Championnat d'Allemagne 1936/37

 

Le hockey sur glace part à la "conquête de l'Ouest" puisque les patinoires artificielles se développent particulièrement dans la région du Rhin. Des patinoires en plein air pouvant accueillir au moins 8000 spectateurs ont ouvert à Düsseldorf, à Krefeld et à Cologne. Une machine à produire de la glace a par ailleurs été installée dans la Westfalenhalle de Dortmund, qui était la plus grande salle d'Europe à sa construction en 1925. Le championnat national sera organisé dans ces nouvelles patinoires pour y faire la promotion du hockey, même si seul Düsseldorf, qui a un an d'avance sur les autres, y participera déjà avec un club.

 

Brandebourg

Berlin-Liga

Le Tegeler EV s'appelle désormais "WSV Rheinmetall-Borsig".

Groupe A (4 matches)

                        Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Berliner SC            8   4  0  0   39-3   +36
2 FC Preussen Berlin     5   2  1  1   11-4   +7
3 Grunewald TC           4   2  0  2    3-16  -13
4 Steglitzer TK          2   1  0  3    5-21  -16
5 SC Charlottenburg      1   0  1  3    3-17  -14

Groupe B (4 matches)

                       Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Zehlendorfer Wespen    7   3  1  0   14-2   +12
2 SC Brandenburg         6   2  2  0    6-2   +4
3 Rheinmetall-Borsig     5   2  1  1   20-10  +10
4 SV Astoria Berlin      2   1  0  3    3-16  -13
5 Berliner Eislauf-Club  0   0  0  4    0-13  -13

Finale

Berliner Schlittschuh-Club - Zehlendorfer Wespen 2-0

Match pour la troisième place

SC Brandenburg - BFC Preussen 3-2

Le Berliner SC, les Wespen et Brandenburg sont qualifiés pour le championnat national.

Barrage de maintien

SC Charlottenburg - Berliner Eislauf-Club 10-0

Le Berliner Eislauf-Club est relégué en première classe.

 

1. Klasse

Le RSC Westen est promu en Berlin-Liga.

 

 

Silésie

Haute-Silésie

EV Beuthen [Bytom] 09 - EV Hindenburg [Zabrze] 1-0 (0-0,0-0,1-0)
EV Hindenburg bat EV Beuthen 09 par forfait

Championnat de Silésie

TSV Weißwasser - EV Hindenburg 2-1

Weißwasser est qualifié pour le championnat national.

 

 

Prusse orientale

23/01/1937 VfK Königsberg - VfB Königsberg 5-2 (2-1,2-1,1-0)
23/01/1937 VfK Königsberg - VdS Tilsit 9-2 (2-1,3-1,4-0)
26/01/1937 VfK Königsberg - ASCO Königsberg 11-4 (4-1,3-2,4-1)
29/01/1937 VfK Königsberg - Rastenburger SV 2-2
01/02/1937 MSV Ortelsburg - VfB Königsberg 2-0 (1-0,0-0,1-0)
02/02/1937 Rastenburger SV - SV Lötzen 9-0 (2-0,5-0,2-0)
16/02/1937 VfB Königsberg - VdS Tilsit 9-2 (2-1,3-1,4-0)
16/02/1937 VfB Königsberg - SV Lötzen 4-2
16/02/1937 Preussen Insterburg - Blau Weiss Königsberg 2-2
16/02/1937 Rastenburger SV bat MSV Ortelsburg par forfait
26/02/1937 Rastenburger SV - VfB Königsberg 10-0
26/02/1937 SV Lötzen - MSV Ortelsburg 4-1
26/02/1937 VfK Königsberg - Blau Weiss Königsberg 3-1 
26/02/1937 VdS Tilsit - Preussen Insterburg 4-2 (2-0,1-1,1-1)

Le VfK Königsberg et le Rastenburger SV sont les représentants en championnat national.

 

 

Championnat de Bavière

Gauklasse

Groupe A

23/12/1936 Munich SC - HG Nuremberg 2-9 (1-3,0-5,1-1)  Kögel 4, Lehmeyer 2, Bezold, Schuler, Roth
25/12/1936 Oberstdorf - HG Nuremberg 2-2
10/01/1937 HG Nuremberg - EV Füssen 1-0 (0-0,1-0,0-0)  Kögel

Classement : 1 HG Nuremberg 5, 2 EV Füssen 4, 3 Oberstdorf 3, 4 Munich SC 0.

Groupe B : 1 SC Riessersee, 2 Munich EV, 3 Miesbach, 4 Bad Tölz.

Finale (15 janvier 1937 à Nuremberg)

HG Nuremberg - SC Riessersee 0-3

Pour une fois, ce ne sont pas Riessersee et Füssen qui s'affrontent en finale. Mais c'est en fait un joueur de 19 ans originaire de Füssen qui élimine son club formateur : Karl Kögel, qui a rejoint Nuremberg cette saison, envoie un tir puissant dans la lucarne de son ex-coéquipier Walter Leinweber. Sa demande de congé étant arrivée trop tard, Kögel ne peut pas participer à la finale contre Riessersee, l'éternel champion de Bavière qu'il rejoindra la saison suivante.

 

Kreisklasse

Demi-finales

Nuremberg HTC - Schwaben Augsbourg 3-0
EV Berchtesgaden - Tegernsee 2-1

Finale (samedi 6 février 1937 à Berchtesgaden)

EV Berchtesgaden - Nuremberg HTC

Le NHTC est promu dans la Gauklasse.

 

 

Berliner SC

Championnat national

Groupe A (du 2 au 4 février 1937 à Krefeld)

Nuremberg - Altona 5-1
Berliner SC - Weißwasser 9-1 
Weißwasser - Altona 2-1
Berliner SC - Nuremberg 3-0 (2-0,1-0,0-0)  Jaenecke, Trautmann, Jaenecke
Nuremberg - Weißwasser 11-1
Berliner SC - Altona 3-0

Classement (3 matches)

                      Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Berliner SC          6   3  0  0   15-1   +14
2 HG Nuremberg         4   2  0  1   16-5   +11
3 TSV Weißwasser       2   1  0  2   4-21  -17
4 Altonaer SV          0   0  0  3   2-10   -8

Groupe B (du 2 au 4 février 1937 à Cologne)

Riessersee - Crimmitschau 3-0
Rastenburg - Brandenburg 3-1
Rastenburg - Crimmitschau 5-0
Riessersee - Brandenburg 2-0
Brandenburg - Crimmitschau 2-0
Riessersee - Rastenburg 1-0

Classement (3 matches)

                      Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 SC Riessersee        6   3  0  0    6-0   +6
2 SV Rastenburg        4   2  0  1    8-2   +6
3 Brandenburg Berlin   2   1  0  2    3-5   -2
4 EHC Crimmitschau     0   0  0  3    0-10  -10

Groupe C (du 2 au 4 février 1937 à Dortmund)

Wespen Berlin - Füssen 1-0
Düsseldorf - Königsberg 5-2
Wespen Berlin - Königsberg 4-0
Düsseldorf - Füssen 0-0
Füssen - Königsberg 3-1
Düsseldorf - Wespen Berlin 2-0

Classement (3 matches)

                      Pts  V  N  D   BP-BC Diff
1 Düsseldorfer EG      5   2  1  0    7-2   +5
2 Zehlendorfer Wespen  4   2  0  1    5-2   +3
3 EV Füssen            3   1  1  1    3-2   +1
4 VfK Königsberg       0   0  0  3    3-12  -9

 

Tournoi final (du 5 au 7 février 1937 à Düsseldorf)

Düsseldorf - Riessersee 1-2
Berliner SC - Riessersee 1-1 a.p.
Düsseldorf - Berliner SC 0-4

Classement (3 matches)

                      Pts  V  N  D  BP-BC  Diff
1 Berliner SC          3   1  1  1   5-1   +4
  SC Riessersee        3   1  1  1   3-2   +1
3 Düsseldorfer EG      0   0  0  2   1-6   -5

Match décisif pour le titre (dimanche 14 mars 1937 à Nuremberg)

Berliner SC - Riessersee 3-0 (1-0,0-0,2-0)  Trautmann, Ball, Ball (Jaenecke)

Le Berliner Schlittschuh Club est champion d'Allemagne devant plus de 6000 spectateurs. S'il soutient plutôt le club bavarois, le public de Nuremberg ne cache pas son enthousiasme à chaque fois que Gustav Jaenecke remonte le palet : celui-ci se montre aussi insurpassable en défense et démontre une fois de plus qu'il est le meilleur joueur allemand. Erich Römer, joueur de Charlottenburg passé au BSC, met un terme à sa carrière à 42 ans.

Berliner SC : Theo Kaufmann (Max Rohde) / Erich Römer, Gustav Jaenecke, Rudi Ball, Paul Trautmann, Werner Korff, Werner George, Kurt Adler, Haffner, Soldmann.

Riessersee : Willi Egginger / Braumiller - Reitmayer / Lang - Dr. Strobl - Schnek ; Wild - Gaßner - Reinhold.

 

 

La saison précédente (1935/36)

La saison suivante (1937/38)

 

Retour aux archives