseldorf 7-1 (1-0,4-1,2-0)
Wolfsburg - Schwenningen 5-1 (1-1,1-0,3-0)
Straubing - Nuremberg 2-3 a.p. (1-2,0-0,1-0,0-1)
Cologne - Mannheim 2-4 (2-3,0-1,0-0)
Eisbären Berlin - Ingolstadt 3-2 (1-0,2-1,0-1)

Straubing, qui n'a que deux points de retard sur la dixième place (détenue par Augsbourg) à Noël, perd le lendemain son centre numéro 1 Laurent Meunier : le capitaine de l'équipe de France a pris un palet dans la mâchoire et doit être opéré.

32e journée (samedi 28 décembre 2013)

Hambourg - Krefeld 3-1 (2-1,1-0,0-0)
Wolfsburg - Augsbourg 3-5 (0-2,2-2,1-1)
Ingolstadt - Munich 2-3 (2-1,0-1,0-1)
Düsseldorf - Nuremberg 2-6 (0-2,1-1,1-3)
Eisbären Berlin - Straubing 3-2 t.a.b. (0-0,1-0,1-2,0-0,1-0)
Mannheim - Iserlohn 2-5 (0-0,2-5,0-0)
Cologne - Schwenningen 3-1 (1-0,2-0,0-1) [dimanche 29 décembre]

33e journée (lundi 30 décembre 2013)

Iserlohn - Straubing 5-4 t.a.b. (2-1,1-2,1-1,0-0,1-0)
Mannheim - Wolfsburg 0-5 (0-3,0-1,0-1)
Ingolstadt - Augsbourg 3-4 a.p. (0-2,2-1,1-0,0-1)
Düsseldorf - Eisbären Berlin 2-1 t.a.b. (1-0,0-0,0-1,0-0,1-0)
Nuremberg - Schwenningen 3-4 t.a.b. (0-0,2-1,1-2,0-0,0-1)
Munich - Krefeld 2-6 (1-2,1-2,0-2)
Cologne - Hambourg 2-0 (0-0,1-0,1-0) [mardi 4 mars 2014]

Mannheim licencie son entraîneur Harold Kreis pour installer à sa place Hans Zach, l'ex-sélectionneur national qui n'a plus entraîné depuis trois ans et demi.

La première ligne de Krefeld (Courchaine-Pietta-Clark) occupe les trois premières places du classement des marqueurs, et son ailier gauche Adam Courchaine, dont le contrat a été prolongé jusqu'en 2017, est élu joueur du mois de décembre.

34e journée (vendredi 3 janvier 2014)

Iserlohn - Ingolstadt 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Munich - Eisbären Berlin 6-3 (2-0,1-2,3-1)
Nuremberg - Hambourg 2-3 (0-1,2-1,0-1)
Augsbourg - Düsseldorf 3-2 t.a.b. (2-0,0-1,0-1,0-0,1-0)
Krefeld - Mannheim 3-2 (0-1,2-1,1-0)
Schwenningen - Straubing 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Wolfsburg - Cologne 2-1 a.p. (0-0,1-0,0-1,1-0)

35e journée (dimanche 5 janvier 2014)

Eisbären Berlin - Schwenningen 3-4 t.a.b. (2-2,0-0,1-1,0-0,0-1)
Mannheim - Munich 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Krefeld - Wolfsburg 1-2 (0-0,1-1,0-1)
Straubing - Hambourg 4-3 a.p. (0-1,0-1,3-1,1-0)
Ingolstadt - Nuremberg 4-5 t.a.b. (1-2,2-1,1-1,0-0,0-1)
Augsbourg - Iserlohn 1-4 (0-3,1-1,0-0)
Düsseldorf - Cologne 0-3 (0-1,0-1,0-1)

36e journée (mardi 7 janvier 2014)

Cologne - Iserlohn 2-1 a.p. (0-1,0-0,1-0,1-0)
Munich - Straubing 3-4 (1-1,1-2,1-1)
Nuremberg - Krefeld 0-6 (0-2,0-3,0-1)
Hambourg - Eisbären Berlin 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Mannheim - Düsseldorf 3-2 (1-2,1-0,1-0)
Schwenningen - Augsbourg 2-3 t.a.b. (0-0,2-1,0-1,0-0,0-1)
Ingolstadt - Wolfsburg 0-4 (0-1,0-2,0-1) [mercredi 8 janvier]

Deuxième compteur de la DEL la saison précédente, Yanick Lehoux est viré par Mannheim : sa disgrâce commencée sous l'ère Kreis s'est confirmée avec Hans Zach. Avant de le déclarer inutile, il l'a testé un match à sa position normale au centre, un match à l'aile puis un dernier match en ne l'alignant qu'en supériorité numérique, où il ne suit pas la consigne de chercher à tirer au but. "Il voulait sans doute me montrer qu'il pouvait faire autrement. Yannick peut être un joueur génial... quand il a la place et le temps. Il a voulu suivre le chemin de la moindre résistance, cela ne fonctionne pas."

37e journée (vendredi 10 janvier 2014)

Nuremberg - Wolfsburg 4-3 (1-1,2-2,1-0)
Straubing - Ingolstadt 2-3 a.p. (1-1,1-1,0-0,0-1)
Iserlohn - Düsseldorf 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Augsbourg - Hambourg 4-3 (1-1,2-2,1-0)
Krefeld - Cologne 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Schwenningen - Munich 3-4 a.p. (0-2,2-1,1-0,0-1)
Eisbären Berlin - Mannheim 3-2 (0-1,1-0,2-1)

38e journée (dimanche 12 janvier 2014)

Cologne - Augsbourg 2-1 (0-0,1-0,1-1)
Mannheim - Hambourg 2-4 (1-1,1-3,0-0)
Munich - Nuremberg 7-5 (2-0,1-2,4-3)
Ingolstadt - Schwenningen 11-2 (3-0,5-1,3-1)
Düsseldorf - Straubing 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Wolfsburg - Iserlohn 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Krefeld - Eisbären Berlin 3-7 (0-2,2-3,1-2)

39e journée (vendredi 17 janvier 2014)

Straubing - Wolfsburg 4-3 (0-0,2-2,2-1)
Iserlohn - Krefeld 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Augsbourg - Eisbären Berlin 6-3 (1-1,3-2,2-0)
Hambourg - Schwenningen 5-0 (0-0,4-0,1-0)
Ingolstadt - Düsseldorf 1-3 (1-0,0-2,0-1)
Mannheim - Nuremberg 2-0 (0-0,1-0,1-0) 
Cologne - Munich 3-6 (1-2,1-2,1-2) [mardi 21 janvier]

40e journée (dimanche 19 janvier 2014)

Hambourg - Straubing 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Krefeld - Schwenningen 3-1 (2-0,1-0,0-1)
Wolfsburg - Nuremberg 5-4 a.p. (2-1,1-2,1-1,1-0)
Augsbourg - Ingolstadt 7-1 (2-1,3-0,2-0)
Munich - Iserlohn 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Cologne - Eisbären Berlin 5-4 (1-1,4-2,0-1)
Düsseldorf - Mannheim 0-2 (0-1,0-1,0-0) [mercredi 22 janvier]

Le champion en titre Berlin sort de la zone des play-offs, dépassé par... Iserlohn, qui accumule les victoires malgré les blessures successives de ses deux meilleurs joueurs Michael Wolf (jamais blessé une seule fois depuis huit ans !) et Mike York.

41e journée (vendredi 24 janvier 2014)

Düsseldorf - Munich 2-1 (0-1,0-0,2-0) [mardi 10 décembre 2013]
Nuremberg - Augsbourg 7-6 t.a.b. (1-3,3-2,2-1,0-0,1-0)
Straubing - Schwenningen 2-1 (0-0,0-1,2-0)
Iserlohn - Cologne 2-1 (0-0,1-0,1-1)
Wolfsburg - Mannheim 3-5 (0-1,1-3,2-1)
Krefeld - Ingolstadt 6-3 (1-1,2-0,3-2)
Eisbären Berlin - Hambourg 4-7 (1-4,2-1,1-2)

42e journée (dimanche 26 janvier 2014)

Cologne - Düsseldorf 4-3 (0-2,1-1,3-0)
Mannheim - Straubing 1-0 t.a.b. (0-0,0-0,0-0,0-0,1-0)
Hambourg - Nuremberg 8-4 (2-3,4-1,2-0)
Augsbourg - Wolfsburg 1-4 (1-2,0-0,0-2)
Ingolstadt - Iserlohn 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Munich - Schwenningen 5-1 (1-1,1-0,3-0)
Eisbären Berlin - Krefeld 2-4 (1-1,0-2,1-1)

Hambourg s'échappe avec dix points d'avance au classement. Son attaquant Thomas Oppenheimer, auteur de deux hat-tricks courant janvier, sera élu joueur du mois.

43e journée (vendredi 31 janvier 2014)

Hambourg - Munich 4-1 (2-1,0-0,2-0) [mardi 14 janvier]
Schwenningen - Wolfsburg 4-2 (0-2,1-0,3-0)
Mannheim - Krefeld 2-4 (1-1,1-2,0-1)
Ingolstadt - Cologne 7-4 (1-1,3-1,3-2)
Nuremberg - Düsseldorf 8-0 (2-0,5-0,1-0)
Iserlohn - Eisbären Berlin 0-3 (0-1,0-0,0-2)
Straubing - Augsbourg 4-3 a.p. (0-1,2-0,1-2,1-0)

44e journée (dimanche 2 février 2014)

Wolfsburg - Krefeld 3-2 a.p. (1-1,1-0,0-1,1-0)
Schwenningen - Cologne 2-1 (0-1,0-0,2-0)
Eisbären Berlin - Düsseldorf 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Augsbourg - Mannheim 2-5 (2-2,0-2,0-1)
Straubing - Nuremberg 3-5 (0-0,2-2,1-3)
Munich - Ingolstadt 5-0 (2-0,2-0,1-0)
Iserlohn - Hambourg 2-1 a.p. (0-0,0-0,1-1,1-0)

Ingolstadt a été décimé dans la nuit par une épidémie de gastro-entérite à norovirus : onze joueurs malades ! Il lui faudra faire appel à des espoirs prêtés par le partenaire Regensburg pour pouvoir aligner 11 joueurs et 2 gardiens, car son concurrent direct Munich refuse de reporter le match. Rien ne l'y oblige dans les règlements de la DEL, mais cette attitude du déjà peu apprécié EHC Red Bull suscite la réprobation dans le pays.

45e journée (vendredi 14 février 2014)

Düsseldorf - Iserlohn 3-4 (2-1,1-1,0-2) [mardi 12 novembre 2013]
Augsbourg - Schwenningen 5-3 (3-0,1-1,1-2)
Wolfsburg - Straubing 4-3 (2-1,2-1,0-1)
Hambourg - Ingolstadt 4-3 (1-2,0-1,3-0)
Krefeld - Munich 2-4 (1-1,0-0,1-3)
Mannheim - Cologne 3-2 a.p. (1-0,1-1,0-1,1-0)
Eisbären Berlin - Nuremberg 5-4 (2-1,2-0,1-3)

46e journée (dimanche 16 février 2014)

Düsseldorf - Augsbourg 5-1 (1-0,3-0,1-1) [mardi 14 janvier]
Krefeld - Hambourg 4-2 (0-1,3-0,1-1)
Cologne - Wolfsburg 0-3 (0-1,0-0,0-2)
Schwenningen - Ingolstadt 2-3 (1-2,0-1,1-0)
Iserlohn - Mannheim 3-2 (0-0,1-1,2-1)
Straubing - Eisbären Berlin 4-3 t.a.b. (1-2,0-1,2-0,0-0,1-0)
Munich - Nuremberg 6-5 t.a.b. (3-2,1-3,1-0,0-0,1-0)

47e journée (mardi 18 février 2014)

Nuremberg - Iserlohn 2-1 (0-0,0-0,2-1)
Cologne - Krefeld 6-2 (3-0,0-0,3-2)
Augsbourg - Hambourg 4-3 (3-2,0-1,1-0)
Wolfsburg - Munich 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Ingolstadt - Straubing 5-2 (1-1,3-0,1-1)
Schwenningen - Düsseldorf 8-4 (5-3,1-1,2-0)
Mannheim - Eisbären Berlin 2-3 a.p. (1-1,0-1,1-0,0-1) [mardi 4 mars]

48e journée (vendredi 21 février 2014)

Düsseldorf - Hambourg 2-3 (1-2,0-1,1-0) [mardi 22 octobre 2013]
Nuremberg - Ingolstadt 3-5 (1-1,2-4,0-0)
Munich - Mannheim 3-2 a.p. (0-0,1-0,1-2,1-0)
Straubing - Cologne 3-2 (1-1,0-1,2-0)
Iserlohn - Wolfsburg 3-2 t.a.b. (1-1,1-0,0-1,0-0,1-0)
Augsbourg - Krefeld 3-4 t.a.b. (1-1,1-0,1-2,0-0,0-1)
Eisbären Berlin - Schwenningen 4-1 (2-0,1-0,1-1)

49e journée (dimanche 23 février 2014)

Düsseldorf - Ingolstadt 0-2 (0-1,0-1,0-0) [mardi 28 janvier]
Schwenningen - Nuremberg 1-4 (0-0,0-1,1-3)
Hambourg - Mannheim 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Wolfsburg - Eisbären Berlin 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Krefeld - Straubing 6-3 (3-3,2-0,1-0)
Iserlohn - Augsbourg 4-1 (2-1,1-0,1-0)
Munich - Cologne 3-2 t.a.b. (0-1,1-1,1-0,0-0,1-0)

Les Freezers de Hambourg ont égalé le record des Barons de Munich (soit la même franchise avant son déménagement) en remportant 19 victoires consécutives à domicile, mais ils ne le battront. La vingtième victoire se refuse à eux, car ils butent sur le système défensif de Hans Zach.

50e journée (vendredi 28 février 2014)

Ingolstadt - Wolfsburg 0-1 (0-0,0-1,0-0) [mercredi 26 février]
Straubing - Düsseldorf 4-2 (1-1,1-0,2-1)
Nuremberg - Mannheim 4-3 t.a.b. (1-0,1-2,1-1,0-0,1-0)
Augsbourg - Cologne 3-4 t.a.b. (0-0,1-2,2-1,0-0,0-1)
Krefeld - Iserlohn 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Schwenningen - Hambourg 0-2 (0-1,0-1,0-0)
Eisbären Berlin - Munich 3-2 t.a.b. (1-0,1-1,0-1,0-0,1-0)

Mannheim bat un record allemand avec son douzième blanchissage de la saison, 7 pour le gardien titulaire Dennis Endras et 5 pour sa doublure Felix Brückmann. Surtout, 6 blanchissages ont été obtenus depuis deux mois et l'arrivée sur le banc de Hans Zach, soit un match sur trois. Le précédent record avait été établi en 2001/02 par Kassel avec comme entraîneur... Hans Zach.

51e journée (dimanche 2 mars 2014)

Munich - Straubing 0-2 (0-1,0-1,0-0)
Wolfsburg - Hambourg 3-4 (2-0,0-3,1-1)
Mannheim - Ingolstadt 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Eisbären Berlin - Augsbourg 6-1 (1-0,3-0,2-1)
Düsseldorf - Krefeld 2-6 (1-2,1-4,0-0)
Nuremberg - Cologne 4-2 (2-1,1-1,1-0)
Iserlohn - Schwenningen 5-0 (2-0,0-0,3-0)

52e journée (vendredi 7 mars 2014)

Schwenningen - Mannheim 3-4 t.a.b. (1-0,1-2,1-1,0-0,0-1)
Ingolstadt - Eisbären Berlin 1-4 (1-0,0-3,0-1)
Düsseldorf - Wolfsburg 3-1 (3-0,0-0,0-1)
Krefeld - Nuremberg 2-4 (1-1,1-2,0-1)
Hambourg - Cologne 3-1 (0-0,0-1,3-0)
Augsbourg - Munich 3-2 t.a.b. (0-1,1-0,1-1,0-0,1-0)
Straubing - Iserlohn 4-1 (1-1,1-0,2-0)

Classement (52 matches)

                       Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 Hambourg            102   30  3  0  1  5  13   162-116  +46
 2 Krefeld              95   29  1  2  0  2  18   169-136  +33
 3 Nuremberg            91   24  2  4  4  3  15   182-152  +30
 4 Mannheim             90   26  1  3  2  2  18   148-123  +25
 5 Cologne              89   23  2  5  3  3  16   147-118  +29
 6 Wolfsburg            88   25  4  1  1  2  19   151-125  +26
 7 Munich               81   21  3  4  3  1  20   167-155  +12
 8 Eisbären Berlin      80   20  3  5  4  0  20   152-152   0
 9 Ingolstadt           75   21  3  0  2  4  22   138-149  -11
10 Iserlohn             74   19  4  2  3  2  22   147-149  -2
11 Augsbourg            69   18  2  3  4  1  24   147-179  -32
12 Straubing            66   17  2  1  6  3  23   136-153  -17
13 Schwenningen         51   12  0  5  3  2  30   136-190  -54
14 Düsseldorf           41   10  1  3  2  1  35   101-186  -85

V : Victoires (3 points), VP/VT : Victoires en prolongation ou aux tirs au but (2 points), DP/DT : Défaites en prolongation ou aux tirs au but (1 point), D : Défaites (0 point).

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                         MJ    B   A  Pts   +/-   Pén
 1 Adam Courchaine (CAN)    Krefeld      51   29  45   74   +24    6'
 2 Steven Reinprecht (CAN)  Nuremberg    49   27  43   70   +23   12'
 3 Kevin Clark (CAN)        Krefeld      51   30  38   68   +25  118'
 4 Patrick Reimer           Nuremberg    50   33  32   65   +23   18'
 5 Blaine Down (CAN)        Straubing    48   26  25   51   +22  126'
 6 Alexander Barta          Munich       51   18  31   49   +10   12'
 7 T.J. Mulock (ALL/CAN)    Berlin       52   16  32   48   +8    32'
 8 Daniel Pietta            Krefeld      41   16  32   48   +20   59'
 9 Derek Hahn (CAN)         Ingolstadt   52   12  34   46   -6    10'
10 Fredrik Eriksson (SUE)   Nuremberg    49   12  34   46   +11   75'
11 Ivan Ciernik (SVK)       Augsbourg    52   20  25   45   -2    44'
12 Jerome Flaake            Hambourg     50   25  19   44   +7    32'
13 Michael Connolly (CAN)   Augsbourg    52   14  28   42   -15   76'
14 Martin Sertich (USA)     Iserlohn     50    9  33   42    0    39'
15 Alexander Foster (USA)   Iserlohn     52   13  28   41   +4    26'

Trophée Robert Müller du fair-play : Mannheim.

Spectateurs

Berlin      12738
Cologne     11712
Mannheim    11283
Hambourg     8506
Düsseldorf   5683
Krefeld      5513
Augsbourg    5235
Nuremberg    5127
Straubing    4729
Schwenningen 4530
Iserlohn     3913 
Munich       3654
Ingolstadt   3640
Wolfsburg    2530

Trophées de la saison régulière (Eishockey News)

Joueur de l'année : Patrick Reimer (Nuremberg).

Meilleurs gardiens : 1 Danny aus den Birken (Mannheim), 2 Sébastien Caron (Hambourg), 3 Sebastian Vogl (Wolfsburg).

Meilleurs défenseurs : 1 Fredrik Eriksson (Nuremberg), 2 Shawn Lalonde (Berlin), 3 Duvie Westcott (Hambourg).

Meilleurs attaquants : 1 Patrick Reimer (Nuremberg), 2 Kevin Clark (Krefeld), 3 Steven Reinprecht (Nuremberg).

Meilleur rookie : Timo Pielmeier (Ingolstadt).

Meilleur entraîneur : Rick Adduono (Krefeld).

Meilleur manager : Stéphane Richer (Hambourg).

 

 

Pré-play-offs (9, 12 et 14 mars 2014)

Munich - Iserlohn 5-3 (2-1,1-1,2-1)
Iserlohn - Munich 3-2 (2-0,0-0,1-2)
Munich - Iserlohn 1-4 (1-0,0-1,1-3)

Eisbären Berlin - Ingolstadt 1-0 (0-0,1-0,0-0) [lundi 10 mars]
Ingolstadt - Eisbären Berlin 4-1 (2-1,1-0,1-0)
Eisbären Berlin - Ingolstadt 2-3 a.p. (2-1,0-0,0-1,0-0)

Grosses surprises dès le premier tour des play-offs avec l'élimination de deux des trois plus grandes villes d'Allemagne : Iserlohn remporte la première (mini-)série de son histoire, et Ingolstadt fait tomber le champion Berlin en prolongation grâce au défenseur Benedikt Schopper, qui n'avait pas inscrit un seul but de toute la saison.

 

Quarts de finale (16, 19, 21, 23, 26, 28 et 30 mars 2014)

Hambourg - Iserlohn 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Iserlohn - Hambourg 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Hambourg - Iserlohn 3-4 (0-1,2-2,1-1)
Iserlohn - Hambourg 0-4 (0-1,0-1,0-2)
Hambourg - Iserlohn 3-1 (0-0,1-1,2-0)
Iserlohn - Hambourg 0-1 (0-0,0-1,0-0)

Krefeld - Ingolstadt 5-0 (2-0,3-0,0-0)
Ingolstadt - Krefeld 5-1 (2-0,2-0,1-1)
Krefeld - Ingolstadt 2-3 a.p. (2-1,0-1,0-0,0-1)
Ingolstadt - Krefeld 5-2 (4-0,1-1,0-1)
Krefeld - Ingolstadt 4-5 (3-1,0-3,1-1)

Nuremberg - Wolfsburg 1-4 (0-2,0-1,1-1)
Wolfsburg - Nuremberg 4-0 (3-0,1-0,0-0)
Nuremberg - Wolfsburg 5-2 (0-0,1-0,4-2)
Wolfsburg - Nuremberg 5-4 t.a.b. (1-1,2-1,1-2,0-0,1-0)
Nuremberg - Wolfsburg 6-2 (1-1,4-1,1-0) [mardi 25 mars]
Wolfsburg - Nuremberg 8-3 (3-2,2-1,3-0)

Mannheim - Cologne 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Cologne - Mannheim 3-2 a.p. (0-0,2-1,0-1,1-0)
Mannheim - Cologne 2-1 a.p. (0-1,1-0,0-0,0-0,1-0)
Cologne - Mannheim 2-1 (0-0,2-1,0-0)
Mannheim - Cologne 1-2 (1-1,0-1,0-0)

Hambourg est la seule tête de série à se qualifier, retournant la série en sa faveur quand Dmitri Kotschnew remplace Sébastien Caron dans les cages à partir du quatrième match. Il n'encaisse qu'un but en trois rencontres et pare un pénalty (accordé pour avoir fait bouger la cage sur un arrêt) à neuf secondes de la fin du dernier match.

La tentative de Rick Adduono - élu coach de l'année avec Krefeld - de faire jouer le second gardien américain Jerry Kuhn au match 4 tourne en revanche au fiasco : quatre buts encaissés en 9'28"... La série a sans doute été perdue deux jours plus tôt, lorsqu'une erreur grossière de Joë Perrault en prolongation a permis à Thomas Greilinger d'offrir le but vainqueur à Robert Sabolic. L'étincelant Greilinger marque lui-même le but gagnant au match 5, et sera évidemment élu joueur du mois.

"Wolfsburg est la meilleure équipe dans les bandes", avait prévenu Tray Tuomie, l'entraîneur de Nuremberg, qui ne se réjouissait donc pas de terminer troisième. Les Ice Tigers perdent l'avantage de la glace et sont incapables de gagner à Wolfsburg, patinoire maudite où ils en sont à treize défaites d'affilée.

Après avoir aidé Mannheim pendant trois mois, Hans Zach quitte définitivement la carrière d'entraîneur, quatre jours avant ses 65 ans qui auraient eu lieu le jour d'un septième match. Impossible cependant d'arriver jusque là contre une équipe de Cologne tout bonnement plus forte physiquement. Chez les Adler, seule la ligne Arendt-Gamache-Rheault est arrivée à se faire une place à travers la défense adverse et est sortie positive.

 

Demi-finales (2, 4, 6, 8, 11, 13 et 15 avril 2014)

Hambourg - Ingolstadt 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Ingolstadt - Hambourg 5-0 (0-0,2-0,3-0)
Hambourg - Ingolstadt 2-1 (1-1,1-0,0-0)
Ingolstadt - Hambourg 5-2 (0-1,2-1,3-0)
Hambourg - Ingolstadt 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Ingolstadt - Hambourg 5-3 (2-1,1-1,2-1)

Cologne - Wolfsburg 1-4 (0-0,0-2,1-2)
Wolfsburg - Cologne 1-4 (1-1,0-2,0-1)
Cologne - Wolfsburg 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Wolfsburg - Cologne 2-3 (2-1,0-1,0-1)
Cologne - Wolfsburg 2-1 a.p. (0-0,1-0,0-1,0-0,1-0)

Pour la première fois de l'histoire allemande, aucune équipe du top-4 n'accède à la finale. Le dernier rescapé Hambourg ne se remet jamais du premier match perdu à domicile devant 7023 spectateurs, soit un O2 World plein à 55% seulement. Après deux défaites, les Freezers haussent le ton physiquement, et comme Ingolstadt n'est pas le dernier en la matière, la série devient extrêmement tendue. David Wolf, qui polarisait déjà les publics adverses (il se serait fait cracher dessus dans l'interstice du plexiglas en quart de finale), perd toute mesure dans les derniers instants du match 4. Il frappe deux fois gratuitement au visage Benedikt Schopper, qui perd six dents. Il envoie un SMS d'excuses, mais se dit désolé de la blessure et non du geste. La DEL lui inflige 7 matches de suspension, en précisant qu'elle se poursuivra s'il revient un jour de NHL puisqu'il est censé y partir.

Wolfsburg a perdu pour ses play-offs son meilleur marqueur Brent Aubin commotionné, et le buteur Matt Dzieduszycki n'est pas encore revenu à son meilleur niveau. Cologne a plus de profondeur, et le prouve puisque le but vainqueur en prolongation est marqué par l'attaquant de quatrième ligne Marcel Ohmann, après une belle combinaison de Riefers dans la bande et Tjärnqvist derrière la cage.

 

Finale (17, 19, 21, 22, 25, 27 et 29 avril 2014)

Cologne - Ingolstadt 4-2 (0-0,3-2,1-0)
Ingolstadt - Cologne 1-3 (1-2,0-0,0-1)
Cologne - Ingolstadt 1-4 (1-1,0-1,0-2)
Ingolstadt - Cologne 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Cologne - Ingolstadt 3-4 a.p. (2-0,1-2,0-1,0-1)
Ingolstadt - Cologne 0-1 a.p. (0-0,0-0,0-0,0-1)
Cologne - Ingolstadt 0-2 (0-0,0-1,0-1)

 

 

Meilleur joueur des play-offs : Patrick Köppchen (Ingolstadt).

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                       B   A  Pts
1 Travis Turnbull (CAN)   Ingolstadt   8   8   16
2 Derek Hahn (CAN)        Ingolstadt   5  11   16
3 Thomas Greilinger       Ingolstadt   5  11   16
4 John Laliberte (USA)    Ingolstadt   7   8   15
5 Ziga Jeglic (SLO)       Ingolstadt   4  11   15
6 Rob Collins (CAN)       Cologne      3  12   15
7 Robert Sabolic (SLO)    Ingolstadt   9   5   14
8 Patrick Köppchen        Ingolstadt   4  10   14
9 Tyler Haskins (USA)     Wolfsburg    3  10   13

 

Bilan de la saison

 

 

 

2. Bundesliga

1re journée (vendredi 13 septembre 2013)

Bietigheim - Crimmitschau 4-2 (2-1,1-0,1-1)
Weißwasser - Dresde 1-4 (1-1,0-1,0-2)
Heilbronn - Landshut 3-4 (0-1,1-2,2-1)
Ravensburg - Bad Nauheim 1-4 (1-0,0-2,0-2)
Riessersee - Rosenheim 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Bremerhaven - Kaufbeuren 5-3 (2-0,1-1,2-2)

2e journée (dimanche 15 septembre 2013)

Crimmitschau - Riessersee 4-3 t.a.b. (2-0,1-1,0-2,0-0,1-0)
Dresde - Bietigheim 4-3 t.a.b. (0-1,2-0,1-2,0-0,1-0)
Rosenheim - Heilbronn 5-2 (0-2,2-0,3-0)
Landshut - Weißwasser 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Bad Nauheim - Bremerhaven 5-3 (1-1,1-0,3-2)
Kaufbeuren - Ravensburg 1-4 (1-1,0-0,0-3)

3e journée (vendredi 20 septembre 2013)

Bad Nauheim - Heilbronn 4-3 (2-1,2-0,0-2)
Landshut - Dresde 4-3 t.a.b. (1-0,1-2,1-1,0-0,1-0)
Rosenheim - Ravensburg 4-2 (1-1,0-1,3-0)
Weißwasser - Bremerhaven 1-4 (0-0,1-1,0-3)
Crimmitschau - Kaufbeuren 5-2 (1-0,3-1,1-1)
Riessersee - Bietigheim 1-4 (0-2,1-1,0-1)

4e journée (dimanche 22 septembre 2013)

Bremerhaven - Rosenheim 2-3 (2-1,0-1,0-1)
Bietigheim - Kaufbeuren 7-3 (3-2,2-0,2-1)
Dresde - Bad Nauheim 3-2 (1-2,1-0,1-0)
Heilbronn - Crimmitschau 4-3 (3-2,1-0,0-1)
Ravensburg - Weißwasser 6-1 (2-0,1-1,3-0)
Riessersee - Landshut 3-0 (0-0,2-0,1-0)

Jonathan Boutin - photo - quitte le jeu après le premier tiers-temps à cause de suées et de vertiges. Le diagnostic révèlera une mononucléose. Weisswasser est donc privé de son gardien canadien, considéré comme son assurance tous risques et comme le meilleur de la ligue.

5e journée (vendredi 27 septembre 2013)

Weißwasser - Riessersee 4-1 (3-0,0-1,1-0)
Rosenheim - Bietigheim 2-1 a.p. (1-0,0-1,0-0,1-0)
Bad Nauheim - Landshut 4-5 (0-2,2-0,2-3)
Dresde - Ravensburg 3-4 t.a.b. (1-0,2-2,0-1,0-0,0-1)
Heilbronn - Kaufbeuren 2-5 (0-1,2-1,0-3)
Crimmitschau - Bremerhaven 2-4 (1-0,0-4,1-0)

6e journée (dimanche 29 septembre 2013)

Bremerhaven - Heilbronn 4-3 (1-1,1-2,2-0)
Bietigheim - Weißwasser 5-1 (2-1,1-0,2-0)
Landshut - Rosenheim 4-2 (3-0,1-1,0-1)
Ravensburg - Crimmitschau 8-2 (5-1,1-1,2-0)
Riessersee - Dresde 2-1 t.a.b. (0-0,0-1,1-0,0-0,1-0)
Kaufbeuren - Bad Nauheim 5-4 (2-0,1-1,2-3) [mardi 14 janvier 2014]

7e journée (vendredi 4 octobre 2013)

Rosenheim - Kaufbeuren 6-3 (3-1,2-2,1-0)
Weißwasser - Bad Nauheim 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Landshut - Bremerhaven 5-1 (2-0,3-1,0-0)
Heilbronn - Bietigheim 2-3 (1-1,1-1,0-1)
Riessersee - Ravensburg 3-0 (1-0,2-0,0-0)
Dresde - Crimmitschau 4-3 (1-1,2-1,1-1)

8e journée (dimanche 6 octobre 2013)

Weißwasser - Kaufbeuren 1-4 (0-0,0-2,1-2)
Crimmitschau - Rosenheim 1-6 (0-2,0-3,1-1)
Bremerhaven - Dresde 4-3 (1-1,1-0,2-2)
Bietigheim - Landshut 7-5 (2-2,4-1,1-2)
Bad Nauheim - Riessersee 4-5 t.a.b. (1-1,2-2,1-1,0-0,0-1)
Ravensburg - Heilbronn 3-0 (0-0,1-0,2-0)

Le favori Heilbronn tombe à la dernière place et la recrue-phare de l'intersaison Michael Hackert a déjà quitté le navire : "Cela n'a rien à voir avec la situation sportive actuelle, ni avec des raisons de santé à cause de mon diabète. Mais je me sens faible et épuisé, je n'arrive pas à couper avec le hockey et je le ramène avec moi dans ma famille. Ce n'est pas un coup de tête, mais une décision qui mûrit depuis plusieurs semaines. Je voulais prendre cette décision rapidement pour que les Falken aient le temps de se retourner."

9e journée (vendredi 11 octobre 2013)

Rosenheim - Dresde 3-6 (3-2,0-0,0-4)
Landshut - Kaufbeuren 5-1 (2-0,2-0,1-1)
Bietigheim - Bad Nauheim 4-5 t.a.b. (2-0,0-2,2-2,0-0,0-1)
Crimmitschau - Weißwasser 1-6 (1-1,0-5,0-0)
Heilbronn - Riessersee 8-1 (1-1,2-0,5-0)
Ravensburg - Bremerhaven 2-1 (2-1,0-0,0-0)

10e journée (dimanche 13 octobre 2013)

Weißwasser - Rosenheim 3-5 (2-0,1-1,0-4)
Bremerhaven - Bietigheim 2-4 (1-1,0-0,1-3)
Dresde - Heilbronn 7-2 (5-1,1-1,1-0)
Landshut - Ravensburg 4-3 t.a.b. (0-1,1-1,2-1,0-0,1-0)
Bad Nauheim - Crimmitschau 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Riessersee - Kaufbeuren 1-5 (1-0,0-1,0-4)

Ken Latta, l'entraîneur de Heilbronn, se fait virer au lendemain d'une nouvelle défaite. Le directeur sportif Rico Rossi lui téléphone pour lui annoncer la nouvelle... qu'il a apprise d'un ami une demi-heure plus tôt car elle est déjà publiée sur internet. Latta dit aussi regretter que Rossi lui ait sucré deux des quatre semaines de préparation sur glace pour raisons financières.

11e journée (vendredi 18 octobre 2013)

Bad Nauheim - Rosenheim 3-2 a.p. (0-1,0-0,2-1,1-0)
Kaufbeuren - Dresde 2-0 (0-0,2-0,0-0)
Landshut - Crimmitschau 7-1 (4-1,1-0,2-0)
Weißwasser - Heilbronn 2-3 a.p. (1-0,1-1,0-1,0-1)
Ravensburg - Bietigheim 3-2 t.a.b. (1-1,1-1,0-0,0-0,1-0)
Bremerhaven - Riessersee 3-2 t.a.b. (1-1,0-1,1-0,0-0,1-0)

12e journée (dimanche 20 octobre 2013)

Crimmitschau - Ravensburg 10-4 (3-1,3-0,4-3)
Dresde - Landshut 3-2 a.p. (0-1,1-0,1-1,1-0)
Rosenheim - Bremerhaven 3-4 a.p. (1-1,1-2,1-0,0-1)
Riessersee - Weißwasser 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Heilbronn - Bad Nauheim 3-4 t.a.b. (1-1,1-2,1-0,0-0,0-1)
Kaufbeuren - Bietigheim 6-5 (3-2,1-3,2-0)

13e journée (mardi 22 octobre 2013)

Bietigheim - Rosenheim 2-4 (0-2,1-1,1-1)
Landshut - Heilbronn 7-2 (2-0,0-1,5-1)
Bremerhaven - Bad Nauheim 7-4 (3-0,1-3,3-1)
Dresde - Weißwasser 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Ravensburg - Kaufbeuren 6-1 (2-0,2-1,2-0)
Riessersee - Crimmitschau 6-1 (2-0,3-1,1-0)

14e journée (vendredi 25 octobre 2013)

Bietigheim - Riessersee 0-5 (0-2,0-2,0-1)
Bad Nauheim - Kaufbeuren 6-3 (5-1,0-1,1-1)
Rosenheim - Landshut 4-3 (1-1,3-1,0-1)
Ravensburg - Dresde 4-3 (2-3,1-0,1-0)
Crimmitschau - Heilbronn 2-4 (0-1,0-0,2-3)
Bremerhaven - Weißwasser 3-1 (0-0,1-0,2-1)

15e journée (dimanche 27 octobre 2013)

Weißwasser - Ravensburg 6-3 (1-1,3-0,2-2)
Dresde - Bremerhaven 3-4 t.a.b. (0-0,1-0,2-3,0-0,0-1)
Landshut - Bietigheim 2-1 a.p. (1-0,0-0,0-1,1-0)
Heilbronn - Rosenheim 2-3 a.p. (1-1,1-1,0-0,0-1)
Riessersee - Bad Nauheim 4-1 (3-0,1-0,0-1)
Kaufbeuren - Crimmitschau 5-4 (3-1,2-1,0-2)

16e journée (jeudi 31 octobre 2013)

Kaufbeuren - Heilbronn 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Bietigheim - Crimmitschau 6-2 (3-2,1-0,2-0)
Bad Nauheim - Weißwasser 3-2 (1-0,0-2,2-0)
Bremerhaven - Landshut 3-4 a.p. (0-2,0-0,3-1,0-1)
Ravensburg - Rosenheim 3-2 t.a.b. (1-0,1-1,0-1,0-0,1-0)
Riessersee - Dresde 5-3 (0-1,2-1,3-1)

17e journée (samedi 2 novembre 2013)

Weißwasser - Crimmitschau 3-4 t.a.b. (1-0,1-2,1-1,0-0,0-1)
Rosenheim - Riessersee 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Kaufbeuren - Landshut 2-6 (1-2,0-3,1-1)
Bietigheim - Heilbronn 2-5 (2-1,0-2,0-2)
Bad Nauheim - Dresde 5-2 (2-0,2-1,1-1)
Bremerhaven - Ravensburg 2-3 t.a.b. (1-1,1-0,0-1,0-0,0-1)

18e journée (mardi 5 novembre 2013)

Weißwasser - Bietigheim 2-3 (2-0,0-2,0-1)
Ravensburg - Landshut 4-2 (0-2,2-0,2-0)
Heilbronn - Bremerhaven 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Dresde - Rosenheim 4-1 (1-0,0-0,3-1)
Crimmitschau - Bad Nauheim 5-1 (1-0,2-0,2-1)
Riessersee - Kaufbeuren 3-2 t.a.b. (0-2,0-0,2-0,0-0,1-0) [mardi 12 novembre]

19e journée (vendredi 15 novembre 2013)

Rosenheim - Weißwasser 3-4 (2-0,0-3,1-1)
Bietigheim - Ravensburg 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Landshut - Bad Nauheim 10-1 (1-1,4-0,5-0)
Riessersee - Heilbronn 3-1 (2-0,0-0,1-1)
Dresde - Kaufbeuren 6-3 (2-1,2-1,2-1)
Bremerhaven - Crimmitschau 4-3 (0-2,3-0,1-1)

Toni Krinner, l'entraîneur de Riessersee, sort son gardien à neuf minutes de la fin, en situation de 4 contre 3, alors que son équipe est menée 0-2. Grâce à cette initiative, la lanterne rouge de la saison passée remporte sa huitième victoire consécutive et remonte à une troisième place totalement inattendue. Les stars offensives Libor Dibelka et Tim Regan ne sont pourtant que sur la deuxième ligne, éclipsées par un premier trio récemment constitué : aux côtés des deux nouveaux venus, l'ailier danois Morten Lie et le centre américain Andrew Bohmbach, la révélation se nomme Maximilian Kastner, un joueur de 20 ans formé au club qui fait un étonnant meilleur buteur de l'équipe.

20e journée (dimanche 17 novembre 2013)

Weißwasser - Landshut 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Crimmitschau - Rosenheim 2-3 a.p. (0-0,2-0,0-2,0-1)
Kaufbeuren - Bremerhaven 4-3 (2-0,0-2,2-1)
Ravensburg - Riessersee 2-1 (2-0,0-0,0-1)
Heilbronn - Dresde 2-3 t.a.b. (1-0,1-0,0-2,0-0,0-1)
Bad Nauheim - Bietigheim 7-6 a.p. (0-2,3-3,3-1,1-0)

21e journée (vendredi 22 novembre 2013)

Bad Nauheim - Ravensburg 3-4 a.p. (0-2,3-1,0-0,0-1)
Kaufbeuren - Rosenheim 1-8 (0-4,0-2,1-2)
Riessersee - Bremerhaven 3-2 a.p. (0-0,0-1,2-1,1-0)
Heilbronn - Weißwasser 2-4 (0-0,1-2,1-2)
Dresde - Bietigheim 4-3 (3-2,1-0,0-1)
Crimmitschau - Landshut 2-4 (0-1,1-0,1-3)

22e journée (dimanche 24 novembre 2013)

Weißwasser - Kaufbeuren 5-1 (0-0,4-0,1-1)
Rosenheim - Bad Nauheim 2-0 (0-0,2-0,0-0)
Landshut - Riessersee 6-2 (0-0,2-2,4-0)
Dresde - Crimmitschau 2-1 (0-0,0-0,2-1)
Bietigheim - Bremerhaven 2-3 t.a.b. (1-1,0-0,1-1,0-0,0-1)
Ravensburg - Heilbronn 2-5 (0-1,1-3,1-1)

Le feuilleton Heilbronn n'en finit pas. L'entraîneur intérimaire Gerd Wittmann a quitté son poste car sa femme a été hospitalisée. Le directeur sportif et ex-coach Rico Rossi s'est souvent immiscé dans son travail, en s'introduisant dans le vestiaire ou à l'entraînement, au point que le gérant Ernst Rupp, son vieil ami, crée la surprise en annonçant dans la presse avoir dû "tirer sur les rênes" pour le remettre à sa place. Le nouveau coach Igor Pavlov est chargé de remettre de l'ordre, et il remporte tout de suite une victoire pour quitter l'avant-dernière position.

23e journée (vendredi 29 novembre 2013)

Dresde - Riessersee 6-1 (2-0,2-1,2-0) [mercredi 20 novembre]
Bietigheim - Weißwasser 3-4 (0-1,2-3,1-0)
Kaufbeuren - Bad Nauheim 3-4 t.a.b. (1-1,1-1,1-1,0-0,0-1)
Ravensburg - Crimmitschau 6-3 (3-0,0-2,3-1)
Heilbronn - Landshut 0-5 (0-1,0-1,0-3)
Bremerhaven - Rosenheim 2-3 t.a.b. (0-0,0-2,2-0,0-0,0-1)

24e journée (dimanche 1er décembre 2013)

Crimmitschau - Kaufbeuren 6-0 (3-0,3-0,0-0)
Weißwasser - Riessersee 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Dresde - Bremerhaven 3-1 (2-1,0-0,1-0)
Landshut - Ravensburg 3-4 (1-2,1-1,1-1)
Rosenheim - Bietigheim 4-3 (2-1,0-2,2-0)
Bad Nauheim - Heilbronn 6-3 (2-0,2-2,2-1)

25e journée (vendredi 6 décembre 2013)

Rosenheim - Dresde 2-3 (0-1,1-2,1-0)
Kaufbeuren - Bietigheim 3-6 (0-2,0-2,3-2)
Bad Nauheim - Landshut 2-6 (0-1,1-2,1-3)
Heilbronn - Weißwasser 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Ravensburg - Bremerhaven 3-2 t.a.b. (0-1,2-0,0-1,0-0,1-0)
Riessersee - Crimmitschau 5-2 (2-1,1-0,2-1)

Pour la première fois, Eishockey News organise également l'élection du joueur du mois en DEL2. Et le tout premier élu est le jeune gardien Dustin Strahlmeier, 21 ans, qui a parfaitement tenu les cages de Weisswasser pendant la maladie de Jonathan Boutin. Mais celui-ci a retrouvé la santé et est maintenant prêt à reprendre sa place.

26e journée (dimanche 8 décembre 2013)

Bietigheim - Ravensburg 4-3 (2-0,0-2,2-1)
Weißwasser - Bad Nauheim 0-2 (0-0,0-0,0-2)
Crimmitschau - Heilbronn 8-4 (4-1,2-1,2-2)
Bremerhaven - Riessersee 1-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,1-0)
Dresde - Kaufbeuren 5-3 (3-1,0-1,2-1)
Landshut - Rosenheim 2-4 (1-0,0-1,1-3)

27e journée (vendredi 13 décembre 2013)

Rosenheim - Crimmitschau 5-2 (1-0,3-2,1-0)
Landshut - Weißwasser 4-3 (0-3,1-0,3-0)
Dresde - Heilbronn 4-0 (1-0,1-0,2-0)
Bremerhaven - Kaufbeuren 8-2 (2-0,4-1,2-1)
Ravensburg - Bad Nauheim 5-2 (1-1,1-0,3-1)
Riessersee - Bietigheim 3-5 (1-1,1-2,1-2)

28e journée (dimanche 15 décembre 2013)

Weißwasser - Bremerhaven 4-6 (1-2,1-2,2-2)
Crimmitschau - Dresde 2-4 (1-1,1-1,0-2)
Kaufbeuren - Rosenheim 3-2 a.p. (0-1,0-0,2-1,1-0)
Bietigheim - Landshut 6-2 (2-0,2-2,2-0)
Heilbronn - Ravensburg 4-3 t.a.b. (1-2,1-0,1-1,0-0,1-0)
Bad Nauheim - Riessersee 1-6 (0-1,1-2,0-3)

Depuis que son gardien Stefan Vajs s'est blessé à la cuisse, Kaufbeuren a concédé sept défaites d'affilée et est tombé à la dernière place. Le portier numéro 2 Johannes Wiedemann n'arrive pas à boucher le trou. Alors, Didi Hegen ose aligner le gardien de l'équipe junior, Maximilian Sigl, qui a fait ses débuts en senior deux jours plus tôt en rentrant au dernier tiers-temps : première titularisation... et première victoire.

29e journée (vendredi 20 décembre 2013)

Rosenheim - Heilbronn 5-0 (1-0,1-0,3-0)
Kaufbeuren - Weißwasser 0-4 (0-2,0-2,0-0)
Crimmitschau - Bad Nauheim 5-4 a.p. (2-0,1-1,1-3,1-0)
Bremerhaven - Bietigheim 5-6 a.p. (2-2,2-1,1-2,0-1)
Riessersee - Landshut 5-0 (2-0,0-0,3-0)
Dresde - Ravensburg 1-2 (0-0,0-0,1-2)

30e journée (dimanche 22 décembre 2013)

Landshut - Bremerhaven 3-6 (3-1,0-4,0-1)
Weißwasser - Crimmitschau 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Bietigheim - Dresde 6-1 (2-1,1-0,3-0)
Ravensburg - Riessersee 6-4 (2-0,2-2,2-2)
Heilbronn - Kaufbeuren 2-1 (1-1,1-0,0-0)
Bad Nauheim - Rosenheim 1-4 (0-2,1-2,0-0)

31e journée (jeudi 26 décembre 2013)

Bietigheim - Heilbronn 6-2 (2-1,1-1,3-0)
Bremerhaven - Bad Nauheim 6-3 (2-2,2-1,2-0)
Crimmitschau - Landshut 3-6 (1-2,1-2,1-2)
Dresde - Weißwasser 2-3 (0-1,2-1,0-1)
Kaufbeuren - Riessersee 2-5 (1-1,1-3,0-1)
Rosenheim - Ravensburg 4-2 (1-1,1-0,2-1)

Bad Nauheim se sépare de l'entraîneur qui l'a fait monter, Frank Carnevale. "Certains joueurs ont un vrai sac à dos sur les épaules, ils ont peur de faire des erreurs", expliquent les dirigeants. Kevin Lavallee (suspendu de l'équipe) et Michael Dorr ont particulièrement mal vécu les critiques de l'entraîneur. Le fait d'avoir engagé le fils du coach est aussi source de dissensions, même si Taylor Carnevale s'est en fait avéré une bonne pioche : recruté à bas coût car sans référence, le plus jeune étranger de la ligue est même le meilleur buteur de son équipe. Le père, lui, se dit le cur brisé et se défend : "Nous avons joué deux mois avec un gardien blessé, et maintenant nous jouons à quatre défenseurs [NB : la première paire Ringwald-Heid est blessée]. Et pourtant, en tant que promus, nous sommes toujours en course pour la huitième place." Bad Nauheim n'a en effet que quatre points de retard sur Weißwasser au moment du licenciement.

32e journée (samedi 28 décembre 2013)

Weißwasser - Ravensburg 4-3 t.a.b. (1-1,1-1,1-1,0-0,1-0)
Heilbronn - Bremerhaven 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Kaufbeuren - Landshut 2-4 (0-1,1-3,1-0)
Riessersee - Rosenheim 5-4 a.p. (1-4,1-0,2-0,1-0)
Bad Nauheim - Dresde 1-3 (1-1,0-2,0-0)
Crimmitschau - Bietigheim 6-5 a.p. (1-1,2-2,2-2,1-0)

33e journée (lundi 30 décembre 2013)

Bietigheim - Bad Nauheim 5-0 (0-0,0-0,5-0)
Rosenheim - Weißwasser 1-5 (1-0,0-2,0-3)
Landshut - Dresde 5-2 (4-0,0-1,1-1)
Ravensburg - Kaufbeuren 7-3 (2-1,3-1,2-1)
Heilbronn - Riessersee 3-2 (0-2,2-0,1-0)
Bremerhaven - Crimmitschau 8-1 (2-0,3-1,3-0)

Max Campbell est élu joueur du mois de décembre. Le trio Reed-Campbell-Pitt a marqué la moitié des buts de Crimmitschau (avant-dernier avec deux points d'avance sur Kaufbeuren), au point qu'ils ont été séparés pour diversifier l'offensive.

34e journée (vendredi 3 janvier 2014)

Bietigheim - Rosenheim 2-3 t.a.b. (1-0,0-2,1-0,0-0,0-1)
Kaufbeuren - Weißwasser 5-1 (1-0,3-0,1-1)
Landshut - Heilbronn 7-3 (2-1,2-2,3-0)
Riessersee - Bad Nauheim 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Crimmitschau - Bremerhaven 1-2 (0-0,1-1,0-1)
Ravensburg - Dresde 5-1 (1-0,1-1,3-0)

35e journée (dimanche 5 janvier 2014)

Dresde - Riessersee 2-3 (2-2,0-1,0-0)
Bremerhaven - Ravensburg 5-2 (1-1,1-1,3-0)
Weißwasser - Bietigheim 3-4 t.a.b. (2-0,1-1,0-2,0-0,0-1)
Rosenheim - Landshut 7-2 (4-0,2-1,1-1)
Heilbronn - Crimmitschau 4-3 (2-0,0-1,2-2)
Bad Nauheim - Kaufbeuren 5-2 (2-0,1-1,2-1)

36e journée (mardi 7 janvier 2014)

Landshut - Riessersee 4-5 (0-1,1-2,3-2)
Kaufbeuren - Bremerhaven 1-5 (0-0,1-3,0-2)
Bad Nauheim - Weißwasser 7-2 (1-0,3-1,3-1)
Crimmitschau - Ravensburg 5-2 (1-1,1-0,3-1)
Dresde - Rosenheim 6-3 (1-0,2-1,3-2)
Heilbronn - Bietigheim 3-5 (0-2,3-0,0-3)

37e journée (vendredi 10 janvier 2014)

Weißwasser - Heilbronn 4-1 (3-0,1-1,0-0)
Rosenheim - Bad Nauheim 4-1 (0-0,0-0,4-1)
Kaufbeuren - Riessersee 1-5 (0-1,1-1,0-3)
Ravensburg - Bietigheim 0-3 (0-1,0-0,0-2)
Crimmitschau - Dresde 3-2 a.p. (0-1,2-1,0-0,1-0)
Bremerhaven - Landshut 4-3 (0-0,4-1,0-2)

Le gardien Bryan Hogan n'a pas manqué un match depuis le début de saison. Il détient la meilleure moyenne de buts encaissés et est la principale raison de la cinquième place de l'étonnant Riessersee. Mais il se blesse au genou sur la glace de Kaufbeuren, et sa doublure de 20 ans Korbinian Sertl doit donc le remplacer.

38e journée (dimanche 12 janvier 2014)

Riessersee - Weißwasser 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Landshut - Crimmitschau 3-5 (0-1,1-1,2-3)
Bietigheim - Kaufbeuren 6-3 (0-0,4-1,2-2)
Rosenheim - Bremerhaven 2-3 (1-1,0-0,1-2)
Heilbronn - Dresde 4-5 a.p. (1-1,1-0,2-3,0-1)
Bad Nauheim - Ravensburg 3-1 (0-1,1-0,2-0)

39e journée (vendredi 17 janvier 2014)

Weißwasser - Rosenheim 7-2 (2-0,1-1,4-1)
Kaufbeuren - Heilbronn 4-3 (0-0,3-2,1-1)
Bietigheim - Dresde 7-2 (4-0,1-1,2-1)
Bad Nauheim - Crimmitschau 4-2 (1-1,2-0,1-1)
Ravensburg - Landshut 4-3 (3-1,1-1,0-1)
Riessersee - Bremerhaven 5-1 (5-1,0-0,0-0)

Bietigheim-Bissingen a marqué au moins un point dans ses quinze dernières rencontres et s'installe ainsi en tête du classement.

40e journée (dimanche 19 janvier 2014)

Bremerhaven - Dresde 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Crimmitschau - Weißwasser 3-2 a.p. (0-1,2-1,0-0,1-0)
Kaufbeuren - Ravensburg 4-3 (3-2,0-1,1-0)
Rosenheim - Riessersee 1-2 t.a.b. (0-0,0-0,1-1,0-0,0-1)
Landshut - Bietigheim 5-4 (1-0,2-2,2-2)
Heilbronn - Bad Nauheim 5-0 (2-0,1-0,2-0)

41e journée (vendredi 24 janvier 2014)

Landshut - Kaufbeuren 5-3 (0-1,4-0,1-2)
Riessersee - Heilbronn 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Ravensburg - Rosenheim 6-2 (0-0,5-1,1-1)
Dresde - Bad Nauheim 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Crimmitschau - Bietigheim 5-3 (0-0,0-2,5-1)
Bremerhaven - Weißwasser 3-5 (1-0,2-2,0-3)

42e journée (dimanche 26 janvier 2014)

Weißwasser - Landshut 2-3 (1-0,1-2,0-1)
Bietigheim - Riessersee 4-3 (3-2,1-1,0-0)
Rosenheim - Crimmitschau 3-1 (1-1,2-0,0-0)
Kaufbeuren - Dresde 6-5 a.p. (0-1,1-3,4-1,1-0)
Heilbronn - Ravensburg 4-3 t.a.b. (2-2,0-1,1-0,0-0,1-0)
Bad Nauheim - Bremerhaven 4-7 (2-3,1-1,1-3)

43e journée (vendredi 31 janvier 2014)

Rosenheim - Kaufbeuren 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Bad Nauheim - Bietigheim 6-5 t.a.b. (1-1,3-2,1-2,0-0,1-0)
Bremerhaven - Heilbronn 4-2 (2-2,0-0,2-0)
Crimmitschau - Riessersee 5-0 (2-0,3-0,0-0)
Dresde - Landshut 3-2 t.a.b. (2-2,0-0,0-0,0-0,1-0)
Ravensburg - Weißwasser 9-2 (4-2,3-0,2-0)

Justin Kelly - photo - signe cinq buts et deux assistances contre Weißwasser, ce qui lui vaudra le titre de joueur du mois. Le marqueur toujours prolifique tient également un rôle important en infériorité numérique, où son club Ravensburg a les meilleures statistiques du championnat.

44e journée (dimanche 2 février 2014)

Weißwasser - Dresde 4-1 (0-0,1-0,3-1)
Riessersee - Ravensburg 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Bietigheim - Bremerhaven 2-3 (0-1,1-2,1-0)
Landshut - Bad Nauheim 3-7 (1-1,1-3,1-3)
Kaufbeuren - Crimmitschau 4-3 (1-0,3-1,0-2)
Heilbronn - Rosenheim 2-4 (0-1,2-2,0-1)

45e journée (vendredi 7 février 2014)

Bietigheim - Bad Nauheim 6-4 (2-1,1-1,3-2)
Rosenheim - Riessersee 5-0 (5-0,0-0,0-0)
Landshut - Heilbronn 3-4 (2-0,1-2,0-2)
Kaufbeuren - Weißwasser 7-5 (2-2,3-2,2-1)
Bremerhaven - Ravensburg 4-2 (3-0,1-2,0-0)
Crimmitschau - Dresde 4-3 a.p. (2-0,1-2,0-1,1-0)

Riessersee n'a plus de gardien : Hogan est toujours blessé, le prêt munichois Niklas Treutle se fait recoudre au doigt, et les deux jeunes portiers locaux ont une gastro-entérite. Rosenheim refuse pourtant de reporter le match. Le jeune attaquant de 18 ans Markus Eberhardt prend place dans les cages, et il reçoit un slap de Robin Weihager au niveau de l'épaule à la troisième minute du jeu. Victime d'une contusion, il quitte la glace, et toute son équipe avec lui.

46e journée (dimanche 9 février 2014)

Weißwasser - Landshut 1-4 (0-2,0-1,1-1)
Riessersee - Kaufbeuren 8-5 (5-1,3-3,0-1)
Dresde - Bietigheim 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Ravensburg - Crimmitschau 3-2 (1-1,1-0,1-1)
Bad Nauheim - Bremerhaven 1-2 (1-1,0-1,0-0)
Heilbronn - Rosenheim 1-5 (1-0,0-3,0-2)

47e journée (vendredi 14 février 2014)

Landshut - Riessersee 3-4 (0-1,2-3,1-0)
Kaufbeuren - Rosenheim 4-2 (0-0,2-1,2-1)
Weißwasser - Heilbronn 5-2 (3-0,2-0,0-2)
Bietigheim - Ravensburg 6-2 (2-0,1-2,3-0)
Dresde - Bad Nauheim 4-1 (1-0,2-1,1-0)
Crimmitschau - Bremerhaven 1-2 (0-2,0-0,1-0)

48e journée (dimanche 16 février 2014)

Riessersee - Weißwasser 3-1 (1-0,0-1,2-0)
Bremerhaven - Bietigheim 5-2 (1-1,1-0,3-1)
Rosenheim - Landshut 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Heilbronn - Kaufbeuren 4-6 (1-3,1-3,2-0)
Ravensburg - Dresde 6-3 (1-2,2-0,3-1)
Bad Nauheim - Crimmitschau 5-3 (3-0,0-1,2-2)

49e journée (vendredi 21 février 2014)

Weißwasser - Rosenheim 3-6 (0-0,1-4,2-2)
Landshut - Kaufbeuren 4-5 a.p. (1-2,2-0,1-2,0-1)
Bietigheim - Crimmitschau 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Riessersee - Heilbronn 3-6 (2-1,0-1,1-4)
Dresde - Bremerhaven 1-2 a.p. (1-0,0-0,0-1,0-1)
Ravensburg - Bad Nauheim 5-3 (1-1,2-1,2-1)

La huitième place se résumait depuis longtemps à un duel entre Weißwasser et Bad Nauheim, mais les deux équipes ont perdu sept de leurs huit dernières rencontres. Du coup, Kaufbeuren, que l'ancienne lanterne rouge que plus personne n'attendait, est revenu à seulement 4 points après avoir compté 21 points de retard en janvier. Le but du revers de Maury Edwards à 34 secondes de la fin offre à l'ESVK sa douzième victoire en quinze journées.

50e journée (dimanche 23 février 2014)

Bremerhaven - Dresde 2-3 (0-3,1-0,1-0)
Crimmitschau - Bietigheim 2-4 (1-2,1-0,0-2)
Rosenheim - Weißwasser 6-4 (1-1,3-0,2-3)
Kaufbeuren - Landshut 2-3 (1-2,0-1,1-0)
Bad Nauheim - Ravensburg 2-3 (0-2,1-0,1-1)
Heilbronn - Riessersee 1-2 (0-1,1-0,0-1)

51e journée (vendredi 28 février 2014)

Bad Nauheim - Bietigheim 3-6 (2-1,1-3,0-2)
Weißwasser - Kaufbeuren 1-2 (0-0,0-0,1-2)
Heilbronn - Landshut 4-3 a.p. (2-0,0-3,1-0,1-0)
Ravensburg - Bremerhaven 3-2 t.a.b. (2-0,0-1,0-1,0-0,1-0)
Dresde - Crimmitschau 7-2 (1-1,3-1,3-0)
Riessersee - Rosenheim 5-3 (1-0,2-1,2-2)

52e journée (dimanche 2 mars 2014)

Crimmitschau - Ravensburg 6-5 t.a.b. (2-0,2-2,1-3,0-0,1-0) [samedi 1er mars]
Landshut - Weißwasser 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Bremerhaven - Bad Nauheim 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Bietigheim - Dresde 5-3 (0-1,2-0,3-2)
Kaufbeuren - Riessersee 3-2 (1-1,1-0,1-1)
Rosenheim - Heilbronn 3-2 (1-0,1-0,1-2)

53e journée (vendredi 7 mars 2014)

Rosenheim - Kaufbeuren 4-3 (1-1,1-1,2-1)
Heilbronn - Weißwasser 1-4 (0-0,1-3,0-1)
Bremerhaven - Crimmitschau 3-4 a.p. (2-0,0-3,1-0,0-1)
Bad Nauheim - Dresde 2-1 (0-1,1-0,0-1)
Ravensburg - Bietigheim 7-6 (2-3,2-0,3-3)
Riessersee - Landshut 0-2 (0-0,0-1,0-1)

Surprise : après avoir arrêté à l'automne, Michael Hackert fait son retour pour aider son club formateur Heilbronn dans la lutte pour le maintien.

54e journée (dimanche 9 mars 2014)

Weißwasser - Riessersee 4-2 (2-0,1-1,1-1)
Kaufbeuren - Heilbronn 1-2 (1-1,0-0,0-1)
Crimmitschau - Bad Nauheim 3-4 (1-2,1-2,1-0)
Dresde - Ravensburg 2-4 (2-0,0-0,0-4)
Landshut - Rosenheim 3-1 (0-0,1-1,2-0)
Bietigheim - Bremerhaven 5-3 (1-0,2-0,2-3)

Classement (54 matches)

                             Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 REV Bremerhaven           104   28  2  4  4  4  12   185-143  +42
 2 SB Rosenheim              103   29  3  2  2  4  14   183-141  +42
 3 SC Bietigheim-Bissingen   101   29  1  1  6  4  13   223-167  +56
 4 EV Ravensburg              97   26  1  6  5  0  16   193-166  +27
 5 EV Landshut                96   28  2  2  1  3  18   206-163  +43
 6 SC Riessersee              90   25  2  4  2  1  20   158-141  +17
 7 Dresdner Eislöwen          84   22  2  3  5  3  19   166-158  +8
 8 Lausitz Weißwasser         69   21  0  1  2  2  28   147-170  -23
 9 EC Bad Nauheim             63   16  2  4  1  2  29   161-200  -39
10 ESV Kaufbeuren             59   17  3  0  2  0  32   157-226  -69
11 Heilbronner EC             57   15  2  2  2  2  31   140-191  -51
12 ETC Crimmitschau           49   10  6  3  0  1  34   166-208  -42

 

Trophées de la saison régulière (Eishockey News)

Joueur de l'année : Robin Weihager (Rosenheim).

Meilleur gardiens : 1 Bryan Hogan (Riessersee), 2 Pasi Häkkinen (Rossenheim), 3 Kevin Nastiuk (Dresde).

Meilleur défenseurs : 1 Robin Weihager (Rosenheim), 2 Petr Macholda (Dresde), 3 Stephan Daschner (Landshut).

Meilleur attaquants : 1 Harrison Reed (Crimmitschau), 2 Riley Armstrong (Landshut), 3 Tomi Pöllänen (Dresde).

Meilleur rookie : Fabio Wagner (Landshut).

Meilleur entraîneur : Mike Stewart (Bremerhaven).

 

 

Quarts de finale (12, 14, 16, 18, 21, 23 et 25 mars 2014)

Bremerhaven - Weißwasser 5-1 (1-1,3-0,1-0)
Weißwasser - Bremerhaven 0-5 (0-2,0-2,0-1)
Bremerhaven - Weißwasser 3-4 a.p. (0-0,3-2,0-1,0-1)
Weißwasser - Bremerhaven 0-4 (0-2,0-1,0-1)
Bremerhaven - Weißwasser 3-2 a.p. (0-0,2-0,0-2,1-0)

Rosenheim - Dresde 2-3 a.p. (1-1,1-0,0-1,0-1)
Dresde - Rosenheim 2-5 (1-2,0-1,1-2)
Rosenheim - Dresde 4-2 (1-2,1-0,2-0)
Dresde - Rosenheim 2-5 (0-0,0-3,2-2)
Rosenheim - Dresde 4-3 a.p. (1-0,0-2,2-1,1-0)

Bietigheim-Bissingen - Riessersee 2-3 a.p. (1-0,0-1,1-1,0-1)
Riessersee - Bietigheim-Bissingen 3-4 a.p. (1-2,1-1,1-0,0-1)
Bietigheim-Bissingen - Riessersee 4-3 t.a.b. (0-2,1-1,2-0,0-0,1-0)
Riessersee - Bietigheim-Bissingen 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Bietigheim-Bissingen - Riessersee 6-4 (3-1,2-0,1-3)

Ravensburg - Landshut 5-1 (2-0,1-1,2-0)
Landshut - Ravensburg 5-3 (1-1,3-2,1-0)
Ravensburg - Landshut 3-2 a.p. (0-1,1-0,1-1,1-0)
Landshut - Ravensburg 3-7 (1-3,2-2,0-2)
Ravensburg - Landshut 1-3 (0-1,0-0,1-2)
Landshut - Ravensburg 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Ravensburg - Landshut 6-7 (2-1,0-5,4-1)

Le jeu en infériorité numérique si efficace de Ravensburg explose face à Landshut, qui marque 14 buts en jeu de puissance pendant la série. Au septième match, l'expulsion du défenseur canadien Nathan Deck (crosse haute) permet à l'EVL de marquer trois fois en cinq minutes d'avantage numérique et de prendre quatre buts d'avance. L'équipe locale revient mourir tout près de l'égalisation, puisque Radek Krestan tire sur la transversale juste avant la sirène.

 

Demi-finales (28, 30 mars, 2, 4, 6, 8 et 11 avril 2014)

Bremerhaven - Landshut 3-2 (1-1,1-0,1-1)
Landshut - Bremerhaven 3-2 (1-0,2-2,0-0)
Bremerhaven - Landshut 0-2 (0-0,0-2,0-0)
Landshut - Bremerhaven 1-3 (0-2,1-1,0-0)
Bremerhaven - Landshut 4-1 (0-1,1-0,3-0)
Landshut - Bremerhaven 4-1 (2-0,0-0,2-1)
Bremerhaven - Landshut 2-1 a.p. (0-0,0-1,1-0,1-0)

Rosenheim - Bietigheim-Bissingen 5-3 (0-1,3-1,2-1)
Bietigheim-Bissingen - Rosenheim 5-2 (0-2,0-0,5-0)
Rosenheim - Bietigheim-Bissingen 4-5 a.p. (1-0,1-3,2-1,0-1)
Bietigheim-Bissingen - Rosenheim 4-2 (1-1,2-0,1-1)
Rosenheim - Bietigheim-Bissingen 6-2 (2-0,1-1,3-1)
Bietigheim-Bissingen - Rosenheim 2-0 (1-0,1-0,0-0)

Landshut est qualifié jusqu'à six minutes de la fin, mais son gardien Brian Stewart commet alors sa seule erreur qui permet l'égalisation de Brendan Cook. En prolongation, l'obstruction de Peter Abstreiter est aussi lourde de conséquences, puisque Marian Dejdar marque le but gagnant en supériorité numérique.

Le gardien canadien de Bietigheim-Bissingen, Frédéric Cloutier se fait sortir après cinq buts encaissés au cinquième match. Beaucoup prédisent alors son remplacement par Vollmer au match suivant... mais Cloutier est bien titularisé et qualifie son équipe par un blanchissage.

 

Finale (13, 15, 17, 19, 21, 25 et 27 avril 2014)

Bremerhaven - Bietigheim-Bissingen 4-3 (1-1,1-0,2-2)
Bietigheim-Bissingen - Bremerhaven 3-2 a.p. (1-0,0-2,1-0,1-0)
Bremerhaven - Bietigheim-Bissingen 4-3 (1-2,2-1,1-0)
Bietigheim-Bissingen - Bremerhaven 2-4 (0-0,0-3,2-1)
Bremerhaven - Bietigheim-Bissingen 3-2 a.p. (1-0,1-2,0-0,1-0)

Sans David Wrigley, suspendu 6 matchs à l'issue de la demi-finale, Bietigheim-Bissingen n'a plus la profondeur de banc nécessaire pour rivaliser avec Bremerhaven. Comme un symbole, le but gagnant en prolongation est, comme au tour précédent, marqué par Marian Dejdar, présent depuis dix ans au club.

 

Bilan de la saison

 

 

Barrages de maintien (12, 14, 16, 18, 21, 23 et 25 mars 2014)

Kaufbeuren - Heilbronn 4-3 (0-2,2-0,2-1)
Heilbronn - Kaufbeuren 3-4 a.p. (1-2,1-1,1-0,0-1)
Kaufbeuren - Heilbronn 5-4 a.p. (0-1,2-3,2-0,1-0)
Heilbronn - Kaufbeuren 5-4 a.p. (0-2,1-0,3-2,1-0)
Kaufbeuren - Heilbronn 2-4 (0-2,1-0,1-2)
Heilbronn - Kaufbeuren 5-4 t.a.b. (1-2,3-0,0-2,0-0,1-0)
Kaufbeuren - Heilbronn 1-4 (1-2,0-1,0-1)

Bad Nauheim - Crimmitschau 3-4 a.p. (1-2,1-1,1-0,0-1)
Crimmitschau - Bad Nauheim 2-6 (0-0,1-3,1-3)
Bad Nauheim - Crimmitschau 4-1 (1-0,2-1,1-0)
Crimmitschau - Bad Nauheim 2-3 (0-0,1-1,1-2)
Bad Nauheim - Crimmitschau 2-4 (0-1,0-0,2-3)
Crimmitschau - Bad Nauheim 5-2 (1-1,1-0,3-1)
Bad Nauheim - Crimmitschau 3-2 (2-0,0-0,1-2)

Mené trois victoires à zéro, Heilbronn sauve sa place en DEL2 après une incroyable remontée. Le sauveur est le revenant Michael Hackert qui marque 11 buts et 7 assistances au cours de cette série ! Kaufbeuren et Crimmitschau doivent repasser par une poule de promotion/relégation.

 

 

Poule de promotion/relégation

1re journée (vendredi 28 mars 2014)

Francfort - Selb 6-0 (1-0,4-0,1-0)
Kassel - Kaufbeuren 3-2 (0-1,2-1,1-0)
Crimmitschau - Fribourg 5-3 (1-1,1-1,3-1)

2e journée (dimanche 30 mars 2014)

Selb - Kassel 3-6 (0-1,2-4,1-1)
Fribourg - Francfort 4-2 (1-2,1-0,2-0)
Kaufbeuren - Crimmitschau 5-3 (1-2,3-1,1-0)

3e journée (vendredi 4 avril 2014)

Selb - Crimmitschau 3-5 (1-1,2-3,0-1)
Francfort - Kassel 2-1 a.p. (0-0,0-0,1-1,1-0)
Kaufbeuren - Fribourg-en-Brisgau 4-5 (1-1,1-2,2-2)

4e journée (dimanche 6 avril 2014)

Kassel - Francfort 3-2 t.a.b. (2-0,0-1,0-1,0-0,1-0)
Crimmitschau - Selb 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Fribourg-en-Brisgau - Kaufbeuren 2-4 (1-3,0-0,1-1)

5e journée (mardi 8 avril 2014)

Kassel - Crimmitschau 1-6 (0-1,0-2,1-3)
Francfort - Kaufbeuren 5-2 (2-1,1-0,2-1)
Selb - Fribourg-en-Brisgau 1-5 (0-1,1-2,0-2)

6e journée (vendredi 11 avril 2014)

Fribourg-en-Brisgau - Crimmitschau 5-2 (1-0,4-0,0-2)
Selb - Francfort 1-5 (1-1,0-3,0-1)
Kaufbeuren - Kassel 2-1 a.p. (1-0,0-1,0-0,1-0)

7e journée (dimanche 13 avril 2014)

Francfort - Fribourg-en-Brisgau 2-1 (2-1,0-0,0-0)
Kassel - Selb 7-2 (1-0,3-0,3-2)
Crimmitschau - Kaufbeuren 6-5 (2-0,2-3,2-2)

8e journée (jeudi 17 avril 2014)

Kaufbeuren - Selb 4-2 (2-1,1-1,1-0)
Crimmitschau - Francfort 2-4 (0-2,1-0,1-2)
Fribourg-en-Brisgau - Kassel 2-4 (1-1,0-1,1-2)

9e journée (samedi 19 avril 2014)

Selb - Kaufbeuren 2-4 (1-0,1-2,0-1)
Francfort - Crimmitschau 3-6 (3-0,0-3,0-3)
Kassel - Fribourg-en-Brisgau 6-1 (1-1,4-0,1-0)

10e journée (lundi 21 avril 2014)

Kaufbeuren - Francfort 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Crimmitschau - Kassel 8-1 (2-1,2-0,4-0)
Fribourg-en-Brisgau - Selb 8-5 (4-1,3-2,1-2)

Classement (10 matches)

                          Pts   V VP VT  DT DP D   BP-BC  Diff
1 ETC Crimmitschau         21   7  0  0  0  0  3   45-30  +15
2 EJ Kassel                19   5  0  1  0  2  2   33-30  +3
3 Löwen Francfort          18   5  1  0  1  0  3   31-21  +10
4 ESV Kaufbeuren           17   5  1  0  0  0  4   33-29  +4
5 EHC Fribourg-en-Brisgau  15   5  0  0  0  0  5   36-35  +1
6 VER Selb                  0   0  0  0  0  0 10   19-52  -33

Francfort et Kassel sont promus en DEL2.

 

 

 

Oberliga

Ouest

Première phase (18 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Löwen Francfort    53  17  1  0  0  165-35  +130
 2 EC Kassel          44  14  1  0  3  140-40  +100
 3 EV Duisburg        43  13  1  2  2  102-44  +58
 4 Hammer Eisbären    33  10  1  1  6  105-68  +37
 5 Königsborner JEC   29   9  1  0  8   90-63  +27
 6 Herner EV          24   6  2  2  8   83-72  +11
 7 Moskitos Essen     19   5  0  4  9   78-111 -33
 8 Grefrather EG      11   3  1  0 14   52-115 -63
 9 Ratingen           11   3  1  0 14   59-131 -72
10 Neusser EV          3   1  0  0 17   41-236 -195

 

Poule finale (20 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Francfort          59  19  1  0  0  125-30  +95
 2 Kassel             40  13  0  1  6  103-58  +45
 3 Duisburg           37  11  2  0  7   90-59  +31
 4 Hamm               23   6  1  3 10   59-112 -53
 5 Herne              11   2  1  3 14   68-125 -57
 6 Königsborn (Unna)  10   2  2  0 16   58-119 -61

Les six équipes sont qualifiées pour les play-offs.

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Jakub Rumpel (Herne), 2 Márton Vas (Francfort), 3 Nils Liesegang (Francfort).

 

Poule de promotion/relégation (14 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Essen            42  14  0  0  0  139-41  +98
 2 Ratingen         32  10  1  0  3  101-41  +60
 3 Neuwied          26   8  0  2  4   70-65  +5
 4 Grefrath         19   5  2  0  7   66-63  +3
 5 Kassel 1b        19   6  0  1  7   51-72  -21
 6 Neuss            13   3  2  0  9   53-99  -46
 7 Francfort 1b     12   3  1  1  9   43-90  -47
 8 Cologne 1b        5   1  0  2 11   41-93  -52

Neuwied et la réserve de Kassel sont promus en Oberliga. Neuss réussit à se sauver après une première phase catastrophique qui a suscité la compassion des équipes adverses, mais pas celle de l'entraîneur, viré avant cette poule de relégation parce qu'il était trop dur envers les joueurs. Pour autant, le NEV a beaucoup souffert et fait savoir son retrait. Il repartira donc en NRW-Liga avec une interdiction de monter de deux ans. La réserve de Francfort le remplacera en Oberliga.

 

Nord (32 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Hanovre Scorpions   85  28  0  1  0  222-74  +148
2 EHC Timmendorf      69  21  3  0  3  194-113 +81
3 Hanovre Indians     69  20  4  1  4  164-83  +81
4 Rostock Piranhas    61  20  0  1 11  184-143 +41
5 Hambourg SV         44  13  2  1 16  116-133 -17
6 Braunlage Harz      42  13  1  1 17  121-138 -17
7 Adendorfer EC       30   8  1  4 19  115-169 -54
8 Croco. Hambourg     17   5  0  2 25  108-281 -173
9 GEC Nordhorn        15   3  2  2 25  102-192 -90

Les quatre premiers sont qualifiés pour les play-offs, les autres jouent une coupe de consolation.

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Jon-Thomas MacDonald (Braunlage puis Scorpions de Hanovre mi-janvier), 2 Andreas Morczinietz (Scorpions), 3 Patrick Saggau (Timmendorf).

 

Barrage (14 et 16 février 2014)

Crocodiles Hambourg - Nordhorn 4-6 7-6

Demi-finales (21, 23 et 28 février 2014)

Braunlage - Adendorf 3-2(t.a.b.) 7-3
Hambourg SV - Nordhorn 4-7 6-2 12-1

Finale (2 et 7 mars 2014)

Hambourg SV - Braunlage 1-5 2-5

 

Est (28 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Leipziger EC        65  19  4  0  5  163-109 +54
2 EHC Erfurt          57  16  3  3  6  146-102 +44
3 ESC Halle           56  17  2  1  8  113-88  +25
4 EHV Schönheide      40  10  3  4 11  120-125 -5
5 ELV Tornado Niesky  38  10  2  4 12   93-102 -9
6 FASS Berlin         32   9  1  3 15  101-122 -21
7 ERV Chemnitz        30   7  2  5 14   89-122 -33
8 EHC Jonsdorf        18   4  3  0 21   98-153 -55

Leipzig et Erfurt sont qualifiés pour les play-offs, les autres jouent une poule de consolation. On découvrira qu'Erfurt a joué toute la saison sans avoir assez de joueurs de moins de 21 ans sur la feuille de match. Personne ne s'en est rendu compte au sein des fédérations régionales chargées d'organiser le championnat ! Le dindon de la farce Halle, furieux, y trouvera un argument supplémentaire à ce que toutes les zones d'Oberliga passe sous l'égide de la fédération nationale, la DEB, qui a trouvé le pot aux roses dès le premier match des play-offs, simplement en vérifiant les feuilles de match.

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Adam Sergerie (Erfurt), 2 Ryan Olidis (Erfurt), 3 Florian Eichelkraut (Leipzig).

 

Groupe A (4 matches)

                      Pts  V VP  DP D   BP-BC Diff
1 ELV Tornado Niesky   9   3  0  0  1   18-12  +6
2 ESC Halle            5   1  1  0  2   15-12  +3
3 ERV Chemnitz         4   1  0  1  2   11-20  -9

Groupe B (4 matches)

                      Pts  V VP  DP D   BP-BC Diff
1 EHV Schönheide       9   3  0  0  1   19-15  +4
2 EHC Jonsdorf         6   2  0  0  2   15-17  -2
3 FASS Berlin          3   1  0  0  3   15-17  -2

Demi-finales (7, 9 et 16 mars 2014)

Halle - Schönheide 4-1 3-2(a.p.)
Niesky - Jonsdorf 4-5(t.a.b.) 4-2 5-2

Finale (21 et 22 mars 2014)

Halle - Niesky 4-3 4-0

 

Play-offs d'Oberliga

Poule finale nord A (10 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Francfort         30  10  0  0  0   91-9   +82
2 Leipzig           21   7  0  0  3   63-47  +16
3 Hamm              14   4  1  0  5   41-58  -17
4 Königsborn Unna   12   4  0  0  6   43-60  -17
5 Hanovre Indians   10   3  0  1  6   35-58  -23
6 Timmendorf         3   1  0  0  9   30-71  -41

Francfort se qualifie avec un bilan parfait de 48 victoires d'affilée (!) pour la poule de promotion en DEL2.

Poule finale nord B (10 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Kassel Huskies    25   8  0  1  1   77-23  +54
2 EV Duisburg       25   7  2  0  1   41-19  +22
3 Hanovre Scorpions 14   4  0  2  4   37-40  -3
4 Herne              9   2  1  1  6   37-52  -15
5 Rostock            9   3  0  0  7   34-62  -28
6 Erfurt             8   2  1  0  7   36-66  -30

Kassel, pourtant en faillite et sous administration judiciaire, se qualifie pour la poule de promotion en DEL2 grâce à l'égalisation du vétéran Sven Valentin à 1'49" de la fin du match de la dernière journée à Duisburg.

 

Sud (44 matches)

                       Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
 1 VER Selb            103   31  4  2  7    202-110  +92
 2 Fribourg-en-Brisgau  85   24  5  3  12   164-117  +47
 3 EC Bad Tölz          81   22  5  5  12   169-127  +42
 4 EHC Bayreuth         77   23  3  2  16   177-136  +41
 5 EHC Klostersee       71   22  1  3  18   139-140  -1
 6 EC Peiting           67   20  2  3  19   153-145  +8
 7 EV Füssen            66   18  2  8  16   176-173  +3
 8 TSV Erding           63   15  7  4  18   168-181  -13
 9 EV Regensburg        56   12  6  8  18   134-161  -27
10 Deggendorfer SC      52   14  4  2  24   144-188  -44
11 1.EV Weiden          42    9  6  3  26   130-197  -67
12 ERV Schweinfurt      29    4  5  7  28   128-209  -81

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Kyle Piwowarczyk (Selb), 2 Andreas Geigenmüller (Bayreuth), 3 Jared Mudryk (Selb).

 

Quarts de finale sud (26, 28 février, 2, 4, 7, 9 et 11 mars 2014)

Selb - Erding 5-3 (0-0,3-2,2-1)
Erding - Selb 2-3 (0-1,1-0,1-2)
Selb - Erding 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Erding - Selb 1-4 (0-1,0-1,1-2) [mercredi 5 mars]

Fribourg-en-Brisgau - Füssen 2-3 (2-0,0-2,0-1)
Füssen - Fribourg-en-Brisgau 4-7 (0-3,4-2,0-2)
Fribourg-en-Brisgau - Füssen 4-7 (1-1,2-4,1-2)
Füssen - Fribourg-en-Brisgau 3-5 (1-0,1-2,1-3)
Fribourg-en-Brisgau - Füssen 6-1 (1-0,4-0,1-1)
Füssen - Fribourg-en-Brisgau 0-5 (0-1,0-3,0-1)

Bad Tölz - Peiting 3-6 (1-2,2-3,0-1)
Peiting - Bad Tölz 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Bad Tölz - Peiting 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Peiting - Bad Tölz 1-4 (0-1,0-2,1-1)
Bad Tölz - Peiting 3-4 t.a.b. (1-1,2-0,0-2,0-0,0-1)
Peiting - Bad Tölz 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Bad Tölz - Peiting 5-1 (2-1,2-0,1-0)

Bayreuth - Klostersee 3-2 (1-1,1-1,1-0) [mardi 25 février)
Klostersee - Bayreuth 3-5 (2-3,1-1,0-1)
Bayreuth - Klostersee 4-3 a.p. (1-1,1-2,1-0,1-0)
Klostersee - Bayreuth 4-3 a.p. (0-1,2-1,1-1,1-0)
Bayreuth - Klostersee 2-3 (1-1,0-2,1-0)
Klostersee - Bayreuth 3-4 t.a.b. (0-0,0-1,3-2,0-0,0-1)

 

Demi-finales sud (14, 16, 18 et 21 mars 2014)

Selb - Bayreuth 4-3 (1-0,2-3,1-0)
Bayreuth - Selb 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Selb - Bayreuth 5-3 (2-2,1-0,2-1)

Fribourg-en-Brisgau - Bad Tölz 4-3 (2-1,0-0,2-2)
Bad Tölz - Fribourg-en-Brisgau 4-3 a.p. (0-2,2-0,1-1,1-0)
Fribourg-en-Brisgau - Bad Tölz 7-3 (1-1,2-2,4-0)
Bad Tölz - Fribourg-en-Brisgau 1-3 (0-1,1-1,0-1)

Selb et Fribourg-en-Brisgau accèdent à une poule de promotion en DEL2.

 

Barrages de maintien, premier tour (28 février, 2, 4 et 7 mars 2014)

Regensburg - Schweinfurt 8-1 1-2 1-3 1-3
Deggendorf - Weiden 2-1 1-3 4-3(a.p.) 11-2

Barrages de maintien, deuxième tour (11, 16, 18 et 21 mars 2014)

Regensburg - Weiden 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Weiden - Regensburg 2-3 a.p. (2-1,0-0,0-1,0-1)
Regensburg - Weiden 1-3 (0-0,0-1,1-2)
Weiden - Regensburg 1-5 (0-0,0-3,1-2)

Weiden est relégué en Bayernliga, mais sera repêché par le forfait de Schweinfurt, qui se retire au bas de l'échelle pour la quatrième fois de son histoire.

 

 

 

Fédérations régionales

Regionalliga West (16 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EHC Neuwied       42  13  1  1  1  100-30  +70
 2 EJ Kassel 1b      41  13  1  0  2  105-50  +55
 3 Francfort 1b      30  10  0  0  6   96-42  +54
 4 Cologne EC 1b     28   9  0  1  6   84-59  +25
 5 EC Lauterbach     26   8  0  2  6  108-79  +29
 6 Dinslaken         23   7  1  0  8   67-74  -7
 7 Soester EG        14   4  1  0 11   45-89  -44
 8 TuS Wiehl          9   3  0  0 13   53-102 -49
 9 Ratingen 1b        3   1  0  0 15   33-166 -133

Les quatre premiers sont qualifiés pour la poule de promotion en Oberliga.

 

Poule de classement (8 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EC Lauterbach     19   6  0  1  1   83-36  +47
 2 Dinslaken         18   6  0  0  2   51-26  +25
 3 Soester EG        17   5  1  0  2   53-38  +15
 4 TuS Wiehl          3   1  0  0  7   22-56  -34
 5 Ratingen 1b        3   1  0  0  7   25-78  -53

Ces clubs jouent une coupe avec les trois premiers de NRW-Liga.

Quarts de finale

Königsborn 1b - Lauterbach 4-12 4-12
Bergisch Land - Dinslaken 5-7 5-4(t.a.b.)
Dortmund - Soest 5-2 6-0
Ratingen 1b - Wiehl 3-6 6-5

Demi-finales

Dinslaken - Dortmund 1-3 1-3
Lauterbach - Wiehl 21-3 9-2

Finale (23 et 30 mars 2014)

Lauterbach - Dortmund 4-2 6-7(t.a.b.)

 

Rhénanie du Nord - Westphalie

NRW-Liga (16 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Dortmund          49  15  2  0  1  137-29  +108
 2 EC Bergisch Land  46  15  0  1  2  149-60  +89
 3 Königsborn 1b     35  11  1  0  5  117-104 +13
 4 EHC Troisdorf     30  10  0  0  6   98-78  +20
 5 Herforder EV      29   9  1  0  6   93-78  +15
 6 Preussen Krefeld  25   8  0  1  7   96-99  -3
 7 GSC Moers         19   5  1  2  8   68-91  -23
 8 Neuss 1b          17*  4  1  2  8   74-124 -50
 9 Herne 1b          12*  3  1  0 11   57-113 -56
10 Hamm 1b            7   2  0  1 13   52-165 -113

* un match accordé 0-0 sur tapis vert (un point chacun)

Bergisch Gladbach et Paderborn se sont retirés avant le début du championnat.

 

Quarts de finale

Neuss - Moers 8-7(t.a.b.) 4-5(t.a.b.) / Moers qualifié après une nouvelle séance de tirs au but
Herford - Hamm 1b 11-3 7-4
Herne 1b - Preussen Krefeld 6-5

Demi-finales

Troisdorf - Moers 4-3 4-0
Herne - Herford 4-10 3-5

Finale

Herford - Troisdorf 4-3(t.a.b.) 6-4

 

Bezirksliga NRW (16 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Kristall Lippst.  40  12  2  0  2  144-53  +91
2 TSVE Bielefeld    35  11  0  2  3  122-61  +61
3 EHC Netphen       29   9  1  0  6   88-63  +25
4 SV Brackwede      16   5  0  1 10   66-83  -17
5 ESV Bergkamen      0   0  0  0 16   45-205 -160

Demi-finales

Netphen - Brackwede 10-5 9-2
Bielefeld - Bergkamen 25-3 16-9

Finale

Bielefeld - Netphen 10-6 0-7

 

Hesse

Hessenliga (8 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 RT Bad Nauheim 1b     24   8  0  0  0   77-15  +62
2 ESC Darmstadt         18   6  0  0  2   43-28  +15
3 Eintracht Francfort    9   3  0  0  5   53-36  +17
4 Eisteufel Francfort    9   3  0  0  5   44-44   0
5 EG Diez-Limburg        0   0  0  0  8    8-102 -94
6 EV Wiesbaden exclu après deux forfaits

Demi-finales

Darmstadt - Eintracht Francfort 5-6(t.a.b.) 2-3(t.a.b.)
Bad Nauheim 1b - Eisteufel Francfort 17-3 10-3

Match pour la troisième place

Darmstadt - Eisteufel Francfort 5-0(forfait) 9-3

Finale

Eintracht Francfort - Bad Nauheim 1b 2-8 4-10

 

Poule de promotion/relégation

                        Pts  V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Ice Dev. Bad Nauheim  15   5  0  0  1   45-31  +14
2 EC Wallernhausen      13   4  0  1  1   50-32  +18
3 EG Diez-Limburg        8   2  1  0  3   36-36   0
4 ERC Pohlheim           0   0  0  0  6   15-47  -32
5 Lauterbach 1b exclu après deux forfaits

 

Landesliga Hessen (6 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EC Wallernhausen      18   6  0  0  0   51-17  +34
2 Ice Dev. Bad Nauheim  12   4  0  0  2   59-19  +40
3 EC Lauterbach 1b       3   1  0  0  5   22-59  -37
4 ERC Pohlheim           3   1  0  0  5   14-51  -37

 

Rhénanie-Palatinat

Rheinland-Pfalz-Liga (12 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EV Bitburg          31  10  0  1  1   59-32  +27
2 TSV Mayence         23   7  1  0  4   76-41  +35
3 IHC Beaufort (LUX)  18   6  0  0  6   47-34  +13
4 EHC Neuwied 1b       0   0  0  0 12   18-93  -75

Finale (21 et 23 février 2014)

TSV Mainz - Eifel-Mosel Bären Bitburg 2-5 3-3

Bitburg refuse encore de monter en Regionalliga ouest, parce que le calendrier y impose de jouer deux fois chaque semaine (il ne peut organiser un match dans sa patinoire que le dimanche) et que les joueurs étrangers y sont réglementés et limités à deux : il en aligne jusqu'à sept qui habitent dans le coin, dont des soldats de l'US Air Force.

 

Bezirksliga Rheinland-Pfalz (8 matches)

                           Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EHC Zweibrücken 1b        21   7  0  0  1   56-41  +15
2 EV Bitburg 1b             10   3  0  1  4   55-47  +8
3 Tornado Luxembourg (LUX)   5   1  1  0  6   28-51  -23

 

 

Région nord

Regionalliga Nord (20 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Weserstars Brême   54  18  0  0  2  182-69  +113
 2 UNS Langenhagen    46  15  0  1  4  154-69  +85
 3 ESC Wedemark       44  14  1  0  5  136-59  +77
 4 EHC Wolfsburg 1b   44  13  2  1  4  165-82  +83
 5 Salzgitter         43  14  0  1  5  136-72  +64
 6 Altonaer SV        23   7  0  2 11   88-112 -24
 7 Hambourg SV 1b     20   5  2  1 12   74-111 -37
 8 Bremerhaven 1b     20   6  1  0 13   75-101 -26
 9 TuS Harsefeld      18   5  1  1 13   74-112 -38
10 Timmendorf 1b      10   3  0  1 16   66-154 -88
11 Croco Hambourg 1b   8   2  1  0 17   52-261 -209

 

Landesliga Nord (16 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EC Celler Oilers    42  14  0  0  2  144-53  +91
2 Rostocker EC 1b     41  13  1  0  2  151-58  +93
3 Weserstars Brême 1b 37  12  0  1  3  128-67  +61
4 Adendorfer EC 1b    33  11  0  0  5  121-75  +46
5 REV Bremerhaven 1c  21   7  0  0  9  109-89  +20
6 Weser S. Brême 1c   16   5  0  1 10   67-122 -55
7 TuS Harsefeld 1b    14   4  1  0 11   69-89  -20
8 Altonaer SV 1b      12   4  0  0 12   57-108 -51
9 Harsefelder EC       0   0  0  0 16   21-206 -185

Hanse-Liga (Landesliga Hambourg, 6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Molot Hambourg    15   5  0  0  1   64-22  +42
2 Hambourg SV 1c    12   4  0  0  2   70-29  +41
3 Croco Hambourg 1c  0   0  0  0  6   19-102 -83

Ostsee-Liga (Landesliga Poméranie, 8 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Beinhart Klink    21   7  0  0  1   78-24  +54
2 Malchower Wölfe   20   6  1  0  1   66-21  +45
3 Kodiaks Rostock   13   4  0  1  3   44-34  +10
4 Neubrandenburg     6   2  0  0  6   25-40  -15
5 OSC Berlin         0   0  0  0  8   10-104 -94

 

 

Est

Regionalliga Ost (18 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 ECC Preussen Berlin  54  18  0  0  0  140-24  +116
 2 Crimmitschau U22     41  13  1  0  4  107-45  +62
 3 ESC Dresde 1b        39  13  0  0  5   89-56  +33
 4 ESC Berlin 2007      39  13  0  0  5  100-56  +44
 5 Rot-Weiß Bad Muskau  32  10  0  2  6  100-70  +30
 6 EHV Dresde           20   6  0  2 10   83-95  -12
 7 Erfurt 1b            14   3  2  1 12   54-109 -55
 8 FASS Berlin 1b       14*  4  1  0 12   66-85  -19
 9 Leipzig 1b           11   3  1  0 14   60-150 -90
10 Halle 1b              3*  1  0  0 16   29-138 -109

* un match non joué

Comme leur club a décidé de supprimer l'équipe engagée en Regionalliga, les anciens U22 de Crimmitschau s'inscrivent dans un autre club de la région (le SV Rudelswalde) et s'engagent sous le nom de "Outlaws".

 

Landesliga Thuringe (10 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 SCM Kojoten Erfurt  26   8  1  0  1  116-32  +84
2 Waltershausen       24   7  1  1  1  131-43  +88
3 ESV Grimma          16   5  0  1  4   47-50  -3
4 Kickelhahn Ilmenau  12   4  0  0  6   54-83  -29
5 Halle 1c             6   2  0  0  8   25-107 -82
6 ESC Erfurt           3   1  0  0  9   33-101 -68

Finale

SCM Kojoten Erfurt - Waltershausen 0-6 2-9 3-12

Match pour la troisième place

Kickelhahn Ilmenau - Grimma 9-6 10-14 4-8 0-5(forfait)

 

Landesliga Berlin

Groupe A (8 matches)

                      Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Preussen Berlin 1b   18   6  0  0  2   54-38  +16
2 EC Bärlin            16   5  0  1  2   56-39  +17
3 FASS Berlin 1c       15   5  0  0  3   47-37  +10
4 BSG Eternit Berlin   11   3  1  0  4   60-54  +6
5 SC Charlottenburg     0   0  0  0  8   19-68  -49

Groupe B (8 matches)

                      Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ESC Berlin 07 1b     21   7  0  0  1   78-35  +43
2 EHC Berlin Blues     18   6  0  0  2   65-43  +22
3 ERSC Berliner Bären  12   4  0  0  4   45-63  -18
4 OSC Berlin            9   3  0  0  5   43-48  -5
5 ASC Spandau           0   0  0  0  0   40-82  -42

 

Poule finale (10 matches)

                      Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 ESC Berlin 07 1b    27   9  0  0  1  106-37  +69
 2 EHC Berlin Blues    24   8  0  0  2   78-56  +22
 3 Preussen Berlin 1b  15   5  0  0  5   51-57  -6
 4 EC Bärlin           12   4  0  0  6   41-74  -33
 5 FASS Berlin 1c       9   3  0  0  7   49-69  -20
 6 ERSC Berliner Bären  3   1  0  0  9   43-75  -32

Poule de classement (6 matches)

                      Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 7 OSC Berlin          18   6  0  0  0   48-25  +23
 8 BSG Eternit Berlin  12   4  0  0  2   46-24  +22
 9 SC Charlottenburg    6   2  0  0  4   22-37  -15
10 ASC Spandau          0   0  0  0  6   17-47  -30

 

 

Bade-Wurtemberg

Regionalliga Südwest (24 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EHC Heilbronn     63  20  1  1  2  187-60  +127
2 Bietigheim 1b     52  17  0  1  6  119-67  +52
3 ESC Hügelsheim    52  16  2  0  6  151-84  +67
4 Schwenningen 1b   43  13  1  2  8  114-82  +32
5 Stuttgart Rebels  31   9  2  0 13   93-108 -15
6 EHC Zweibrücken   25   7  2  0 15  104-176 -72
7 EKU Mannheim      24   8  0  0 16  104-158 -54
8 EHC Fribourg 1b   19   6  0  1 17   97-180 -83
9 Eppelheim         15   4  0  3 17   80-134 -54

 

Demi-finales

EHC Eisbären Heilbronn - Schwenningen 1b 9-2 7-2
Bietigheim 1b - Hügelsheim 3-4 6-2 5-4(a.p.)

Finale

Eisbären Heilbronn - Bietigheim 1b 4-1 5-3

La vainqueur a le droit de monter en Oberliga sud.

 

Poule de relégation (8 matches)

                    Pts  V VP  DP D   BP-BC Diff
5 Eppelheim        9   3  0  0  1   22-21  +1
6 EHC Zweibrücken    9   3  0  0  1   27-18  +9
7 Stuttgarter EC   6   2  0  0  2   25-15  +10
8 EHC Fribourg 1b  3   1  0  0  3   18-31  -13
9 EKU Mannheim     3   1  0  0  3   19-26  -7

 

Landesliga Baden-Württemberg (21 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Heilbronn 1b        58  18  1  2  0  161-55  +106
2 ESG Esslingen       43  12  3  1  5  117-63  +54
3 TSG Reutlingen      33  10  1  1  9  108-94  +14
4 EC Balingen         31  10  0  1 10   92-100 -8
5 FSV Schwenningen    29   9  1  0 11  106-121 -15
6 Mannheim 1b         24   6  2  2 11   81-132 -51
7 1.CfR Pforzheim     19   6  0  1 14   90-127 -37
8 Stuttgart 1b        15   4  1  1 15   69-132 -63

La réserve de Heilbronn est promue en Regionalliga.

 

 

Bavière

Bayernliga

Classement (30 matches)

                    Pts   V VP  DP D    BP-BC  Diff
 1 ERC Sonthofen     73  22  2  3  3   172-66  +106
 2 ECDC Memmingen    68  22  1  0  7   148-100 +48
 3 EHC Waldkraiburg  64  17  5  3  5   156-89  +67
 4 TEV Miesbach      61  17  1  2  10  151-86  +65
 5 EV Lindau         56  16  2  4  8   123-88  +35
 6 ESC Dorfen        52  15  3  1  11  138-103 +35
 7 Höchstadter EC    52  14  4  2  10  130-93  +37
 8 TSV Peißenberg    51  16  1  1  12  113-104 +9
 9 ESV Buchloe       51  14  3  3  10  118-93  +25
10 EV Moosburg       49  13  3  4  10  123-125 -2
11 EHC Mitterteich   44  13  1  3  13  121-131 -10
12 EC Pfaffenhofen   35  11  1  0  18  134-136 -2
13 Wand. Germering   35  10  0  5  15   86-111 -25
14 EHC Nuremberg 1b  10   2  2  0  26   60-184 -124
15 ERC Regen         10   3  0  1  26   59-190 -131
16 ESC Haßfurt        9   1  3  0  26   71-204 -133

 

Poule finale A (6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ERC Sonthofen     15   5  0  0  1   32-6   +26
2 TEV Miesbach      12   4  0  0  2   20-16  +4
3 TSV Peißenberg     6   2  0  0  4    9-25  -16
4 EV Lindau          3   1  0  0  5   13-27  -14

Poule finale B (6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Memmingen         10   3  0  1  2   21-22  -1
2 Höchstadt          9   2  1  1  2   16-19  -3
3 Dorfen             9   2  1  1  2   21-20  +1
4 Waldkraiburg       8   2  1  0  3   19-16  +3

Demi-finales (2 et 7 mars 2014)

Sonthofen - Höchstadt 3-1 4-0
Memmingen - Miesbach 4-2 3-2(t.a.b.)

Match pour la troisième place (14 et 16 mars 2014)

Miesbach - Höchstadt 6-3 7-5

Finale (14, 16 et 21 mars 2014)

Sonthofen - Memmingen 6-3 4-1 6-3

Sonthofen est promu en Oberliga.

 

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Ryan Martens (Sonthofen), 2 Lukas Micelka (Waldkraiburg), 3 Daniel Jun (Höchstadt).

 

Poule de maintien A (6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Wand. Germering   13   4  0  1  1   27-15  +12
2 EC Pfaffenhofen   10   2  2  0  2   30-20  +10
3 ESV Buchloe        7   2  0  1  3   21-20  +1
4 ESC Haßfurt        6   2  0  0  4   17-40  -23

Poule de maintien B (6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EHC Mitterteich   13   4  0  1  1   37-16  +21
2 EV Moosburg       12   4  0  0  2   34-19  +15
3 EHC Nuremberg 1b  10   2  2  0  2   19-14  +5
4 ERC Regen          1   0  0  1  5    4-45  -41

Haßfurt et Regen sont relégués en Landesliga.

Barrage de relégation (28 février, 2 et 7 mars 2014)

Buchloe - Nuremberg 7-0 2-0 3-2

La réserve de Nuremberg est reléguée en Landesliga.

 

Landesliga

Groupe nord-est (22 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EV Pegnitz        57  19  0  0  3  111-96  +15
 2 EV Dingolfing     56  18  1  0  3  123-57  +66
 3 ESC Vilshofen     51  16  1  1  4   83-109 -26
 4 EHF Passau        49  15  1  2  4   83-109 -26
 5 SE Freising       37  12  0  1  9   92-99  -7
 6 ERSC Amberg       32  10  0  2 10  102-132 -30
 7 TSV Trostberg     26   8  1  0 13  140-122 +18
 8 Bad Kissingen     26   8  1  0 13  113-174 -61
 9 VER Selb 1b       21   7  0  0 15  100-138 -38
10 EV Regensburg 1b  17   5  1  0 16   98-116 -18
11 Frillensee-Inzell 14   4  1  0 27   75-160 -85
12 ERSC Ottobrunn    10   3  0  1 18   64-123 -59

Dingolfing ne souhaite pas monter et laisse sa place en barrages de promotion au suivant Vilshofen.

Groupe sud-ouest (26 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 HC Landsberg      60  19  1  1  5  112-61  +51
 2 ESC Geretsried    54  18  0  0  8  105-67  +38
 3 Bad Wörishofen    52  14  4  2  6  110-93  +17
 4 EV Pfronten       51  14  3  0  9  117-89  +28
 5 EHC Bad Aibling   45  14  0  3  9  131-110 +21
 6 EC Oberstdorf     42  12  2  2 10   98-98   0
 7 EA Schongau       40  12  1  2 11  101-99  +2
 8 ESV Burgau        34   9  3  1 13  119-107 +12
 9 ESC Kempten       32  10  0  2 14   83-104 -21
10 Fürstenfeldbrück  32   9  2  1 14   98-107 -9
11 EC Bad Tölz 1b    30   9  1  1 15   96-118 -22
12 SC Forst          30   9  1  1 15   78-104 -26
13 SC Riessersee 1b  29   9  0  2 15  109-127 -18
14 ESC Holzkirchen   15   5  0  0 21   61-134 -73

 

Demi-finales (28 février et 2 mars 2014)

Vilshofen - Landsberg 3-3 2-4
Pegnitz - Geretsried 5-3 3-0

Finale (7 et 9 mars 2014)

Landsberg - Pegnitz 4-2 5-1

Landsberg est promu en Bayernliga.

 

Bezirksliga

Groupe nord (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Nuremberg 1c  16   8  0  2   51-26  +25
2 ERC Ingolstadt 1b 16   8  0  2   83-43  +40
3 Schweinfurt 1b    14   6  2  2   49-28  +21
4 Bayreuth 1b        7   3  1  6   36-36   0
5 EC 2000 Amberg     6   2  2  6   36-63  -27
6 1.EV Weiden 1b     1   0  1  9   30-89  -59

Würzburg s'est retiré du championnat en raison d'un défaut des installations de production de froid de sa patinoire.

Groupe ouest (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EHC Königsbrunn  36  17  2  1  164-33  +131
 2 HC Maustadt      32  16  0  4  127-81  +46
 3 ERC Lechbruck    27  12  3  5   99-57  +42
 4 ESV Buchloe 1b   27  12  3  5  104-88  +16
 5 VfL Denklingen   24  12  0  8  134-78  +56
 6 TV Lindenberg    21   8  5  7  111-75  +36
 7 EG Augsbourg     18   7  4  9   86-97  -11
 8 ESV Türkheim     11   4  3 13   55-118 -63
 9 VfE Ulm/Neu-Ulm  11   4  3 13   57-137 -80
10 Bad Wörisho. 1b   9   3  3 14   47-89  -42
11 1.EC Senden       4   2  0 18   74-205 -131

Groupe est (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Waldkraiburg 1b  40  20  0  0  163-48  +115
 2 EV Aich          30  15  0  5  116-67  +49
 3 ESV Waldkirchen  30  15  0  5  118-57  +61
 4 TSV Erding 1b    29  14  1  5  114-54  +60
 5 ESV Gebensbach   20  10  0 10  107-84  +23
 6 Munich EK        20  10  0 10   93-87  +6
 7 Pfaffenhofen 1b  16   7  2 11   71-89  -18
 8 EV Berchtesgaden 15   6  3 11   69-104 -35
 9 ASV Dachau        9   3  3 14   55-110 -55
10 EHC Munich 1b     7   3  1 16   61-123 -62
11 Fürstenfeldb. 1b  4   0  4 16   40-184 -144

Groupe sud (16 matches)

                    Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 SC Reichersbeuern  27  12  3  1  102-40  +62
2 Bad Bayersoien     23  11  1  4   95-53  +42
3 EA Schongau 1b     21   9  3  4   82-54  +28
4 TSV Schliersee     18   8  2  6   66-56  +10
5 SC Gaißach         17   8  1  7   73-59  +14
6 W. Germering 1b    16   7  2  7   63-81  -18
7 EV Mittenwald      11   5  1 10   68-94  -26
8 ESC Geretsried 1b   8   3  2 11   51-107 -56
9 SV Hohenfurch       3   1  1 14   44-100 -56

 

Demi-finales (28 février et 2 mars 2014)

Reichersbeuern - Königsbrunn 4-2 6-7(a.p.)
Nuremberg 1c - Waldkraiburg 1b 2-17 2-6

Finale (7 et 9 mars 2014)

Reichersbeuern - Waldkraiburg 1b 5-4 3-3(t.a.b.)

 

 

 

Matches amicaux

10/08/2013 Bad Tölz - Nuremberg 2-13 (0-4,0-5,2-4)
11/08/2013 Straubing - Deggendorf 10-1 (2-1,5-0,3-0)
13/08/2013 Duisburg - Krefeld 1-2 t.a.b. (1-0,0-1,0-0,0-1)
15/08/2013 Duisburg - Cologne 1-11 (0-4,1-4,0-3)
16/08/2013 Landshut - Krefeld 5-3 (4-1,1-1,0-1)
17/08/2013 Bremerhaven - Hanovre Scorpions 6-1 (2-0,2-1,2-0)
18/08/2013 Dresde - Eisbären Berlin 4-3 t.a.b. (1-1,0-0,2-2,0-0,1-0)
18/08/2013 Duisburg - Düsseldorf 2-5 (0-0,0-2,1-2)
23/08/2013 Duisburg - Iserlohn 2-8 (0-2,0-4,1-2)
23/08/2013 Weißwasser - Eisbären Berlin 3-5 (1-2,1-2,1-1)
23/08/2013 Francfort - Crimmitschau 3-2 (0-1,2-0,1-1)
23/08/2013 Regensburg - Landshut 1-5 (0-2,0-1,1-2)
24/08/2013 Füssen - Kaufbeuren 3-9 (1-6,1-1,1-2)
25/08/2013 Schwenningen - Francfort 3-0 (1-0,2-0,0-0)
25/08/2013 Cologne - Krefeld 1-4 (1-2,0-2,0-2)
25/08/2013 Hanovre Scorpions - Bremerhaven 1-7 (0-2,1-3,0-2)
25/08/2013 Deggendorf - Rosenheim 1-8 (0-5,0-2,1-1)
25/08/2013 Landshut - Regensburg 7-1 (4-1,2-0,1-0)
25/08/2013 Bad Tölz - Kaufbeuren 4-3 (3-0,1-1,0-2)
25/08/2013 Duisburg - Bad Nauheim 4-5 a.p. (2-2,0-2,2-0,0-1)
28/08/2013 Landshut - Düsseldorf 2-3 t.a.b. (0-0,1-2,1-0,0-1)
28/08/2013 Kaufbeuren - Bad Tölz 3-3 (0-1,2-0,1-2)
30/08/2013 Weißwasser - Krefeld 1-6 (0-1,1-3,0-2)
30/08/2013 Straubing - Augsbourg 5-2 (1-0,2-0,2-2)
30/08/2013 Iserlohn - Wolfsburg 4-1 (1-0,2-0,1-1)
30/08/2013 Deggendorf - Ingolstadt 1-2 (0-1,1-0,0-1)
30/08/2013 Heilbronn - Mannheim 4-2 (1-0,2-1,1-1)
30/08/2013 Crimmitschau - Bad Nauheim 2-3 a.p. (0-1,1-0,1-1,0-1)
30/08/2013 Regensburg - Dresde 1-6 (1-0,0-3,0-3)
30/08/2013 Bad Tölz - Landshut 1-6 (0-3,1-2,0-1)
31/08/2013 Fribourg-en-Brisgau - Heilbronn 3-4 (0-1,2-1,1-2)
01/09/2013 Landshut - Bad Tölz 7-1 (1-1,2-0,4-0)
01/09/2013 Cologne - Iserlohn 3-4 t.a.b. (3-1,0-0,0-2,0-0,0-1)
01/09/2013 Weiden - Weißwasser 0-3 (0-0,0-2,0-1)
01/09/2013 Selb - Crimmitschau 2-4 (1-2,1-0,0-2)
01/09/2013 Bad Nauheim - Bietigheim-Bissingen 1-5 (1-3,0-0,0-2)
01/09/2013 Deggendorf - Vilshofen 4-3 (2-1,1-1,1-1)
03/09/2013 Francfort - Heilbronn 4-3 (2-2,1-1,1-0)
04/09/2013 Kaufbeuren - Peiting 5-2 (1-1,3-0,1-1)
06/09/2013 Straubing - Krefeld 6-5 t.a.b. (3-3,2-1,0-2,0-0,1-0)
06/09/2013 Iserlohn - Düsseldorf 4-0 (1-0,1-0,2-0)
06/09/2013 Landshut - Nuremberg 2-5 (1-3,0-0,1-2)
06/09/2013 Schwenningen - Augsbourg 2-3 t.a.b. (0-0,2-2,0-0,0-1)
06/09/2013 Wolfsburg - Cologne 2-1 (0-1,1-0,1-0)
06/09/2013 Peiting - Kaufbeuren 3-2 (1-0,2-0,0-2)
06/09/2013 Kassel - Leipzig 6-3 (1-1,3-0,2-2)
06/09/2013 Füssen - Bad Tölz 4-6 (0-2,3-2,1-2)
06/09/2013 Essen - Hanovre Scorpions 5-8 (3-2,1-6,1-0)
06/09/2013 Hanovre Indians - Nordhorn 13-4 (5-1,3-1,5-2)
06/09/2013 Schweinfurt - Haßfurt 13-1 (6-0,3-0,4-1)
06/09/2013 Heilbronn - Francfort 1-3 (1-1,0-0,0-2)
06/09/2013 Deggendorf - Dorfen 6-2 (4-0,0-0,2-2)
06/09/2013 Weiden - Schönheide 5-2 (2-1,2-0,1-1)
07/09/2013 Bayreuth - Erfurt 7-4 (2-0,1-3,4-1)
07/09/2013 Bremerhaven - Krefeld 3-2 (1-0,2-1,0-1)
08/09/2013 Nuremberg - Schwenningen 5-4 t.a.b. (2-3,2-1,0-0,1-0)
08/09/2013 Iserlohn - Cologne 0-3 (0-2,0-0,0-1)
08/09/2013 Wolfsburg - Düsseldorf 1-2 t.a.b. (0-1,0-0,1-0,0-1)
08/09/2013 Ravensburg - Augsbourg 5-2 (1-1,2-0,2-1)
08/09/2013 Weißwasser - Weiden 4-0 (2-0,2-0,0-0)
08/09/2013 Bietigheim-Bissingen - Bad Nauheim 6-0 (3-0,1-0,2-0)
08/09/2013 Hanovre Scorpions - Essen 9-0 (3-0,2-0,4-0)
08/09/2013 Deggendorf - Waldkraiburg 9-5 (3-1,5-2,1-2)
08/09/2013 Selb - Dresde 0-8 (0-2,0-5,0-1)
08/09/2013 Bayreuth - Heilbronn 0-10 (0-3,0-4,0-3)
08/09/2013 Kaufbeuren - Füssen 10-1 (1-0,2-0,7-1)
08/09/2013 Francfort - Kassel 3-4 (1-2,1-1,1-1) [Coupe de Hesse]
08/09/2013 Dortmund - Herne 4-5 (1-1,1-1,2-3)
10/09/2013 Erding - Landshut 1-6 (0-2,0-1,1-3)
13/09/2013 FASS Berlin - Rostock 2-3 t.a.b. (0-0,0-2,2-0,0-0,0-1)
13/09/2013 Erfurt - Regensburg 6-7 t.a.b. (2-3,1-0,3-3,0-0,0-1)
13/09/2013 Bayreuth - Leipzig 6-3 (3-1,1-1,2-1)
13/09/2013 Hanovre Indians - Kassel 3-7 (0-3,2-2,1-3)
13/09/2013 Schweinfurt - Hanovre Scorpions 7-5 (3-4,3-1,1-0)
13/09/2013 Duisburg - Selb 4-1 (1-0,0-1,3-0)
13/09/2013 Dorfen - Deggendorf 2-4 (0-2,1-1,1-1)
13/09/2013 Dortmund - Herne 1-6 (0-1,1-5,0-0)
14/09/2013 Hamm - Selb 6-5 t.a.b. (0-0,2-5,3-0,0-0,1-0)
14/09/2013 Leipzig - Bayreuth 4-3 t.a.b. (0-0,2-2,1-1,0-0,1-0)
14/09/2013 Schönheide - Braunlage 5-0 (1-0,1-0,3-0)
15/09/2013 Braunlage - Bayreuth 2-4 (0-1,1-2,1-1)
15/09/2013 Hanovre Scorpions - Schweinfurt 5-2 (0-0,3-1,2-1)
15/09/2013 Rostock - FASS Berlin 7-6 (0-1,3-3,4-2)
15/09/2013 Fribourg-en-Brisgau - Lindau 10-0 (3-0,0-0,7-0)
15/09/2013 Erding - Deggendorf 4-3 t.a.b. (1-0,0-2,2-2,0-0,1-0)
15/09/2013 Chemnitz - Weiden 0-6 (0-1,0-2,0-3)
15/09/2013 Regensburg - Erfurt 3-1 (2-0,0-1,1-0)
15/09/2013 Kassel - Hanovre Indians 3-1 (1-0,1-1,1-0)
17/09/2013 Duisburg - Francfort 5-6 t.a.b. (2-4,3-1,0-0,0-1)
20/09/2013 Kassel - Francfort 0-3 (0-1,0-0,0-2)
20/09/2013 FASS Berlin - Hanovre Scorpions 5-9 (1-2,2-5,2-2)
20/09/2013 Hanovre Indians - Königsborn 0-5 (0-0,0-2,0-3)
20/09/2013 Bayreuth - Braunlage 6-0 (1-0,3-0,2-0)
20/09/2013 Sonthofen - Peiting 4-3 (1-3,0-0,3-0)
20/09/2013 Grefrath - Nordhorn 5-4 t.a.b. (2-3,2-1,0-0,1-0)
20/09/2013 Selb - Hamm 3-4 t.a.b. (0-2,1-1,2-0,0-2)
21/09/2013 Leipzig - Selb 7-2 (3-1,2-0,2-1)
22/09/2013 Leipzig - Kassel 5-7 (0-2,2-1,3-4)
22/09/2013 Peiting - Sonthofen 4-2 (2-0,1-1,1-1)
22/09/2013 Weiden - FASS Berlin 6-1 (1-1,4-0,1-0)
22/09/2013 Schweinfurt - Francfort 6-5 (2-3,3-2,1-0)
22/09/2013 Königsborn - Hanovre Indians 9-1 (6-0,2-1,1-0)
24/09/2013 Bad Nauheim - Francfort 5-3 (1-0,3-1,1-2)
27/09/2013 Hanovre Indians - Essen 5-6 (2-2,1-2,2-2)
27/09/2013 Timmendorf - Hamm 2-5 (0-1,0-1,2-3)
27/09/2013 Herne - Rostock 6-3 (0-1,4-0,2-2)
27/09/2013 Nordhorn - Neuss 5-2 (1-0,1-2,3-0)
29/09/2013 Hanovre Scorpions - FASS Berlin 8-4 (5-0,1-2,2-2)
29/09/2013 Essen - Hanovre Indians 7-8 (1-3,3-1,3-4) 
29/09/2013 Hamm - Timmendorf 8-0 (0-0,4-0,4-0)
29/09/2013 Braunlage - Erfurt 4-8 (0-4,3-2,1-2)
29/09/2013 Rostock - Herne 7-6 t.a.b. (2-1,0-3,4-2,0-0,1-0)
29/09/2013 Nordhorn - Grefrath 0-5 (0-0,0-2,0-3)
29/09/2013 Francfort - Duisburg 5-1 (1-0,1-1,3-0)

Mannheim, les Eisbären de Berlin, Hambourg et Ingolstadt ont par ailleurs disputé l'European Trophy. Munich, Landshut, Nuremberg, Cologne, Wolfsburg, Riessersee, Schwenningen, Rosenheim, Weißwasser, Augsbourg, Straubing, Iserlohn, Deggendorf, Krefeld, Bietigheim-Bissingen, Ravensburg, Dresde, Bremerhaven, Fribourg-en-Brisgau, Crimmitschau, Jonsdorf, Weiden, Düsseldorf, les Scorpions de Hanovre, Kaufbeuren, Peiting, Erding, Regensburg, Jonsdorf, Niesky, Leipzig, Füssen, Bad Tölz, Ratingen, Königsborn, Herne et Neuss ont également disputé des matches et tournois amicaux internationaux.

 

 

La saison précédente (2012/13)

La saison suivante (2014/15)

 

Retour aux archives