Championnat d'Allemagne 1984/85

 

I. Bundesliga : résultats, classement ; play-offs et poule de promotion/relégation.

II. Bundesliga : première phase nord et sud ; poules de relégation nord et sud.

Oberliga : zone nord, zone sud et finale.

Regionalliga : zone nord, zone ouest, zone sud-ouest, zone sud et finale.

Landesligen : Basse-Saxe, Rhénanie du nord - Westphalie, Hesse, Bade-Wurtemberg, Bavière.

 

 

I. Bundesliga

1re journée (vendredi 28 septembre 1984)

Mannheim - Rosenheim 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Cologne - Riessersee 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Düsseldorf - Essen 6-1 (2-1,2-0,2-0)
Kaufbeuren - Iserlohn 6-4 (2-3,3-1,1-1)
Schwennningen - Landshut 4-7 (3-5,1-1,0-1)

2e journée (dimanche 30 septembre 1984)

Essen - Kaufbeuren 2-4 (0-3,0-0,2-1)
Rosenheim - Schwennningen 4-2 (0-1,1-1,2-0)
Iserlohn - Mannheim 5-9 (4-4,1-3,0-2)
Landshut - Cologne 3-3 (1-0,1-1,1-2)
Riessersee - Düsseldorf 3-7 (1-2,1-2,1-3)

3e journée (vendredi 5 octobre 1984)

Kaufbeuren - Riessersee 6-4 (4-1,2-1,0-2)
Cologne - Essen 6-2 (3-1,0-0,3-1)
Schwennningen - Mannheim 6-1 (2-0,1-0,3-1)
Düsseldorf - Rosenheim 3-6 (0-2,2-3,1-1)
Iserlohn - Landshut 1-2 (1-1,0-0,0-1)

4e journée (dimanche 7 octobre 1984)

Rosenheim - Cologne 4-1 (3-1,0-0,1-0)
Essen - Schwennningen 2-5 (1-1,1-2,0-2)
Mannheim - Düsseldorf 3-2 (1-1,1-1,1-0)
Riessersee - Iserlohn 5-5 (3-2,2-2,0-1)
Landshut - Kaufbeuren 4-3 (1-2,2-1,1-0)

5e journée (vendredi 12 octobre 1984)

Cologne - Mannheim 2-2 (2-0,0-1,0-1)
Riessersee - Rosenheim 4-2 (2-0,0-2,2-0)
Iserlohn - Schwennningen 2-3 (1-2,0-0,1-1)
Kaufbeuren - Düsseldorf 7-3 (2-1,1-2,4-0)
Essen - Landshut 3-5 (0-1,0-1,3-3)

6e journée (dimanche 14 octobre 1984)

Mannheim - Kaufbeuren 8-4 (4-2,2-2,2-0)
Schwennningen - Cologne 2-7 (2-4,0-2,0-1)
Rosenheim - Essen 10-1 (2-0,2-1,6-0)
Landshut - Riessersee 8-3 (2-3,3-0,3-0)
Düsseldorf - Iserlohn 5-6 (3-2,0-3,2-1)

7e journée (vendredi 19 octobre 1984)

Schwennningen - Kaufbeuren 4-11 (2-4,2-3,0-4)
Landshut - Mannheim 7-1 (2-0,4-0,1-1)
Cologne - Düsseldorf 3-4 (0-1,3-3,0-0)
Riessersee - Essen 9-3 (2-0,4-2,3-1)
Iserlohn - Rosenheim 4-4 (1-1,1-1,2-2)

8e journée (dimanche 21 octobre 1984)

Essen - Iserlohn 3-4 (1-1,0-3,2-0)
Mannheim - Riessersee 12-0 (3-0,2-0,7-0)
Rosenheim - Landshut 10-1 (1-0,3-1,6-0)
Düsseldorf - Schwennningen 3-7 (1-1,1-3,1-3)
Kaufbeuren - Cologne 3-4 (2-2,1-2,0-0)

9e journée (vendredi 26 octobre 1984)

Cologne - Iserlohn 7-3 (5-1,0-0,2-2)
Düsseldorf - Landshut 4-1 (0-1,3-0,1-0)
Schwennningen - Riessersee 5-4 (1-1,3-3,1-0)
Kaufbeuren - Rosenheim 3-4 (2-1,0-2,1-1)
Mannheim - Essen 21-0 (8-0,9-0,4-0)

10e journée (dimanche 28 octobre 1984)

Rosenheim - Mannheim 7-1 (1-0,4-1,2-0)
Landshut - Schwennningen 2-2 (2-1,0-0,0-1)
Iserlohn - Kaufbeuren 7-4 (1-1,3-1,3-2)
Riessersee - Cologne 3-3 (1-2,2-1,0-0)
Essen - Düsseldorf 2-8 (1-1,1-5,0-2)

11e journée (vendredi 2 novembre 1984)

Mannheim - Schwennningen 4-5 (1-2,2-1,1-2)
Riessersee - Kaufbeuren 1-5 (0-2,1-1,0-2)
Landshut - Iserlohn 9-4 (3-2,2-2,4-0)
Essen - Cologne 4-12 (1-5,0-4,3-3)
Rosenheim - Düsseldorf 4-4 (1-2,1-2,2-0)

12e journée (dimanche 4 novembre 1984)

Cologne - Rosenheim 3-4 (1-3,1-1,1-0)
Kaufbeuren - Landshut 3-3 (2-2,1-1,0-0)
Düsseldorf - Mannheim 3-4 (2-2,1-0,0-2)
Schwennningen - Essen 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Iserlohn - Riessersee 7-2 (1-0,3-0,3-2)

13e journée (vendredi 9 novembre 1984)

Rosenheim - Kaufbeuren 7-5 (2-0,3-3,2-2)
Landshut - Düsseldorf 6-0 (4-0,1-0,1-0)
Essen - Mannheim 3-6 (1-1,1-1,1-4)
Iserlohn - Cologne 2-4 (0-0,0-0,2-4)
Riessersee - Schwennningen 3-4 (1-0,2-0,0-4)

14e journée (dimanche 11 novembre 1984)

Cologne - Landshut 9-4 (1-2,5-2,3-0)
Schwennningen - Rosenheim 5-2 (2-2,1-0,2-0)
Mannheim - Iserlohn 6-2 (4-2,1-0,1-0)
Düsseldorf - Riessersee 4-4 (3-1,0-2,1-1)
Kaufbeuren - Essen 6-4 (4-1,0-3,2-0)

15e journée (vendredi 16 novembre 1984)

Mannheim - Cologne 3-11 (1-1,1-6,1-4)
Schwennningen - Iserlohn 0-5 (0-1,0-1,0-3)
Rosenheim - Riessersee 5-0 (1-0,1-0,3-0)
Düsseldorf - Kaufbeuren 7-3 (3-0,2-1,2-2)
Landshut - Essen 11-4 (4-2,3-1,4-1)

16e journée (dimanche 18 novembre 1984)

Kaufbeuren - Mannheim 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Riessersee - Landshut 3-3 (0-0,2-2,1-1)
Iserlohn - Düsseldorf 6-3 (3-2,0-0,3-1)
Cologne - Schwennningen 8-3 (2-1,3-1,3-1)
Essen - Rosenheim 3-14 (1-4,1-6,1-4)

17e journée (vendredi 23 novembre 1984)

Kaufbeuren - Schwennningen 3-1 (3-1,0-0,0-0)
Düsseldorf - Cologne 4-1 (2-1,1-0,1-0)
Rosenheim - Iserlohn 4-2 (1-1,0-1,3-0)
Mannheim - Landshut 9-2 (3-2,3-0,3-0)
Essen - Riessersee 3-7 (1-3,0-2,2-2)

18e journée (dimanche 25 novembre 1984)

Landshut - Rosenheim 2-7 (2-4,0-2,0-1)
Riessersee - Mannheim 1-6 (0-2,1-2,0-2)
Cologne - Kaufbeuren 8-6 (3-1,3-3,2-2)
Schwennningen - Düsseldorf 3-2 (1-0,0-0,2-2)
Iserlohn - Essen 3-4 (0-1,2-2,1-1)

19e journée (vendredi 30 novembre 1984)

Landshut - Iserlohn 5-1 (2-0,2-0,1-1)
Mannheim - Essen 9-0 (4-0,2-0,3-0)
Schwennningen - Rosenheim 4-2 (1-1,1-0,2-1)
Cologne - Düsseldorf 2-5 (1-1,0-1,1-3)
Kaufbeuren - Riessersee 7-4 (3-1,2-2,2-1)

20e journée (dimanche 2 décembre 1984)

Essen - Landshut 5-7 (2-2,2-1,1-4)
Düsseldorf - Schwennningen 8-3 (3-0,2-2,3-1)
Riessersee - Cologne 4-12 (2-2,2-5,0-5)
Iserlohn - Mannheim 1-4 (1-3,0-1,0-0)
Rosenheim - Kaufbeuren 12-1 (4-0,2-0,6-1)

21e journée (vendredi 7 décembre 1984)

Düsseldorf - Riessersee 7-2 (2-1,3-0,2-1)
Iserlohn - Rosenheim 4-4 (1-1,1-1,2-2)
Landshut - Mannheim 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Cologne - Essen 14-2 (2-1,10-0,2-1)
Schwennningen - Kaufbeuren 4-4 (1-3,2-1,1-0)

22e journée (dimanche 9 décembre 1984)

Mannheim - Düsseldorf 5-2 (2-0,0-1,3-1)
Riessersee - Schwennningen 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Rosenheim - Landshut 2-2 (1-0,1-1,0-1)
Essen - Iserlohn 2-5 (0-3,2-1,0-1)
Kaufbeuren - Cologne 1-4 (0-2,1-0,0-2)

23e journée

Rosenheim - Essen 9-1 (3-0,5-0,1-1)
Iserlohn - Riessersee 5-2 (1-0,1-1,3-1)
Landshut - Düsseldorf 6-1 (0-1,5-0,1-0)
Kaufbeuren - Mannheim 8-6 (5-3,1-0,2-3)
Schwennningen - Cologne 4-1 (1-1,1-0,2-0) [mardi 5 février 1985]

24e journée (mercredi 26 décembre 1984)

Riessersee - Landshut 6-2 (3-0,1-1,2-1)
Cologne - Iserlohn 5-0 (2-0,1-0,2-0)
Mannheim - Rosenheim 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Düsseldorf - Kaufbeuren 6-5 (2-1,1-1,3-3)
Essen - Schwennningen 0-4 (0-0,0-3,0-1)

25e journée (vendredi 28 décembre 1984)

Mannheim - Cologne 3-7 (1-3,1-1,1-3)
Rosenheim - Düsseldorf 5-5 (1-2,1-3,3-0)
Iserlohn - Kaufbeuren 4-5 (2-1,1-1,1-3)
Essen - Riessersee 4-3 (0-1,3-2,1-0)
Landshut - Schwennningen 4-2 (1-2,0-0,3-0)

26e journée (dimanche 30 décembre 1984)

Riessersee - Mannheim 4-3 (1-0,3-0,0-3)
Düsseldorf - Essen 6-3 (2-0,1-1,3-2)
Schwennningen - Iserlohn 1-3 (0-0,1-1,0-2)
Cologne - Rosenheim 2-2 (2-0,0-1,0-1)
Kaufbeuren - Landshut 6-5 (1-1,3-3,2-1)

27e journée (vendredi 4 janvier 1985)

Riessersee - Kaufbeuren 4-2 (1-1,2-1,1-0)
Rosenheim - Schwennningen 7-4 (2-2,2-0,3-2)
Düsseldorf - Cologne 1-2 (1-1,0-0,0-1)
Iserlohn - Landshut 6-7 (1-3,4-0,1-4)
Essen - Mannheim 8-7 (2-3,1-3,5-1)

28e journée (dimanche 6 janvier 1985)

Kaufbeuren - Rosenheim 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Schwennningen - Düsseldorf 6-3 (2-1,3-1,1-1)
Landshut - Essen 6-3 (3-0,1-2,2-1)
Mannheim - Iserlohn 11-1 (4-0,4-0,3-1)
Cologne - Riessersee 8-1 (3-0,1-0,4-1)

29e journée (vendredi 11 janvier 1985)

Rosenheim - Riessersee 10-0 (2-0,4-0,4-0)
Iserlohn - Düsseldorf 3-4 (1-1,1-3,1-0)
Kaufbeuren - Essen 8-3 (2-1,2-1,4-1)
Schwennningen - Mannheim 1-3 (0-0,1-1,0-2)
Landshut - Cologne 2-1 (1-0,1-0,0-1)

30e journée (dimanche 13 janvier 1985)

Riessersee - Iserlohn 1-2 (1-2,0-0,0-0)
Cologne - Schwennningen 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Mannheim - Kaufbeuren 9-2 (3-1,3-1,3-0)
Düsseldorf - Landshut 3-2 (2-0,0-1,1-1)
Essen - Rosenheim 1-8 (0-2,1-2,0-4)

31e journée (vendredi 18 janvier 1985)

Landshut - Riessersee 12-1 (2-0,7-0,3-1)
Kaufbeuren - Düsseldorf 4-3 (0-2,3-0,1-1)
Schwennningen - Essen 8-1 (1-1,2-0,5-0)
Rosenheim - Mannheim 5-2 (2-0,0-2,3-0)
Iserlohn - Cologne 6-2 (4-1,2-1,0-0)

32e journée (dimanche 20 janvier 1985)

Cologne - Landshut 6-3 (2-1,1-1,3-1)
Düsseldorf - Iserlohn 9-2 (2-0,5-1,2-1)
Riessersee - Rosenheim 6-15 (2-4,0-5,4-6)
Mannheim - Schwennningen 9-2 (4-0,1-2,4-0)
Essen - Kaufbeuren 6-6 (1-2,3-3,2-0)

33e journée (vendredi 25 janvier 1985)

Riessersee - Düsseldorf 1-6 (0-0,1-2,0-4)
Essen - Cologne 0-9 (0-2,0-6,0-1)
Rosenheim - Iserlohn 13-4 (3-1,5-1,5-2)
Mannheim - Landshut 7-6 (3-0,1-4,3-2)
Kaufbeuren - Schwennningen 6-2 (2-1,3-0,1-1)

34e journée (dimanche 27 janvier 1985)

Landshut - Rosenheim 3-4 (0-3,1-1,2-0)
Düsseldorf - Mannheim 4-7 (1-1,1-2,2-4)
Iserlohn - Essen 6-4 (3-1,2-1,1-2)
Cologne - Kaufbeuren 6-1 (2-0,1-1,3-0)
Schwennningen - Riessersee 3-5 (1-1,1-2,1-2)

35e journée (vendredi 1er février 1985)

Düsseldorf - Rosenheim 8-8 (3-2,4-2,1-4)
Cologne - Mannheim 4-4 (0-2,3-1,1-1)
Kaufbeuren - Iserlohn 7-6 (1-2,2-1,4-3)
Riessersee - Essen 4-3 (1-0,2-1,1-2)
Schwennningen - Landshut 6-0 (4-0,1-0,1-0)

36e journée (dimanche 3 février 1985)

Rosenheim - Cologne 3-10 (0-2,1-3,2-5)
Essen - Düsseldorf 6-6 (1-2,0-0,5-4)
Mannheim - Riessersee 6-3 (1-0,2-3,3-0)
Landshut - Kaufbeuren 12-2 (4-0,4-1,4-1)
Iserlohn - Schwennningen 2-2 (2-1,0-0,0-1)

Classement (36 matches)

                     Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 SB Rosenheim       53   23  7  6    211-109  +102
 2 Kölner EC          51   23  5  8    194-99   +95
 3 Mannheimer ERC     46   22  2  12   199-126  +73
 4 EV Landshut        41   18  5  13   165-137  +28
 5 ESV Kaufbeuren     39   18  3  15   164-173  -9
 6 ERC Schwenningen   37   17  3  16   124-133  -9
 7 Düsseldorfer EG    37   16  5  15   159-142  +17
 8 ECD Iserlohn       28   12  4  20   133-168  -35
 9 SC Riessersee      20    8  4  24   107-200  -93
10 EHC Essen-West      8    3  2  31    97-266  -169

Deux équipes se détachent comme les favorites. La première, c'est Rosenheim, qui peut compter sur son homogénéité. Elle dispose en effet de la meilleure troisième ligne offensive du championnat avec le petit mais puissant Manfred Ahne, suspendu deux fois dans la saison, Axel Kammerer, qui gagne ses galons d'international, et le seul joueur formé au club de l'effectif, Markus Berwanger, qui retrouve enfin la même envie qu'à ses débuts en équipe première.

La seconde, c'est Cologne. Même sans Uli Hiemer partir pour devenir le premier Allemand en NHL, les Rhénans ont une grosse équipe. Malheureusement, ils accumulent les pépins : Boguslav Maj (dans une collision avec son coéquipier Peter Schiller !) et Holger Meitinger se blessent au genou, alors que Steve McNeil doit subir plusieurs opérations après avoir reçu dans l'il la crosse de Roy Roedger de Mannheim.

Cette image de son il en sang, comme d'autres, se passe sous les caméras de la télévision publique, qui a acheté les droits de retransmission de la Bundesliga mais qui, revers de la médaille, insiste aussi longuement sur tous les incidents. Dans une interview télé, Herbert Plum, le médecin de Cologne, se plaint ainsi que les amphétamines se soient répandues et dit avoir repéré "des pupilles dilatées et des visages inexpressifs" chez les équipes de Düsseldorf, Schwenningen, Mannheim et Landshut. Ces déclarations provoquent énormément de remous, surtout compte tenu de la rivalité Cologne/Düsseldorf... Plum, qui a reçu des menaces au mort au téléphone, se refusera devant la justice à confirmer ses accusations vis-à-vis des joueurs du DEG : il promet de garder ses soupçons pour lui et indique que seuls des tests urinaires feraient figure de preuve. L'affaire aura justement eu ce mérite : la fédération réagit tardivement et mettra en place les premiers contrôles anti-dopage la saison suivante.

En bas de tableau, Riessersee vit un grand moment avec sa première victoire de la saison contre Rosenheim, qui lui a piqué coup sur coup ses deux meilleurs joueurs Ernst Höfner et Franz Reindl (parti durant l'été après dix-huit ans au club). Mais les joueurs de Garmisch-Partenkirchen sont trop faibles loin de leurs montagnes pour espérer accrocher les play-offs.

À domicile ou à l'extérieur, cela ne fait pas grande différence pour le promu Essen, largué partout. Il faut dire que son ex-entraîneur Ricki Alexander, aujourd'hui chez le voisin et rival d'Iserlohn, lui a joué un sale tour en venant séduire plusieurs de ses joueurs : Bruce Hardy, Earl Spry (appelé ironiquement "Speedy" par son collègue Hardy, un surnom qui lui collera à la peau toute sa carrière) et le défenseur vétéran Dave Inkpen. Les supporters, remarquables de fidélité, ont le mérite de la persévérance, et ils y croient plus que la presse : un journal local, dont le bouclage avait lieu avant le match contre Mannheim, est sorti avec un article relatant la treizième défaite d'affilée ! Le papier est diffusé dans les tribunes à la deuxième pause alors que le score est encore de 2-2, et il "fait fureur". Essen perdra le match 3-6, et le "journaliste porte-malheur" devra sortir de la patinoire sous protection des services de sécurité... Cette saison noire n'ira pas sans changement d'entraîneur, Heinz Zerres étant remplacé par Richard Piechutta, sans effet évidemment.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                      B   A  Pts
 1 Chris Valentine      Düsseldorf   37  42   79
 2 Ernst Höfner         Rosenheim    23  51   74
 3 Ross Yates           Mannheim     31  40   71
 4 Franz Reindl         Rosenheim    28  41   69
 5 Manfred Wolf         Mannheim     31  37   68
 6 Erich Kühnhackl      Landshut     30  38   68
 7 Paul Messier         Mannheim     32  32   64
 8 Peter John Lee       Düsseldorf   29  34   63
 9 Horst Heckelsmüller  Kaufbeuren   26  37   63
10 Marcus Kuhl          Cologne      25  34   59

Spectateurs en saison régulière

Düsseldorf     8572
Mannheim       5511
Rosenheim      4522
Schwenningen   4122
Cologne        4056
Landshut       3633
Essen          3228
Kaufbeuren     3106
Iserlohn       2890
Riessersee     1949

Classement du fair-play : Riessersee.

 

 

Quarts de finale (15, 17, 22 et 24 février 1985)

Rosenheim - Iserlohn 6-2 (2-0,0-1,4-1)
Iserlohn - Rosenheim 5-6 a.p. (1-1,1-1,3-3,0-1)
Rosenheim - Iserlohn 10-5 (3-2,4-0,3-3)

Cologne - Düsseldorf 3-1 (0-1,2-0,1-0)
Düsseldorf - Cologne 2-0 (0-0,0-0,2-0)
Cologne - Düsseldorf 5-4 (1-2,2-0,2-2)
Düsseldorf - Cologne 0-4 (0-1,0-0,0-3)

Mannheim - Schwenningen 9-1 (4-0,4-1,1-0)
Schwenningen - Mannheim 2-3 (1-1,1-1,0-1)
Mannheim - Schwenningen 3-2 (1-1,2-0,0-1)

Landshut - Kaufbeuren 4-3 (1-0,1-2,2-1)
Kaufbeuren - Landshut 4-1 (2-1,0-0,2-0)
Landshut - Kaufbeuren 5-8 (2-5,2-2,1-1)
Kaufbeuren - Landshut 4-2 (1-1,0-0,3-1)

Iserlohn parvient à taquiner Rosenheim à domicile mais s'incline sur un but en prolongation de Michael Betz. C'est le signe que la deuxième ligne du SBR (où Betz côtoie l'international venu du DEG Jochen Mörz et la recrue canadienne Robin Laycock) rejoue mieux après une saison décevante. C'est important pour pouvoir viser le titre.

Cologne se qualifie avec une équipe diminuée. Le jeune défenseur Uwe Krupp joue même les deux premières rencontres en attaque et marque d'ailleurs deux buts lors du match 1. Ce derby est surtout un duel de gardiens. Le recrutement d'Erich Weishaupt avait chassé Helmut de Raaf de son club d'origine de Düsseldorf, et celui-ci prend maintenant sa revanche. De Raaf a incroyablement progressé en deux ans à Cologne, après avoir gagné sa place de titulaire face à Zankl, et il lui reste maintenant à détrôner ce même Weishaupt en équipe d'Allemagne...

La surprise vient finalement de l'élimination de Landshut. Le licenciement de l'entraîneur tchécoslovaque Jaroslav Pitner juste avant la quatrième manche n'empêche pas une nouvelle défaite, définitive, face à Kaufbeuren et son gardien Gerhard Hegen.

Cette qualification en demi-finale permettra l'intégration en équipe nationale de Manfred Schuster en plus de Dieter Medicus ; les deux hommes seront connus comme les "remparts de Kaufbeuren", en référence aux fortifications médiévales qui subsistent dans la ville. En fait, s'ils seront appariés en sélection, ils ne jouent côte-à-côte qu'en powerplay avec l'ESVK, car le club préfère qu'ils encadrent chacun un jeune joueur.

 

Demi-finales (1er, 3 et 5 mars 1985)

Rosenheim - Kaufbeuren 8-1 (0-0,4-0,4-1)
Kaufbeuren - Rosenheim 2-3 (1-2,0-0,1-1)
Rosenheim - Kaufbeuren 4-1 (1-1,1-0,2-0)

Cologne - Mannheim 3-4 (1-2,2-1,0-1)
Mannheim - Cologne 5-3 (3-1,2-1,0-1)
Cologne - Mannheim 3-7 (1-2,0-2,2-3)

Les deux demi-finales sont pliées en trois manches. Mannheim s'impose d'entrée à l'extérieur grâce à un but décisif de Harold Kreis pendant une pénalité différée jouée à six contre cinq. Au match suivant, Helmut de Raaf encaisse trois buts en cinq minutes et doit céder sa place à Zankl. Celui-ci sera donc titularisé lors de la troisième rencontre, avant de sortir à son tour à 1-4 peu avant la mi-match. Les absences plus la fatigue du quart de finale contre l'adversaire le plus difficile : c'en est trop pour Cologne, qui joue le dernier match avec seulement deux lignes et finit sur les rotules.

 

Match pour la troisième place (15 et 17 mars 1985)

Kaufbeuren - Cologne 2-4 (1-1,1-2,0-1)
Cologne - Kaufbeuren 10-2 (3-0,5-1,2-1)

"Joschi" Golonka savait depuis plusieurs semaines qu'il ne serait pas reconduit, puisque l'homme fort du KEC Clemens Vedder l'avait annoncé en conférence de presse. Le bouillant entraîneur slovaque quitte néanmoins Cologne sous les acclamations du public après une éclatante victoire.

 

Finale (15, 17 et 19 mars 1985)

Rosenheim - Mannheim 4-3 (1-1,2-0,1-2)
Mannheim - Rosenheim 2-7 (1-3,0-3,1-1)
Rosenheim - Mannheim 2-1 a.p. (1-1,0-0,0-0,1-0)

Toujours pas une seule manche perdue pour Rosenheim. Les deux rencontres à domicile sont serrées, mais à chaque fois Ernst Höfner marque le but décisif. Le but du titre, inscrit après 58 secondes de prolongation, est un peu tiré par les cheveux, puisque le palet ricoche sur la botte du gardien "Beppo" Schlickenrieder puis sur le patin de Höfner avant de rentrer. Mais la supériorité du SBR était évidente à tous depuis longtemps, maintenant que sa défense avait resserré les rangs. Deux artisans du titre s'en vont sur ce succès : le coach Pavel Wohl, qui rentre à Prague terminer ses diplômes à l'université Charles (et entraîner le Sparta), et le gardien Karl Friesen, qui veut rentrer dans son Amérique du nord natale pour poursuivre son rêve de NHL.

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                B   A  Pts
1 Ross Yates        Mannheim    9   7   16
2 Ernst Höfner      Rosenheim  10   5   15
3 Gerd Truntschka   Cologne     6   8   14
4 Marcus Kuhl       Cologne     5   9   14
5 Udo Kießling      Cologne     4  10   14

 

 

Poule de promotion/relégation (18 matches)

                        Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 SC Riessersee         28  12  4  2   98-63  +35
 2 SV Bayreuth           27  11  5  2   98-61  +37
 3 Berliner SC Preussen  24  10  4  4   86-56  +30
 4 EHC Essen-West        20   9  2  7   96-71  +25
 5 Krefeld               18   8  2  8   95-85  +10
 6 Duisburg              18   7  4  7   72-89  -17
 7 Eintracht Francfort   18   9  0  9   68-90  -22
 8 Augsbourg EV          13   6  1 11   74-73  +1
 9 EV Füssen              8   3  2 13   81-115 -34
10 EC Bad Tölz            6   2  2 14   47-112 -65

Bayreuth perd ses deux premiers matches à l'extérieur mais reste ensuite invaincu pour monter pour la première fois en Bundesliga. Une consécration précoce pour un club créé il y a neuf ans, un an après la création d'une patinoire qui n'a obtenu un toit qu'en 1982 ! Dans le même temps, le SVB réunissait pourtant près de trois mille spectateurs et s'imposait rapidement comme l'équipe n1 de Franconie, pendant que ses homologues de Selb et Nuremberg connaissaient la faillite. La ville récompense ce succès par un aménagement de la patinoire qui contiendra désormais 5000 places (+800).

Le héros de la montée est le gardien Dietmar Habnitt, qui a réussi le tour de force de faire oublier son prédécesseur, l'international tchécoslovaque Jiri Crha. Les deux étrangers ont évidemment joué un rôle déterminant : si le sens du jeu de Rick Boehm était très efficace en première phase, son collègue canadien Mike Lay avait pourtant failli se faire virer en novembre. Il a surmonté cette période de doute et a fini par cartonner en poule finale avec 1,5 but pat match.

 

 

Trophées et distinctions

Joueurs allemands de l'année (lecteurs de Sport-Kurier) : 1 Ernst Höfner (Rosenheim) 3916, 2 Karl Friesen (Rosenheim) 3060, 3 Harold Kreis (Mannheim) 3008, 4 Josef Schlickenrieder (Mannheim) 1184, 5 Dieter Hegen (Kaufbeuren) 1108, 6 Udo Kießling (Cologne) 772, 7 Roy Roedger (Mannheim) 740, 8 Franz Reindl (Rosenheim) 528, 9 Axel Kammerer (Rosenheim) 324, 10 Gerd Truntschka (Cologne) 264.

Meilleurs étrangers (lecteurs de Sport-Kurier) : 1 Chris Valentine (Düsseldorf) 1008, 2 Ross Yates (Mannheim) 660, 3 Vladimir Martinec (Kaufbeuren) 316, 4 Paul Messier (Mannheim) 192, 5 Peter John Lee (Düsseldorf) 148.

Meilleurs joueurs par poste (moyenne des notes de match de Sport-Kurier) : Karl Friesen (gardien, Rosenheim), Udo Kießling (défenseur, Cologne), Ernst Höfner (centre, Rosenheim), Peter John Lee (ailier, Düsseldorf).

Joueurs du mois (Sport-Kurier) : Erich Kühnhackl (Landshut, octobre), Ernst Höfner (Rosenheim, novembre), Udo Kießling (Cologne, décembre), Helmut de Raaf (Cologne, janvier), Harold Kreis (Mannheim, février), Ernst Höfner (Rosenheim, mars).

 

 

 

Bundesliga II

Zone nord

Poule de qualification (42 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
1 Preussen Berlin   61  28  5  9  227-114  +113
2 Krefelder EV      58  27  4 11  248-179  +69
3 E. Francfort      50  22  6 14  204-180  +24
4 Duisburger SC     49  23  3 16  199-190  +9
5 EC Bad Nauheim    41  16  9 17  181-157  +24
6 ESG Kassel        36  14  8 20  185-200  -15
7 EC Braunlage      21   9  3 30  126-270  -144
8 Herner EV         20   8  4 30  139-219  -80

Les BSC Preussen, Krefeld, l'Eintracht Francfort et Duisburg accèdent à une poule de promotion en Bundesliga I.

 

Poule de promotion/relégation nord (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Kassel           33  16  1  1  185-41  +144
 2 Bad Nauheim      32  16  0  2  184-64  +120
 3 Herne            27  13  1  4  137-73  +64
 4 Braunlage        26  13  0  5  135-72  +63
 5 Solingen         22  11  0  7  110-99  +11
 6 Neuss            13   6  1 11   79-119 -40
 7 Nordhorn         10   5  0 13   75-154 -79
 8 Wolfsburg         7   3  1 14   74-169 -95
 9 ERC Rödermark     6   2  0 15   74-163 -89
10 Zweibrücken       4   2  0 16   72-181 -109

Solingen est promu en Bundesliga II.

 

 

Zone sud

Poule de qualification (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 SV Bayreuth      62  30  2  4  240-94   +146
 2 Augsburger EV    49  22  5  9  189-121  +68
 3 EV Füssen        41  18  5 13  219-168  +51
 4 EC Bad Tölz      41  20  1 15  170-127  +43
 5 EA Kempten       40  19  2 15  170-147  +23
 6 VERE Selb        39  17  5 14  179-189  -10
 7 EV Landsberg     32  14  4 18  153-174  -21
 8 ERC Sonthofen    24  10  4 22  114-155  -41
 9 EV Pfronten      17   8  1 27  126-253  -127
10 TuS Geretsried   15   6  3 27   96-228  -132

Bayreuth, Augsbourg, Füssen et Bad Tölz accèdent à une poule de promotion en Bundesliga I.

 

Poules de promotion/relégation sud

Groupe A (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ERC Sonthofen     17   8  1  3   71-43  +28
2 EA Kempten        17   8  1  3   70-60  +10
3 EHC Klostersee    16   8  0  4   80-62  +18
4 EV Pfronten       13   6  1  5   60-47  +13
5 EV Regensburg      7   3  1  8   50-66  -16
6 EV Ravensburg      7   2  3  7   52-76  -24
7 ERC Ingolstadt     7   3  1  8   69-98  -29

Klostersee est promu en Bundesliga II aux dépens de Pfronten.

Groupe B (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 VERE Selb         20  10  0  2  122-37  +85
2 EV Landsberg      17   8  1  3   99-48  +51
3 VfL Waldkraiburg  14   6  2  4   60-60   0
4 TSV Peißenberg    14   6  2  4   67-70  -3
5 EHC 80 Nuremberg  10   5  0  7   61-71  -10
6 TuS Geretsried     8   4  0  8   51-101 -50
7 TEV Miesbach       1   0  1 11   41-114 -73

Waldkraiburg est promu en Bundesliga II aux dépens de Geretsried.

 

 

 

Oberliga

Zone nord

Première phase (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 SC Solingen      35  17  1  2  200-70  +130
 2 Neusser SC       33  16  1  3  139-75  +64
 3 EC Nordhorn      28  12  4  4  151-82  +69
 4 ERC Rödermark    27  13  1  6  150-92  +58
 5 HC Zweibrücken   26  12  2  6  125-93  +32
 6 TV Wolfsburg     23  10  3  7  137-105 +32
 7 VERC Lauterbach  20  10  0 10  129-103 +26
 8 Grefrather EC    14   7  0 13   93-151 -58
 9 EHC Bremerhaven   8   3  2 15   91-164 -73
10 Berliner SC       6   2  2 16   74-144 -70
11 Westf. Dortmund   0   0  0 20   45-255 -210

Les six premiers sont qualifiés pour les poules de promotion en Bundesliga II. Solingen est par ailleurs qualifié pour la finale d'Oberliga.

 

Poules de qualification en Oberliga Nord

Le Westfalen Dortmund est forfait et remplacé par le cinquième de Regionalliga, Brackwede.

Groupe 1 (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Ratingen       16   8  0  2   98-47  +51
2 EHC Unna          14   7  0  3   83-64  +19
3 EHC Hambourg      13   6  1  3   84-51  +33
4 Berliner SC       12   6  0  4   84-63  +21
5 Grefrather EC      3   1  1  8   55-105 -50
6 REV Bremerhaven    2   1  0  9   47-121 -74

Ratingen, Unna et Hambourg sont promus en Oberliga aux dépens du BSC et de Grefrath.

Groupe 2 (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dinslakener EC    16   8  0  0  111-24  +87
2 Schalker Haie     16   8  0  0  111-24  +87
3 Hambourg SV       16   8  0  0  111-24  +87
4 EC Hanovre        16   8  0  0  111-24  +87
5 EHC Bremerhaven    3   1  1  6   45-95  -50
6 SV Brackwede       3   1  1  6   45-95  -50

Dinslaken, les Schalker Haie de Gelsenkirchen et le HSV sont promus en Oberliga aux dépens du EHC Bremerhaven.

 

 

Poule de qualification en Oberliga Mitte (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EV Stuttgart      22  11  0  1  154-47  +107
2 VERC Lauterbach   16   8  0  4   98-46  +52
3 Bad Liebenzell    16   8  0  4   94-56  +38
4 REV Heilbronn     16   8  0  4   69-80  -11
5 ESG Esslingen      8   4  0  8   77-58  +19
6 EC Bad Nauheim 1b  6   3  0  9   67-111 -44
7 ERC Ludwigshafen   0   0  0 12   33-194 -161

Les six premiers sont qualifiés pour la nouvelle zone centre de l'Oberliga, avec Rödermark et Zweibrücken.

 

 

Zone sud

Première phase (26 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 EHC 80 Nuremberg   41  20  1  5  177-85   +92
 2 EHC Klostersee     38  19  0  7  161-95   +66
 3 EV Regensburg      37  18  1  7  170-111  +59
 4 TSV Peißenberg     37  18  1  7  182-110  +72
 5 VfL Waldkraiburg   36  17  2  7  185-116  +69
 6 EV Ravensburg      36  17  2  7  149-86   +63
 7 ERC Ingolstadt     29  13  3 10  156-128  +28
 8 TEV Miesbach       26  13  0 13  134-144  -10
 9 EC Peiting         23  10  3 13  144-159  -15
10 SC Memmingen       17   8  1 17  117-160  -43
11 EV Pegnitz         15   7  1 18  105-156  -41
12 EV Stuttgart       12   6  0 20  105-230  -125
13 ERSC Amberg        12   6  0 20   73-177  -104
14 EA Schongau         5   2  1 23  106-207  -101

Les huit premiers sont qualifiés pour les poules de promotion en Bundesliga II. Nuremberg est par ailleurs qualifié pour la finale d'Oberliga.

 

Poules de qualification en Oberliga Süd

Groupe A (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ERSC Amberg       15   7  1  2   57-31  +26
2 EC Peiting        13   6  1  3   72-45  +27
3 SG Moosburg       12   6  0  4   68-46  +22
4 EA Schongau       12   6  0  4   63-51  +12
5 EHC Straubing      6   3  0  7   31-51  -20
6 SC Reichersbeuern  2   1  0  9   24-91  -67

Peiting et Moosburg sont promus en Oberliga sud aux dépens de Schongau. Ce dernier club sera cependant repêché après le retrait de Geretsried.

Groupe B (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EV Pegnitz        17   8  1  1   70-31  +39
2 EV Dingolfing     15   7  1  2   56-37  +19
3 SC Memmingen      15   7  1  2   71-38  +33
4 Deggendorfer EC    6   3  0  7   49-72  -23
5 Frillensee Inzell  6   3  0  7   36-70  -34
6 EV Berchtesgaden   1   0  1  9   34-68  -34

Dingolfing est promu en Oberliga sud, et Deggendorf y sera repêché après le retrait de Pegnitz.

 

 

Finale

Nuremberg - Solingen 5-6
Solingen - Nuremberg 3-3

Solingen remporte le titre honorifique de champion d'Oberliga.

 

 

 

Regionalliga

Zone nord

Regionalliga Nord (16 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Hambourg SV       32  16  0  0  210-58  +152
2 EHC Hambourg      32  16  0  0  210-58  +152
3 EC Hanovre        20  10  0  6  116-55  +61
4 REV Bremerhaven   32  16  0  0  210-58  +152
5 SV Brackwede      23  11  1  4  117-61  +56
6 ESC Wedemark      18   9  0  7   81-91  -10
7 TSV Salzgitter     6   3  0 13   55-137 -82
8 FASS Berlin        6   3  0 13   56-114 -58

Les quatre premiers accèdent à la poule de qualification en Oberliga nord, ainsi que le cinquième Brackwede après repêchage. Le HSV dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

 

Zone ouest

Regionalliga West (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Ratingen       18   9  0  1  113-49  +64
2 Dinslakener EC    14   7  0  3  112-64  +48
3 EHC Unna          12   6  0  4   74-56  +18
4 Schalker Haie      9   4  1  5   84-74  +10
5 GSC Moers          5   2  1  7   69-113 -44
6 EHC Münster        2   1  0  9   47-140 -93

Les quatre premiers accèdent à la poule de qualification en Oberliga nord. Ratingen dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

 

Zone sud-ouest

Regionalliga Süd/West (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Bad Liebenzell   34  17  0  1  254-37  +217
 2 ESG Esslingen    33  16  1  1  154-43  +111
 3 REV Heilbronn    26  12  2  4  119-79  +40
 4 Bad Nauheim 1b   21  10  1  7  149-119 +30
 5 ERSC Karben      16   8  0 10  111-97  +14
 6 Kaiserslautern   16   8  0 10  122-136 -14
 7 Ludwigshafen     16   8  0 10   93-138 -55
 8 EC Dillingen     12   6  0 12  116-132 -16
 9 EV Wiesbaden      5   2  1 15   91-171 -80
10 EHC Neuwied       1   0  1 17   56-313 -257

Les sept premiers accèdent aux poules de qualification en Oberliga centre (Karben et Kaiserslautern renoncent). Bad Liebenzell dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poule de qualification en Regionalliga Süd/West (8 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Schwenningen 1b     14   7  0  1   50-27  +23
2 Fribourg-en-Brisgau 10   5  0  3   48-42  +6
3 ESC Wernau           8   4  0  4   43-43   0
4 EC Ulm/Neu-Ulm       4   2  0  6   42-41  +1
5 EC Konstanz          4   2  0  6   26-56  -30

Schwenningen, Fribourg et Wernau sont promus en Regionalliga. Les hockeyeurs de Fribourg-en-Brisgau s'étaient rassemblés pour une saison de transition après la faillite du ERC Freiburg, en attendant que se mette en place un nouveau club, l'EHC Freiburg. Celui-ci profitera d'une place libre en 2e Bundesliga et ne fera donc pas usage de cette place en Regionalliga : Ulm/Neu-Ulm sera ainsi promu à sa place.

 

 

Zone sud

Classement (22 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Deggendorfer EC    36  18  0  4  154-98  +56
 2 EV Dingolfing      33  16  1  5  156-83  +73
 3 EHC Straubing      29  14  1  7  171-107 +64
 4 SG Moosburg        27  13  1  8  146-90  +56
 5 EV Berchtesgaden   26  13  0  9  108-97  +11
 6 Frillensee-Inzell  24  12  0 10   86-69  +17
 7 SC Reichersbeuern  23  11  1 10  120-119 +1
 8 Fürstenfeldbruck   21  10  1 11  119-124 -5
 9 ESV Burgau         18   7  4 11  110-127 -17
10 TSV Trostberg      11   4  3 15   63-144 -81
11 SV Gendorf          8   3  2 17   78-170 -92
12 EV Mittenwald       8   3  2 17   75-158 -83

Les sept premiers accèdent aux poules de qualification en Oberliga sud. Deggendorf dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga Süd

Groupe A (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Fürstenfeldbruck  16   8  0  2   77-45  +32
2 ERV Schweinfurt   12   5  2  3   58-51  +7
3 EV Mittenwald     11   5  1  4   64-58  +6
4 TSV Erding        10   4  2  4   54-60  -6
5 SV Gendorf         7   3  1  6   63-71  -8
6 ESC Dorfen         4   1  2  7   36-67  -31

Schweinfurt et Erding sont promus en Regionalliga aux dépens de Gendorf.

Groupe B (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Hedos Munich   19   9  1  0   70-23  +47
2 TSV Königsbrunn   15   7  1  2   62-53  +9
3 Geretsried 1b     10   5  0  5   55-51  +4
4 EV Germering       7   3  1  6   44-61  -17
5 TSV Trostberg      5   2  1  7   27-53  -26
6 ESV Burgau         4   2  0  8   35-52  -17

Munich, Königsbrunn, la réserve de Geretsried et Germering sont promus en Regionalliga aux dépens de Trostberg et Burgau.

 

 

Phase finale

Demi-finales

Hambourg - Ratingen 4-12 3-8
Deggendorf - Bad Liebenzell 15-1 3-6

Finale

Deggendorf - Ratingen 5-12 6-10

Ratingen remporte le titre honorifique de champion de Regionalliga.

 

 

 

Landesligen

Basse-Saxe

Landesliga (14 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EC Braunlage 1b   26  177-30  +147
2 EC Nordhorn 1b    23  120-35  +85
3 TSV Adendorf      18  112-61  +51
4 TV Wolfsburg 1b   18   90-68  +22
5 TuS Harsefeld     11   78-97  -19
6 Bremerhaven 1b    10  105-104 +1
7 TSV Adendorf       6   65-123 -58
8 USC Clausthal      0   39-265 -226

La réserve de Braunlage est promue en Regionalliga Nord.

 

 

Rhénanie du Nord - Westphalie

Qualification en Regionalliga

Groupe 1 (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Schalker Haie     16   8  0  0  132-23  +109
2 EHC Münster       11   5  1  2   81-33  +48
3 SC Krefeld         7   3  1  4   43-69  -26
4 TEG Netphen        4   2  0  6   35-56  -21
5 EC Bergkamen       2   1  0  7   20-130 -110

Groupe 2 (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Ratingen       16   8  0  0   91-38  +53
2 Dinslakener EC    12   6  0  2  104-48  +56
3 ESC Ahaus          6   3  0  5   57-86  -29
4 GSC Moers          4   2  0  6   58-99  -41
5 Herner EV 1b       2   1  0  7   52-91  -49

Groupe 3 (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Unna          20  10  0  0  172-20  +152
2 Bergisch Gladbach 15   7  1  2   90-57  +33
3 TuS Wiehl         11   5  1  4   37-55  -18
4 ESC Soest          6   3  0  7   37-64  -27
5 Herforder EG       6   3  0  7   32-90  -58
6 EHC Seilersee 83   2   1  0  9   29-111 -82

Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la toute nouvelle Regionalliga West. Bergisch-Gladbach laisse son tour et est remplacé par Moers qui cumule.

 

NRW-liga

Classement (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 GSC Moers        34  17  0  1  226-67  +159
 2 ESC Ahaus        28  14  0  4  184-84  +100
 3 Herne 1b         22  11  0  7  112-110 +2
 4 EG Herford       22  11  0  7  111-110 +1
 5 EHC Bergisch Gl. 19   9  1  8  123-97  +26
 6 SC Krefeld       17   8  1  9   84-137 -53
 7 TEG Netphen      12   6  0 12   75-127 -52
 8 TuS Wiehl        11   5  1 12   64-101 -37
 9 ESC Soest        10   4  2 12   80-133 -53
10 EC Bergkamen      5   2  1 15   67-160 -93

Les six premiers sont promus en Regionalliga (sauf Bergisch Gladbach qui décline encore la montée).

 

Bezirksliga

Groupe nord (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHV Wesel         24  12  0  0  179-19  +160
2 Dinslaken 1b      15   7  1  4   84-75  +9
3 EHC Mülheim       14   6  2  4   72-93  -21
4 EC Duisburg       11   5  1  6   56-73  -17
5 Herford 1b         9   4  1  7   47-70  -23
6 Eisbären Duisburg  8   4  0  8   51-90  -39
7 CT Dellwig         3   1  1 10   34-103 -69

Groupe sud (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESC Aachen        22  11  0  3  114-31  +83
2 HEC Hennef        22  11  0  3   71-36  +35
3 EHC Düsseldorf    22  11  0  3   71-47  +24
4 Joggers 83 Essen  15   7  1  6   74-50  +24
5 Bergisch-Gl. 1b   14   7  0  7   59-65  -6
6 SC Solingen 1b     8   4  0 10   41-97  -56
7 EHC Wuppertal      5   2  1 11   31-67  -36
8 EHA Tornados       4   2  0 12   32-100 -68

Finale

Wesel - Aix-la-Chapelle 7-8 8-6

 

 

Hesse

Landesliga (12 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 Lauterbach 1b     21   140-47  +93
2 EC Darmstadt      19    92-41  +51
3 SGE Francfort jr  18   148-39  +109
4 SGE Francfort 1c  14    93-69  +24
5 ERSC Karben 1b     6    56-132 -76
6 EV Wiesbaden 1b    4    41-110 -69
7 EC Darmstadt II    2    29-161 -132

 

 

Bade-Wurtemberg

Baden-Württemberg-Liga (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Schwenningen 1b   19   9  1  0   72-28  +44
2 EC Ulm/Neu-Ulm    15   7  1  2  103-36  +67
3 EC Konstanz       12   6  0  4   63-38  +25
4 ESG Fribourg      10   5  0  5   59-42  +17
5 IGES Reutlingen    2   1  0  9   35-105 -70
6 SC Kornwestheim    2   1  0  9   31-101 -70

Les quatre premiers accèdent à une poule de qualification en Regionalliga sud-ouest.

 

Landesliga

Poule ouest (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Eppelheim      18   9  0  1   74-16  +58
2 ESV Hügelsheim    14   7  0  3   78-35  +43
3 SpFr Neckarsulm   11   5  1  4   39-36  +3
4 EHC Ratstatt       9   4  1  5   36-59  -23
5 TSG Wiesloch       4   2  0  8   27-66  -39
6 ERC Waldbronn      4   2  0  8   22-64  -42

Poule est (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESS Wernau        28  14  0  0  201-22  +179
2 TSV Adelberg      19   9  1  4  105-60  +45
3 ESV Urach         19   9  1  4   90-75  +15
4 EC Stuttgart      17   8  1  5   72-68  +4
5 EV Ravensburg     13   6  1  7   85-51  +34
6 ESG Esslingen     12   6  0  8   88-108 -20
7 EV Aalen           4   2  0 12   30-105 -75
8 ESV Balingen       0   0  0 14   25-207 -182

Finale

Wernau - Eppelheim 12-0

 

 

Bavière

Bayernliga

Classement (14 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Hedos Munich   26   107-37  +70
2 TSV Königsbrunn   18   123-58  +75
3 ERV Schweinfurt   17    93-76  +17
4 TSV Erding        16    83-66  +17
5 Geretsried 1b     15    80-74  +6
6 EC Germering      10    68-86  -18
7 ESC Dorfen        10    55-72  -17
8 SV Hof             0    27-167 -140
9 ATSV Kulmbach, forfait le 23 décembre

Les sept premiers accèdent aux poules de qualification en Regionalliga sud. Hof et Kulmbach sont relégués en Landesliga.

 

Landesliga

Groupe I (14 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EHC Nuremberg 1b  26   120-35  +85
2 SC Bad Kissingen  24   123-36  +87
3 ERC Haßfurt       22   102-69  +33
4 EC Erkersreuth    16    72-73  -1
5 SV Bayreuth 1b     9    53-75  -22
6 EC Würzburg        8*   55-94  -39
7 ERSC Amberg        3*   36-95  -59
8 EHC 82 Würzburg    2    41-125 -84

* un match en moins

Groupe II (16 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EV Regensburg 1b  28   146-46  +100
2 ESC Vilshofen     23   113-49  +64
3 EC Pfaffenhofen   20    88-59  +29
4 ESV Gebensbach    19    76-62  +14
5 EV Aich           17    87-69  +18
6 EV Bruckberg      13    50-91  -41
7 ERC Regen         12    66-93  -27
8 EV Grafenhaun      7    56-113 -57
9 ESC Dorfen 1b      5    38-138 -100

Groupe III (18 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
 1 TSV Schliersee     29   137-66  +71
 2 ESC Holzkirchen    28   120-75  +45
 3 EHC Bad Aibling    28   137-73  +64
 4 Bad Reichenhall    23    92-64  +28
 5 EC Schwaig         23    89-65  +24
 6 TC 60 Rosenheim    16   109-99  +10
 7 ASV Dachau         14    71-86  -15
 8 ERSC Ottobrunn     12    70-99  -29
 9 ETC Höhenkirchen    4    41-144 -103
10 Planegg-Geisenbrunn 3    46-141 -95

Groupe IV (24 matches)

                      Pts    BP-BC  Diff
 1 EV Füssen 1b        38   167-78  +89
 2 Bad Wörishofen      37   152-94  +58
 3 Hopferau-Eisenberg  35   122-98  +24
 4 ERC Lechbruck       34   119-89  +30
 5 EC Oberstdorf       31   137-99  +38
 6 TSV Marktoberdorf   27   157-126 +31
 7 SC Forst            23   118-129 -11
 8 ESV Buchloe         21   104-129 -25
 9 ESV Türkheim        17   104-131 -27
10 SV Hohenfurch       15    94-121 -27
11 EA Kempten 1b       11   107-156 -49
12 VfL Denklingen      11    70-154 -84
13 TSV Oberbeuren      10    89-136 -47

 

Poule finale (8 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 TSV Schliersee    11    55-41  +14
2 Bad Wörishofen    11    60-26  +34
3 ERC Lechbruck     10    45-30  +15
4 EV Regensburg 1b   6    29-52  -23
5 EHC Nuremberg 1b   2    27-67  -40

Poule de classement (6 matches)

                    Pts   BP-BC  Diff
6 EC Oberstdorf      9    35-23  +12
7 ESC Vilshofen      7    27-26  +1
8 ESC Holzkirchen    5    33-27  +6
9 Bad Kissingen      3    14-33  -19

Les huit premiers sont promus dans une Bayernliga élargie à 14 équipes.

 

Natureis-Bayernliga (14 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 ESV Bayersoien    26  108-24  +84
2 SC Gaißach        18   90-41  +49
3 SV Apfeldorf      17   56-46  +10
4 MTV Dießen        15   66-49  +17
5 Eibsee-Grainau    14   71-64  +7
6 EC Thanning       12   47-67  -20
7 EC Tegernsee       8   38-76  -38
8 TSV Dietramszell   2   16-114 -98

Bayersoien remporte le championnat de Bavière sur glace naturelle.

 

 

La saison précédente (1983/84)

La saison suivante (1985/86)

 

Retour aux archives